Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

cadre de vie

  • BILAN D’UN MANDAT SUR LE CADRE DE VIE (Suite et fin) : MI FIGUE, MI RAISIN !

    Vanves au Quotidien poursuit sa série d’articles sur le bilan de l’équipe municipale avant les Municipales de 2014, à partir de son programme municipal pour 2008-14,  axé autour de 3 grands objectifs : Vanves Agréable, Vanves Vivante et Vanves Solidaire. Dans le cadre de Vanves Agréable, l’un des objectifs poursuivi était d’assurer un cadre de vie encore plus humain, plus convivial et plus beau au travers de 4 actions qui sont déclinés depuis 3 jours. Terminons par la poursuite de l’embellissement et la lutte contre les nuisances de toutes sortes  

     

    UN CADRE DE VIE VIEN ENCORE PLUS HUMAIN, PLUS CONVIVIAL, PLUS BEAU

    3) Poursuivre l’embellissement : Un peu plus de nature dans la ville 

    - Renforcement du fleurissement

    Plusieurs campagnes de fleurissement sont menées dans l’année par l’équipe vanvéenne du service des espaces verts de GPSO : 1200 m2 de massifs saisonniers, 430 suspensions fleurie ont été réalisés pour l’été 2012 par exemple. Sachant que c’est une compétence transférée par la ville à GPSO

    - Création d’une vigne sur le talus SNCF, rue J.Bleuzen

    Vanves a passé une convention d’objectif avec l’association Espaces ler 24 Juin 2009 qui réalise depuis 13 ans des chantiers d’insertion en écologie urbaine.  Il s’agit là de l’entretien de la façon la plus écologiste qui soit (récupération de l’eau de pluie, compostage, non utilisation de produits phytosanitaires ou engrais chimique) et de la valorisation éclogique du talus ferroviaire de la rue J.Bleuzen. Mais toujours pas de vignes

    - Végétalisation du mur d’entrée de sur Jean Bleuzen et des murs du cimetière

    Ce qui a été fait rue Jean Bleuzen  à l’entrée de la ville, ne l’a pas encore été fait au niveau du cimétière

    - Plan vert pour l’amélioration des espaces Marceau, Jarrousse, et Insurrection

    Seule la requalification du square Jarrousse a fait l’objet d’une réunion publique à l’automne 2012 et d’un programme allégé qui  devrait être réalisée en plusieurs tranches.

     - Enfouissement de tous les containers à verre et de certains réseaux de fils aériens

    La plupat des containers à verre ont été enterrés à Vanves. Et les réseaux aériens le sont à l’occasion des travaux de réfection des rues.

     

    4) Préserver notre cadre de vie : Lutter contre les nuisances visuelles

    - Elaboration d’un PLU écartant toute urbanisation massive et incontrolée

    Le PLU a été élaboré entre le 17  décembre 2008, voté par la ville le 9 Novembre 2010, fait l’objet d’une enquête publique en 2011 et adopté  le 21 Juin 2011

    - Lutte contre les nuisances liées à l’affichage anarchique, les tags, parcelle de terrain à l’abandon

    La ville a fait appel à un prestataire, la société Korrigan, depuis le 1er Janvier 2011 pour procéder à l’effacement des graffitis.

    - Etendre l’aide aux copropriétés pour le ravalement des façades

    Le Centre Ancien en a profité au travers de l’OPAH.

  • BILAN D’UN MANDAT SUR LE CADRE DE VIE (SUITE) : PROTEGER LES HABITANTS ET LES PIETONS

    Vanves au Quotidien poursuit sa série d’articles sur le bilan de l’équipe municipale avant les Municipales de 2014, à partir de son programme municipal pour 2008-14,  axé autour de 3 grands objectifs : Vanves Agréable, Vanves Vivante et Vanves Solidaire. Dans le cadre de Vanves Agréable, l’un des objectif poursuivis était d’assurer un cadre de vie encore plus humain, plus convivial et plus beau au travers de 4 actions qui seront déclinés ses 3 prochains jours. Continuons par la protection et la sécurisation (en gras les objectifs, en clair ce qui a été réalisé ou non) qui a concerné tant la sécurité et la tranquilité des vanvéens que l’amélioration de la voirie

     

    GO, AVIATORS, GO !!

    UN CADRE DE VIE, ENCORE PLUS HUMAIN, PLUS CONVIVIAL, PLUS BEAU

    2) Portéger : le droit à la sécurité, premier droit du citoyen

    - Extension du réseau de vidéoprotection

    12 caméras de vidéo protection ont été mises en place depuis 2005.  

