Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

station service

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    LEGISLATIVES : Les rumeurs se développent généralement à la veille des investitures aux élections, comme c’est le cas cette semaine où Les Républicains désignent leurs candidats et les circonscriptions réservés à leurs alliés politiques comme l’UDI. D’autant plus que la loi sur les cumuls trouble le jeu. Si  certains députés sortants ont annoncés qu’ils ne se représentaient pas en Juin prochain, laissant place à leur suppléant comme Patrick Devedjian, Patrick Ollier… dans la 10éme circonscription des Hauts de Seine (Issy/Vanves), André Santini n’a pas fait part de ses intentions, en tous les cas officiellement. Et des noms circulent comme ce fut le cas avec Gilles Boyer (LR), dircab de campane d’Alain Juppé pendant les fêtes, puis maintenant d’un revenant de Nouvelle Calédonie que connaissent bien les vanvéens : Jeremy Coste (sur la photo lors d’une candidature aux législatives de 2012)  qui a été maire adjoint UDI  chargé des écoles de Bernard Gauducheau

    JCE GPSO : Pratiquement en sommeil depuis un an, la Jeune Chambre Economique de GPSO est reprise par Guillaume Benhamou, un vanvéen qui l’avait présidée voilà deux ans. Elle avait marquée les esprits par différentes actions dont des débats contradictoires entre candidats lors des municipales de 2014 et des  cantonales de 2015. Elle repart avec eux objectifs : Organiser une sensibilisation à la formation professionnelle des personnes handicapées, développer dans les restaurants de Vanves et GPSO une carte sonore

    TUNNEL DU METRO : L’association Agir Pour Vanves s’est inquiété qu’une rallonge budgétaire évaluée à 150 000 € ait été nécessaire pour maintenir l’accès au métro pendant les travaux, suite à  l’appel d’offres de l’automne dernier. Mais la particularité du site qui doit rester en fonctionnement pendant les travaux a entraîné d’importantes difficultés de mise en œuvre de l’opération. Il a fallu, à l’entreprise désignée, prendre en compte ses contraintes en rapport avec la nature du site et ses accès qui impactent le type de cantonnement et les protections de chantier. Ce qui a eu un impact non prévu sur le coût de mise en œuvre. Bernard Gauducheau a rassuré les responsables de cette association dans un courrier où il indique que « la définition de l’enveloppe budgétaire initiale prévue à 280 000 € pour la partie travaux est malheureusement trp optimiste pour ce type d’ouvrage atypique et un surcoût de 144 160 € a été estimé par le maître d’ouvrage. IL n’y a pas lieu d’être inquiet comme vous semblez l’êre, pour la conduite du chantier qui sera mené par une équipe technique solide en qui la commune et GPSO ont toute confiance » 

    STATION TOTAL : Avec le départ à la retraite  des gérants actuels de la station Total de la rue Jean Bleuzen, des riverains se sont inquiétés de son devenir. Ils craignent qu’elle ne soit transformée en station automatique ouverte jour et nuit  comme ces le cas pour la station de l’avenue du Général de Gaulle. Et que la municipalité en profiterait pour en faire une station  GNV . Le maire de Vanves devrait démentir ses rumeurs ses prochains jours : Pas question de station GNV, ni de staton automatique. Un nouveau gérant devrait la reprendre mais il n’y aura plus d’activité classique d’un garagiste comme c’était le cas jusqu’à présent.