Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

général de gaulle - Page 5

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    ISABELLE DEBRE :Isabelle Debré présidera une cérémonie toute simple le dimanche 9 Novembre 2014 à 11H30 devant la stéle du Général du Général de Gaulle du square Marceau qui porte depuis maintenant 24 ans le nom du fondateur de la Véme République disparu un 9 Novembre 1970. C’est l’hommage des fidèles, pas des derniers convertis qui se précipitent ce jour là à Colombey du PS au FN comme la maire de Paris ou la niéce de JM Le Pen. D’ailleurs c’est un certain Charles Pasqua,  président du Conseil Général des Hauts de seine, qui avait présidé cette cérémonie dans ce square  avec Didier Morin  (UMP) qui était alors Maire de Vanves. Les cérémonies se sont succédées pour la vice présidente du Sénat qui présidait le 6 Novembre  un  dépôt de gerbe sur la dalle des fusillés au  Jardin du Luxembourg (érigée à la mémoire des 7 combattants de la Libération fusillés par les Allemands le 19 août 1944) en présence du ministre délégué aux anciens combattants Kader Arif, et le 7 Novembre, elle participait au ravivage de la flamme  avec l’association rassemblant les ex-invisibles présidée par Mchel Judde

    JEAN MARC VALENTIN : Le président de l’Association des généalogistes de Vanves donne, aujourd’hui à 17H à l’hôtel de ville une conférence sur « René Viviani, acteur politique de la Grande guerre » dans le cadre des célébrations du centenaire de la « der des der ». Il a écrit un livre « René Viviani (1863-1925) un orateur du silence à l’oubli »  sur ce président du Conseil lors de la déclaration de la guerre 1914-18 qui a signé l’acte de mobilisation du 1er Août 1914 affiché dans toutes les communes de France dont Vanves. « Un homme politique de la IIIéme République oublié des historiens, qui a été pendant 30 ans député notamment de Paris, premier ministre du travail et premier président du Conseil à ne pas être attaché à un ministère comme c’était le cas auparavant »  expliquera t-il en retraçant toute sa carrière politique. Le Conseil Municipal de Vanves présidé par le maire Aristide Duru, avait adressé à André Viviani président du Conseil, une lettre de condoléance à l’occasion du décès de son beau-fils à la guerre, au tout début de ce conflit.

    MARC LIPINSKI : L’ARENE (Agence Régionale de l’Environnement et des Nouvelles Energies) que préside cet élu régional écologiste vanvéen a quitté l’avenue Siffren pour un bâtiment- à Energie positive à Pantin. Marc Lipinski a pris maintenant l’habitude de relier Vanves et Pantin à scooter pour venir travailler dans cette cité régionale de l’environnement qui regroupe d’autres organismes spécialisées dans le développement durable comme NatureParif, BruitParif, l’agence des Espaces Verts… Pour arriver à ce regroupement, il a fallu pas moins de 10 ans car c’était un objectif que cétait fixé la majorité régionale en 2004 en l’inscrivant dans l’accord PS-EELV. «  Beaucoup doutaient qu’on soit capable de le faire. IL faudra le faire savoir, le dire, l’expliquer… car ce n’est pas du pipot ! Il a fallut le faire pour des raisons d’exemplarité, pour faire des économies, mais pas seulement » déclarait JP Huchon aux côtés de Marc Lipînski et des autres présidents d’agences régionales Jeudi soir. Cette cité régionale est installé dans un très bel immeuble en façade Corian, matériau très résistant aux intempéries et à l’usure quotidienne, utilisé pour la seconde fois en France après Bordeaux, donnant une façade très lisse. Peut être est-ce l’une des explications pour lesquelles il fait partie des 20 nominés pour un Equerre d’argent par le groupe Moniteur.  Il est certifié HQE et Breem (Niveau very Good), dispose de4 40 panneaux photovoltaïques permettant de produite de l’énergie, le chauffage et le rafraîchissement sans climatisation du bâtiment sont assurés par une pompe à chaleur qui puise l’eau de la nappe phréatique, et sa consommation énergétique a été divisée par puisqqu’elle est évaluée à 43 kWhEp par m2 et par an. « C’est quand mieux que l’avenue de Suffren » confiait Marc Lipinski. Il est vrai que les bureaux de l’ARENE était dans une sorte de demi-sous sol obscure.

