Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

réforme des retraites

  • UNE SOIREE SUR LES RETRAITES A VANVES DE LA DEPUTE PROVENDIER RATTRAPEE PAR LES EVENEMENTS

    Les vanvéens ont eu un avant goût de la grande gréve prévue le 5 Décembre prochain, et peut être les jours suivants, contre le projet de réforme des retraites. Grâce aux agriculteurs qui avaient envahi Paris mercredi, et notamment bloqué le Périph. C’est pourquoi, contrairement aux heures habituelles de pointe du matin et du soir,  les rues de Vanves, notamment dans les quartiers jouxtant le parc des expositions et le Bd Périphérique, ont été le théâtre d’embouteillages, de longues files d’attentes aux feux tricolores notamment sur les trajets malins qui permettent d’éviter le périph, et sur le CD 50 qui traverse Vanves  entre Malakoff et Issy les Moulineaux, en paralléle au Périph.

    Comme ar hasard, c’est ce soir là, pure coïncidence, que Florence Provendier député LREM de Vanves et de la 10e circonscription des Hauts de Seine (Vanves/Issy) animait un atelier citoyen sur la réforme des retraites avec Eric Girardin, député de la Marne et ambassadeur retraites, au restaurant Chez Manu, dans le centre Ancienn-Saint Remy. Elle avait d’ailleurs,  quelques jours auparavant, animé un atelier participatif sur la loi anti gaspillage sur l’économie circulaire, à Issy les Moulineaux : «L’objectif, à travers ses ateliers sur des sujets d’actualités et des projets de lois, est de préparer l’avenir, penser avec vous sur la façon d’aller de l’avant» a-t-elle expliqué en présentant son collégue d’Eparnay venu expliquer, trés clairement,r le contexte, les ambitions de cette réforme, et éclairer l’assistance sur cette question, avec une vision moins parisienne des choses.  

    Il a présenté des éléments chiffrés sur les retraites pour en montrer les spécificités, les grandes principes du système universel de retraite par répartition avec un principe de base - 1 €  donne aux mêmes droits que tout le monde - qui prend le contrepied du système actuel avec ses défauts, en demandant toujours la contribution des actifs comme c’était le  cas jusqu’à présent, l’âge légal restant le même qu’avant. Mais il prévoit que les 42 régimes spéciaux ,en feront qu’un dans 15 à 20 ans pour résumer succintement ses propos. « Macron savait que l’on prenait un risque énorme, en embarquant les français sur un schéma nouveau dés 2017, en nommant un haut commissaire, des ambassadeurs retraites comme force de frappe, pour aider à améliorer le dispositif. On a véritablement fait participer nos concitoyens à travers de tels ateliers participatifs comme ce soir. Avec pour objectif de présenter un projet de loi à l’été 2020, et à régler certains détails d’ici là» a-t-il expliqué avant de répondre à de nombreuses questions

  • A VANVES ET AILLEURS : UN TRAIN DE SENATEUR DES TRANSPORTS A LA RETRAITE

    Alors que Bernard Gauducheau tenait l’une de ses premières réunions « Tuperware » dans le quartier de la rue de Châtillon, dans le cadre de sa campagne pour les cantonales, hier soir salle Latapie, des nouvelles de notre sénateur après la longue séquence sénatoriale consacrée aux retraites sur laquelle elle revient dans le numéro de « Gardons le contact » de Novembre 2010. Elle se prépare au grand dossier qu’a lancé le président de la République sur la dépendance et sur laquelle la commission des affaires sociales du Sénat qu’elle vice-préside, sera là aussi très mobilisée.

     

    RATP : Isabelle Debré devait siéger vendredi dernier au conseil d’administration de la RAPT dont ele fait partie, et qui a voté son budget d’investissement de 1 547 ME pour 2011, soit +12,1% par rapport à 2010 (1380 ME). Des investissements qui s’ajoutent à ceux de la Région et du STIF dans différents domaines pour améliorer le quotidien des franciliens dans le métro, le RER, le tramway  et les bus : Amélioration de l’exploitation avec le  renouvellement du matériel roulant sir de nombreuses lignes, l’automatisation de la ligne 1 qui est très bien engagé, l’achévement de la rénovation des trains MF77 de la ligne 13 que beaucoup de vanvéens empuntent et la poursuite de la pose de portes palières dans les stations les plus chargées de cette ligne, la poursuite de plusieurs programmes avec le programme Renouveau du métro (250 stations déjà traitées), le déploiement du systéme image, et bien sûr l’extension des réseaux : prolongement des lignes de métro (4 jusqu’à Montrouge, 8 et 12), pôles multimodaux dont celui de Nanterre Université, sites propres comme celui du 126 à Vanves, l’extension des lignes  de tramways…Enfin des opérations comme l’amélioration de l’accessibilité et de la sécurité.

