Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

russie

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE PLACEE SOUS LE SIGNE DE L’OLYMPISME

    Moment de grâce, hier après midi à Saint Remy lors du Concert pour le temps de Noël proposé par l’Association Les Orgues de Vanves avec Mathilde Ambrois (Soprano) et Loic Lacombe organiste titulaire de Saint Remy et surtout la participation des petits chanteurs du Val de Seine. Une chorale crééé en 2015 pour des jeunes à partir de 7 ans par Lucie Choutet, avec Loïc Lacombe, qui a étonné par leur interprétation de chants sacrées. Ce temps musical dominical avait été précédé chez les Bénédictines par la 1ére étape du pèlerinage fluvial diocésain, sur lequel le Blog reviendra, où les 300 pélerins ont participé aux Laudes avec Mgr Aupetit Evêque des Hauts de seine, ont visité le prieuré après avoir passé la porte de la Miséricorde  et ont eu un temps d’échanges avec les sœurs. C’est ainsi que s’est ouverte cette semaine placé sous le signe de l’olympisme avec ce parcours olympique organisé pour les écoles élémentaires par le CDO 92 et l’USEP92

    Lundi 11 Janvier

    A 9H15 à Malakoff : Cérémonie d'Ouverture de la 7éme étape du Parcours Olympique à l' École élémentaire publique Henri Barbusse lundi matin à 9H30 avec 4 classes de Malakoff et 2 de Vanves en présence de Cyril Benzaquen. 

    Mardi 12 Janvier

    A 15H15 au gymnaseM.Magne : Cours de Judo donné par Jane Bridge championne du monde dans le cadre du Parcours Olympique

    A 19H30 aux Haras de Jardy : Vœux du Président du Conseil Départemental des Hauts de seine (CD92) auquel participeront Isabelle Débré, vice président du Sénat et du CD 92 avec des élus de Vanves, seul le maire et ses adjoints ayant été invités

    Mercredi 13 Janvier

    A 9H30 au PMS A.Roche : Passation du Drapeau entre Malakoff et Vanves dans le cadre du Pacours olympique

    Jeudi 14 Janvier

    A 8H45 au Gymnase M.Magne : Championat de Hockey avec 36 éléves de CE 1 dans le cadre du Parcours Olympique

    A 20H30 salle de la Tuilerie :Conférence  « Tu as mal quand tu écris » par l'Association Artliance qui développe la graphothérapie qui s’adresse à des enfants et adolescents qui ayant une écriture peu lisible, désordonnée, lente se fatiguent vite et risquent d’être pénalisés dans leur scolarité.

    Vendredi 15 Janvier

    A 9H30 à l’Unesco : L’association des Anciens Combattants – Services de renseignements de France et des Pays alliés « Ex-invisibles » présidé par Michel Judde, président du CLAP(Comité Locale des Associations Patriotiques) organise un débat sur « citoyenneté et Développement durable » auxquels devraient participer deux classes du lycée Michelet  

    A 14H au PMS A.Roche : Passation du drapeau entre Vanves et Issy Les Moulineaux dans le cadre du Parcours Olympique

    A 19H15 à Saint Remy : Fête de Saint célébrée par une messe avec orgue et évocation de la vie de Saint Remy à partir des peintures murales de l'église

    Samedi 16 Janvier

    A 9H à l’Hôtel de Ville : La mairie accueille ce week-end une exposition consacrée à « la Russie à Vanves » Dans le cadre du 10ème anniversaire de l’École « Chag za chagom », avec des chants et des danses, autour du sapin de Noël, en compagnie des héros préférés russes.

    A 10H au PMS André Roche : Course des Enfants et galette des Rois du Stade deVanves

    A 19H30 à Suresnes : L’ensemble des élus et responsables socialistes de la section de Vanves seront présents aux Vœux de la Fédération PS des Hauts deSeine qui aura pour invité Guy Bartolone

    A 20H à la salle Louis Barolet (Piscine Municipale) :  Soirée Danse Latine « Passion Latina » organisée par Association Passion Latina qui propose une soirée autour de la danse latine au profit du Téléthon.