    ANNE HIDALGO : La maire de Paris a entamé un véritable chemin de croix pour arriver à avoir lors du prochain Conseil de Paris, une majorité pour réviser le PLU et permettre la construction de la tour Triangle à la porte de Versailles, malgré l’opposition annoncée des élus EELV, UMP, UDI. Après avoir organisé une exposition au pavillon  de l’Arsenal avec les architectes, elle a lacée cette semaine un appel : « Triangle est une formidable occasion d’accompagner le développement du quartier de la porte de Versailles. Il s’inscrit dans la rénovation complète du Parc des expositions de la porte de Versailles, un investissement nécessaire pour que Paris continue à être une des villes internationales qui comptent dans le marché des salons et des congrès, une activité qui contribue au développement économique, notamment via le tourisme d’affaires. Dès 2018, le Parc des expositions, ouvert sur la ville,  accueillera ainsi un nouveau centre de congrès, un hôtel, et sera entièrement repensé grâce aux contributions des plus grands architectes. En offrant 85.000 m2 de bureaux adaptés aux exigences de l’économie du 21e siècle » explique t-elle en ajoutant : « Dans cette période de difficultés économique, financière et budgétaire que connait notre pays, il serait d’ailleurs curieux de refuser un investissement de plus de 500 millions d’euros porté par des fonds privés. Sans aucun financement public, cette réalisation permettra de créer  plus de 5.000 emplois directs et indirects pendant la période de construction et cela pour tous les corps de métiers (bâtiment, bureaux d’études, conseil, légal, services, etc). Une fois construite, Triangle accueillera plus de 5.000 salariés avec des retombées évidentes de plusieurs milliers d’emplois pour l’économie parisienne et métropolitaine, mais aussi pour le quartier. Refuser cet investissement reviendrait donc à porter un préjudice majeur à nos entrepreneurs et à nos professionnels du bâtiment. Ce serait aussi un signal dévastateur envoyé aux investisseurs internationaux et un argument pour ceux qui dénigrent Paris ». Elle a même été relatée par la Chambre de Commerce et d’industrie (CCI) de Paris Ile de France qui considère que « le blocage du projet serait un mauvais signal envoyé aux investisseurs étrangers. L’image du pays en pâtirait inévitablement »... « Par ailleurs, en cette période de crise, peut on se passer d’un projet créateur de nombreux emplois, permettant de renforcer la place de Paris dans la compétition internationale ? ».

     

  • LE 18 JUIN A VANVES : UNE CEREMONIE DU COEUR

    Le 18 Juin est un peu la journée des gaullistes pour l’anniversaire de l’appel du Général de Gaulle, célébré  notamment au Mont Valérien dans les Hauts de Seine. François Hollande était présent mercredi après midi, pour la première fois depuis son élection, mais pas Isabelle Debré, Sénateur des Hauts de Seine. Elle a privilégié Vanves où se déroule depuis quelques années, deux cérémonies ce jour là : L’officielle en fin d’après midi devant le monument aux morts, avec porte drapeaux, associations d’anciens combattants, municipalité, élus et militants Ump, UDI et PS, citoyens vanvéens  : lecture de l’appel du 18 Juin par Isabelle Debré, discours du maire qui rappelle toujours les faits historiques pour les replacer dans le contexte d’aujourd’hui : « Le discours du 18 juin doit nous inspirer au-delà de son contexte historique. Aujourd'hui, la France ne se bat plus contre un envahisseur, les armes ne sont plus seulement faites de plomb mais elles sont économiques, technologiques ou encore financières.« La flamme de la Résistance ne doit pas s'éteindre ». Ces mots résonnent en moi comme l'impérieuse nécessité de réussir à sortir de la crise économique. A nouveau, nous sommes au pied d'un mur jugé infranchissable. Nous devons faire appel au génie français pour que notre pays retrouve son courage, son enthousiasme et sa foi en l'avenir.74 ans après, l'Appel du Général de Gaulle a encore un sens. Soyons courageux dans nos décisions pour que la France reste une nation confiante, respectée et rayonnante » a déclaré Bernard Gauducheau. Une croix de Lorraine tricolore était ensuite déposée par le Maire et sa 1ére adjointe suivi de la sonnerie aux morts, de la minute de silence, de la Marseillaise et du Chant Partisans

