Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

le tout va mieux - Page 4

  • PORTRAITS DE CAMPAGNE DE CO-LISTIERS ET DE SUPPORTERS – PHILIPPE DOS SANTOS : « Deux mandats, c’est bien, trois mandats, c’est peut être trop !

    Dans le cadre des élections municipales de Mars 2014 de nouveaux visages apparaissent dans le paysage politique vanvéen, qu’ils soient ou non candidat sur une liste : C’est l’occasion de les rencontrer, de les interroger sur leurs motivations à être élu sur une liste, et à vouloir servir les vanvéens, ou à soutenir l’une des 4 têtes de listes qui seront présentes à cette élection. Bien sûr  lorsque c’est possible, car il n’y a, de la part, de ce blog, aucune exclusive, alors que d’autres préfèrent s’en réserver la primeur par tactique électorale. Nous avions commencé avec le portrait de Jeremy Coste (UDI) directeur de campagne de la liste UDI/UMP et co-listier de B.Gauducheau (UDI), Gabriel Attal (PS) conseiller parlementaire de la ministre Marysol Touraine et co-listier d’Antonio Dos Santos. Nous continuons avec Philippe Dos Santos, assistant dans un cabinet d’avocat, très présent auprès de son père depuis le début de la campagne. Il sera sûrement à l’école maternelle Lemel ce soir (à 19H30) pour la première réunion publique de proximité de la tête de liste PS

    Vanves Au Quotidien - Que ressent on lorsqu’on voit l’un de ses proches, s’engager dans l’action politique, et là plus particulièrement son père dans la bataille des municipales ?

    Philippe Dos Santos : « Quand on voit que c’est au niveau municipal, cela fait plaisir  dans une ville que l’on aime, parce  qu’il  s’intéresse à sa ville qu’il aime, qu’il veut s’y investir. Au niveau municipal, c’est plus proche, plus agréable. A un plus haut niveau, je n’aurais pas apprécié

    VAQ - En a-t-il discuté avec vous et en famille avant d’y aller ?

    P.D.S. : « Oui ! Au début lorsqu’il est arrivé au PS, en 2008, en  tant que militant, puis  petit à petit, il s’est investit, en disant « peut être que ! », « on y pense ! ». Personne ne l’a stoppé, ni moi, ni mon frére, ni ma mére. Au contraire. Et moi, le premier ! Je lui au dit « va y ! » 

    VAQ- Pourquoi vous êtes vous engagé dans la campagne ? Déjà militant PS ?

    P.D.S. : « Pas trop ! J’ai commencé, moi aussi, en 2008, sur le terrain. J’y allais de temps en temps. Lorsque Guy Janvier est venu chercher mon père pour l’aider, je n’étais pas trop politisé. Je me suis intéressé, du fait que mon père y aille, surtout au moment de l’élection municipale de 2008. Et nous avons participé à toutes les batailles  

    VAQ - Comment ressentez-vous les critiques ou les attaques (politiques) dont est l’objet votre pére ?

    P.D.S. : « Lorsqu’elles sont intelligentes, on s’y fait. Et il y en aura toujours. Quand elles ne sont pas bien fines, on les prend mal !

    VAQ - Surtout lorsqu’on dit « tiens voilà le faux socialiste » ?

    P.D.S. : « « Faux socialiste ! », « parachuté ! ». On en  rigole. C’est un peu ridicule. Une attaque basse. Je ne dis pas que les attaques doivent être vraies !  Mais là ! Peut être qu’en face, il y a une peur d’eux, donc ils attaquent !

    VAQ - Surtout lorsque l’on dit qu’il a vécu aux frais de la princesse au Rosier Rouge ?

    P.D.S. : « Ces gens là ne savent pas ! Ils déforment ! Comme cela m’est arrivé devant intermarché où mon interlocuteur, après l’avoir éclairé,  m’a dit « ah bon, merci de me l’avoir dit, je ne pensais pas ! ». Il a été directeur du Rosier Rouge pendant 11 ans, l’a complétement transformé au niveau de l’accueil, de la grande salle de séjour en la rendant plus conviviale où on descendait souvent pour partager des moments de fête avec les résidents, Noël, la Chandeleur, le méchoui pour la fête du Rosier Rouge en Juin etc…  Et ce parc immense, totalement sauvage que j’ai découvert, en arrivant à l’âge de 9 ans, et qu’il a transformé, pour le rendre accueillant.

