Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

arnaud noury

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    HACHETTE LIVRE  : Le Monde d’Hier (daté du 20 Octobre 2015) a consacré une page à Arnaud Noury, le patron qui a pris les rênes d’Hachette Livre en 2003 et  a fait déménager son siège à Vanves : « l’irréductible gaulois du livre ». Un titre bien choisi puisque sort en librairie demain le nouvel Astérix : « Le papyrus de César ». « Je suis très optimiste sur l’avenir du livre qui demeure stable » explique t-il dans cet article  en ajoutant « n’enterrons pas le livre prématurément, restons des éditeurs, pas des fournisseurs de contenus ». Cet article donne  l’occasion de découvrir le parcours professionnel étonnant de ce « Frenchie » qui s’est installé dans la cour des grands, après avoir remporté en  2014  une victoire contre Amazon dont le patron sommait Hachette d’accorder au distributeur américain des rabais plus importants sur le prix des livres afin de faire vivre le marché des e-book numérique

    COLLEGES : Lors de sa séance plénière de vendredi dernier le conseil départemental des Hauts de Seine (CD92)  a voté les dotations de fonctionnement des collèges prévues pour l’année 2016 : 115 552,50 € pour Saint Exupery et 126 693,61 € pour Michelet sachant que pour la partie lycée, cette cité scolaire reçoit 169 117 59€ de la Région pour son fonctionnement. Saint Exupery reçoit 1300 € du CD 92 en supplément car il fait partie des 42 collèges qui hébergent des Unités Localisées pour l’inclusion scolaire (ULIS). Celles-ci accueillent de 6 à 8 jeunes souffrant de déficience mentale, sensorielle ou motrice qui participent à l’activité des autres classes tout en bénéficiant d’un soutien pédagogique individualisé

     

    CONCESSIONNAIRES : Les conseillers municipaux de Vanves ont reçu, lors du dernier conseil municipal, plusieurs rapports d’activités des concessionnaires dans lesquels ils ont pu piocher quelques chiffes intéressant sur leurs activités de l’année passée bien sûr. Ainsi le marché de Vanves comptait en 2014,  43  commerçants dont 8 fruits et légumes, 4 poissonneries, 3 volaillers, 3 charcutiers, 3 boulangers, 2 bouchers, 2 fleuristes, 2 fromagers, 2 fruits secs et olives, un champignon, un chevalin, un détaillant légumes, un primeur, un produits greco-arménie, un producteur de fruits et légumes, un produits italien, des traiteurs antillais, libanais, asiatique, marocain et une triperie. Son rapport constatait  une fréquentation des volants est en baisse et  une stagnation des demandes de commerçants alimentaires. Par contre, « les problèmes de stationnement se sont nettement améliorés depuis l’ouverture du parking Cabourg » indiquait le société EGS (Entreprise de Gestion et de Service). Elior chargé de la restauration indiquait avoir servi  351 888 repas  en 2014  soit +2,9%  soit 330 182 dans les écoles et centres de loisirs (+3,1%) , 5613 pour le portage  domicile (- 3%) , 7025 au foyer Danton qui a regressé de 9%,  et 9068 dans les créches (+11%). Occasion pour le groupe PS d’interroger la municipalité sur la baisse de qualité des repas servis dans les écoles dont s’étaient plaint les parents d’élèves et auquel remédie la société Elior en ayant mis en place un « process » pour améliorer les choses. Enfin, selon la sciété Moncassin Automobile qui s’occupe des l’enlèvement des véhicules et leur mise en fourrière,  en 2014, 203 véhicules ont été enlevés pour stationnement gênant, 62 pour stationnement abusif, 18 suite à un une immobilisation, 9 à la suite d’un accident, 9 pour vol soit 301 au total