Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vanves

  • DOB 2022 A VANVES : LE MAIRE LOUE LA TRANSPARENCE DE LA MAJORITE ALORS QUE L’OPPOSITION CONSTATE L’HONNETETE DE LA PRESENTATION

    «On ne peut pas nous reprocher le manque de transparence» a déclaré Bernard Gauducheau, maire de Vanves en concluant la présentation des orientations budgétaires de la ville par ses adjoints au maire Bertrand Voisine (Finance) et Ury Israël (Mise en œuvre du programme municipal pour la mandature) et en donnant la parole à l’opposition, mercredi dernier lors du conseil municipal et du débat d'orientations budgétaires (DOB 22).

    Jean Cyril Le Goff (LREM) a salué « l’honnêteté de la présentation, ce qui tranche avec ce que l’on entend, par ailleurs.  Beaucoup évoquent de fausses promesses concernant la taxe d’habitation. Mais le gouvernement a tenu parole. Et on peut se féliciter de la reprise. Ce budget est bien la traduction du projet de mandat de la majorité municipale. Mais il y a un principe de réalité qui ‘applique avec cette crise sanitaire qui a impacté le budget» a-t-il déclaré en posant quelques questions sur l’impact de la reconstruction  de l’école du Parc sur l’endettement de la ville, sur les efforts sur le pôle solidarité et les personnes handicapés, la politique de la jeunesse, la police municipale et la sécurité, sur la taxe sur les logements vacants…

    Pierre Toulouse (EELV) a fait quelques remarques de formes en regrettant d’avoir eu un temps trop court pour étudier ce projet de budget. «On peut se féliciter que la ville va bien, du renforcement  du CCAS pour lutter contre l’isolement des personnes âgées. On souhaiterait la même chose pour les jeunes ! » a-t-il déclaré en souhaitant un Vanves Express pour les jeunes. «Qu’en est il sur le diagnostic sur la circulation ? On souscrit au plan de tri des déchets. Par contre sur l’isolation des bâtiments communaux, on est léger ! » a-t-il  constaté en citant Cabourg. «On chasse des associations comme la Roue Libre qui travaille depuis longtemps sur le vélo, partie ailleurs, et on créé une maison du vélo»

    Plusieurs maires adjoints ont apportés des éclaircissements :Xaviére Martin (Ecole) a expliqué que les cantines ont été très sollicités lors et à la suite de cette crise, ce qui explique une augmentation des crédits. Pascal Vertanessian (Urbanisme)  a indiqué que l’isolation des bâtiments communaux se fait progressivement. Sandrine Bourg (Vie Sociale) a annoncé que l’analyse des services sociaux sera présentée lors du vote du budget 2022. «La lutte contre la précarité des jeunes et inter-familiale, avec l’offre de santé, sont les trois sujets de préoccupations (du moment)» a-t-elle indique en remarquant que «L’Escal a fait un gros efforts sur les jeunes et notamment avec une enquête sur leur demande» et que «le CCAS a pris en compte les heures avec une aide alimentaire er financiére» a-t-elle précisé en ajoutant que 133 vanvéens sont inscrit pour Vanves Express qui a fait 391 trajets en Janvier. «Cela leur fait du bien de marcher ou pédaler !» a répondu le maire à propos d’un Vanves Express jeunes proposé par Pierre Toulouse. Kevin Cortes a confirmé les propos de son collégue Ury Israël concernant l’effort de la ville sur des moyens supplémentaires concernant la sécurité tant sur la vidéoprotection, les effectifs de la police municipale, ses locaux, ses moyens, le renforcement des échanges avec le procureur, la signatiue d’un partenariat de prévention avec les communes voisines, le diagnostic de circulation et de stationnement (600 000 €). «Police municipale et police nationale doivent travailler en complémentarité ! C’est notre principe » a-t-il conclu

    Pour finir ses échanges, le maire est revenu sur l’évolution de la fiscalié locale : « Les contribuables ne seront plus assujettis à la txe d’habitation. Le fait que ce lien soit supprimé, est une forme dérespoinsabilisation. Notre marge manœuvre ne concernera qye la taxefoncoère et concernera 45% des vanvéens (propiétaires), ce qui pose une question d’équité» a expliqué Bernard Gauducheau qui craint le pire «car l’Etat ne sera pas toujours là pour soutenir tout le monde. Et on se retournera vers les communes »

