Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

stationnement payant - Page 3

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE RENTREE TREPIDANTE : Jordan Cuehlo à la section Natation, des ruches taxées, le stationnement payant étendu, 23éme Braderie et 47éme Forum

    Vanves aborde cette Rentrée 2014 sur les chapeaux de roue avec 3 grands rendez-vous : La rentrée scolaire elle-même avec la mise en place des nouveaux rythmes scolaires mardi, la brocante samedi et le forum des associations dimanche. Les vanvéens sont vraiment rentrés depuis le milieu de la semaine dernière, les places de stationnement se font plus rares, le trafic plus intense. Avec quelques mauvaises ou bonnes surprises : Le stationnement payant qui est étendu dans les rues autour du parc F.Pic et du PMS A.Roche proches d'Issy les Moulineaux et Clamart. Il aura au moins l’avantage d’éliminer toutes les voitures ventouses des isséens, ou presque, puisque la situation est particulièrement cocasse rue Jean Baptiste Potin : côté isséen, il n'y a pas de stationnement payant, alors qu'il est en train d'être aménagé côté vanvéen. Ce qui est vraiment curieux, car le stationnement n’est il pas une compétence intercommunale (GPSO) qui devrait éviter cette différence de traitement. D'autant plus que le stationnement payant a été généralisé à Issy les Moulineaux.  Enfin, il parait que les propriétaires des ruches du parc F.Pic, installées sur la petite île (dite aux Cygnes) sont furieux : la mairie aurait décidé de prélever sa dîme, en les ayant informé qu’il devrait lui céder la moitié de leur production en contrepartie de l’autorisation de les implanter dans le parc.     

    Si les écologistes vanvéens étaient aux Journées d’été de Bordeaux le week-end de l’anniversaire de la libération de Paris,  les socialistes vanvéens étaient à la Rochelle pour l’université d’été du PS au lendemain du remaniement ministériel  dont certains ont fait parlé d’eux dans le journal Libération samedi , notamment Valérie Mathey conseillère municipale et Guillem Gervilla qui avaient leur photo en p.2 : « Avant le changement de gouvernement, on débattait entre nous sur la social-démocratie, mais depuis lundi, on parle de social-libéralisme. Dans quelques mois, on sera au libéralisme, mais sans le social » a déclarée  la première, au journalisme qui constate : « désabusée, cette mère de famille avait choisi Martine Aubry, elle n’en peut plus de Manuel Valls : « Dire « j’aime les entreprises », ça ne veut rien dire ! C’est un discours de bisonours. Tout le monde aime les entreprises. La question est plutôt : aime t-elle la France ? » S’engagent-elles à ne pas délocaliser ?

    Du côté de la Majorité (municipale), calme plat. Les élus comme les militants UMP attendent la grande annonce du retour de Nicolas Sarkozy sur le devant de la scéne alors que beaucoup défendent la candidature de Bruno Lemaire à la présidence de l’UMP. Pour l’UDI, élus et militants font plutôt campagne pour Christophe Largade candidat à la succession de Jean Louis Borloo. Un Député Maire ( de Drancy dans le 9.3 dont l’épouse siège au groupe UDI au conseil régional) qui ne prône pas particulièrement l’alliance UDI-UMP qui a pourtant permis à certains élus UDI aux Municipales de garder leur siège, et de l’emporter dés le 1er tour.

    Enfin, l’information exclusive cette semaine, est l’arrivée de Jordan Coehlo, champion de France sur 200 m papillon, de l’équipe de France, au Stade de Vanves à la section Natation : « Il a choisi Vanves pour le projet de Club Elite de la section natation – où il sera éducateur -  plutôt que le Stade Français ou  Sarcelles, et grâce à l’amitié avec les entraîneurs qui l’entourent, puisque je suis issu du monde de la natation » indique  Lazreg Benelhadj, président de la section natation.Jordan Coehlo devrait être présent aux Journées Portes Ouvertes du Stade de Vanves et au Forum des Associations. De son côté, l’équipe première de hand a participée à Massy, samedi, à un tournoi de préparation  Handball (Nationale 3), contre Massy (Nationale 2) et Asnières (Nationale 1) : « Résultat très encourageant pour la saison à venir: Vanves 15-20 Asnières et Vanves 18-13 Massy » selon Yoann Marcet, son capitaine.