     

    RETRAITES : Isabelle Debré qui est « fier d’avoir participé à ce travail de fond qui engage l’avenir de nos enfants » revient dans l’éditorial de « Gardons le Contact » sur le débat sur les retraites au Sénat qu’avait suivi de prés le blog Vanves au Quotidien : « Les Sénateurs ont débattu dans l’hémicycle pendant 140 H, souvent en séance nocturne, examinant 1800 amendements dont 130 ont été adoptés (10 présenté par le groupe PC, 33 par le groupe PS, 22 par le groupe UMP, 13 par le groupe centriste, 44 par la commission des affaires sociales, 2 par la commission des finances et 6 par le gouvernement). La mission d’évaluation et de contrôle de la Sécuirité Sociale et la Commission des Affaires Sociales ont, quant à ellles, consacré respectivement 40 H et 30 H de leurs réunions à ce projet de loi. Ces quelques chiffres témoignent du travail en profondeur effectué par le Sénat pour voter une réforme vitale pour notre pays : comment sauver notre systéme de retraite par répartition alors que l’allongement de la durée de vie a généré des déficits dont le financement par une dette chaque jour considérable pèsera nécessairement sur nos enfants et petits enfants » écrit elle en ajoutant : « Cette réforme courageuse est caîtale. Elle ne constitue pas une solution définitive mais nous donne du temps pour réfléchir ensemble à une réforme plus pérenne, notamment systémique »

     

    SOMMAIRE : Les 8 pages de son journal de Sénateur sont consacrés à de nombreux sujets avec l’Actualité du Sénat (Les violences faîtes aux femmes, la réforme du crédit à la consommation), Les Coups de projecteur sur les Hauts de Seine avec  des nouvelles sur Antony, Levallois, Nanterre, Clamart, Bourg la Reine, Courbevoie…Et Vanves bien sûr avec la première pierre de la maison relais pour adultes handicapés Simon deCyréne. Des morceaux choisis sur son actvité dont évidemment le lancement du Chêne 92 avec Julien Gazel, conseiller municipal. Et quelques paroles d’élus altoséquanais

  • MANIFS A VANVES CONTRE LA REFORME ET A LEHRTE CONTRE LES DECHETS NUCLEAIRES

    A VANVES, LE PS SE FAIT CHAMBRER PAR L’ULTRA GAUCHE

    Pour cette semaine de Rentrée après la trève de la Toussaint, certains ont continué à manifester. Evidemment hier sous la pluie contre la Réforme des Retraites pour la 8éme fois et surtout Jeudi matin à Vanves lorsque les militants de la CGT et du personnel de France Télévisions sont venus soutenir un représentant syndical de France 3 qui aurait été agressé par un délégué régional aux antennes lors des gréves d’avant la Toussaint, et qui avait été convoqué pour un entretien préalable à des sanctions disciplinaires pouvant aller jusqu'au licenciement. Ce qui a provoqué cette gréve de 59 mn du personnel de France 3 IDF et la présence de collégues venus le soutenir devant le siége rue J.Bleuzen, juste avant l’entretien avec le soutien de  Guy Janvier, Conseiller Général, Fabian Estellano secrétaire de la section PS et quelques représentants vanvéens des Forces de Gauche…

    Ce qui a valu à ses deux élus PS de se faire chambrer par la gauche de la gauche sur Internet. Extraits avec les fautes d’orthographes etc… : « Ouai et alors? Tu crois que tu peux venir faire ta pub pour le PS ici au motif que tu as « défendu le droit syndical?! » Encore heureux pour des "socialistes", vous boulez pas une médaille quand même?? »… « On verra quand ils seront à nouveau au Pouvoir si les Socialiste seront au côtés de ceux qui luttent,... j’en doute ! »… »Je pense,en effet qu’ils méritent un bon point...Dans la gueule ! »… « Si vraiment vous soutenez le droit syndical serai mieux d’essayé d’être cohérent avec vous même, et par exemple vous pouvez commence a condamne publiquement Bertrand Delanoë pour avoir essaie de casse la grève dans les TIRU d’Ivry sur Seine et de Saint Ouen, de condamne publiquement François Dagnaud, adjoint PS à la propreté à la mairie de Paris pour avoir dénigré les grévistes utilisant la même phraséologie de Sarkosy a propos des greviste…mais bon enfin ils vous reste de vous virer vous meme de cet parti que fait tous le possible pour remplace le gouvernement actuelle pour gere le pays avec la meme politique... »… « Le PS au gouvernement sous Mitterrand : champion du licencement des délégués syndicaux (CGT) protégés...en principe par le droit du travail ! »… « Les socialistes mangent à tous les râteliers, à Vanves comme ailleurs, ils servent leur soupe, et profitent de la notre quand ça les arrange... Ils ne sont venus que pour se faire prendre en photo et pouvoir dire "on y était camarade !" pas de quoi en faire un fromage ».

     

    PAS TRES LOIN DE LEHRTE !

    Tout le monde a entendu bien sûr parler, et suit, ce week-end le lent cheminement du « convoi le plus radioactif de l’histoire » selon GreenPeace entre la Hague et Gorleben en Allemagne (V+Basse Saxe) qui se trouve à 147 km de Lehrte, la ville jumelle de Vanves. 147 km c’est loin et c’est très prés à la fois, d’autant plus que Lehrte est le nœud ferroviaire de cette partie nord de l’Allemagne par lequel devrait passer automatiquement ce train composés de 14 wagons contenant 123 tonnes de déchets vitrifiés. Selon Sortir du nucléaire, la radioactivité du train « représente deux fois celle dégagée par la catastrophe de Tchernobyl ». D'après cette association, des militants sont parvenus à réaliser ces mesures du côté de Sotteville-Rouen qui montrait que «  la radioactivité émise par le convoi, à 6 mètres de distance, est 20 fois supérieure au taux de radioactivité naturel».  Ce qui a provoqué de nombreuses manifestations des écologistes français et allemands qui ont réussi à faire dévier le convoi de son trajet initial selon les dernières informations samedi sachant que depuis quelques jours Gorleben est en état de siége, que les militants écologistes convergent vers ce village de Basse Saxe et le long du trajet emprunté par de convoi qui pourrait bien passer inévitablement par Lehrte.