    VAQ - Quel est le Vanves qui vous connaissez et que vous apprécié ?

    P.D.S. : « Tout le quartier Saint Remy, car j’y ai vécu. J’ai fait mes études à l’école du Parc en CM1 et CM2, puis à Issy les Moulineaux  à Pierre de Luxembourg au collége, et à Paris pour le lycée, ce qui m’a un peu coupé de Vanves, bien malgré moi. C’est un petit village que j’adore, proche de Paris, avec des lieux conviviaux comme le Tout Va Mieux

    VAQ - Et que vous détesté ?

    P.D.S. : « Il n’y en a pas ! Même si je ne mets pas les pieds au Plateau. J’aime Vanves tout court

    VAQ- Pensez-vous que Vanves soit une ville « bizonours » ? 

    P.D.S. : « Non ! je ne trouve pas !

    VAQ - Bobo ?

    P.D.S. : « Ah  non ! Vanves n’est pas bobo ! Il y en a ! Comme dans toutes les villes ! Mais cela commence. Beaucoup de parisiens viennent s’installer à Vanves ! Cela coûte moins cher ! C’est un petit village ! C’est prés de Paris

    VAQ- Qu’est-ce qui pourrait les inciter à voter à gauche ?

    P.D.S. : « Un nouveau souffle ! Le changement ! Notre cher maire est là depuis assez de temps ! Il faut un petit changement. Il a fait de bonnes choses. Je ne dis pas que c’est un mauvais maire. Deux mandats, c’est bien, trois mandats, c’est peut être trop !

    VAQ - Et si votre pére devient maire ?

    P.D.S. : « Ce serait beau ! On le souhaite tous ! Il y aura du changement ! Ce serait Vanves plus uni ! En tous on ferait autre chose et différemment. Et il y a à faire ! Notamment pour les jeunes où il n’y a rien ! 

  • LES RENDEZ VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE TRES INTERCO APRES UN WEEK-END TRES FRAIS ET HUMIDE MAIS PLEIN DE CHALEUR !

    Le temps frais de ce premier week-end d’été ( !) a peut être rebuté les vanvéens de sortir pour assister à l’un des spectacles organisé pendant 3 soirées de fête de la musique, et  surtout Samedi sur le Plateau, rue Sadi Carnot, où le groupe Son Del Once a essayé de réchauffer l’atmosphére et l’ambiance avec ses salsa. Pourtant Vendredi la fête de la musique avait bien commencée place de la République avec un retour aux sources puisque des amateurs (confirmés) et des éléves du Conservatoire ont (presque) mis le feu devant un public jeune. Un peu plus loin, le café-restaurant Les Platanes faisait le plein avec Pierre Meige, et au menu, chansons françaises, et moules-frites à la Provençale. Pas un politique n’a manqué ces soirées, l’UDI tenant table au Tout Va Mieux, le PS à la Girafe vendredi,  tout ce beau monde politique à était à la pizzeria Il Giardino Samedi soir, mais la majorité à  l’intérieur, et l’opposition à l’extérieur, avec Claudine Charfe venu écouter et danser sur ces chansons cubaines.  Les élections municipales ne sont pas loin. D’ailleurs deux groupes politiques du conseil municipal ont lancé un questionnaire, le PS sur son projet pour la ville de Vanves ainsi que l’UMP sur notre ville avec la parution de son dernier bulletin d’information « Au contact » avec ce titre : « Ensemble travaillons pour Vanves » et toujours une photo de Maxime Gagliardi et Isabelle Debré.

     