    - Renouvellement de l’opération tranquillité vacances

    Une opération menée chaque été par la préfecture et relayée par la ville grâce à la police municipale

    - Sécurisation des parkings publics

    La police municipale a en charge la surveillance des parcs de stationnement

    - Poursuite du plan de modernisation de l’éclairage public avec Arc de Seine puis GPSO

    Après un diagnostic effectué en 2009, la communauté d’agglomération (Arc de Seine puis GPSO) a lancé un plan quadriennal pour remplacer la majeure partie du parc lumineux par du matériel plus moderne et moins gournand en énergie avec des Led ou des diodes électroluminescence.  GPSO s’appuie sur un Partenariat Public Privé et sur un schéma directeur pour renouveler son patrimoine afin de réduire significativement sa consommation énergétique. Depuis 2010, plus de 15% du parc a été renouvelé, avec une baisse de la consommation électrique constatée de l’ordre de 40 % sur le matériel renouvelé. « Avant 2002, ce réseau d’éclairage n’avait fait l’objet d’aucune politique d’entretien et de renouvellement sérieuse pendant plusieurs décennies et il a fallu rattraper un retard considérable.Dès 2002 il a fallu travailler en urgence sur les sites qui menaçaient la sécurité publique avec le remplacement de candélabres dangereux. Toutes les réfections de voirie menées à Vanves ont également été accompagnées d’un renouvellement de l’éclairage public (Bleuzen, Fratacci, Sadi Carnot, République…). Plus récemment on peut citer la réfection totale de l’éclairage public dans les rues Cabourg, Arnaud, Gresset, Mansard, Clémenceau, Hoche, Potin, Sahors, Falret, Martinie, Pasteur… » indiquait le maire lors des réunions publiques. «  L’effort financier consenti par GPSO depuis trois ans avec le démarrage du schéma pluriannuel est de 1 100 000 euros et il a permis un gain énergétique de 40 % sur les équipements installés grace à la pose de lampes moins consommatrices en énergie ».

    - Protection des usagers de la voirie les plus vulnérables notamment les personne à mobilité réduite, les enfants en sortie d’établissement scolaire

    - Renforcement de la signalisation des passages piétons protégés

    La comune a favorisé les aménagements contribuant à offrir plus de places aux piétons  en ville  en élargissant les trottoirs, en réaménagement les place, en renforcant la signalisation des passages piétons protégés, en installant des barrières dites de Croix de Saint André sur les trottoirs …. Elle a commencé à installer des radars pédagogiques en 2009 pour inciter les automobilistes à lever le pied, le dernier l’ayant été rue Sadi Carnot au niveau du Théâtre car beaucoup de riverains se plaignaient que les véhicules accéléraient au niveau de la descente sur une voie où la vitesse est limitée à 20 km/h

    - Généralisation des zones 30 avec les aménagements adéquates

    3 « Zones de Rencontre » ont été aménagé depuis 2010  : Le mail Sadi Carnot entre la rue Jean Jaurés et la rue Antoine Fratacci, à l’occasion du réaménagement de cette rue qui traverse toute la commune. Le Centre Ancien en dehors de la rue de la République sur laquelle ont été aménagée deux ralentisseurs au nivea de l’église, où la circulation a été limitée à 30 km/h avec les rues Gaudray, de l’Eglise, Vieille Forge, Kléber, Louis blanc… Enfin les quartiers du PMS André Roche, c'est-à-dire Docteur Arnaud, Gresset,  Mansat-Hochen, de la gare/SNCF avec Coche-Briand-Clemenceau, de la mairie avec René Sahors(Guy Mocquet-Mary Besseyre, puis du Lycée avec Gabiel d’Estrée-Jullien-Baudoin, et Louis Darddenne à l’occasion de sion réaménagement 

    Il faut rappeller que  7 grands axes « 30 km/h » avaient été définis selon les prévisions de la Mairie,  qui sont déjà pour la plupart à sens unique pour certaines et qui permettront d’éviter les grands axes de circulation :  Chevalier de la Barre - d’Issy ;  Jean Baptiste Potin – Hoche - Clos Montholon ; Valentine Jacquet-Falret-Georges Clemenceau ;  Docteur Georges Delfosse – Aristide Briand ;  Louis Dardenne – Rebé Coche- Victor Basch – Verdun – Barbés avec la rue Paul Lefebvre ;  Mary Besseyre- Jullien ;  Yoll- Jean Jaurés – Gambetta ;  Marcel Martinie -  Pasteur 