  • DEBAT D’ORIENTATION BUDGETAIRE AU CONSEIL MUNICIPAL : UNE NOUVELLE ETAPE DANS LA MISE EN OEUVRE DU PROGRAMME MUNICIPAL

    Comme chaque année, un débat d’orientations budgétaires pour l’année 2022 s’est déroulé lors du conseil municipal de mercredi, durant deux heures dont plus d’une heure de présentation :  Bernard Gauducheau et Bertrand Voisine maire adjoint aux finances ont rappelé les objectifs de ce débat  en donnant des informations sur le panorama de la situation comptable et financière de la ville, les répercussions de la crise sanitaire, les équilibre budgétaires et financiers… sachant que le budget qui sera voté en Mars, se montera à 45,27 M€ en fonctionnement et 25,5 M€ en investissement. «la ville a choisit cap cohérent pour éviter ses effets en maintenant une politique d’équipement ambitieuse» a déclaré le maire. Et Ury Usraël maire adjoint a présenté les orientations 2022 arrêté sur la base du programme municipal dont il a la charge

    «2022 inaugurera l’entrée dans le cœur de la mandature avec le déploiement à un rythme important des opérations majeures notamment autour du projet des écoles du parc et de la médiathèque» a-t-il déclaré. Plusieurs actions seront développées :

    -Développer l’action sociale et les liens de solidarité : Face à la crise sanitaire depuis 2 ans, Les services de la Ville et de son CCAS ont su adapter leurs dispositifs d’action pour répondre aux attentes qui se sont manifestées : Aide alimentaire, soutien aux campagnes de vaccination, dispositif de veille téléphonique, vigilance accrue à l’égard des plus vulnérables parmi lesquelles les ainés,  mis en place depuis 2020, prolongés en 2021 et amenés à être amplifiées en 2022 conformément à l’engagement de lutter contre l’isolement et permettre une meilleure intégration dans la cité..

    -Soutenir l’activité économique et commerciale : En 2022, la Commune entend poursuivre les actions initiées en 2020 pour valoriser, soutenir les commerces de proximité et développer l’offre commerciale dans les quartiers. Notamment par une action dynamique de prise à bail directe puis de sous location, qui a permis l’ouverture d’au moins quatre nouveaux commerces (librairie, traiteur, barbier, restaurant) la Boutique Ephémère du 24 rue Bleuzen. La réflexion autour de l’avenir du Marché a débuté en 2021 avec de nombreuses consultations et contributions, et  va se poursuivre en 2022 pour préparer les actions de rénovation et de réaménagement ainsi que la faisabilité de marchés extérieurs à thèmes. Une étude de faisabilité pour un cout de 33 000€ est ainsi inscrite au BP 2022.

    -Conforter la vie culturelle et sportive pour renforcer le lien social ; En 2022, la Commune renouvèlera ce type d’événements comme  « Les Estivales » organisé l’été dernier avec cinéma de plein air, soirées thématiques et festives. En complément, l’accent sera aussi mis pour la saison culturelle sur le développement de la programmation musicale dans l’offre culturelle. 2022 verra le premier site de la future Médiathèque inauguré, pour lequel 1 M€ sont inscrits au Budget. Par ailleurs, un montant de 200 000€ sera inscrit pour la rénovation des Glacières du parc Fréderic Pic datant du 18ème siècle.

    -Développer le sport : Notamment féminin en partenariat avec les clubs. Un projet football est sur le point d’aboutir en 2022 permis par les nouvelles possibilités d’accès aux équipements sur le site sportif de Michelet. L’’engagement d’installer un parcours santé de plein air sera concrétisé dès 2022. La rénovation des équipements sportifs communaux se poursuivra avec un projet important  pour rénover et moderniser l’accueil, les douches et les vestiaires de la piscine pour un montant estimé à 700 000€ ainsi que deux courts de tennis supplémentaires pour un montant de 130 00€.

    -Associations :Le niveau élevé des subventions municipales atteint en 2021 sera maintenu en 2022 (1,1 M€€) et l’offre de locaux municipaux mis à disposition à titre gratuit ou payant pérennisée.

