Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bio c bon

  • L’EVENEMENT DE L’ETE 2014 A VANVES : LA PIETONNISATION DE LA PLACE DE LA REPUBLIQUE

    C’est l’événement de ce week-end et de cet été 2014 à Vanves : La piétonnisation de la Place de la République tous les week-end du Vendredi 17h au Dimanche 23h  jusqu'au Dimanche 28 septembre 2014. « Il s'agit là d'une première phase de test afin d'évoluer à l'avenir, et si l'évaluation est concluante, vers un espace entièrement piétonnisé » selon la municipalité qui tente grâce à cette initiative de revaloriser ce cœur de ville avec les commerçants, les riverains et le concours des services publics (GPSO, RATP, Police nationale, Sapeurs pompiers)

    Cette place est toute jeune dans la vie de la commune dont l’histoire remonte jusqu’au Moyen Age. Elle n’a été ouverte qu’en 1880, le conseil municipal ayant demandé en 1873 la création d’une voie de 15 m devant l’église (actuelle rue de la République) pour permettre à un tramway de circuler. Elle devait être baptisée du nom d’Hunebelle en l’honneur de l’ingénieur-maire de Clamart qui avait établi les devis et était appelée familièrement rue Tortillard. Suite à une pétition des habitants et sur instruction du Maire Jullien, la municipalité a acheté les terrains face à l’église pour ouvrir cette place de la République dénommée alors « Dupont ». Mais elle a dû régler le problème posé par un affreux puisard, véritable danger pour la santé et source d’épidémies en aménageant un égoût. Elle a fait installer une pissotière en 1880 prés de l’église, 4 bancs avec une seconde vespasienne en 1882, et un gymnase pour les sapeurs pompiers. Cette place a accueillit un « marché au comestible » qui était alors installé place du VAL (De Lattre deTassigny), et la fête de Saint Remy qui était la fête du village, avec des forains et des manéges. Elle s’est agrandie en 1894 et 1896 grâce à l’expropriation d’immeubles et la création de la rue Kléber dans laquelle s’est installé le premier commissaria de Vanves

    Elle a vraiment commencé à acquérir sa physionomie actuelle grâce à de nombreux petits immeubles construit, notamment par les fréres Marme ( l’immeuble avec la pharmacie de l’église en 1937), à l’emplacement de vieux hôtels dans le passage de l’église immortalisés par Atget, et surtout de ses vieilles maisons décrépies, enfumées, pittoresques qui appartenaient aux blanchisseurs qui ont disparus à cette époque… « au profit de constructions propres, confortables, souvent élégantes. Les rues s’élargissaient, se rectifiaient, se nivelaient » constatait Hyppolite Chailley, l’un des historiens de Vanves. Elle n’a pas bougée jusqu’aux années 1990 où sa rénovation est redevenue d’actualité avec le projet de ZAC Saint Remy qui a mis le feu aux poudres. Elle n’a pas vu le jour grâce à une forte opposition des riverains qui avaient créé des associations de défense, et la crise immobilière. La Municipalité a préférée laisser faire le marché, avec de nouvelles constructions (immeuble BICS retardées par des fouilles archéologiques pendant un an sous le mandat de Guy Janvier, puis le Hameau de Saint Remy derrière l’es-presbytére  dénommé la « maison du vicaire » sous le mandat de Bernard Gauducheau) avec l’élargissement du passage des écoles, puis un autre immeuble en face, à l’emplacement de DEF Incendie (où s’était installé un faux commissariat pour les besoins de la série TV Julie Lescaut) au pied duquel s’est installé Bio C Bon, en  suscitant des aides (au FISAC) dans les années 2000 pour aider les commerçants à rénover leurs boutiques, et en lançant une OPAH  (Opération programmée  d’amélioration du patrimoine) à l’automne 2007 pour réhabiliter l’habitat ancien….

    Mais le réaménagement de cette place a été lancé voilà dix ans grâce une étude d’un Bureau d’Etudes qui fit l’objet de deux réunions d’informations et de concertations le 17 Mai et le 15 Juin 2004 suivi d’ateliers promenades durant l’été 2004 pour aboutir à cette place de la République actuelle  dont le projet a été présenté le 12 Mai 2005, et les travaux réalisées entre entre l’été 2006 et l’hiver 2007. La piétonnisation de cette place craint par certains, demandés par d’autres, est une nouvelle étape de son histoire, même si elle n’est que partielle durant cet été 2014. Mais c’est une façon de marquer l’anniversaire du début de sa reconquête par les vanvéens, mais aussi par de nouveaux commerces avec les ouvertures simultanément du Tout Va Mieux, de la Girafe, de Bio C Bon etc…

  • LES TOPS ET LES FLOPS DE L’ANNEE DE LA FIN DU MONDE A VANVES

    Le Blog Vanves Au Quotidien revient sur les événements de l’année passée en retenant les Tops et les Flops

     

    I - LES TOPS DE L’ANNEE 2012

     

    OUVERTURES : Un magasin Picard (rue J.Bleuzen) le 14 Février, le jour de la Saint Valentin, Un Carrefour Express (rue de la République) le 3 Juillet,  la brasserie Le Tout Va Mieux, le magasin BIO C BON et le café-restaurant Les Platanes en Septembre pendant le mois du Commerce, de la boulangerie « Ô Playo » rue H.Martin le 17 Octobre, et de la boulangerie de Michel Galloyer rue Raymond Marcheron en décembre

     

