Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

développement durable

  • VANVES A L’ORIGINE D’UN DIALOGUE CITOYEN AVEC LES JEUNES SUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE

    Chaque année, un modeste vanvéen qui préside quand même le CLAP (Comité Local des Associations Patriotiques) arrive à réunir plus de 350 lycéens à l’UNESCO à l’occasion de l’assemblée générale de son association  des anciens combattants-services de renseignements de France et des pays alliés dit « Ex-Invisibles ». Pas du tout sur le théme du devoir de Mémoire qui est essentiel aux yeux de Michel Judde et ses collégues (sur la photo lors du ravivage de la Flamme à l'arc de triomphe avec des élus vanvéens), mais sur celui  la citoyenneté qui permettait justement d’aborder certes ses thèmes mais aussi de s’interroger sur le citoyen de demain : « On peut se prétendre citoyen que si on respecte les règles de la cité, des devoirs et des droits qui sont venus par la suite s’agrafer. On s’est axé autour de ce thème de la citoyenneté et du devoir de mémoire pour commencer maintenant à débattre de la citoyenneté et du développement durable » explique t-il. Et cette rencontre du 15 Janvier a pris un relief particulier un  mois après la fin de la COP 21 tout simplement parce qu’elle a interpellé ces jeunes 

    Ses 350 jeunes venus de lycées de Limoges, de Paris (Condorcet), d’Etampes, de Mantes La Jolie et de Vanves (3 classes de Michelet) ont étonnés par leurs questions pertinentes sur ce qu’il fallait à son niveau personnel comme gestes mais au niveau national aussi pour lutter contre le dérèglement climatique,  les deux intervenants, Thierry Terrier ex-ambassadeur membre de cette association et Frédéric Louradour, professeur d’université, spécialistes de ces problématiques  développement durable, et les participants. Le meilleur exemple a été donné par ce lycéen qui a demandé pourquoi on laissait allumer les lumières dans cette grande salle alors que la lumière du jour suffirait. Du coup l’un des deux intervenants a demandé au technicien d’éteindre les lumières en constatant que « c’est précisément le réflexe qu’il faut avoir ! »

    Comme d’habitude les questions ont du mal à démarrer avant de fuser de toute part devenant de plus en plus pertinentes et personnelles : « Faut il créer des OGM ou manger moins de viandes » a demandé le premier lycéen à T.Tessier qui avait expliqué que le premier OGM créé par l’homme avait été le blé. «  A-t-on le moyen d’arrêter le dérèglement climatique » lui a demandé un autre alors qu’il avait expliqué que « nous  étions des ollociliens, c'est-à-dire que nous vivons depuis 10 000 dans une ère  de réchauffement inéluctable qui se situe entre deux périodes inter glaciaire et devrait durer encore 2000 ans au cours de laquelle on est la seule espèce destructrice car l’homme a un effet négatif sur la planète » a-t-il expliqué devant des lycéens très attentifs dont deux ont posé des questions plus ciblées : « Pourquoi l’Europe et l’Etat ne font pas plus d’études contre l’utilisation de produits toxiques ? » ; « Pourquoi les constructeurs automobiles ne font pas plus de véhicules électriques ? »

    « Faudrait il apprendre cette transition écologique et énergétique à l’école ? » ou encore  « Faut il culpabiliser les consommateurs ? » … « Et si les particuliers doivent faire des efforts, les acteurs publics ne doivent ils pas montrer l’exemple ? »…   « Les efforts à faire doivent venir de notre propre volonté ! Mais n’y n’aurait il comme solution de mettre en place une réglementation plus forte » ont demandé deux lycéens de Michelet. « Vous voulez nous imposer de baisser notre consommation ! Mais à quoi êtes-vous prêt vous-même ? » ou encore « Pourquoi ne consommons-nous pas plus local ? ». Quelques lycéens sont venus voir, à la fin de cet échange, les deux intervenants dont des lycéens de Michelet qui réalisent le magazine « le Zeugma ». Car ils ont l’intention de mener une action pour promouvoir une ville plus durable qui prenne aussi en compte l’inclusion sociale 

