Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

harkis

  • LA LICRA DE VANVES : UNE SENTINELLE LOCALE QUI EVEILLE LES CONSCIENCES

    Prés d’une cinquantaine de vanvéens ont participé, hier soir à l'hôtel de ville, à la 28éme Assemblée Générale de la section vanvéenne de la LICRA présidée par Monique Abecassis, dont plusiers élus vanvéens dont le maire et la Sénateur,  à un moment beaucoup de militants de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme s’inquiétent d’une recrudescence de faits de nos campagnes jusqu’à Internet. Jusqu’à Vanves même où des membres de la communauté israéliste sont préoccupés par tous ses jeunes qui se convertissent à l’Islam, et il y en aurait dans notre commune, tout au moins pour un cas.

     

    La présidente Abecassis a comme d’habitude dressé un tableau édifiante de cette progression avec quelques chiffres : 4000 actes délictueux, 2074 plaintes reçus par la LICRA dont la moitié concerne des dérapages sur Internet où il y aurait 10 infractons à la seconde. Et en revenant sur certains faits divers dont bien sûr évidemment l’affaire Merha, à propos de laquelle elle a racontée cette petite anedocte personnelle : « Ma petite fille revenant de l’école m’a dit « Mamie on a respecté une minute de silence ce matin. Pour rendre hommage à ces personnes qui ont été tués devant l’école juive ! -  Mais tu sais ce qu’est une école juive ? - Non, mais on a tué des enfants ! ».  Depuis, on assiste à une surenchére : 80 000 actes antisémites. Augmentation de 45% des actes de violence ».  

     

    Elle a rappelé que « la LICRA est dans son rôle en dénonçant cet antisémitisme, car ces actes miment notre République. Heureusement des musulmans se battent contre un Islam qu’ils ne reconnaissent comme le leur. Nos élus doivent se montrer pugnace pour la défense de nos valeurs ». La section vanvéenne contribue à son niveau à « éveiller les consciences des jeunes dans les lycées et lescolléges » avec 4 réunions qui ont réunis 300 éléves en présence de témoins des camps comme Charles Baron, mais aussi des vanvéens  en les ayant cette année sensibiliser sur la cause des Harkis qui a fait l’objet d’un grand colloque de réflexion par la LICRA Nationale. La section prévoit une projection débat le 10 Décembre prochain à 19H30 au Théâtre Le Vanves à partir du film « Ce que le jour doit à la nuit »  d’Alexandre Arcady à partir du roman de Yasmina Khadra qui seront présent ce soir là.   

     

    Bernard Gauducheau a rajouté dans ce bilan, cet arbre du souvenir  qui a été planté à côté de l’arbre de la fraternité, le 27 Janvier dernier, en mémoire d’Ilan Halimi sauvagement assassiné le 13 Février 2006, grâce à l’initiative de deux femmes militantes, Monique Abecassis, présidente de la LICRA et Dolly Touitou  présidente de l’ACCIV. « Avec le recul, c’était important de la faire lorsqu’on a vécu tous ces événements de 2012. Nous sommes des sentinelles. Surtout pendant ces périodes difficiles où on a tendance à dire que c’est à caise de l’autre surtout lorsqu’il est diférent. Des discours, des réflexes qui se voient et se vient jusqu’à Vanves, autour de nous. Il faut réagir, ne pas laisser faire, ni baisser les bras, être présent et sensibiliser même si l’on va contre la tendance générale » a conclu le Maire.  

