Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

navette municipale

  • VANVES/GPSO DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    Après le Conseil municipal du 14 Février, les élus représentant Vanves à GPSO ont siége le lendemain au Conseil territorial à la mairie de Boulogne qui a été très court, 1H30 de débat notamment consacrés aux orientations budgetaires, au rapport annuel sur le développement durable, sur la création d’une conférence intercommunale du logement (CIL)

    NAVETTE DE VANVES

    Le rapport annuel de GPSO sur sa situation en matière de développement durable est une source de renseignements. Ainsi l’entrée en vigueur de la tarification du réseau francilien de transport  décidée par GPSO en concertation avec la ville de Vanves, «permet de financer une partie du service et constitue pour les vanvéens, la garantie de conserver une offre transports adaptée et performante» indique ce rapport en précisant que la vente de tickets et les différents abonnements couvrent 12% des charges liées à l’exploitation de la navette, laissant un reste à financer de 88% pour GPSO, sachant que son coût annuel était de 247 831 € en 2016.  En 2016, la fréquentation a diminué de 12,37% par rapport à 2015. Elle atteint 170 voyages en jour de semaine et 76 le samedi maton. Elle a réalisé 4 236 courses en 2016 et a accueilli 48 152 voyageurs. Preuve de son utilité, la mairie n’ayant aucune raison de la supprimer puisque cela ne lui coûte rien ( ?) 

    AUTOLIB

    Le succés d’autolib s’est confirmé à l’échelle métropolitaine ainsi que sur le territoire de GPSO même la fréquentation deses 61 stations s’est stabilisée 2017 à GPSO qui compte 9 674 abonnés (dont 6490 annuels), soit +8% par rapport à 2016. Le nombre de prises a atteint 290 035 sur GPSO dont 23 756 à Vanves sont 8% sur GPSO se classant en 4éme position sur les 7 communes 

    PROPRETE

    Si la Ville de Paris a décidé d’être plus répréssive en matière de propreté, c’est déjà le cas à GPSO notamment pour lutter contre les dépôts sauvages. 24 agents ont été assermentés et sont en mesure de verbaliser les auteurs d’infraction, dans la mesure où l’enlévement et le traitement des déchets abandonnés sur la voie publique représentent un coût de 4 M€ par an pour la collectivité, soit 30€ par foyer fiscal. 318 personnes ont été verbalisées en 2017. D’ailleurs une campagne de sensibilisation à la propreté avait été lancée en Mars 2017, avec des affiches déclinées en 3 thèmes, rappelant également les amendes  encourues pour dépôts sauvages (450 €) , déjections canines (68 €) et mégots laissés sur la voie publique (68 €).    

    CONFERENCE INTERCOMMUNALE DU LOGEMENT

    GPSO a créé une conférence intercommunale du logement (CIL) qui doit définir de manière concertée avec les communes et les partenaires, les orientations de la politique d’attribution et de mutations sur le patrimoine locatif social (29 915 Logements sociaux sur GPSO ? soit 20,18% des résidences principales). Sachant que la loi Egalité et Citoyenneté a édictée trois nouvelles obligations en matière d’attribution de logements dont la principale prévoit 25% des attributions annuelles de logements aux ménages DALO, les deux autres visant au rééquilibrage territorial de l’occupation social du parc HLM. GPSO comptait 16 451 demandeurs de logement social dont 1113 ménages prioritaires, 543 au titre du DALO, 579 au titre du PDALPD

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    SOPHIE CLUZZEL, UNE VANVEENNE MILITANTE DEVENUE MINISTRE 

    Le blog de Vanves au Quotidien en annonçant hier que la nouvelle secrétaire d’Etat chargé des personnes handicapées est une vanvéenne et une  militante, avait rappelé que son combat avait commencé à Vanves,  en créant avec d’autres parents d’élèves  l’association « Grandir à l’école » pour favoriser la scolarisation des enfants trisomiques,  puis le collectif d’associations « SAIS 92 » (service d’accompagnement et d’information pour la scolarisation des enfants handicapés)  qui milite pour le soutien et l’accompagnement à l’intégration scolaire grâce à des auxiliaires de vie scolaire (AVS). « L’essentiel est de favoriser la scolarisation jusqu’à l’insertion professionnelle dans le respect, bien sûr, du développement individuel de l’enfant » expliquait  alors cette mére de famille. Elle préside depuis 2011 la Fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap. Elle s’est fait connaître en 2012 en organisant le premier Grenelle de l’intégration des jeunes handicapés dans la société, avec une cinquantaine d’associations. Pour elle, l’équipe d’Emmanuel Macron avait saisi l’enjeu actuel, celui d’avancer dans la scolarisation en « milieu ordinaire » : « La solution n’est plus hors des murs de l’école. Elle est dans les murs de l’école. Pour nous les familles, et je pense qu’Emmanuel Macron a compris cela, la solution est dans la formation,  dans l’accompagnement des enseignants, dans le travail sur l’environnement pour que l’on change ce regard et que cette scolarisation devienne vraiment effective. » expliquait elle sur France Culture lors de la campagne  

