Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

paris match

  • L’ETE 2018 DU DEPUTE DE VANVES QUI A FAIT LE BUZZ ET AGACE LE PREMIER MINISTRE AVEC LA BANDE DE POITIERS

    Le député de Vanves a fait le buzz cet été malgré les vacances, notamment sur Paris Match avec non seulement  une photo avec Lionel jospin, dans un article sur « La jeune garde macroniste se ressource en Bretagne et croise... Jospin » mais une interview incroyable où il se déclare fan de d’Oreslan «  Vanves - Gabriel Attal : « J'ai monté le fan-club d'Orelsan à l’Assemblée » et un troisiéme où il explique comment il s’est engagé pour la libération d’Ingrid Bettencourt  … après cet échange aigre-doux avec son pédécesseur dans un EHPAD d’Issy  les Moulineaux raconté par le Canard Enchaîné. Trois articles en un mois dans Paris Match, un record pour un député de Vanves et de la 10éme circonscription des Hauts de Seine (Vanves/Issy).  A tel point que l’ex-député UDI  de Vanves/Issy qui le poursuit de son ire,  a écrit à la rédaction en chef de ce magazine pour s’en plaindre ( ?) .

    Gabriel Attal (sur la photo avec Edouard Philippe)  fait parti de la bande de Poitiers qui s’est retrouvé cet été justement sur une île du Golfe du Morbihan (l’île aux Moines), où justement il séjourne, et qui a fait parler d’elle dans la presse avec cette photo de Lionel Jospin. Cinq députés de la majorité (Matthieu Orphelin, Guillaume Chiche, Aurélien Taché, Marie Lebec et Gabriel Attal) et un conseiller du président (Stéphane Séjourné) – sur laquelle le JDD du dimanche 20 Août 2018   a titré :  «La petite bande qui agace le premier Ministre» -  surveillé de très prés par les proches d’Edouard Philippe, à qui l’on prête beaucoup parait il. Une bande des cinq qui s’est élargi, se situant clairement à gauche du gouvernement, « plus macroniste qu’eux, tu meures », dont les initiatives et les petites phrases agacent aussi, et dont Le Monde du 11Août  dressait le portrait de deux d’entre eux, Guillaume Chiche et Sacha Houillé, en laissant entendre que «la jeune garde macronienne jugent que le dispositif présidentiel devrait être renforcé » après l’affaire Benalla. « Rien de tout cela n'est une affaire d'État. La réalité c'est que, avec cette affaire, l'opposition et les médias font 15 tonnes de mousse avec 150 grammes de savon » commentait Gabriel Attal

    Depuis l’affaire Benalla, jusqu’à la démission de Nicolas Hulot, avec entretemps les vacances, cette garde prétorienne croyait possible de reprendre la main : « La séquence a peut être été compliqué médiathiquement, mais il n’y a pas de remise en cause de la ligne politique. La capacité du président à réformer est intacte et les réformes à venir vont  le montrer » estimait Gabriel Attal dans Le Monde du 1er Septembre. La preuve : La décision d’annoncer le prélévement à la source mardi soir par le premier Ministre avec les tergiversations du gouvernement et du président. Pour ce qui concerne Nicolas Hulot,  Gabriel Attal soulignait la « fragilité » de cet ex-ministre venu de la société civile, en lançant, avec une pointe d’amertume, en sa direction  : « Je suis sûr que notre bilan lui fera, dans quelques années, regretters, sa décision ! »

    Enfin, la grande affaire de cette année 2018-19, ce sont les élections européennes : Gabriel Attal considére que « la droite modérée a un choix de cohérence  à faire » en visant les centristes de l’UDI avec Jean Christophe Lagarde, les constructifs avec Agir (Frank Riester), Gilles Boyer… « Il ne serait pas logique que les proeuropéens ne partent pas à la bataille unis, alors que nous sommes sur la même ligne. Le cas contraire laisserait penser que certains font de la politique politicienne pour des siéges » prévient il. Peut être sera t-il présent ce soir à la réunion de rentrée des Marcheurs Vanvéens 

  • VANVES AU COEUR DE L’ANALYSE POLITIQUE AVEC BRUNO JEUDY : RETOUR SUR UNE ANNEE ELECTORALE

    A l’occcasion d’un colloque organisé par  l’APC(Association du Corps Préfectoral) présidé par Jean François Carenco, ex-préfet IDF, sur le théme «L’Etat de la République : Quelle démocratie pour demain», le journaliste vanvéen, Bruno Jeudy a eu l’occasion de s’exprimer  sur le théme «Vaincre le désenchantement démocratique». Et surtout de revenir sur cette année électorale très différentes des précédentes qu’ont vécu les français, devant un parterre de préfets et hauts fonctionnaires réunis dans ce très bel amphithéâtre de la Sorbonne, aux côtés de Fabius, Baroin, Borloo, Woerth…

    Il a rebondit sur un propos du philosophe Marcel Gauchet qui constatait que « La France est le pays le plus politisé du monde. Pour ces élections, on a vu apparaître le couple médias en boucle et réseaux sociaux. Ce qui a contribué à cette forme d’hystérisation. Mais ce couple est absolument indispensable au fonctionnement démocratique. Les réseaux sociaux ont développé une forme de débat permanent dont les politiques doivent se saisir » a expliqué le rédacteur en  chef politique de Paris Match. « Mais il a aussi créé un malaise qui a pris une tournure inattendue et inédite avec le dégagisme des principaux candidats aux primaires, aux législatives, coconmittament avec la crise du système des partis qui est plus préoccupante. Peut être que c’est la dernière étape avant quelque chose de plus grave. Le risque est qu’ils ne soient plus acteurs aux prochaines élections »

