Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

primaires - Page 2

  • LES PRIMAIRES A VANVES : SANDRINE BOURG REFERENTE DE BRUNO LE MAIRE POUR LE 92

    Sandrine Bourg, conseillère municipale déléguée à la jeunesse, la citoyenneté et au CMJ mais aussi déléguée Jeune adjointe aux Jeunes Républicains des Hauts de Seine, est très impliquée dans les Primaires de la Droite, puisqu’elle est la réfèrente départementale de Bruno Le Maire. Elle anime depuis 2 ans, avec Mathieu Bun et Benjamin Den Ezra, un réseau de soutien altoséquanais  à Bruno Le Maire qui s’est mobilisé pour faire campagne à travers des cafés politiques, des réunions d’appartements, des réunions publiques avec le candidat comme ce fut le cas Lundi soir à Courbevoie, mais aussi à Bagneux ou à Garches, pour  constituer un réseau de référents dans chaque ville et circonscription, pour recueillir les parrainages en faisant du phoning, préparer le scrutin et trouver des assesseurs. Depuis l’officialisation des candidatures, elle a constituée un comité de soutien départemental lancée officiellement depuis une semaine, avec les maires LR de Clichy (Rémi Muzeau), UDI de Fontenay aux Roses (Laurent Vastel) et de nombreux élus locaux 

    « Pour Bruno Le Maire, il est très important d’avoir des structures de jeunes, avec beaucoup de jeunes altoséquanais qui se sont investis, pas forcément encartés, et qui, pour la plupart, s’investissent pour la première fois dans une campagne » explique Sandrine Bourg qui, dés qu’elle l’a rencontré pour la première fois, l’a trouvé accessible et à l’écoute. « D’autant plus qu’à l’époque, nous étions en pleine crise Copé/Fillon à l’UMP. Là, j’ai rencontré un homme qui parlait vrai, sans tacler tout le monde, en essayant de reconstruire quelque chose.. Il parlait beaucoup de renouveau dans ses discours, et j’ai voulu en savoir plus sur ce qui apparaît come un slogan simpliste. Mais là, il s’agit du renouveau des pratiques politiques – et je vois bien qu’il y a un rejet de la classe politique – de la part d’un homme qui veut changer les choses : non cumul des mandats, démission de la haute fonction publique dés qu’on est élu comme il l’a fait. Il défend un projet très audacieux et nouveau par rapport à tout ce que l’on entend depuis 30 ans de la part de politiques qui proposent toujours les mêmes recettes. On sent quelqu’un qui veut y aller,  en étant à l’écoute des français, car il a fait 450 déplacements, et qui s’imprègne de ce qu’il entend sur le terrain pour faire des propositions  Et nous sommes séduit, et par la personne,  et par le projet, d’autant plus que nous sortons d’un quinquennat très critique » expliquait elle à Première Heure journal d’informations sur le Grand Paris et l’Ile de France

    Ce comité de soutien va avoir un rôle important car tout peut se jouer dans ou grâce aux Hauts de Seine parce que LR 92 est la 2éme fédération après Paris et que les électeurs de droite représentent prés  900 000 votants : « Le QG de Bruno Le Maire m’a dit que les Hauts de Seine allait être un département déterminant pour cette primaire. C’est la raison pour laquelle, il est venu lundi soir à Courbevoie, et que nous sommes et serons de plus en plus sollicité par SMS avec des objectifs précis. Ce département va compter parce que ses habitants sont très  investis dans la politique, parce que c’est le fief de Nicolas Sarkozy où nous avons envie de faire un très bon score. Et on sent un gros potentiel pour Bruno Le Maire, comme l’a montré son meeting à Garches, qui  a été une révélation pour lui, car beaucoup de questions ont été posé, avec un sentiment d’adhésions » indique t-elle. Pour l’instant, dans les Hauts de seine, la campagne se passe bien, comme à Vanves, bien sûr en dehors des réseaux sociaux où certains se laissent aller.  