  • LES JOURNEES DU PATRIMOINE : VANVES CELEBRE LA RUSSIE

    Le séjour de Marina Tsvetaeva à Vanves, célébré hier à l’occasion des Journées du Patrimoine,  rappelle que la présence russe dans notre ville est très ancienne. Rappelons pour mémoire que pendant la première guerre mondiale (1914-18), des soldats russes furent soignés à Vanves au lycée Michelet transformé alors en hopital militaire dés 1914. Mais la Révolution russe a eu des conséquences : Tout d’abord avec ses soldats qui séjournaient à Michelet les uns défendant les « Blances », les autres « les Rouges », ce qui provoqua quelques troubles, même une mutinerie et obligera une partie d’entre eux à quitter Vanves. Ensuite entre les deux guerres où des exilés russes choisirent comme terre d’asile la France et domicile Vanves, mais aussi Meudon et Clamart, comme Marina Tvetaeva. La tombe du général Zveguinoff de l’armée blanche, fidéle du tsar est l’une des curiosités du cimetière de Vanves. Ainsi que la chapelle orthodoxe située à l’arriére de l’hôtel Mercure à côté de la salle municipale Gérard Orillard construite et inauguré au début des années 90.  Elle témoigne de la présence d’une communauté orthodoxe à Vanves qui remonte à 1931. La chapelle était alors installée dans les locaux d’une ancienne compagnie de fiacres à proximité du boulevard périphérique et qui avait été déménagée dans un petit pavillon des années 20 qui est de l’autre côté de la salle G.Orillard lors du réaménagement du Plateau. Enfin, plus prés de nous, des dissidents choisirent de vivre à Vanves dans les années 70 et 80 : Victor Nekrassov (1911-87), auteur en 1947 du livre « dans les teanchées de Stalingrad » qui avait été exclu du PC après avoir condamné l’intervention soviétique en Tchécoslovaquie en 1968. Il avait quitté l’URSS en  1974. 

     

    « De juillet 1934 à Juillet 1938 a vécu au deuxiéme étage de cette maison, la poétesse russe Marina Tsvetaeva (1892-1941) » est il inscrit sur la plaque qui a été  inauguré hier  aprés midi au 65 de la rue Jean Baptiste Potin avec un extrait de son poéme « La maison » écrit en 1935 : « Chaque fenêtre – un regard/Et dans toutes – une personne !/ Le fronton dans la glaise/Chaque fenêtre – une icône/Chaque regard – une fenêtre/Les visages, des ruines/Les arénes de l’hisioire/Marroniers du passé/Moi j’y chante et j’y vis ». Un petit livre rappelle le séjour de Marina Tsvetaeva à Vanves «  La Maison de Vanves » avec des poémes inédits présentés et traduits par Véronique Lossky qui voilà une trentaine d’années, avait traduit le récit « le diable » l’œuvre la plus célébre de cette poétesse russe, et une préface de Bernard Gauducheau : « La vie de Marina Tsvetaeva fut tragique. Et pourtant l’étonnante vitalité de sa poésie et de sa prose ne cessse de me fasciner depuis des années. Car les mots de M.Tsveataeva, comme des météores, traversent la nuit du désespoir, de la solitude, et de l’exil apportant à ceux qui savent vraiment les lire, une leçon de vie ». Une soixantaine de pages de poésies entrecoupés d’explications sur sa vie en exil, les lumières et les ombres des années parisiennes, ses poémes engagés, les adieux à la France… et bien sûr Vanves, avec cet extrait d’une lettre à une amie de Prague où elle parle de cette maison, : « Nous demeurons dans une magnifique maison en pierre qui a deux cent ans, c’est presque une ruine, mais j’espère qu’elle durera encorele temps qu’il faudra, un erndroit magnifique, une rue plantée de magnifiques marroniers, j’ai une chambre magnifique, deux fenêtes et, dans l’une d’elles, un énorme marronnier à) présent jaune comme un éternel soleil. C’est ma plus grande joie ». Quelques ^hotos montrent bien cette maison et la petite pente de la rue JB Potin avec le mur d’enceinte de la maison de santé du docteur Falret remplacé aujourd’hui par les grilles du Parc Municipal des Sports.