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE RENTREE DE VACANCES

    Incroyable week-end de Toussaint avec cette fin de semaine plutôt printanière exceptionnel qui a vu le parc Frédéric Pic envahi par les enfants et leurs familles, et les terrasses des cafés des places du VAL et de la République envahies. Même si Dimanche a été quelque peu constrasté. Ainsi Vanves entamme un mois de Novembre qui devrait être chargé en rendez-vous surtout pré-électoraux avec les négociations avec Clamart sur les candidats aux élections cantonales de Mars 2015:  Isabelle Debré devrait être candidate avec sûrement le soutien de l’UDI, puisque Bernard Gauducheau choisirait de se représenter au Conseil Régional en espérant être la tête de liste pour l’UDI dans les Hauts de Seine, ce qui est moins sûr. Au PS, la situation est loin  d’être acquise, puisque contrairement à la droite, la désignation des candidats fait l’objet d’un vote : les candidatures devraient être déposées entre le 10 et 17 Novembre, pour un vote qui interviendrait le 3 Décembre prochain. Guy Janvier méne déjà campagne en multipliant contacts et rendez-vous pour se représenter, avec une prime au sortant, même si les conditions ne sont pas les mêmes, avec ce canton constitué de Vanves et  Clamart représenté par deux Conseillers Généraux avec deux suppléants. Il n’est pas sûr que les auteurs de cette usine à gaz consistant à regrouper deux cantons avec le mùême nombre de conseillers généraux en soient les gagnants d’autant plus que personne ne comprend pourquoi.

    Enfin, la droite sera en pleine révolution interne avec ces élections pour désigner les présidents respectifs de l’UDI,  Vanves soutenant Jean Christophe Lagarde,  et de l’UMP,   Vanves devant voter sûrement Nicolas Sarkozy ( ?) alors que le cœur des militants est largement majoritaire pour Alain Juppé comme candidat aux Présidentielles de 2017.

     Tout cela était bien loin de tout ce qui se passait et de disait en ville avec cet incendie rue Jacques Jézéquel à 23H, Vendredi soir, dans un appartement où vivait une personne âgée qui a été intoxiquée. Deux ralentisseurs ont fait leur apparition rue Sadi Carnot au niveau du marché, les rues Gaudray,Vieille Forge et Jean Baptiste Potin ont été re-goudronnée au niveau de leur intersection. Bruno Jeudy, journaliste habitant notre ville que les vanvéens voient souvent à la TV, signait ses derniers article et échos dans le JDD d’hier, dont il était rédacteur en chef politique -  avec quelques scoops et « une » accrocheurs -  car il passe à Paris Match toujours comme rédacteur en chef politique. Et il y a bien un résultat sportif dominical,  malgré ce week-end de la Toussaint où la plupart des équipes se sonr reposés, pour la section football du Stade de Vanves où l’équipe Seniors "A" qui jouait en Coupe des Hauts de seine (3 Tour) a battu  St Cloud par 4 à 2. « Un match agréable contre une équipe évoluant 2 division en dessous » selon Jean Claude Vignal, président. 

    Mardi 4 Novembre

    A 19H30 à l’hôtel de ville : Remise des lots du jeu concours du mois du Commerce

    A 20H30 à Panopée (jusqu’au 8 Nov.) : « Affabulazione » d’après Pier Paolo Pasolini mise en scéne par Lucas Bonnifait « qui met en lumière une certaine forme de décadence, celle d’une société qui, dans une certaine mesure, participe à son propre effondrement dont elle perçoit les signes mais sans pour autant chercher à y remédier ».  

    Vendredi 7 Novembre

    A 18H à l’Arc de Triomphe : Ravivage de la Flamme sous l’égide de l’association des anciens combattants du Service des Renseignements de France rt des Pays Alliés « Ex-Invisibles » présidé par Michel Judde, président de surcroit du Comité Local des Anciens Combattants (CLAP) de Vanves

    A 19H à l’Hôtel de Ville : Cérémonie des diplômes et médailles d’honneur du travail

    Samedi 8 Novembre

    A 14H30 à la piscine Municipale : Meeting régional des championnats de France de natation : Organisée pour la 1ère fois par la section Natation du Stade de Vanves, cette compétition qui se déroule à l’échelon régional avec un classement final national, voit s’affronter des clubs reconnus par la Fédération française de Natation dont la section du Stade de vanves. Il compte pour le championnat de France de Natation prévu à Montpellier du 20 au 23 Novembre, passage obligé pour se qualifier aux championnats du monde 3 semaines plus tard

    A 17H à l’Hôtel de Ville : Conférence de Jean Marc Valentin président des Généalogistes de Vanves sur « René Viviani, acteur politique de la Grande guerre » qui a écrit un livre sur ce président du Conseil lors de la déclaration de la guerre 1914-18 qu’il dédicacera à cette occasion

    Dimanche 9 Novembre

    A 15H au Gymnase Marcel Bec (Meudon) : Match de handball Stade de Vanves- Morlaix

    A 16H à Saint Remy : Concert Orgue et trompette de Baptiste Florian Marle-Ouvrard  (titulaire du grand orgue de Saint Vncent de Paul à Clichy) à l’orgue et Yves Gersant à la trompette