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE ENTRE LA CAMPAGNE DES PRIMAIRES ET LE MONDIAL DE L’AUTO

    Cette semaine  s’ouvre après un week-end mi figue, mi-raisin, avec un samedi ensoleillé qui s’est terminé par un piquer-nique square Jarrousse organisé par le Conseil de Quartier du Plateau  et le premier match à domicile de l’équipe de Basket contre W.O.S.B. (sur la photo).  Et un dimanche grisâtre marqué par la traditionnelle fête de la Sainte François où se retrouve toute la famille catholique vanvéenne pour une grande messe de rentrée. Cette semaine  sera marquée par la campagne pour les élections primaires, avec cette réunion organisée par Isabelle Debré jeudi prochain avec les représentants de tous les candidats, des élus et militants LR…mais aussi UDI puisque les centristes ont décidé d’y participer depuis leur université d’été à Issy les Moulineaux samedi à laquelle participaient les élus et militants UDI avec Bernard Gauducheau. Vanves a la particularité d’avoir parmi ses élus, trois référents départementaux des candidats  Fillon (Isabelle Debré), Bruno Le Maire (Sandrine Bourg) et NKM (Bertrand Voisine). ET par l’ouverture du Mondial de l’Auto qui devrait susciter quelques nuisances dans les quartiers riverains du parc des Expositons. Cela a déjà commencé porte de la Plaine la semaine dernière, très souvent bloqué par d’énormes poids lourds 

    Lundi 26 septembre 2016

    A 14H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Isabelle Debré participe à la Commisson Permanente présidée par Patrick Devedjian

    A 20h30 au Théâtre Le Vanves : Présentation de la saison culturelle 2016/2017

    Mardi 27 Septembre

    A 15H au Sénat : Ouverture de la session extraordinaire de Parlement. Isabelle debré qui avait présidée la dernière séance publiqure du Sénat avant les vacances d’été, présidera la première de la Rentrée

    A 19H  à l’Hôtel de Ville : Conseil municipal de Rentrée qui devrait accueillir une nouvelle conseillère municipale remplaçant Héléne Freke  Gengoux, démissionnaire : Catherine Scibilla (UDI).  Ce petit Conseil municipal  devrait donner le feu vert à la cession à la société Legendre Immobilier des terrains et des bâtiments occupés par l’ex-école de musique avant la construction du Conservatoire Ode, modifier le réhlement intérieur des Conse’ils de quartier, adopter les statuits ed l’EPT GPSO

    Mercredi 28 Septembre

    A 14H chez OPRODZ : Atelier cours photo dans le cadre du mois du commerce

    A 18H30 à l’hôtel de ville de Boulogne : Conseil de l’EPT (Etablissement Public Territorial) GPSO

    Jeudi 29 Septembre

    A 14H au Moulin des Lavandières : Dégustation et animation musicale da,s lmecadre du mois du commerce

    A 20H à l’école Marceau : Isabelle Debré organise une réunion publique sur les Primaires avec des représentants de tous les candidats dont Phillippe Juvin, président des LR 92, Roger Karoutchi, Secrétaire Dépatemental LR 92, Patrick Devedjian Président du CD 92 et Thierry Solére, député de Boulogne et surtour le « monsieur Primaire » des Républicains

    A 20H au Plaisir des Mets : Tapas et Portugal à l’honneur dans le cadre du mois du commerce

    Vendredi 30 septembre 2016

    A 19h00 au Théâtre Le Vanves : Cocktail des Présidents d’associations  

    A 20H au Gaulois : Spécialité du Chef en  musique dans le cadre du Mois du Commerce

    Samedi 1Er Octobre

    A 10H au Parc des Expositions de la Porte de Versailles : Ouverture du Mondial de l’Auto

    A 14H à l’espace Gazier : L’association Bords de  Scénes organise une lecture théâtrale