  • A VANVES ET AILLEURS UN CERTAIN 5 DECEMBRE 2011 : LE « VIVRE ENSEMBLE » MIS EN AVANT

    Cette journée avait commencé très tôt par une déception avec ce reportage de France Inter entre 7H30 et 8H sur l’association Simpon de Cyréne qui ouvre cette Maison relais  dans le site remarquable du Prieuré Sainte Bathilde pour les handicapés des accidents de vie. Les journalistes présentaient l’action de cette association à qui les auteurs, réalisateurs, producteurs du film « Les Intouchables » reversent 5% des bénéfices du film. Mais parmi les villes qui accueillent un tel projet, ils ont oublié Vanves en citant Toulon, Tours…. Alors que la première Maison Relais voulu par Laurent de Cherisey a été possible à Vanves, et qu’elle essaimera grâce à cette aide et le succés de ce film qui dépasse les 10 Millions d’entrées.  « Au delà de la sensiblisation relatives au handicap, ce longmétrage montre aussi que le bien vivre ensemble repse sur la capacité de dépasser les différences entre personnes valides et handicapées. Cette philosophie a été à la source de la création de la 1ére Maison relais Simon de Cyréne à Vanves. Notre ville a ouvert le chemin et nous espérons que d’autres collectivités suivront » déclarait le maire dans un communiqué la semaine dernière.    Comme l’avait fait remarqué le pére Thirion dans son sermon de la messe dominicale à Saint François la veille, « voir ces handicapés parmi nous, est quelque chose de très fort qui va marquer les vanvéens »

     

    Cette journée s’est poursuivie par des inaugurations officielles et prestigieuses, auxquelles ont participé le Maire et la Sénateur de Vanves, en se partageant les rôles, sans vraiment se concerter.  Le premier a préféré participer à l’inauguration d’autolib’ à Paris par son maire, Bertrand Delanoë. Bien lui en a pris, car il est passé à la TV, dans le journal de France 3, alors que tous ces collégues altoséquanais s’étaient précipités au même moment au CNIT où le président de la République inaugurait les nouvelles rames à deux niveaux de la ligne RER A. La seconde était présente à cette inauguration avec sa double casquette de sénateur et surtout membre au Conseil d’administration de la RATP. Point n’est besoin de revenir sur ces deux événements que la presse a largement couvert.  Nos deux élus se sont retrouvés en fin de journée pour la cérémonie marquant la Journée Nationale d’Hommage aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie, square des combattants d’Afrique du Nord et des Territoires d’Outre Mer, dans presque la nuit noire, à cause d’uine panne de l’éclairage public touchant une partie du quartier,  sous une pluie fine qui commençait à tomber et  un vent très frais qui a rendi difficile la montée des couleurs. Jacques Dumont, président de la FNACA Vanves n'était pas présent !

     

    « De 1952 à 1964 toute une génération de Français s'est trouvée engagée dans la guerre d'Algérie et les combats du Maroc et de la Tunisie. Le bilan de cette guerre de défense du territoire fut lourd : 24 179 combattants sont «morts au champ d'honneur » avant l'indépendance de l'Algérie ; 534, après le 2 Juillet 1962, auxquels il faut ajouter les 100 000 Harkis, Moghaznis et supplétifs, ignoblement martyrisés, et toutes les victimes civiles »rappelait Paul Guillaud, président de la 71éme Section UNC Vanves : « Proposée par la très grande majorité des associations de combattants, la date du 5 décembre devait permettre une mémoire apaisée et établir des liens confiants entre le peuple français et le peuple algérien. L'U.N.C. considère le travail de mémoire indispensable pour engager l'avenir ». Ces propos prenaient une résonance particulière avec l’assemblée générale de la LICRA qui a clôt cette journée à Vanves à la mairie, avec une exposition et une conférence sur les harkis : « La traversée de la Méditérranée par les familles harkis et leur vie dans les camps en France », par Fatima Lancou, écrivain, et le témoignage de Serge Carel, un ancien harki sur lesquels le Blog reviendra

     

