Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

pc - Page 2

  • VANVES AU CREUX DE L’OREILLE : ORGUE, VERTS, PREPAS, VACINATIONS

    ORGUE SAINT REMY

    Isabelle Carré, présidente de l’association « Orgues de Vanves » donne des nouvelles de l’état d’avancement du projet de construction du nouvel orgue de Saint Remy dans le « Sel et Lumière » de ce week-end. Ainsi le Comité de pilotage du projet, constitué  d’élus, de responsables municipaux, de membres de l’association, de représentants du Conservatoire, s’est réuni 3 fois depuis Septembre, autour de Roland Galtier, technicien et maître d’œuvre. « Après avoir procédé à une expertise et écouté avec attention les souhaits et les attentes de chacun »…« celui-ci a fait une proposition  d’orientation décrite dans une esquisse remise aux Services Techniques de la Mairie » indique t-elle.  Trois concertes devraient être organisé d’ici Juin au profit de l’association pour contribuer à cette renaissance de l’orgue de Saint Remy.

     

    VERTS ET DECUS DU PS, DU PC ET DU MODEM

    Les Verts étaient les seuls à distribuer des tracts hier matin au marché. Notamment pour annoncer leur meeting département Vendredi prochain à 20H à Antony au théâtre Firmin Gémier, avec Cécile Duflot, Piere Larrouturou, Augustin Legrand, le vanvéen Marc Lipinski… et la vanvéenne Lucile Schmid présentée comme l’ex-vice présidente du Laboratoire des Idées du PS « qui était il y a encore quelques semaines désireuse de mener la liste socialiste dans le 92. La presse s’est largement fait l’écho fin décembre de sa démission du Laboratoire des idées du PS dont elle était Vice-Présidente » commentait Marc Lipinski sur son journal de Campagne du 27 Janvier confirmant plus ou moins le passage aux Verts d’une nouvelle déçue du PS. Elle ne fait que confirmer que les Verts dans leur liste en Ile France, ont réussi à rassembler tous les grands déçus du PS, du PC et même parmi les refondateurs, et même du Modem. Pas encore de l’UMP et du NC. Mais au train où cela va, pourquoi pas ?

     

    PREPAS : MICHELET EN BONNE PLACE

    L’enquête du magazine l’Express, cette semaine, montre que « les classes préparatoires restent le sas d’entrée des grandes écoles ». Le lycée Michelet ne se tire pas trop mal de ce classement des meilleurs prépas. Pour les Prépas commerciales option scientifique, Michelet se classe à la 17éme place (sur 85)  avec 61,1% d’intégrés ( 36 éléves) pour des intégration à Audencia, Ethec, EM lyon, ESCP-EAP, Essece, HEC. Pour les prépas scientifiques, physique-chimie ( PC et PC*), le lycée se classe à la 28éme place (sur 58) avec 9,4% d’intégrés (9 éléves) à Centrale Paris ou Lyon Chimie Paris Tech (ex-ENSCP), ESPCI, Mines Paris, Polytechnique, Ponts, Supaéro, Supélec, Télécom Paris…

     

    TRAVAUX

    Le Conseil Général a programmé pour Février à Vanves des travaux de rénovation de l’éclairage public sur les voies départementales qui traversent notre commune du 22 Février au 12 Mars 2010.

     

    VACCINATIONS : 4255 VACCINES A MAGNE

    4255 vanvéens et malakofioffs se sont fait vacciner entre le 12 Novembre 2009 et le 23 Janvier 2010 au gymnase Magne, selon les chiffres communiqués par la Préfecture des Hauts de Seine. Ce qui suscitera sûrement beaucoup de commentaires du genre « tout cela pour cela ! ». Ce centre a connu de très grandes fréquentations les fameux vendredi 27 avec 350 et samedi 28 Novembre 2009 avec 200 vaccinés, et durant le mois de décembre avec des pics le week-end,  216 le  vendredi 4, 244 le samedi 12, 235 le dimanche 13, 190 le mercredi16, puis le rythme a commencé à baisser  - 129 le samedi 19, 106 le dimanche 20, 87 le lundi 28 et le mardi 29 Décembre pour ne pas dépasser la cinquantaine durant le mois de Janvier (52 le dimanche 3)  avec curieusement 50 vaccinés le samedi 23 Janvier, jour de la fermeture définitive. Par contre, il n’a vacciné personne les 24 Décembre, et les jeudi 14- lundi 18, mercredi  20 et  jeudi 21 Janvier 2010.    

  • VANVES EN 2010 : UN DESTIN LIE AU GRAND PARIS SEINE OUEST

    VANVES TRES PRESENT A LA SEANCE D’INSTALLATION

     

    Il n’y avait pas que le maire et les représentants du conseil municipal de Vanves à Meudon, mardi soir pour l’installation du Conseil communautaire de Grand Paris Seine Ouest, mais quelques élus vanvéens venus en spectateurs (Michel Dingreville, Mauricette Noyer…) et le photographe de la mairie bien sûr pour immortaliser cet événement. L’histoire retiendra de cette soirée tout qu’un Santini Boys a pris la présidence de cette nouvelle communauté d’agglomération, PC Baguet, député maire de Boulogne, puisque son mentor avait décidé que ce serait le maire de la ville la plus importante.  Ensuite que Jean Pierre Fourcade, ex-maire de Boulogne,  a présidé en tant que doyen d’âge cette séance inaugurale face à son vieil adversaire et ami de toujours, André Santini, qui a reçu deux beaux vases d’Ormoy de la Manufacture de Sévres offert ses 6 collégues « pour avoir su assumer sa charge en homme visionnaire, rigoureux et brillant qu’il est, pendant 7 ans à la tête d’Arc de Seine » a déclaré PC Baguet en ajoutant : « Sachez que je ne puis qu’être fier d’avoir croisé son chemin il y a bien des années. L’expérience acquise à ses côtés se révèle au quotidien précieuse ». Enfin, que ce fut vraiment une affaire de famille : Sur 84 présents, 10 n’ont pas pris part au vote, 6 ont voté Blancs ou Nul, 68 se sont exprimés dont 67 pour le député maire de Boulogne et 1 pour le député maire d’Issy les Moulineaux. Sachant que l’opposition est représenté par 9 PS, 1 PC, 1 Vert (Claire Papy) et 4 Modem. Les 6 maires ont été élu Vice Présidents d’une seule traite par 72 voix à l’exception de celui de Sévres qui n’a eu que 71 voix, dans l’ordre alphabétique des communes, sauf pour André Santini qui est le 1er Vice Président, chacun ayant eu droit à un bulletin de vote de couleur différente, Bernard Gauducheau ayant hérité du « rose ». 

    PC Baguet a dessiné les enjeux de cette nouvelle CA dans cette salle de réunion du Potager du Dauphin à Meudon qui « résume à lui seul ce qui caractérise notre nouvelle agglomération : un territoire riche de son patrimoine, où la volonté politique n’est pas un vain mot »…. « Nous n’avons pas le droit à l’erreur, au moment où tous s’accordent à constater la nécessité de réformer les collectivités et de doter la région parisienne d’une organisation propre à relancer le défi de la mondialisation. Le rayonnement de la région parisienne passe par sa structuration autour de pôles majeurs, tout à la fois lieux de vie et bassins d’activités et d’emplois…Il convenait désormais que l’organisation démocratique et institutionnelle coïncide avec ce territoire vécu » par les 300 000 habitants du GPSO qui « comptent sur nous pour assurer les grands services de proximité, tout en préparant leur avenir » et « les 20 000 entreprises de notre territoire » qui « attendent de nous une implication sans faille ».