    TOUR TRIANGLE : PERMIS DE CONSTRUIRE VALIDE ET SIGNE

    Le site Valgirardin a annoncé que la maire de Paris a accordé le permis de construire à la tour triangle le 10 Mai dernier,  la demande de permis de construire ayant  été validée le 28 avril dernier.  La Tour s’élèvera sur 43 étages et accueillera plus de 78 000 m2 de bureaux, un hôtel, des commerces et des équipements publics, un  parking souterrain de 251 places de stationnement. La tour Triangle s’inscrit dans le projet global de restructuration en cours du parc des expositions, même si ce dossier est traité séparément. Elle sera située le long de l’actuel Pavillon 1, rue Ernest Renan.Les opposants à la Tour, dont le collectif d’associations  ont désormais deux mois pour contester ce permis de construire, ce qu’ils ne manqueront pas de faire

    LA NAVETTE MUNICIPALE PEUT ETRE SAUVEE ?

    Depuis qu’elle est payante, la navette municipale n’est plus du tout fréquentée, surtout par les aînés et les seniors vanvéens qui ont été habitués à sa gratuité depuis 30 ans. Le prix d’un ticket de métro revient très cher pour une petite distance pour des vanvéens qui ont une petite retraite. La municipalité aurait trouvée une solution pour éviter de la supprimer : instaurer une carte de réduction pour les retraités, selon quelques sources bien informées

    STADE DE VANVES C/ TAVERNY : 3 A 1

    « Une première victoire sur les trois matches pour terminer cette saison où nous avons besoin de faire le plein de points afin de " rêver " encore au maintien, même si nous ne sommes plus maître de la situation. En effet 5 clubs sont concernés mathématiquement pour rester en Ligue Paris IDF avec des confrontations directes dès dimanche pour Vanves à Franconville. A condition de l'emporter ceweek-end,  la dernière journée sera déterminante.Nous recevrons Gennevilliers, Malakoff va au Racing » indique Jean Claude Vignal après le match de dimanche dernier.Classements des cinq derniers: Vanves 35 pts, Malakoff 38 pts, Racing 38 pts, Franconville 40 pts, Taverny 41 pts…Sachant qu'une victoire c'est 4 pts, un nul 2 pts, une défaite 1 point.

  • DROIT DE REPONSE DU MAIRE DE VANVES SUA NAVETTE ET LE MARCHE

    Le maire de Vanves a souhaité faire usage de son droit de réponse, afin de rétablir la vérité  sur deux sujets importants qui ont fait l’objet d’informations étayées du blog. Le temps permettra comme d’habitude de vérifier leurs biens fondés 

     « Permettez-moi tout d’abord de réfuter les propos selon lesquels, je cite :

    « […] une étude est menée par la ville et GPSO sur une suppression de la navette municipale puisque sa fréquentation a fortement baissée… depuis qu‘elle est payante, après avoir été gratuite pendant 30 ans. Pourquoi ne pas envisager le retour de la gratuité plutôt que la solution de la supprimer ? Enfin, il serait envisagé de fermer le marché le mardi vu le peu de commerçants présents : 3 mardi dernier […] »

    « […] Mais à Vanves, depuis un certain temps, la mode est à la suppression, navette et le marché du mardi pour la Rentrée […] ».

     

    SUR LA NAVETTE

     

    Concernant la navette de Vanves, la Municipalité et Grand Paris Seine Ouest ont déjà eu l’occasion de communiquer au sujet de sa tarification depuis le 1er janvier 2017.

