Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hachette livre - Page 3

  • VANVES RE-INAUGURE UNE CRECHE DE 32 ANS EN PLEINE CAMPAGNE ELECTORALE ET INCERTITUDES FINANCIERES

    Les inaugurations se succédent et ne se ressemblent pas à Vanves comme ce fut le cas cette semaine et l’a constaté Bernard Gauducheau, hier matin avec la créche Pomme Cannelle : Après le Biblio Club, voilà tout de même quelques semaines, le siége d’Hachette Livre dans un immeuble à l’image de ce 3éme éditeur mondial, bientôt le centre PMI dans les anciens locaux de la Trésorerie Principale. Dans un contexte particulier : Tout d’abord,  une campagne électorale pour les élections départementales où les élus et les militants UMP paraissent très mobilisés derrière Isabelle Debré et Jean Didier Berger, avec quelques élus UDI dont Bernard Gauducheau qui était présent à leurs côtés comme pour démentir les rumeurs et ce qui se dit en ville, pour une tournée au Marché, sur le Plateau avant l’inauguration, et une visite des points de collecte des Restos du Cœur à l’heure du Déjeuner avec Isabelle Debré, après un passage à la permanence UMP qui fêtait l’anniversaire de la jeune élue Delphine Roy.  

    Seuls les militants et les élus UMP étaient sur le terrain en ce samedi matin, pas un écologiste, ni communiste, ni Front National, en dehors de quelques socialistes autour de Guy Janvier, conseiller général qui se sont installés pour tracter et rencontrer la population à midi devant l’agence postale de la place de l’insurrection, après l’inauguration de la créche

    Ensuite, les incertitudes financières qui touchent les communes comme Vanves, et qui n’ont pas empêchées l’inauguration des travaux de rénovation de  cet établissement d’accueil du jeune enfant – puisque c’est le terme utilisé maintenant à la place de créche (plus court et plus parlant) – qui rend d’énormes services aux jeunes parents. « C’est la dernière créche de Vanves qui connaît une nouvelle jeunesse grâce un architecte qui a fait preuve d’imagination » pour la doter d’espaces plus fonctionnels et plus confortables : création d’une unité de vie réunissant un espace de jeux, un espace de change,  un espace de sommeil, avec la transformation de la cour intérieur en véranda. « Il a changé de place le local « poussettes » pour dégager 2 fenêtres » a noté le maire. Il a permis de réorganiser les espaces afin de les adapter au mode de fonctionnement en âges mélangés (les trois sections réunissent chacune des « tout-petits » de moins d’un an, des « moyens » d’un et deux ans, et des grands de 2 à 3 ans), et surtout de créer une salle de « jeux d’eau et manipulations ».

    L’ensemble des invités à cette inauguration ont pu visiter cette créche transformé qui a ré-ouverte ses portes le 9 Mars  : Isabelle Debré avec Jean Didier Berger,Xavière Martin, maire adjointe à la Petite enfance qui a suivi ce chantier de très prés, car il a fallu déplacer les enfants pendant 6 mois dans un  autre lieu, Guy Janvier conseiller Général, les responsables de la CAF (caisse d’Allocation Familiale) avec l’architecte et les entreprises intervenantes dont Rossi, et bien sûr  de nombreux élus et parents. « Nous arrivons à répondre aux besoins des familles avec toutes les modes d’accueil de la petite enfance. Il faut que Vanves se maintienne à ce niveau pour continuer à donner satisfaction à l’ensemble de la population » a déclaré le maire en donnant bien sûr une idée du coût : 695 000 € qui a bénéficié d’une subvention du Conseil Général (75 000 €), de la CAF (111 000 €), et de la réserve parlementaire (30 000 €) grâce à Isabelle Debré, Vice Présidente du Sénat.

    Cette créche qui accueille 45 berceaux avait  été inaugurée en Février 1983 par Gérard Orillard maire de Vanves (1980-1991) avec Denise Lecomte, maire adjoint aux affaires sociales, en même temps que le groupe scolaire Max Fourestier en présence du fondateur des classes de neige et du mi temps pédagogique. A l’époque, c’était une première, car peu de créches étaient aménagés en  pied d’un grand immeuble de logements.