  • AVEC LE CESEL, VANVES SE DOTE D’UN LABORATOIRE D’IDEES ET D’UNE RESERVE CITOYENNE

    Avec la création d’un  CESEL (Conseil Economique social, Environnemental Local) par le conseil municipal d’hier soir,  la municipalité met en place une promesse de campagne tant de la majorité que de l’opposition municipale qui rassemblera finalement les grandes commissions consultatives des deux précédents mandats élargies à d’autres thémes   Sécurité-Circulation-Stationnement-Voirie, accessibilité, urbanisme... avec "Espaces Pubics" ; Jeunesse, culture, Sports, animations…avec "Education et Culture" ; Commerce, artisanat, développement économique, NTCIS… avec "Economie et Prospective; Agenda 21, Santé, Solidarité, Citoyenneté, PMR, Séniors, Action sociale... avec  "Développement durable et Solidarités" avec 80 membres (20 parcomission).  « Je ferais bientôt les comptes de ce que nous a piqué la majorité dans notre programme, en nous expliquant que c’était irréalisable ou trop coûteux » a réagit Antonio Dos Santos, tête de liste PS aux dernières municipales

     

    Vanves suit l’exemple d’Isssy les Moulineaux qui avait créé le sien le 20 Avril 1989, en étant l’une des premières communes à le faire, puisqu’elle n’était que 10 à l’époque à disposer d’un CESEL,  en s’inspirant du CESE national et des CESER régionaux, celui de la Région Ile de France notamment pour Issy, Boulogne, Rueil…. « Le CESEL  est ainsi un organisme à vocation consultative dont la mission est, par ses études et avis, d'éclairer le conseil municipal  sur différents projets relevant de sa compétence », « d’apporter un autre regard au conseil municipal sur la vie de la cité » expliquait on à l’époque.  Il comprenait  75  membres dont 48 élus répatis entre le diverses catégories sociales et professionnelles, et associatifs, et 27 nommés par le maire,  et plusieurs commissions : « Aménagement du territoire, habitat, urbanisme, environnement et cadre de vie »,  « Transports et déplacements », « Développement économique et emploi, NTCIS »,  « Culture, sports, loisirs, Jeunesse », « action familiale, sanitaire et sociale » dont les dénominations ont évolué et changé,  avec le temps, et les nouvelles préoccupations de la cité.

     

    A Issy les Moulineaux, pour son premier mandat de six ans, qui a été vraiment l’âge d’or de cette instance consultatve, il avait été saisi 27 fois par le maire de questions très diverses en faisant de cet organisme, un véritable « laboratoire d’idées ».  Il avait effectué, à ses débuts, un très long travail sur le développement durable en réfléchisant à un notion qui n’était pas aussi courant que cela au début des années 90, proposant de nombreuses mesures qui ont été reprises par le Conseil Municipal dans son plan environnemental, son plan de déplacements urbains, comme les chemins partagés (voitures, piétons, cyclistes), la limitations de la vitesse à 50 km/h. Il avait abordé l’impact du  prolongement de la ligne 12 (jusqu’à ferme) qui revient avec le projet de gare du Grand Paris Express  en correspondance avec la ligne C du RER, l’ouverture de la médiathéque et des banques de données aux entreprises de la ville…. Ainsi que la question du maintien à domicile des personnes âgées qui a aboutit à la création d’un lieu unique où elles puissent trouver tous les renseignements dont elles ont besoin…

     

    « A début les gens pensaient que nos propositions se concrétiseraient tout de suite. Mais il y a des questions de choix politiques et budgétaires à prendre en compte » constatait l’un de ses membres à l’époque, en donnant l’exemple  de la commission développement économique qui s’était intéressé à l’urbanisme commercial : « Chaque membre avait compté rue par rue les commerces dans son quartier ». Ils avaient constaté que tous les bars-cafés-restaurants situés à l’angle de grandes places, notamment sur la route des Gardes qui traverse Issy les Moulineaux, avaient été rachetés par des agences bancaires ou des coiffeurs, ce qui n’était pas du meilleur effet pour l’animation commerciale. « Nous avions suggéré d’orienter leur implantation, d’éviter par exemple trois pressing côte à côte ». Mais ce dossier était explosif au niveau politique et fut rangé aux oubliettes. Ainsi certains peuvent juger un CESEL décourageant estimant qu’il ne sert à rien. D’autres qu’il fait germer des idées parfois reprises plus tard. « Nous aidons les élus, pris par l’urgence du quotidien et qui n’ont pas le temps, à faire de la prospective, même s’ils se méfient de nous, au début ». 