    Ce week-end a été marqué par un grand rassemblement des médaillés de la Jeunesse et des Sports d’Ile de France avec quelques champions et de nombreux jeunes sportifs franciliens  à l’Arc de Triomphe pour le ravivage de la Flamme samedi à 18H30. Jackie Marchiano, Président de l’association des Médaillés de la Jeunesse et des sports de Vanves et des Hauts de Seine avait réussi à mobiliser les élus vanvéens  (Bernard Gauducheau, Françoise Saimpert, Maxime Gagliardi, Jacques Landois pour les adjoints, MM Lemaire, Le Goff…pour les conseilers municipaux), les anciens combattants dont les présidents du Comité Local des Anciens Combattants (CLAC), Michel Judde,  de l’UNC avec Paul Guillaud qui fait partie du Comité du Ravivage de la Flamme, de la FNACA avec Paul Ajder et des sportifs du Stade Vanves surtout de la section Athlétisme avec Djamel Mastouri, champion paralympique d’athlétisme, mais pas, malheureusement de leur président. « Il s’agissait de délivrer un message de paix et d’espérance avec des jeunes et leurs aînés, tous unis dans une volonté d’accomplir un devour citoyen de mémoire envers tous ceux qui ont combattu pour la liberté et la Nation » indiquaient les organisateurs. Une très belle cérémonie qui a commencé par un défilé sur les Champs Elysées entre la rue Balzac et la place de l’Etoile, qui a bloqué la circulation, provoqué coups de klaxons, et beaucoup de photos des touristes étrangers, la cérémonie devant la tombe du Soldat Inconnu, toujours impressionnante lorsque celui qui a ranimé la flamme faisait chaîne avec les dirigeants sportifs franciliens en se tenant l’épaule, puis lorsque retentissent la sonnerie aux morts, la Marseillaise sous les grandes Arches de l’Arc de Triomphe.  

     

    Dimanche, la fête de la musique a été gâchée par ses pluies intermittentes, mais pas la petite fête qui a suivie la messe d’action de grâce en fin d’aprés-midi à l’église Saint François, marquant la fin de la mission de Frédéric et Clémence Néouze, foyer d’accueil de cette paroisse du Plateau : « On a voulu commencer ce temps de remerciement par la messe. Frédéric et Clémence ont reçu mission de Mgr Daucourt pour ce foyer d’accueil. IL y a les textrs, et puis chacun a sa façon de l’incarner. Ils sont arrivés avec 4 fils, ils repartent avec un cinquiéme. Vous m’avez beaucoup aidé dans ma mission de curé lorsque j’ai remplacé le Pére Morel qui vous avait accueilli » a déclaré le pére curé Vincent Hauttecoeur qui leur a ensuite remis plusieurs cadeaux, aidé de François-Xavier et Lucie Choutet qui vont les remplacer  : Des tee-shirts aux armes de St François, des plantes pour leur balcon afin de ne pas oublier ce jardin de l’église où leurs enfants grimpaient aux arbres, une Play Mobile etc… « Ce furent 4 années merveilleuses, par la qualité de l’accueil, par la chaleur de cette communauté pariossiale que l’on a découvert. On s’est beaucoup enrichie » a déclaré Frédéric qui a ajouté « On est heureux de rester à Vanves »

     

    La rue Solférino a été la vedette de la semaine passée, avec cette fuite de gaz sur le chantier du futur conservatoire qui a bloquée cette rue à la circulation pendant 2 à 3 jours, dûe sûremment à la préparation du chantier de construction qui doit démarrer en Juillet. Un autre chantier a commencé, avec prés d’un an de retard à l’angle des rues Solférino et Sadi Carnot, où une agence d’architecte, TPGM  s’est s’installée. Il succéde au  cabinet d’expert-comptable Elliance qui avait complétement réhabilité ce bâtiment de 380 m2. Cette agence a prévu de le surélever d’un étage à l’angle sur 45  m2.  « L’idée est de traiter l’angle du bâtiment en le mettant en valeur Nous venons créer un second étage en respectant la volumétrie et les grands axes de l’environnement du quartier en prenant en compte le cimetière » avaient expliqué les deux responsables de l’agence TPGM lors d’une réunion de quartier (Centre Ancien-Saint Remy) le 10 Mai 2012. Le chantier devait se dérouler durant l’été 2012. Il a débutée avec un an de retard et l’installation des échaffaudages ses derniers jours. Espérons que ces chantiers se déroulent mieux que du côté d’Aristide Briand et Villa des Matrais.

     

    Lundi 24 Juin

    A 19H à la Maison de Retraites Larmeroux : Réunion publique avec les riverains des chantiers de la rue A.Briand et notamment du chantier de 63 logements du promoteur Martek,  le long des pavillons de la villa des Matrais. Tous ses pavillons sont particuliérement touchés par un chantier conduit d’une manière éhontée par l’entreprise générale de travaux publics. L’un des pavillons aurait été étaillé et ses propriétaires ont dû passé plusieurs nuits à l’hôtel ; les autres ont bougé ou sont fissurés. Du jamais vu à Vanves même avec le promoteur Sofiane qui a réalisé dans des conditions rocambolesques le chantier de la résidence étudiante à l’angle Diderot/Marcheron. 

