Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vidéoprotection

  • CONSEIL MUNICIPAL DE VANVES : MEUBLES TOURISTIQUES ET VIDEOPROTECTION

    Pour ce dernier conseil municipal de l’année, mercredi soir, 35 délibérations étaient inscrites à l’ordre du jour, ce qui s’explique, car il n’y a pas eu de conseil en Novembre contrairement à l’habitude. Il est vrai que de plus en plus de compétences sont transférées à l’EPT (Etablissement Public Territorial) GPSO, comme la gestion et l’entretien des caméras de vidéosurveillance, l’assemblée municipale se consacrant à des  décisions  financières (revalorisation de tarifs, attribution de subventions),  techniques (attribution de marché, renouvellement de bail comme pour le Pavillon de la Tourelle) ou très locale (dénomination d’établissements petite enfance, séjour de rupture pour les jeunes dans le cadre de la prévention spécialisée…). Et il n’a duré que 2H45 conclu par un pot comme c’est la tradition à la veille des fêtes. Avec la présence du ministre Gabriel Attal qui est intervenu sur la vidéosurveillance et les séjours de rupture pour les jeunes. Il avait été ouvert par un hommage aux victimes de l’attentat de Strasbourg, l’ensemble des élus et du public respectant une minute de silence en solidarité avec le strasbourgeois. «Toutes des dispositions ont été prises pour assurer la sécurité du village des terroirs» a assuré Bernard Gauducheau à deux jours de son inauguration   

    Parmi ses 35 délibérations, deux d’entre elles sont significatives : Tout d’abord l’instauration d’une déclaration préalable pour toute location de courte durée d’un local meublé. Il s’agit de lutter contre ces plateformes numériques spécialisés, au travers de loueurs particuliers, proposent  des locations de meublés à des touristes, suscitant de nombreuses nuisances dans les immeubles touchés, comme l’ont constaté quelques vanvéens qui s’en sont plaints. En dehors d’une concurrence déloyale envers les acteurs traditionnel de l’hébergement touristique, et des tensions créés tant sur l’accés au logement  que sur le prix du foncier. Une procédure d’enregistrement est mis en place afin de permettre une meilleure connaissance du parc résidentiel affecté à une telle activité, un respect des différentes obligations liées à la charge des loueurs, et une source de revenus supplémentaire en taxe de séjour

    Ensuite l’acquisition de 6 caméras de vidéo protection par GPSO pour le territoire de Vanves, car l’intercommunalité se voit transférer la gestion et l’entretien des caméras de vidéoprotection dans le cadre de sa compétence en matière de politique de la ville. Le ministre Gabriel Attal a demandé si leur localisation a été décidé. C’est le cas pour trois d’entre elles a précisé Marie Françoise Goloubtzoff maire adjoint chargée de la sécurité : A l’angle Julien/Marcel Yol, au carrefour de l’Insurrection, à l’angle Marcel Martinie/Sadi Carnot. Et Jean Cyril Le Goff si une gestion centralisée était prévue par GPSO ? « Des démarches sont en cours pour arriver à cette gestion centralisée dont il faut définir les modalités»  a répondu le maire. «Ceci contribue à une société de surveillance» selon Boris Amoroz (FG.PC) qui note «qu’aucune étude ne prouve leur efficacité». Sauf que la vidéoprotection a permis de retrouver un des auteurs de la profanation de l’Arc de Triomphe selon le préfet de police de Paris et qu’une gestion centralisée permettra d’avoir comme à Paris des fonctionnaires devant les écrans pour déclencher des interventions, ce qui n’est pas le cas actuellement, en cas de problèmes.

  • BUDGET 2016 DE VANVES A LA LOUPE : UN NIVEAU D’INVESTISSEMENT CONSTANT

    Le Blog revient sur le  budget 2016 de Vanves qui a été voté la semaine dernière par le conseil municipal. Rappelons qu’il se  monte à 41,50 M€ en fonctionnement et à 11,67 M€ en investissement dont   4 454 638 € sur les travaux, acquisitions, subventions d’équipements auxquels il faut ajouter 2 421 700 € de reste à réaliser soit 6,876 M€  « A Vanves, nous avons choisi de maintenir un niveau d’investissement constant : près de 1,9 millions d’euros sont investis en 2016 pour plus d’accessibilité, de sécurité dans notre patrimoine. 1,7 millions s’ajouteront pour la création de nouveaux espaces bâtis au stade et pour la réfection du deuxième étage de l’école Marceau » indiquait le maire lors du débat budgétaire  