    - Participation citoyenne : Les principales instances notamment les conseils de quartier ont connu une hausse de la participation depuis le début de l’année dernière. La Commission Consultative Etudes et Prospective associant des expertises extérieures pour travailler à la mise en place de certains projets locaux a remis en 2021 son premier rapport sur l’avenir du Marché. Elle travaille d’ores et déjà pour 2022 au projet concernant les rues Larmeroux et Marcheron.

    - Jeunesse : Le nouveau schéma de la politique jeunesse sera complétement décliné courant 2022 et nécessitera l’engagement de quelques moyens nouveaux sachant que la nouvelle organisation autour de l’ESCAL devrait permettre une évolution qualitative positive des actions grâce à une meilleure efficience. Un renforcement des crédits d’environ 30 000€ est prévu au BP 2022 accompagné d’un travail de recherche de subventions extérieures.

    - Education : L’effort communal sera particulièrement marqué à travers la politique d’investissement et la poursuite de l’opération visant à la réhabilitation complète des écoles du Parc avec plus de 8 M€ prévus en 2022. Ce projet se poursuivra encore sur deux exercices budgétaires jusqu’en 2024.

    -Accueils de loisirs : Le programme d’équipement sera complété en 2022 par la réalisation d’un équipement spécifique rattaché à l’école Larmeroux. L’accueil de loisirs actuel n’ayant pas de locaux dédiés, la Commune a souhaité mettre un terme à cette situation et répondre à une demande exprimée depuis longtemps par la communauté éducative. 1 M€ sont inscrits en 2022 pour la réalisation de cet équipement.

    -Sécurité publique : La ville poursuivra en 2022 le renforcement des moyens de la Police Municipale notamment sur le plan des effectifs avec le recrutement de 2 agents pour compléter les 6 agents sont actuellement en poste. L’opération de rénovation du poste de police municipale est inscrite au BP 2022 qui augmentera de 50 % la surface des locaux actuels. En partenariat avec l’EPT GPSO, 2 nouvelles caméras de vidéoprotection seront installées dès le début 2022 et 3 dans le courant de l’année. Un diagnostic local de sécurité sera lancé afin d’adapter avec les meilleures conditions d’efficacité les moyens mis en place sur le terrain et les besoins exprimés par la population. L’action des médiateurs de rue sera développée pour prévenir notamment les rassemblements et les incivilités sur l’espace public ainsi que dans les ensembles immobiliers après concertation avec les bailleurs sociaux. La mise en place d’un protocole d’accord entre la Ville et le Parquet de Nanterre pour améliorer les procédures de rappels à l’ordre est prévu en 2022.

    -Vélos : La pratique du vélo sera soutenue encore plus activement avec la poursuite du plan vélo décidée en 2019 et la réalisation en 2022 de la Maison du Vélo inscrite pour 200 000€ au BP 2022 qui sera localement un lieu majeur pour l’information et l’incitation au développement de la pratique cyclable. Le partenariat avec GPSO permettra de poursuivre le plan d’installation de nouvelles accroches vélos sur les espaces publics et le maillage des pistes cyclables entre Communes du territoire.

    - Tri :  Renforcement du tri des déchets lors des manifestations publiques intégré dans le nouveau contrat de collecte des ordures ménagères qui  prépare également la mise en place dès 2024 de l’obligation de tri séparé des déchets alimentaires conformément à l’engagement d’inciter les habitants à réduire au maximum leurs déchets à la maison.

    -circulation et le stationnement :  60 000€ sont inscrits cette année pour l’élaboration d’une étude de circulation et de stationnement en concertation avec les organes de participation locale (Conseils de quartier, Commission Etudes et prospective). Cette réflexion prendra notamment en compte le projet de réalisation de nouvelles places de stationnement avec bornes à recharges électriques en surface et dans les parkings couverts.

    -Maitrise de l’énergie et de la consommation des fluides : Après le travail mené au Centre Administratif Municipal équipé depuis cette année d’un éclairage basse consommation ainsi qu’au nouveau Centre Technique d’autres bâtiments seront concernés en 2022 par des investissements destinés à réduire ou à mieux maitriser la consommation d’énergie. Il s’agit notamment de la médiathèque, de l’accueil de loisirs Larmeroux et des futures écoles du Parc. Le projet des futures écoles du Parc intègre ainsi un important volet sur la maitrise de l’énergie et des fluides qui fera l’objet d’une demande de subvention auprès de différents partenaires comme l’Etat et la MGP. Pour la médiathèque et l’accueil de loisirs Larmeroux, les aides obtenues de 268 000€ au titre de la Dotation de Soutien à l’Investissement Local versée par l’Etat et de 380 000€ au titre du Fonds d’Investissement Métropolitain versée par la MGP figureront au budget en recettes d’investissement 2022.