    La seconde est plutôt la « cérémonie du cœur » selon la sénateur où se retrouvent principalement les gaullistes, des vieux grognards qui se font de plus en plus rares aux plus jeunes, avec maintenant des centristes pour cause de majorité et nécessité de montrer une certaine cohésion (quelquefois de façade) alors qu’ils n’ont pas toujours été là. Au square Marceau, devant la façade de l’école élementaire, la cérémonie est simple avec un mot de la Présidente de l’UMP 10éme circonscription avec dépôt d’un bouquet de fleurs par des jeunes. Isabelle Debré a évoqué l’Europe, justement, généralement chasse gardée des centristes, « qui n’était pas encore dans les gènes du discours que nous célébrons aujourd’hui » Mais « L’homme du 18 juin avait bien compris, en invitant à Colombey les deux Eglises, en 1958, le chancelier Adenauer, le dirigeant d’un pays qu’il avait pourtant combattu de toutes ses forces aussi bien durant la guerre de 14/18 que de celle de 39/45, que seule la réconciliation entre l’Allemagne et la France pouvait conduire à la création d’une Europe fraternelle et puissante. Il avait aussi voulu, par ce geste, marquer que la création de la communauté économique du charbon et de l’acier dans les années 50 ne suffirait pas à atteindre cet objectif. Courageusement, il voulait donc introduire la politique dans le destin de l’Europe » a-t-elle déclaré devant la plaque. «  Les temps que nous vivons sont certes loin de la débâcle, mais ce sont des temps mauvais pour la France et pour l’Europe.Comme le général de Gaulle le 18 juin 40, nous devons savoir dire Non au défaitisme, non au tenants d’un passé révolu, non à l’abandon des valeurs auxquelles nous sommes attachés. Oui la France n’est pas seul, le génie français peut encore accomplir de beaux exploit,  un jour le redressement viendra au sein de l’Europe mais en ne comptant que sur nos seuls efforts.Notre nation a toutes les raisons de croire en elle-même, comme elle a su le faire à chaque fois dans le passé. Le découragement, le renoncement doivent être bannis de nos pensées. Le courage, la volonté, la fermeté sur l’essentiel sont seuls acceptables ».

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE ENTRE FOOTBALL ET MUSIQUE

    Le  week-end a été très « foot » à Vanves grâce au Tournoi Lemel qui a accueillit 600 jeunes pendant deux jours de rencontres : les 5/8 ans dimanche, les 9/13 ans le samedi dont 11 jeunes venus de Ballymoney (Irlande), dans le cadre des échanges du jumelage et de l’accueil d’une délégation officielle. Ses deux rencontres avaient été inversés à cause de cette visite mais aussi de la participation de Vanves aux journées Nationales des Débutants qui se déroulaient à Colombes avec 4000 enfants dont 50 jeunes stadistes vanvéens. Ses jeunes irlandais  ont passé la journée de Vendredi au Collége Saint Exupery, participé à la remise des Trophées du Sports,  Samedi au PMS A Roche pour le tournoi Lemel où ils se sont classés 3éme de l’U 13 (11 – 13 ans) et à l’ESCAL le soir à l’occasion des Portes Ouvertes et d’une soirée Jeux Vidéo, pendant que les adultes participaient au diner officiel à l’Amandine, Dimanche à visiter le stade de France, la Cité des Sciences et de l’Industrie et la Géode.