  • AUTOUR DE VANVES, LA RENTREE POLITIQUE S’ANIME GRACE AUX REPUBLICAINS ET A PECRESSE

    Première semaine d’automne animée par des rendez-vous politiques : Le PS 92 tient son université d’été départementale à Suresnes et l’UDI tient son université d’été à Issy les Moulineaux où seront présents élus et militants vanvéens. Il était temps, car l’été est passé. Les Républicains sont en ordre de bataille pour les primaires, avec le lancement de la campagne de François Fillon ce soir au Cirque d’Hiver où devrait être présent Isabelle Debré, vice présidente du Sénat ; une réunion de lancement du Comité de Soutien à Bruno Lemaire dans les Hauts de Seine, ce soir à Clichy, où devrait être présente Sandrine Bourg, conseillère municipale de Vanves, sachant que le député de l’Eure sera à Courbevoie lundi prochain pour une réunion publique d’échanges. Enfin, au Palais des Sports de Puteaux , les sarkozystes invitent ce soir  à un apéritif-rencontre de soutien à l’ex-chef de l’Etat avec Eric Woerth où seront présents d’autres vanvéens bien sûr. 

    Mais l’événement de ces derniers jours était le retour de Valérie Pécresse  sur ces terres où tout a commencé voilà 3 an, dans le parc de l’ile Saint Bermain pour un pique nique républicain quelque peu  humide samedi dernier, entouré  par quelques uns  de ses nouveaux visages de l‘IDF, gagnants de l’alternance dans plus de 50 villes franciliennes, 2 nouveaux départements (77 et 91) -  «Nous avons gagné parce que nous étions unis et rassemblés : c’est l’union de la droite et du centre qui a fait notre victoire. Ne l’oublions pas à l’heure où nous devons choisir notre candidat pour l’élection présidentielle» a-t-elle déclarée - et la Région qu’elle a reconquiert voilà prés d’un an : «Quand nous sommes arrivés,  nous avons trouvé une région minée par les inégalités sociales et territoriales, une région où les caisses étaient vides, une région où aucun grand projet n’était financé. L’ambition pour notre formidable territoire n’était pas là. En neuf mois, nous avons commencé à «inverser la courbe», comme disent certains. Nous avions dit ce que nous allions faire et nous avons fait ce que nous avions dit : c’est ce que j’appelle faire de la politique par la preuve.  Le résultat, aujourd’hui, c’est que parmi les 174 propositions de mon programme de campagne, plus de 100 ont déjà été lancées. C’est 8 mois de promesses et d’engagements tenus !» a-t-elle déclaré en rappelant quelques unes des mesures emblématiques de son programme mis en place : bouclier de sécurité, lutte contre la radicalisation, contre la fraude,  contre la pollution de l’air,  contre le gaspillage et la gabegie avec un nouveau siège pour 2018, la révolution des transports, le lycée de toutes les réussites….avec un plan contre les bouchons et une stratégie culturelle pour 20126-20 qu’elle fera adopter Jeudi et vendredi par le Conseil Régional auquel participe le maire de Vanves

    Mais elle en a profité pour défendre un nouveau statut pour la Région grâce à «un vrai choc de simplification et de décentralisation,  car l’efficacité de l’action publique exige de la simplicité. Nos cloisonnements et nos empilements de strates administratives incompréhensibles font de nous un sujet de moquerie chez tous nos voisins. Rendez-vous compte : cinq échelons administratifs pour la seule ÎDF ! Deux autorités différentes pour gérer les transports. Des dizaines d’organismes différents pour s’occuper du tourisme. Des dizaines de guichets différents pour nos entreprises... Je défends, vous le savez, une région-métropole stratège sur les grandes orientations économiques, les infrastructures-clés et les grands événements. Je défends aussi un conseiller territorial unique siégeant à la fois au département et à la région ». Elle n’est pas la seule à vouloir tout changer et surtout supprimer la Métropole du Grand Paris