    Ainsi les  opérations nouvelles ou lancées concernent  plusieurs chantiers :  1,674 M€ sont prévus pour les travaux de requalification de la tribune du PMS A.Roche (574,500 €), le second étage de l’école élementaire Marceau (600 000 €), le skate park (300  000€), l’espace Danton (150 000 €), le secrétariat du stade de Vanves (50 000 €). 1,603 M€ sont prévus pour le gros entretien des bâtiments : 233 870 € pour les écoles et l’accueil de loisirs. 122 900€ pour la petite enfance. 389 500 € pour le sport. 210  000 € pour les bâtiments administratif dont le développement de la fibre entre ses bâtiments communaux (10 000 €).  309 000 € sur l’accessibilité des locaux de la police municipale, du centre administratif et de certaines crèches. 155  000 € sur la sureté, c'est-à-dire la sécurisation des accès aux bâtiments suite aux attentats qui comprennent à la fois les travaux sur les accès extérieurs (interphonie, serrures) que la visibilité vis-à-vis de l’extérieur (pose de film de discrétion).  41  000 € a été inscrit pour le garage municipal. 135,420 € pour les espaces publics. 21 500 € sur les acquisitions foncières. 222 500 € sur les espaces sportifs où sont prévus l’aménagement de 2 courts de tennis en terre battue non gélivé (125 000 €)  ce qui permettra une utilisation toute l’année, le retraçage complet de la piste d’athlétisme et des aires de concours (9000 €).  36 300€ sur la piscine où sera mis en place un contrôle d’accés (25 000€).

    2016 devrait voir le lancement de la consultation sur la mutation du terrain occupé par l’ancien consevartoire à l’angle des rues Guy Mocquet et Mary Besseyre devant la Mairie confié à Seine Ouest Aménagement. Le marché relatif à l’entretien du cimetière devrait arriver à terme en 2016 et être renouvelé. Une extension du Colombarium est prévue, ainsi qu’une reprise des concessions existantes pour permettre la création de nouvelles concessions. En matière de sécurité, l’acquisition de 5 armes de poings sont prévus pour la police ainsi que l’acquisition d’une nouvelle caméra pour la vidéoprotection. Sachant qe la ville dépense 66 000 € pour le gardiennage des grands salons  des rues riveraines du parc des expositions (remboursé à hauteur de 22 000 € pour chaque grand salon) et 30 000 € pour des prestations ponctuelles de gardiennages  (fête de Printemps, fête de la musique, 14 Juillet, Forum des associations, Nuit du 31 Décembre).     

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    VIDEOPROTECTION : A l’occasion de la Commission Permanente du Conseil Régional, Bernard Gauducheau a défendu face aux écologistes et aux mélenchonistes la vidéoprotection devant les lycées qu’ils remettaient en cause par pure idéologie en expliquant qu’elle ne servait pas à grand chose, ni à améliorer la situation. « Votre posture idéologique est dépassée. Nous avons un lycée (professionnel) dans ma commune avec de fréquents incidents devant son entrée, d’actes d’incivilités ou violents… La mise en place d’une caméra a complétement transformée les choses. Elle a eu un caractère dissuasif. Et les problèmes ne se sont pas déplacés, mais ont disparus ».  Ces propos  devraient réjouir certains vanvéens et ex-élus qui ont dû se battre avec lui pour développer la vidéoprotection urbaine dans notre commune.

    SOUTIEN SCOLAIRE : A l’occasion du dernier conseil municipal, Valérie Mathey (PS) les raisons pour lesquelles l’activité de soutien scolaire aux collégiens gérée par l’ESCAL avait été supprimée . « La disparition, sans aucune information, du soutien scolaire adapté à chacun à un coût raisonnable pour les familles est incompréhensible et ne peut en aucun cas se justifier par des contraintes budgétaires liées, comme vous ne cessez plus de le répéter, aux baisses des dotations de l'Etat. Il s'agit là, comme celui de la suppression de la gratuité des N.A.P, d'un choix politique d'autant plus surprenant que dans votre programme des municipales vous souhaitiez lutter contre l'échec scolaire en créant une cellule de veille éducative afin de coordonner l'engagement des acteurs éducatifs (médiateurs, éducateurs, enseignants...) qui n’existe pas » a-t-elle déclaré en se référant aux fédérations de parents d'élèves qui vous demandant de rétablir au plus vite ce soutien. « Vu le contexte financier actuel, le dispositif ne donnait pas satisfaction. Ils ne s’adressaient pas aux jeunes qui en avaient vraiment besoin. Un nouveau dispositif sera mis en place » a assuré J.Coste maire adjoint aux écoles.