     

    Evidemment, l’opposition à l’époque, avait dénoncé, dans une première réaction cet « organisme de plus à la « botte » de la droite isséenne », un « nouveau gadget inventé par André Santini » qui « veut se donner les moyens d’imposer sa politique anti-sociale en faveur du patronat et des promoteurs » etc…  Mais en réfléchissant, ce CESEL était un redoudable instrument de démocratie locale, permettant au maire de caser ses adjoints vieillissant en leur permettant de faire profiter de la ville de leurs expériences en présidant ce CESEL et ses commissions,  tout en participant, encore,  à la vie municipale avec tous ses honneurs - "le cimetiére des éléphants locaux" -  et de rajeunir son conseil municipal, tout en se constituant une "réserve" de jeunes et moins jeunes citoyens qui n’avaient pas pu être casé dans l’équipe municipale lors de la constitution de la liste municipale, et de voir ce qu’ils avaient dans la peau. Une sorte de "réserve citoyenne" somme toute.   

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE RENTREE TREPIDANTE : Jordan Cuehlo à la section Natation, des ruches taxées, le stationnement payant étendu, 23éme Braderie et 47éme Forum

    Vanves aborde cette Rentrée 2014 sur les chapeaux de roue avec 3 grands rendez-vous : La rentrée scolaire elle-même avec la mise en place des nouveaux rythmes scolaires mardi, la brocante samedi et le forum des associations dimanche. Les vanvéens sont vraiment rentrés depuis le milieu de la semaine dernière, les places de stationnement se font plus rares, le trafic plus intense. Avec quelques mauvaises ou bonnes surprises : Le stationnement payant qui est étendu dans les rues autour du parc F.Pic et du PMS A.Roche proches d'Issy les Moulineaux et Clamart. Il aura au moins l’avantage d’éliminer toutes les voitures ventouses des isséens, ou presque, puisque la situation est particulièrement cocasse rue Jean Baptiste Potin : côté isséen, il n'y a pas de stationnement payant, alors qu'il est en train d'être aménagé côté vanvéen. Ce qui est vraiment curieux, car le stationnement n’est il pas une compétence intercommunale (GPSO) qui devrait éviter cette différence de traitement. D'autant plus que le stationnement payant a été généralisé à Issy les Moulineaux.  Enfin, il parait que les propriétaires des ruches du parc F.Pic, installées sur la petite île (dite aux Cygnes) sont furieux : la mairie aurait décidé de prélever sa dîme, en les ayant informé qu’il devrait lui céder la moitié de leur production en contrepartie de l’autorisation de les implanter dans le parc.     

    Si les écologistes vanvéens étaient aux Journées d’été de Bordeaux le week-end de l’anniversaire de la libération de Paris,  les socialistes vanvéens étaient à la Rochelle pour l’université d’été du PS au lendemain du remaniement ministériel  dont certains ont fait parlé d’eux dans le journal Libération samedi , notamment Valérie Mathey conseillère municipale et Guillem Gervilla qui avaient leur photo en p.2 : « Avant le changement de gouvernement, on débattait entre nous sur la social-démocratie, mais depuis lundi, on parle de social-libéralisme. Dans quelques mois, on sera au libéralisme, mais sans le social » a déclarée  la première, au journalisme qui constate : « désabusée, cette mère de famille avait choisi Martine Aubry, elle n’en peut plus de Manuel Valls : « Dire « j’aime les entreprises », ça ne veut rien dire ! C’est un discours de bisonours. Tout le monde aime les entreprises. La question est plutôt : aime t-elle la France ? » S’engagent-elles à ne pas délocaliser ?

    Du côté de la Majorité (municipale), calme plat. Les élus comme les militants UMP attendent la grande annonce du retour de Nicolas Sarkozy sur le devant de la scéne alors que beaucoup défendent la candidature de Bruno Lemaire à la présidence de l’UMP. Pour l’UDI, élus et militants font plutôt campagne pour Christophe Largade candidat à la succession de Jean Louis Borloo. Un Député Maire ( de Drancy dans le 9.3 dont l’épouse siège au groupe UDI au conseil régional) qui ne prône pas particulièrement l’alliance UDI-UMP qui a pourtant permis à certains élus UDI aux Municipales de garder leur siège, et de l’emporter dés le 1er tour.