    Mais l’un des thémes commun à Bernard Gauducheau (NC),  Guy Janvier, (PS), Isabelle Debré (UMP) qui entouraient Monique Abecassis, président de la LICRA Vanves fut le « vivre ensemble » ; « Cela va au-delà de Voisins solidaire ! » a déclaré Guy Janvier en faisant sursauter Françoise Saimpert, maire adjoint qui s’apprête à lancer une nouvelle initiative dans ce cadre jeudi prochain avec la Poste, ce qu’elle n’a pas manqué de rappeler. « C’est aussi accepter la différence…dans tous les jours de nos vies quotidiennes » a ajouté le Conseiller Général qui a évidemment insisté sur l’éducation, invitant la LICRA de Vanves à continuer « à travailler dans les écoles, les colléges – ce n’est pas inutile – sur les notions de respect, de tolérance qui passe par l’éducation ». Bernard Gauducheau a constaté que « nous sommes dans une société où des valeurs se perdent ou s’oublient come respect, responsablité… C’est pourquoi il fait réagir dés qu’il se passe quelque chose ». Tout en revenant sur « cette période d’incertitude économique, sociale qui génére des peurs, des craintes..Nous voyons que des formations politiques d’extrême droite reprennent du poil de la bête en Europe. Il faut réagir dés que les choses prennent mauvaise tournure ».    

     

    DEMAIN LE BLOG REVIENDRA SUR LES PROJETS POUR LE CLOS MONTHOLON DE GPSO ET DU SIPPEREC

  • LES RENDEZ-VOUS DE LA SEMAINE A VANVES : Devoir de mémoire, conseil municipal, compte rendu de mandat, voisins solidaires, couscous familial et retraite sur Saint François…

    Deux événements ont marqué ce week-end : Le Téléthon tout d’abord, à travers de multiples manifestations, les vanvéens ayant versé plus de 4800 €  selon les chiffres des responsables dimanche matin, avant le concours de belote organisé Dimanche aprés-midi par l’association Saint Ex Amitiés à l’Ecole Marceau. Les journées de Musique ancienne avec son salon de la lutherie et ses concerts à l’initiative de Carine Moretton, professeur au Conservatoire. Les vanvéens avaient l’occasion durant ces deux jours de découvrir des instruments anciens comme cet « Psalterion » à archer dans ce salon avec ses pôles Moyen Age avec ses instruments médiévaux, Renaissance avec la famille des Hautbois, Baroque avec clavecin et viole de gambe. Ce qu’a fait un passionné,  Martin Barral, chef d’orchestre qui a notamment essayé longuement un violoncelle piccolo, retrouvant des sensations oubliées sur ses cordes souples, trop lentes à son goût, avec un archer plus fin. Un salon génial à ses yeux, qui donne un moment ee bonheur aux amateurs de ces musiques anciennes : « On ne joue plus Bach de la même façon depuis que l’on redécouvert ses instruments anciens » ajoutait Carine Moretton.  Mais voilà, peu de vanvéens se sont déplacés à cet événement qui a fait plaisir au Maire qui a revêtu son habit de défenseur des luthiers, ce qui est dommage pour tous ceux qui se sont  mobilisés au Conservatoire de Vanves  et la qualité des concerts donnés à cette occasion. Peut être, avec la crise de l’euro qui fait sentir ses effets, et nos élus qui commencent à être très regardant sur les dépenses de la ville, en veillant d’abord à ce qu’elles profitent à leur ville…et surtout ses habitants, ne faudrait il pas veiller de prés à ce que les vanvéens profitent de ces investissements grâce à une bonne comunication. 

     

    Lundi 5 Décembre : « Devoir de mémoire »

    A  18H30 au square des Combattants d’Afrique du Nord et des territoires d’Outre Mer (17 av. de Verdun) : Cérémonie à l’occasion de  la journée nationale d’hommage aux « Morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie-et les combats du Maroc et de Tunisie. A ce propos, une anedocte vaut d’être contée, avec cet échange qui s’est déroulé lors de l’inauguration de l’îlot Cabourg le 15 Octobre dernier, lorsque les invités avaient rejoint la salle de la Palestre. L’ineffable président de la FNACA, Jacques Dumont se retrouve devant le préfet des Hauts de Seine, Pierre André Peyvel, se présente, parle de son association et l’invite carrément  à présider sa prochaine cérémonie du 19 Mars à Vanves. « Tout à fait, mais à la condition que vous soyez présent à la cérémonie du 5 Décembre » lui répond du tac au tac le représentant de l’Etat. Peut être que Jacques Dumont sera présent ce soir à cette cérémonie à Vanves.