    Je rappelle que cette décision correspond d’abord à la mise en cohérence des lignes de bus du réseau de Grand Paris Seine Ouest. Dès 2010, GPSO s’est engagé dans une démarche d’homogénéisation des conditions d’exploitation et de la qualité du service. Il a donc été décidé d’appliquer la tarification régionale du STIF. La Navette est ainsi devenue la cinquième ligne tarifiée sur les sept lignes du réseau GPSO.

    Pour l’année 2017, les recettes liées à la tarification contribueront à hauteur de 30 258€ au coût d’exploitation de la navette de Vanves, ce qui ne représentera une couverture du déficit d’exploitation qu’à hauteur de 12 à 14%, le reste restant à la charge de la collectivité.

    L’application de la tarification a également permis de poursuivre la démarche de qualité de service engagée grâce à la mise en circulation d’un véhicule électrique pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, les nuisances sonores, et d’élever le confort a bord.

    L’offre de transport a également été renforcée l’été et est beaucoup plus lisible toute l’année : un seul circuit fonctionne toute la journée, du lundi matin au samedi midi.  Les conditions d’exploitation de la navette ont également été repensées pour gagner en efficacité, en ponctualité et en performance économique.

    Si nous avons d’ores et déjà pu constater une diminution de l’usage de la navette de Vanves, à laquelle nous nous attendions, il ne s’agit pas pour autant d’une désertion de ce service apprécié des Vanvéens.

    En effet, nombreux sont les Vanvéens possédant déjà une titre de transport de type Navigo, Imagine R ou Améthyste. Pour cette majorité d’usagers (les plus jeunes notamment), la tarification de la navette n’a en rien modifié leurs habitudes et comportements.

    Enfin, une analyse fine des voyages et du comportement des usagers sera réalisée par GPSO avant l’été pour étudier une éventuelle optimisation du service à la rentrée. La question d’une suppression de ce service est aujourd’hui exclue.

    S’il s’avère que pour les plus anciens la transition est plus délicate ; nous comptons sur cette étude in situ afin d’éventuellement proposer au niveau communal des dispositifs d’accompagnement financier complémentaires de ceux mis en place par le STIF et ses partenaires (Navigo remboursé à 50% par l’employeur pour les salariés, Imagine R pour les élèves avec prise en charge de la Région Ile-de-France, forfait solidarité transport pour les personnes sans emploi, carte Améthyste pour les personnes âgées, sous conditions de ressources, avec participation du Département).

    SUR LE MARCHE

    Concernant maintenant le marché de Vanves, je vous confirme que sa fermeture le mardi, telle que vous l’évoquez, n’est nullement envisagée par la Municipalité.

    La fréquentation moindre du marché en semaine n’est pas une nouveauté. Pour autant, la Municipalité a toujours fait le choix fort de maintenir ouvert le marché afin de permettre aux Vanvéens de profiter d’une offre commerçante de qualité, même lorsque cette offre vient à être ponctuellement réduite. Rappelons d’ailleurs que l’activité diminue également durant les vacances scolaires, en raison de l’absence sur la Ville de nombreux habitants.

    Pour autant, et comme j’ai déjà eu l’occasion de vous en faire part, ainsi qu’aux Vanvéens via le magazine municipal Vanves Infos, nous nous employons à redonner au Marché de Vanves une dynamique nouvelle. Le maintien d’une offre variée, la concertation régulière des commerçants, les différents travaux menés conjointement avec le délégataire EGS, sont autant de preuves de notre engagement.

    Récemment le marché a ainsi repris des couleurs grâce à des travaux de mise en peinture destinés à égayer le site. Par ailleurs, une place de convivialité, achevée il y a peu, permettra bientôt des instants de partage, de découverte et de dégustation au cœur du marché. Plusieurs animations y sont d’ailleurs prévues dès mois de mai prochain.

    La Ville et le délégataire sont en recherche permanente de nouveaux commerçants malgré une sélection stricte garantissant la qualité de l’offre de notre marché. Là encore, vos propos ne reflètent malheureusement pas la réalité de l’action municipale et la réalité du terrain. 

    Les décisions viendront en temps et en heure, la communication de la Ville également. Je vous invite donc vivement à ne plus colporter de fausses informations qui nuisent à la bonne compréhension de l’actualité par vos lecteurs et à l’action quotidienne de la Municipalité en faveur de toutes les Vanvéennes et de tous les Vanvéens.