    Enfin, l’information exclusive cette semaine, est l’arrivée de Jordan Coehlo, champion de France sur 200 m papillon, de l’équipe de France, au Stade de Vanves à la section Natation : « Il a choisi Vanves pour le projet de Club Elite de la section natation – où il sera éducateur -  plutôt que le Stade Français ou  Sarcelles, et grâce à l’amitié avec les entraîneurs qui l’entourent, puisque je suis issu du monde de la natation » indique  Lazreg Benelhadj, président de la section natation.Jordan Coehlo devrait être présent aux Journées Portes Ouvertes du Stade de Vanves et au Forum des Associations. De son côté, l’équipe première de hand a participée à Massy, samedi, à un tournoi de préparation  Handball (Nationale 3), contre Massy (Nationale 2) et Asnières (Nationale 1) : « Résultat très encourageant pour la saison à venir: Vanves 15-20 Asnières et Vanves 18-13 Massy » selon Yoann Marcet, son capitaine.

    Mardi 2 Septembre

    A 8H30/9H dans les établissements scolaires : Rentrée scolaire pour plus de 5000 jeunes si l’on se réfère au chiffre de la dernière Rentrée, qui peut, quelque peu varier. Prés de 2200 dans les écoles maternelles et élémentaires de la Ville. Entre 2400 à 2500 à Michelet avec  600 collégiens, 1200 lycéens, 450 prépas dont 160 à 170 en internat.450 éléves au collége Saint Exupery. Bernard Gauducheau, maire de Vanves, avec Jeremy Coste son adjoint au maire aux écoles devraient faire la tournée des écoles, et suivre plus particulièrement de près la mise en place des nouveaux rythmes scolaires qui est la nouveauté de cette Rentrée en primaire. Il sera à Michelet aux côtés du nouveau proviseur Bernard Gary, pour l’accueil des collégiens dans les classes de 6éme, tout comme Guy Janvier, conseiller général qui sera aux côtés de Cindy Landi, principale, au collége Saint Exupery 

    Samedi 6 Septembre

    A 8H au parc Frédéric Pic : Braderie organisée par le SIAAV. Rappelons qu’ellea été créée et lancée  en 1991 par l'association « Le Cercle des Cents ».. Des animations se sont ajoutées au fil des années avec une grande structure gonflable, des promenades en poneys, un mini circuit auto pour enfants en 1996 … Le Cercle des Cents avait sû en faire non seulement une braderie, mais une fête grâce aux animations, à un certain état d'esprit et surtout une  ambiance conviviale. Dix ans plus tard, en 2001, il passait le relais au SIAAV qui continue avec autant de succès

    Dimanche 7 Septembre

    A 10H au parc Frédéric Pic : 47émeForum des associations qui devraient rassembler 118 associations avec divers Services de la ville: Participation locale, L’Escal, Jumelage, Seniors, Culture etc... CG92 et GPSO). 4 associations seront présentes pour la 1ère fois avec « Le Challenger Club », « Yenge Africa », « Les Caractères » et « l’AS Expograph » avec retour de « Les Amis des Arts ». Deux expositions sur « le développement durable » dans le cadre de l’agenda 21 et une autre pour célébrer dignement le centenaire de la guerre 14-18, dans  un grand stand qui  regroupera les associations des Anciens Combattants (CLAP, UNC, AOR92 et FNACA), intitulée « les Français dans la grande guerre »

    A 10H au PMS André Roche : 4éme Journée Portes Ouvertes du Stade de Vanves et ses 16 sections dont le rugby à 7 qui fêtera son premier anniversaire et une 17éme en cours de constitution : « GOLF IN VANVES » qui disposera d’un stand. Il parait que Vanves compte 300 à 400 golfeurs licenciés que deux d’entre eux, Pascal Edou et Arnaud Lavigne, souhaiteraient fédérer. Elle prolongerait la dynamiqe engendrée par la présence d’une équiper de golf au Challenge des 36 communes des Hauts de Seine qui permettrait de fédérer tous les golfeurs vanvéens autour d’un projet commun et convivial. Enfin, la section Natation devrait officiellement annoncer l’arrivée de Jordan Cuehlo, champion de France du 200 m papillon et membre de l’équipe de france, qui était à Berlin pour les championnats d’Europe et qui sera présent à Vanves  au Forum.