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE : D’INAUGURATION EN SEANCE DE QUESTIONS D’ACTUALITE

    INAUGURATION : Le siége d’Hachette Livre a été inauguré Mardi soir en grande pompe, tapis rouge et voituriers à l’entrée,  avec discours d’Arnaud Nourry, PDG du groupe, petits fours de chez Lenôtre avec de nombreux buffet, cadeaux à la sortie dont un beau livre racontant toute la saga d’Hachette. D’ailleurs ce siége a été être baptisé du nom de Louis Hachette, fondateur du groupe en 1826,  dont un monumental buste en bronze a été dévoilé à cette occasion. « C'est un message de confiance en notre avenir que je veux partager avec vous tous ce soir » a déclaré Arnaud Nourry. « Nous inaugurons cet immeuble en mars 2015 au sortir pour Hachette d'une crise violente avec un de ses clients américains, quelques semaines après les événements tragiques de janvier qui mettaient en cause notre liberté d'éditeur, et à un moment où l'Europe s'apprête à bousculer les règles de notre métier. A tous ceux qui s'acharnent, en Europe ou ailleurs, à affaiblir le droit d'auteur à coups d'exceptions, de raccourcissements et de modèles économiques farfelus, je dis que le livre est une des créations les plus précieuses de l'humanité et que nous lutterons pied à pied pour que l'essentiel soit préservé, cet essentiel qui permet aux auteurs de toucher la juste rémunération de leurs efforts et de leur talent » a-t-il expliqué en envoyant un message très fort à cette occasion  : « Nous croyons en l'avenir du livre autant que nous l'aimons, et c'est dire ! ». De très nombreux auteurs, éditeurs, libraires et personnalités que les élus vanvéens avaient du mal à reconnaitre quelquefois, en dehors de François de Closets, mais aussi Grégoire Delacourt, Patrice Raimbaud, Jean Louis Fournier… avaient été invités à cette soirée inaugurale avec André Santini, le député, Isabelle Debré la sénateur et Bernard Gauducheau le Maire, l’ensemble des maires adjoints et des élus de l’opposition.

    PANNE : Hier matin vers 4h40, un incident dans un poste source d’électricité situé à Clamart a conduit ERDF à couper plusieurs transformateurs par mesure de prévention. 100 000 foyers ont été privés d’électricité sur 15 communes des Hauts-de-Seine dont Vanves dans la partie riveraine à Clamart ( Antony, Bagneux, Bourg-La-Reine, Chatenay-Malabry, Chatillon, Chaville, Clamart, Fontenay-aux-Roses, Le Plessis-Robinson, Malakoff, Meudon, Montrouge, Sceaux, Sèvres et Vanves). 25 % des foyers étaient à nouveau alimentés en électricité vers 6H15 et à 8h15, l’électricité a entièrement été rétablie. L’évènement n’a eu aucune incidence sur les écoles du département, ni dans les hôpitauxc, notamment Béclére, où le basculement sur groupe électrogène a parfaitement fonctionné et n’a entraîné aucune difficulté.

    PRESIDENCE : Isabelle Debré, vice présidente du Sénat,  présidera à 15H aujourd’hui, pour la première fois, la séance des questions d’actualités retransmises sur France 3. Elle remplacera Gérard Larcher, Président du Sénat qui préside toujours cette séance, car il sera en déplacement en Allemagne. Ce qui une marque de confiance. Elle n’en sera pas moins impressionnée de voir à ses pieds le premier Ministre et l’ensemble du gouvernement. Pour le reste, elle sait faire et fera respecter le timing des questions des sénateurs et des réponses ministérielles.    

    GOLF : La section Golf du Stade de Vanves vient d’être officiellement affiliée à la Fédération Française de Golf , son dossier ayant été validé  par le Comite Directeur le 25 février 2015. « Ceci va nous permettre entre autres d’émettre des licences mais également d’obtenir des supports financiers tel que le CDSE » indiquent Pascal Edou et Arnaud Lavigne, les initiateurs de cette section, qui précisent que « pour les golfeurs, notre numéro d’affiliation est le 2471, à mentionner lors de la prise de votre prochaine licence ». 