    L’équipe Vanves Expograph a remporté la coupe d’Ile de France (du championnat d’entreprise) par 8 à 0 contre l’équipe HSBC, samedi en fin d’après midi que les joueurs ont fêté le soir au Pavillon de la Tourelle avec Jean Royer, leur coach, René Jeandonnet le Président  : « Hier,ils étaient sur une autre planète! !!!   Ils l'ont fait ! ils ont fait sauter la banque...! Jamais dans les annales de la finale de la coupe, une équipe n'avait atomisée son adversaire comme Expograph Vanves l'a fait samedi en fin d'après midi :  8 /0..!  Ils ont tout montré : Maîtrise technique, collective, respect des consignes, audace dans le jeu, envie. Rien ne pouvait arriver à Expograph Vanves.. En effet,ils ont fait sauter les..verrous de la banque HSBC en 20 minutes (2/0), puis 3,4 etc,etc..! Ils ont joué au chat et à la souris avec leur adversaire, tout en les respectant. Changement d'aile, débordements, frappes ,tout y était..! » racontait Jean Royer en faisant un souhait  : » Que notre club soit épaule dans sa croissance, par nos élus, la fidélité de nos partenaires, et l'arrivée de nouvelles entreprises et donateurs, pour que nous puissions porter haut le nom de notre ville "VANVES" ,sur tous les terrains d'Ile de France et de France ». Pendant ce temps là, quelques uns à Vanves se préparaient pour le premier match de l’équipe de France au Brésil, certains cafés-bars-restaurants ayant installé un téléviseur  pour la durée de cette Coupe du Monde, en espérant un résultat semblable à celui d’Expograph Vanves

    Lundi 16 juin 2014

    A 14H30 au Conseil Général  : Guy Janvier (PS) participe à la Commission permanente

    A 19h30 à l’école Marceau : Réunion publique de quartier du Plateau

    A 19H30 à l’église Saint Remy : Première  messe de Julien Brissier après son ordination la veille par Mgr Aupetit Evêque des Hauts de Seine lors du rassemblement diocésain

    Mardi 17 juin 2014

    A 9H30 au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe au Conseil Syndical de Paris Métropole qui suit une rencontre de son Bureau avec le premier Ministre Manuel Valls

    Mercredi 18 juin 2014

    A 9h30 au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe à la Commission Permanente

    A 18h au Monument aux Morts : Cérémonie de commémoration de l'Appel du 18 juin 1940 du Général de Gaulle de la ville de Vanves

    A 19H au Square Charles de Gaulle (Marceau) : Hommage de la 10éme circonscription au Général De Gaulle à l’occasion du 74éme anniversaire de l’appel du 18 Juin 1940 

    A 20H30 à la Paroisse Saint François : Conférence sur « cultures africaines et christianisme, un enrichissement mutuel » de Pierre Diarra, docteur en théologie, histoire des religions, en anthropologie religieuse, originaire du Mali, à l’initiative de l’association Solidarité Vanves Mali

    Jeudi 19 juin 2014

    A 9h30 au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe à la séance plénière

    Vendredi 20 juin 2014

    A 8H30 au PMS André Roche : 12éme Olympiades des Jeunes

    A 9h30 au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe à la  séance plénière

    A 20H aux Platanes : Soirée Coupe du Monde avec le match Suisse-France à 21H

    Samedi 21 Juin

    A 9H à la Piscine Municipale : Compétition de Natation Synchronisée avec 500 nageurs qui s’affrionteront pour la finale Ile de France

    A 10H au Tout Va Mieux : Café Théo sur le théme : « Les voix (voies) de Dieu »

    A 16H place de la République : Fête de la musique avec des groupes de musiques actuelles

    A 16H place du 8 Mai : Concerts de musiciens amateurs, éléves du Conservatoiren chorale et grand bal Renaissance avec la participation du collége Saint Exupery

    A 20H au Platabnes : Soirée fêtes de la Musique animée par Fredo et Pierre

    Dimanche 22 Juin

    A 14H30 au parc Frédéric Pic : « Arts de la rur » avec « Tu-Yo » (14H30), « Bar à mômes » à 15H, « Roue libre » fanfare acrobatique  à 16H, « La Saugrenue » fanfare festive à 17H, « La Corde et On » duo de corde sensible et accordéon à 17H30 

    A 16H à l’église Saint Remy : Concert « Orgues et Invités » à l’initiative de l’association pour le Renouveau des Orgues de St Remy, avec Loic Lacombe, titulaire de l’orgue, Yves Gersant trmpette, Xavier Jullien-Laferriére violon et la chorale des Paroisses de Vanves

    A 17H à Panopée : « Flute et champagne » floriléges de piéces de Courteline mise en scéne par Myléne Padoan et donné par la compagnie Un P’tit Bravo

    A 18H au Gymnase André Roche :  Gala de la gymnastique Sportive

     

    A 18H à Saint François : Messe et collation d’au revoir à 3 séminaristes qui ont fait leur stage pastoral dans les paroisses de Vanves, Julien,  Guilaume et Jonathan