    A 18H30 à la Mairie : Assemblée Générale  de la LICRA de Vanvezs présidée par Monique Abecassis.

    A 20H à la Mairie : Conférence débat organisé par la LICRA de Vanves sur le théme : « La traversée de la Méditérranée par les famillles harkis et leur vie dans les camps de France » avec Fatima Bescani Lancou, écrivain, Serge Carel, ancien harki, rescapé de ce drame qui apportera son témoignage. A cette occaion, une exposition se déroule dans le hall de la mairie depuis le 28 Novembre sur « devoir de mémoire, travail d’histoire, les harkis dans la colonisation et ses suites ».

    Mardi 6 Décembre : Rosier Rouge

    A 17H30 au Rosier Rouge : Porte Ouverte et Table ronde sur le théme : « Le Rosier Rouge, un relais hospitalier dans le parcours des soins des malades du cancer » en présence du professeur Grunfeld de l’Hôpital Nacker, chargé du plan cancer

    A 19H30 à la Mairie : Comité consultatif « Environnement / Développement Durable »  sur les déchets avec une présentation du contexte régementaire, les dispositions en matière de tri et de prévention, les enjeux, avec leur déclinaison locale et l’action de GPSO en la matière.

    Mercredi 7 Décembre : Conseil Municipal

    A 19H à la Mairie : Conseil Municipal avec 24 points inscrits à l’ordre du jour : Attribution d’un fonds de concours de 237 000 € à GPSO pour l’opération de conception du conservatoire de Vanves ;  Convention Vanves-GPSO pour l’entretien des espaces verts non trabsférés ; Constitution de deux  groupements de commandes GPSO-Services de Vanves, l’un pour la passation d’un marché de vérification périodiques réglementaires sur les ouvrages, installations, équipements techniques et bâtiments er l’autre  pour la passation de marchés concernant divers travaux et prestations ; rapport annuel du concessionnaire du marché ; tarif unique pour les journées culturelles Européennes organisées par le Pôle Jeunese ; demande de subvention auprès de la DRAC pour le Théâtre ; convention de financement avec l’ACCIV qui avait été reporté et risque de faire débat ; Convention d’objectifs ville deVanves-Stadede Vanves ; et motion pour le maintien de la permance CPAM à Vanves. 

    Jeudi 8 Décembre : Compte rendu de mandat

    A 19H30 à la Mairie : Lancement de l’opération « Procuration de procimité dans le cadre de « Voisins Solidaire »  par Bernard Gauducheau, Françoise Saimpert et Atanase Perifan, président fondateur de Voisins Solidaires

    A 20H30 au 1 rue .Briand (ex-école maternelle annexe du centre) : Réunion de compte rendu de mandat du Conseiller Général Guy Janvier  (PS)  

    Vendredi 9 Décembre : Yacht au Salon Nautique

    A 19H30 au Salon Nautique : 1er Annniversaire du 1er Club House Virtuel de Classic Yacht Club crée par un vanvéen, P. Vertanassian qui tient un stand au salon natique depuis le week-end dernier

    Dimanche 11 décembre 11 : De Sant François à Saint Remy

    A  12H30 à Saint François d’Asssise : 2éme manifestation dans le cadre des 25 ans de la reconstruction de l’église de Saint François et de l’année Saint François : Temps de retraite et de méditation pour « accueilir le Christ pauvre dans notre existence » avec François et dame Pauvreté

    A 13H au restaurant l’Harissa (à Issy Les Moulineaux) : Repas couscous familial organisé par l’Amicale des Pieds Noirs

    A 17H à l’église Saint Remy : Concert (instrument et voix) offert par l’association Les Lézards en Scéne au profit des orgues de l’église avec au programme Buingen, Bach, Gervaise, Vivaldi, Mozart, Gluck, Faité, Ôno…