  • BILAN D’UN MANDAT SUR LE CADRE DE VIE : LA GENERALISATION DES ZONES « 30 » ET « 20 »

    Vanves au Quotidien poursuit sa série d’articles sur le bilan de l’équipe municipale avant les Municipales de 2014, à partir de son programme municipal pour 2008-14,  axé autour de 3 grands objectifs : Vanves Agréable, Vanves Vivante et Vanves Solidaire. Dans le cadre de Vanves Agréable, l’un des objectif poursuivi était d’assurer un cadre de vie encore plus humain, plus convivial et plus beau au travers de 4 actions qui seront déclinés ses 3 prochains jours. Commençons par les déplacements (en gras les objectifs, en claire ce qui a été réalisé ou non) qui ont concerné en priorité le partage de la voirie avec l’apparition de zones 30 et 20, avec l’aménagement emblématique de la rue Sadi Carnot. Ce qui n’est pas évident de changer les habitudes de nos concitoyens, car il a fallut faire œuvre de persuasion pédagogique, certaines réunions publiques ayant donné lieu quelquefois à des échanges vifs entre piétons et cyclistes !   

     

    GO, AVIATORS, GO !!

    UN CADRE DE VIE VIEN ENCORE PLUS HUMAIN, PLUS CONVIVIAL, PLUS BEAU

    1) Se déplacer : Pour un partage équitable de l’espace

    - Favoriser les modes de déplacements doux : création de pistes cyclables et installation d’un réseau de vélos en libre service

    S’il n’y a eu aucune création de nouvelles pistes cyclales, par contre la circulation à contre-sens des cyclistes dans des rues à sens unique dans les zones 30 et 20 s’est généralisée. 7 Stations Vélib’ ont été installées en 2009 et inaugurés le 13 Juin 2009. Et le conseil municipal  de la Rentrée 2011 a autorisé la création de 6 stations Autolib  sur son territoire

    - Création du mail Sadi Carnot

    Inauguré le 22 Septembre 2012, le chantier a été mené en 3 tranches entre 2010 et 2012

    - Améliorer les conditions de stationnement en favorisant les résidents vanvéens : création d’un parking de 80 places en centre (Cabourg), ouverture publique d’un étage du parking Papillon (100 places), amélioration du stationnement résidentiel

    Le stationnement réglementé et préférentiel a été étendu sur la ville en passant de 1350 à  2218 (+868) en 2012. Le parking J.Cabourg a ouvert à la Rentrée 2011 avec ses 80 places notamment utilisées, difficilement au début,  par les commerçants du marché, après une polémique sur les tarifs.  Les exigences de la BSPP (Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris) en matière de sécurité a retardé le projet du parking Papillon et surtout augmenté le coût (qui passerait de 70 000 à 300 000 €)  des réaménagements nécessaires.

    - Réaménagement des rues Rabelais, Auguste Comte et de la place des Provinces

    Il semble qu’il ait fallu attendre de mener une étude sur la domanialité du Plateau pour mener des travaux conséquents. La commune de Vanves et la Communauté d’Agglomération (CA)  Grand Paris Seine Ouest, réunies dans un groupement de commande, ont confié à un cabinet et à un notaire, sa réalisation afin de déterminer les  propriétés de la ville dont l’entretien incombe à la communauté d’agglomération dans le cadre de ses compétences voirie et espaces verts

    - Poursuite de la rénovation des rues et des trottoirs

    Rénovation de la place Sadi Carnot durant l’hiver 2009

    Aménagement en site propre et réfection de l’avenue A.Fratacci durant l’été et l’autmne 2010

    Réhabilitation de la place du Général Leclerc durant l’été 2010

    Réhabilitation de la rue Henri Martin  en 2 tranches entre 2008 et 2009 et inaugurée le 8 Mai 2009

    Réaménagement du carrefour du Clos Montholon en Hiver 2012 (Janvier-Mai)

    Réfection des rues Greset, Mansart et docteur Arnaud (été 2012)

    Réfection des rues L.Dardennes et Murillo durant l’été 2012

    - Mise en œuvre d’un code de la rue (respect des divers usages de la rue des trottoirs)

    Cela n’a pas été le cas même si de nouvelles régles sont apparues justement à l’occasion de l’aménagement des zones « 30 » et « 20 », mais qui sont les mêmes à Vanves cmme dans le reste de la France

    - Création de nouveaux parkings à vélos

    Il s’agit surtout de parkings ou plutôt d’emplacements pour les deux roues