    - PLUI : La Commune engagera en 2022 dans le cadre de l’EPT la révision du PLUI qui sera un moment important en matière de concertation et de participation citoyenne sur l’avenir de la Commune et du territoire.

    Le blog reviendra demain sur les interventions et les questions posés par les groupes de l’opposition

  • DECES DE SERGE BAUVILLE : UN DGS DE MAIRIE DE VANVES A L’ANCIENNE

    Serge Bauville, secrétaire général de la Mairie de Vanves (sur la photo lors d’une élection du Conseil Municipal) p endant 8 ans, est décédé dans la nuit du 3 au 4 Mars, à l'âge de 85 ans. Il a été enterré à Vanves Jeudi dernier au cimetière de Vanves après une cérémonie à l’église Saint Remy célébré par le pére Curé Auville. Il avait succédé à M.Pascal lors du mandat de Gérard Orillard à l’initiative de  Didier Morin, qui s’en est séparé durant son court mandat pour désaccords. Il l’avait fait venir de Levallois où il a été secrétaire général de mairie  (dénommé maintenant directeur général des Services) pendant les premières années de Patrick Balkany après sa victoire en 1983 contre le maire communiste Parfait Jans, après avoir occupé ce poste à la ville de Villeneuve la Garenne alors que Roger Prévost en était le maire, personnalité incontournable à l’époque du Département des Hauts de Seine.

    C’était un DGS à l’ancienne mode comme on n’en fait plus, bras armé du maire, sur le plan administratif mais aussi politique, n’hésitant pas à être sur le terrain, à prendre des initiatives, hyper actif, obstiné. Il n’était en aucune sorte le banal exécutant des décisions du Maire et de son équipe, à la tête à l’époque d’une entreprise maire de 360 agents communaux. «Mon rôle est de faire fonctionner tous les rouages de l’administration avec un maximum d’efficacité : Mobiliser les cadres, tout enveillant à ce que les affaires traitées par tous ces services aboutissent plus rapidement que dans l’administration centrale. Il ne faut pas oublier que nous cotoyons le « client » des services publics locaux quotidiennement» expliquait il en ayant quelque peu bousculé les services de cette mairie qui ronronnaient.

    Il ne comptait pas son temps :  Il était à son bureau aux aurores, dés 6H du matin, parcourait la ville pour signaler ce qui n’allait pas, payant de sa personne, jusqu’à tard le soir. Beaucoup de communaux retraités, d’élus peuvent en témoigner comme Jean Louis Lelarge maire ex-adjoint qui était dans son bureau pratiquement tous les matins au chant du cocq afin d’organiser de multiples événements avec l’ensemble des services municipaux. Il a été le maître d’œuvre de ces fameux carnavals dont certains vanvéens se souviennnent grâce à ces liens avec Nogent sur Marne et Levallois avec lesquels Vanves se partageaient les chars à tour de rôle en Juin, confectionnés dans leurs ateliers municipaux grâce à du matériaux recyclés. Mais aussi de l’exposition consacrée au Général de Gaulle pour le 30e anniversaire de sa disparition en ayant fait venir le fameux char qui avait transporté son cercueil à Colombey les Deux Eglises le 9 Novembre 1969, exposé sur le parvis de la mairie pendant uine dizaine de jours, en ayant mobilisé des agents communaux pour le surveiller

    JL Lelarge se souvient de « son caractère joyeux, sa présence et son soutien pour la réussite de toutes les manifestations de la ville ». Membre de l’UNC, il avait fait l’Algérie, soutenu l’amicale des Pieds Noirs de Vanves alors présidée par Rolande Rivail, maire adjoint aux affaires sociales,  et suscité des échanges haut en couleur avec sa consoeur levalloisienne. Beaucoup de communaux parlent d’un homme qui tenait à cœur à bien faire son travail, au service du public, avec une haute idée de ce service public, et mettaient en avant ses qualités humaines.