    A 20H à l’église Saint Remy : Messe d’action de grâce animée par l’association Simon de Cyréne

    Mardi 25 Juin

    A 19H à Saint Remy : 1er messe de Jean Baptiste Perche qui a été ordonné prêtre, samedi matin à Châtillon, et qui avait été acueilli en stage pastoral à Vanves lorsqu’il était séminariste : « Je vis cette ordination comme un envoi en mission pour annoncer l’Evangile en paroles et en actes, et le faire annoncer par le peuple chrétien dans son quotidien. Ainsi la Parole grandira dans notre humanité et portera du fruit qui pourra germer en vie éternelle » expliquait il quelques temps auparavant.

    Mercredi 26 juin

    A 20h30  au siége d’Expograph :  Soirée des partenaires de l'équipe de football Vanves Expograph où devraient être présent Bernard Gauducheau, maire,  Isabelle Debré sénateur, Maxime Gagliardi, maire adjoint aux sports et les sponsors  

    Jeudi 27 juin

    A 9H à Meudon (siége de GPSO) : Atelier thématique sur la trame verte et bleue en milieu urbain

    A 14H à Meudon (Siége de  GPSO ) : Atelier thématique sur la trame verte et bleue : La réduction de la fragmentation du territoire

    A 18h30 à la Mairie de Boulogne : Conseil Communautaire de Grand Paris Seine Ouest (GPSO)

    Vendredi 28 juin 2013

    A 9H à Meudon ( Siége  GPSO : Atelier thématique sur la trame verte et bleue : Les espaces forestiers et leurs lisières

    A 14H à Meudon (Siége de GPSO) : Atelier thématique sur la trame verte et bleue et les berges de la Seine

    Samedi 29 juin 2013

    A 10H au complexe Sportif Marcel Bec (Meudon) : Festival des Sports de Nature de GPSO pour les familles jusqu’à dimanche soir avec un vilage d’animation pour petits et grands, parcours du petit aventurier, parcours sport nature en famile, randonnée VTT, rando équestre qui devrait rassembler plus de 200 cavaliers samedi à 15H, concerts des conservatoires, avec des compétitions sportives et un « FlashMob »

    Dimanche 23 juin 2013

    A 10H30 au Prieiré Saint Balthilde : Jubilé des 80 ans de Profession de Sœur Véronique Saint André, 98 ans,  qui a vu se construire le monastére dela communauté des Bénédictines.  

    A 14H à Gennevilliers (Parc des Sévines) : Claudine Charfe et les militants vanvéens participent à la première fête de l’Egalité du Front de Gauche 92 avec un meeting en fin d’aprés midi où s’exprimeront Clémentine Autain, Ian Brossat et Martine Billard 

    Lien permanent Catégories : GPSO (Grand Paris Seine Ouest)
  • INAUGURATION EN FANFARE DU MOIS DU COMMERCE ET GRINCANTE DU TOUT VA MIEUX A VANVES

    Double inauguration pour la 2éme édition du Mois du Commerce à Vanves qui se déroule du 21 Septembre au 21 Octobre 2012, avec un grand lancement officiel dans la salle « La Palestre » vendredi soir en présence de personnalités mais surtout de commerçants qui ont participé à son organisation. Et l’inauguration dimanche soir  du restaurant « Tout Va Mieux », enfant chéri du Maire de Vanves (selon les « mauvaises langues ») qu’il a porté sur les fonds baptismaux et qu’il n’est pas question de critiquer (toujours selon les mêmes). Normal puisque sa terrasse donne sur la place de l’Eglise Saint Remy (de la République).

     

    Le lancement  de ce mois du Commerce a été une véritable fête, et pas seulement en petit comité, entre élus, le GEV (Groupement Economique de Vanves), CCIP 92 (Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris-Hauts de Seine), élus, personnalités et commerçants, comme ce fut le cas l’année dernière au Pavillon de la Tourelle. Ce Vendredi soir, la Palestre faisait le plein de commerçants, d’élus et personnalités pour ce lancement qui a démarré avec une heure de retard à cause du Jumelage : Bernard Gauducheau (NC) recevait son homologue de Lehrte (SPD) accompagné d’une délégation constituée d’élus SPD, CDU et Verts, à l’hôtel de Ville où les discours ont été un peu long. Karine Jamet avec son service économique et le concours de plusieurs commerçants avait monté cette soirée où était prévu un buffet campagnard, un orchestre de rock et surtout un spectacle époustouflant d’un magicien (vanvéen) comme dans le Grand Cabaret de Patrick Sébastien.