    INAUGURATIONS : De la nouvelle résidence hotelière (ou étudiante puisqu’elle est occupée majoritairement par des jeunes) de 200 studios et les 30 logements qui l’accompagnent, de la rue R.Marcheron le 4 Janvier  ; de la petite résidence « Les hauts du Parc » (Effitec Promotion)  rue larmeroux le 18 Janvier ; de la résidence La Vallée à l'angle de la rue Bleuzen/Barbès le 14 Mai ; des travaux d’assainissements, d’enfouissements des réseaux, avec nouvelles plantations dans les rues du Docteur Arnaud, Gresset et Mansart le 12 Juin ; du terrain de football synthétique Yves Saccard au PMS A.Roche le 16 Juin ; de la Maison de relais pour adultes handicapés Simon de Cyréne le 19 Juin ; du mail Sadi Carnot le 22 Septembre  

     

    BLOGS : De nouveaux blogs initiés par la ville ont été créées pour « Informer, expliquer, ouvrir le dialogue sur les chantiers en cours sur son territoire ». Notamment sur le « Chantier 58 Bleuzen » d’Hachette qui est mis aujourd’hui en ligne par la Ville de Vanves ( www.chantier-58-bleuzen.vanves.fr). Et les chantiers de la rue Aristide Briand avec plusieirs programmes de constructions résidentielles : www.aristide-briand-renouveau.vanves.fr 

     

    STATIONNEMENT REGLEMENTE : Il a été étendue durant l’été 2012  sur la quasi-totalité de Vanves (Plateau-Centre Ancien) sauf les Hauts de Vanves et le Clos Montholon.

     

    RECONNAISSANCE : 15 ans après sa création, le festival Art Danthé recevait la visite du ministre la culture Frédéric Mitterrand le 23 janvier 2012 pour  assister  à la nouvelle création d’Anna Halrpin et Anne Collod « parades & changes in expansion ». « Le ministre ne se déplace pas souvent en banlieue et dans des petits lieux ; Le fait qu’il soit venu, est une reconnaissance au niveau national de ce que l’on fait ! C’est suite à ce qui est fait dans et autour du festival que le ministre a décidé de venir. Et nous espérons que lui ou un autre viendront pour les 15 ans l’année prochaine » expliquait José Alfarroba, directeur du théatre le Vanves et fondateur de ce festival

     

    MUSIQUE ANCIENNE : Le Salon de la Lutherie et son festival des musiques anciennes qui a attiré fin Novembre 120 exposants et 1500 visiteurs, mélomanes férus de musiques anciennes, professionnels, musiciens amatteurs (70 exposants et 600 visiteurs en 2011)  avec plus d’une cinquantaine de luthiers et de facteurs de flûte à bec, mais aussi d'autres instruments à vent, à cordes et à claviers venus de toute l'Europe

     

    RECOMPENSE : La Ville de Vanves a obtenu une Deuxième Fleur au concours régional des Villes et Villages fleuris, récompensant l'important effort de fleurissement mené depuis plusieurs années.

     

    MEMOIRE : L’Arbre du souvenir planté le 27 Janvier 2012 à l’occasion de la journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste le 27 dans le square de l’Insurrection en mémoire d’Ilan Halimi sauvagement assassiné le 13 Février 2006, grâce à l’initiative de militantes, Monique Abecassis, présidente de la LICRA et Dolly Touitou  présidente de l’ACCIV, avec  l’accordc de la Municipalité et du maire. Ce qui n’était pas aussi évident que cela le paraît en ces temps où le racisme et l’antésémitisme reprennent du poil de la bête,

     

    BASKET : La finale du Trophée de la Coupe de France de Basket le 19 Mai 2012 entre l’équipe de Vanves et Saint Chamond à Bercy à laquelle  plus de 1000 vanvéens ont assisté. Le  parrrainage de l’équipe première de basket, Aviators GPSO Vanves par Mike Pietrus, champion de basket qui évolued en NBA

     

    PERSONNALITES (AU TOP) : Simone Cottard fondatrice/présidente du CAD (club Amitiés Détente) qui a donné son essor à la section natation du Stade de Vanves, c'est-à-dire une actrice majeure de la vie associative vanvéenne a reçu la médialle de chevalier dans l’ordre national du mérite.  Guy Janvier qui a sortit son livre « Intinéraire d’un élu socialiste en Sarkozie » (Edt Harmattan) dans lequel il donne un éclairage particulier de l’ancien président de la République et décrit également le fonctionnement de ce département atypique de la Région Parisienne dont Nicolas Sarkozy a été l’élu pendant 30 ans ». Lucie Schmid (EELV) qui a participé au staff de campagne d’Eva Joly, candidate EELV à la présidentielle, et a été candidate (malheureuse) l’élection législative dans la 10éme circonscription. Françoise Saimpert maie adjoint UMP qui a été choisit par André Santini pour être sa suppléante aux élections législatives.  Antonio Dos Santos qui a été élu à la tête de la section PS de Vanves. L’abbé Vincent Hauttecoeur, curé de Vanves, qui a célébré ses 10 ans de sacerdoce.  Nadège Avassartian  qui tient le camion-pizza situé à proximité de la piscine de Vanves qui a été couronné championne du monde au Mondial della Pizza à Disneyland Paris les 4 et 5 novembre 2012. Paul Hajder qui a pris le relais de Jacques Dumont à la tête de la FNACA Vanves après 28 ans de service à un moment où le parlement a officialisé la date du 19 Mars pour laquelle il s’est enormément démené comme  ses camarades de combat.

     

    DEMAIN : LES FLOPS