    EXPOGRAPH VANVES : Match nul 0/0  samedi dernier chez leurs amis  Marseillais qui les ont bien accueillis parait il. « Une équipe solide, rugueuse mais toujours dans le souci de bien jouer » selon Jean Royer, le coach d’Expograph Vanves. « Une défaite était synonyme d'élimination, et ce soir là, nos joueurs ont retrouvé leur esprit conquérant, leur envie et leur solidarité. Seule la chance n'était pas encore au rendez-vous et le score aurait pu être de 5/3 pour nos couleurs. Le mois de Mars sera capital et une victoire en retour contre Marseille le 14 Mars (en présence d’Isabelle Debré et Jean Didier Berger)  nous permettrait de recoller à la seconde place pour la qualification. Un nouveau départ semble prendre forme. Alors nous aurons besoin des Vanvéens pour nous aider à passer ce nouveau cap et nous supporter ».

  • HACHETTE LIVRE A VANVES : INAUGURATION APRES 3 ANS DE CHANTIER ET DE GALERES…POUR LES RIVERAINS DU « BEAUBOURG VANVEEN »

    Le nouveau siége vanvéen est une nouvelle étape pour  Hachette Livre, filiale d’Hachette, toute petite entreprise séculaire fondée en 1826 qui est devenu le 1er éditeur mondial avec 2,2 milliards de chiffre d’affaire, 100% propriété du groupe Lagardére. Elle a connue des métamorphoses avec une internationalisation de l’entreprise. Installée à Grenelle dans le XVéme arrondissement de Paris, sa direction générale doit déménager courant Avril dans ce  nouveau bâtiment, avec les services supports, les maisons d’éditions (Hachette Education, Hachette Tourisme…), qui est encore en cours d’équipement.

    Rappelons que la conception de ce bâtiment de 20 000 m2, réparti sur 7 niveaux , a été confié à l’architecte Jacques Ferrier qui parlait d’un immeuble fragmenté en hauteur et en verticale, notamment sur la façade côtée rue, d’un bâtiment clair, lumineux, transparent, à l’intérieur de la parcelle,  avec des  loggias pour éviter des façades en verre lise, d’un jardin de 2000 m2 mettant, avec un porche d’entrée, d’espaces verts en pleine terre à la place du parking, offert à la vue des utilisateurs et des voisins. Tout en faisant remarquer que la  surface de bureaux double tout en construisant un bâtiment plus réduit au niveau hauteur (27,50 m au lieu de 32) en étant très généreux au  niveau des espaces et des articulations, sachant qu’il occupe une emprise de 2800 m2 au lieu de 3500 m2.  « Nous avons fait un travail de dentelle sur la dématialisation du bâtiment, sur le côté découpé et affirmé du bâtiment qui n’a rien à voir avec des bureaux classique, sur la toiture qui ne sera pas banale et sera à la ême hauteur que France 3 Ile de France » avait expliqué Jacques Ferrier lors d’une des réunions publiques consacré au chantier. 

    Car cette réalisation a fait l’objet de deux réunions publiques de présentation du projet puis du chantier. Un  blog « Chantier 58 Bleuzen » avait été mis en ligne par la Ville de Vanves, et une sentinelle avait été désignée, en la personne de  Bernard Ollivier. Deux incidents ont marqué ce chantier : Le 12 Décembre 2012, un coup de pelleteuse lors du chantier de démolition des anciens bâtiments Hachette avait coupé un câble électrique qui alimentait le bâtiment occupé par France 3 Paris Ile de France. Et le journal régional n’avait pu être diffusé ce jour. Et le 18 Septembre 2014, une fuite de gaz, avait provoqué l’évacuation du chantier et une neutralisation du quartier pendant deux heures.

    Ce chantier a été l’objet de nombreuses critiques des riverains se sont souvent plaint que les ouvriers ne respectaient pas les horaires définis au départ, travaillant la nuit ou plus tôt qu’autorisé le matin, pour être fin prêt pour la livraison du chantier, sans parler du bâtiment « plus massif avec ses tuyaux qui lui rajoutent un étage de plus et le fait ressembler au Centre Pompidou » selon les riverains dont les fenêtres donnent sur le chantier du « Beaubourg Vanvéen ». L’un d’entre eux avait eu cette expression en se plaignant que ce bâtiment lui vole « une part de son soleil ». Espérons, au moins, que les dirigeants d’Hachette Livre l’ont invité ce soir pour cette grande réception inaugurale dans un bâtiment encore vide, puisque qu’il ne devrait être occupée qu’à partir du mois d’Avril.