      

    Mais auparavant, l’assistance a eu droit aux discours, de Bernard Gauducheau, entouré par Alain Toubiana , conseiller municipal chargé du Commerce et de l’Artisanat et « cheville ouvriére de ce mois du commerce avec Karine Jamet, Manager du Commerce depuis 2 ans et demi, et de l’autre Alain Buat, vice Président de la CCCIP 92 chargé du commerce et Philippe Buffet, nouveau président du GEV. « C’est la seconde édition ! Auparavant, nous avons fait une journée, puis ne semaine, maintenant un mpois avec 125 commerçants lors de la 1ére édition, 145 pour la seconde et même 195 si nous comptons les commerçants du marché »

     

    « Les commerces ont besoin d’être soutenus dans une période particulièrement difficile et délicate. Ils réinvestissent notre commune, ce qui est un bon point, car le manque de commerce était notre point faible ». Il a d’ailleurs rappelé les efforts soutenus de la ville en la matière,en prenant l’exemple de la place de la République avec le « Tout Va Mieux » et bientôt le Bio C Bon, mais aussi du quartier de la gare en voie de déshérence, qui a été ré-animé, du marché qui attire maintenant plus de monde depuis que les camions ont été évacués de son portour grâce au parking Cabourg, et des effets de l’extension du stationnement réglementé qui libére des places pour les clients des commerçants.  

     

    « Vanves est une ville dynamique en la matière » a reconnu Alain buat (CCIP 92) en faisant remarquer que nous en sommes à la 7éme convention ville de Vanves-CCIP 92 » et en indiquant que « Picard fait le meilleur score de ses ventes en Ile de France à Vanves ». De quoi réjouir le Maire qui n’avait pas face à lui Fabian Estellano, conseiller municipal socialiste qui généralement tempére son enthousiasme. Mais il est vrai que « les ouvertures se sont succédés cet été plus qu’à l’habitude ». Comme il l’a de nouveau répété lors de la soirée inaugurale organisée au Tout Va Mieux dimanche soir, 3 semaines après son ouverture. Beaucoup de vanvéens et d’amis étaient présents autour de MM Kasparian pére et fils, et Dominique Andréani, gestionnaire, jusqu’au député André Santini   

     

    Bernard Gauducheau en a profité pour régler leur compte à « ces oiseaux de mauvaise augure » qui affirmaient « qu’un établissement supplémentaire sur la place, ne pourra pas fonctionner ! Heureusement qu’on ne les écoute pas pour faire vivre notre commerce ». C’est finalement la laverie qui a été à l’origine de son ouverture : « Je voulais me rapprocher d’Issy les Moulineaux où j’habite, et je ne l’ai fait que parce que j’ai pu récupérer la laverie » a reconu M.Kasparian. « Un de mes rêves, était que quelqu’un puisse acheter l’ensemble, et le café-brasserie, et la laverie en l’installant à côté dans un local qui venait de se libérer, où son propriétaire a mis de nouvelles machines » ajoutait le maire. Des travaux considérables ont éé réalisés, car il a fallu tout casser et tout refaire, grâce à des moyens importants investis par cet entrepreneur qui a plusieurs restaurants dans Paris du même type.

     

    Depuis 3 semaines, le succcés se confirme et permet à ce lieu qui était fermé depuis 3 ans, de continuer sa longue histoire, selon les témoignages des vanvéens qui l’ont fréquenté. Le maire s’est évidemment réjouit que dans le même temps « Eric Pottier qui a racheté Les Platanes, en fasse un lieu accueillant ». Preuve s’il n’en était besoin que plusieurs restaurants, cafés, et brasseries peuvent vivre sur une même place, dans un même quartier, mais à la condition que leurs patrons réagissent intelligemment, et permettent de diversifier l’offre, tout en améliorant leur « look » et leurs menus,  comme l’expliquait à quelques invités le patron du Tout Va Mieux. En tous les cas, comme l’a dit André Santini : « Nous ne pouvons pas négliger le commerce. C’est vous qui crééait la sécurité, la convivialitédans la ville. On a besoin de vous ! »