    Mardi 2 Septembre

    A 8H30/9H dans les établissements scolaires : Rentrée scolaire pour plus de 5000 jeunes si l’on se réfère au chiffre de la dernière Rentrée, qui peut, quelque peu varier. Prés de 2200 dans les écoles maternelles et élémentaires de la Ville. Entre 2400 à 2500 à Michelet avec  600 collégiens, 1200 lycéens, 450 prépas dont 160 à 170 en internat.450 éléves au collége Saint Exupery. Bernard Gauducheau, maire de Vanves, avec Jeremy Coste son adjoint au maire aux écoles devraient faire la tournée des écoles, et suivre plus particulièrement de près la mise en place des nouveaux rythmes scolaires qui est la nouveauté de cette Rentrée en primaire. Il sera à Michelet aux côtés du nouveau proviseur Bernard Gary, pour l’accueil des collégiens dans les classes de 6éme, tout comme Guy Janvier, conseiller général qui sera aux côtés de Cindy Landi, principale, au collége Saint Exupery 

    Samedi 6 Septembre

    A 8H au parc Frédéric Pic : Braderie organisée par le SIAAV. Rappelons qu’ellea été créée et lancée  en 1991 par l'association « Le Cercle des Cents ».. Des animations se sont ajoutées au fil des années avec une grande structure gonflable, des promenades en poneys, un mini circuit auto pour enfants en 1996 … Le Cercle des Cents avait sû en faire non seulement une braderie, mais une fête grâce aux animations, à un certain état d'esprit et surtout une  ambiance conviviale. Dix ans plus tard, en 2001, il passait le relais au SIAAV qui continue avec autant de succès

    Dimanche 7 Septembre

    A 10H au parc Frédéric Pic : 47émeForum des associations qui devraient rassembler 118 associations avec divers Services de la ville: Participation locale, L’Escal, Jumelage, Seniors, Culture etc... CG92 et GPSO). 4 associations seront présentes pour la 1ère fois avec « Le Challenger Club », « Yenge Africa », « Les Caractères » et « l’AS Expograph » avec retour de « Les Amis des Arts ». Deux expositions sur « le développement durable » dans le cadre de l’agenda 21 et une autre pour célébrer dignement le centenaire de la guerre 14-18, dans  un grand stand qui  regroupera les associations des Anciens Combattants (CLAP, UNC, AOR92 et FNACA), intitulée « les Français dans la grande guerre »

    A 10H au PMS André Roche : 4éme Journée Portes Ouvertes du Stade de Vanves et ses 16 sections dont le rugby à 7 qui fêtera son premier anniversaire et une 17éme en cours de constitution : « GOLF IN VANVES » qui disposera d’un stand. Il parait que Vanves compte 300 à 400 golfeurs licenciés que deux d’entre eux, Pascal Edou et Arnaud Lavigne, souhaiteraient fédérer. Elle prolongerait la dynamiqe engendrée par la présence d’une équiper de golf au Challenge des 36 communes des Hauts de Seine qui permettrait de fédérer tous les golfeurs vanvéens autour d’un projet commun et convivial. Enfin, la section Natation devrait officiellement annoncer l’arrivée de Jordan Cuehlo, champion de France du 200 m papillon et membre de l’équipe de france, qui était à Berlin pour les championnats d’Europe et qui sera présent à Vanves  au Forum.

  • VANVES ADOPTE LE STATIONNEMENT PAYANT PAR TELEPHONE PORTABLE

     

    Vanves sera donc la 3éme ville de la Communauté d’Agglomération (CA) de GPSO (Grand Paris Seine Ouest) à adopter à partir du 1er Décembre, le paiement du stationnement réglementé grâce à son téléphone portale, après Issy les Moulineaux et Boulogne, qui sera un dimanche, journée où le stationnement n’est pas payant. Il présente l’avantage de ne plus se casser la tête et de pouvoir prolonger ou stopper le stationement à distance, de bénéficier d’une alerte SMS à l’approche de la fin du stationnement….et surtout de ne plus avoir besoin de chercher de la monnaie

    Ainsi Vanves est, comme d’habitude, sur les pas d’Issy les Moulineaux qui a lancé ce paiement du parcmètre via le téléphone portable qui séduit de plus en plus de villes françaises, notamment à la suite de la généralisation des PV électroniques qui a servi de déclic. Près de 30 villes françaises ont déjà été séduites par ce service plutôt innovant et fort pratique. Ce service baptisé « PayByPhone » est l'œuvre de la société française Mobile Payment Services. « Pour utiliser ce service, l’usager doit créer un identifiant Paybyphone à l’aide de sa carte bacaire et de sa carte grise. L’inscription au service peut se faire par Internet, par mobile lors de sa première utilisation, ou par serveur local. Par la suite, pour payer son stationnement, l’automobliste se connecte au service, indique le code tarif/zone affiché sur l’horidateur, ainsi que la durée de stationnement souhaité » explique l’un des responsables de cette société en précisant que « l’on peut choisir de recevoir une alerte par SMS avant la fin du ticket, que l’on peut le prolonger à distance ou le stopper pour ne payer que le juste prix ». 

    Les agents de surveillance de la voie publique contrôlent le paiement du stationnement par Paybyphone de façon dématérialisée grâce à un terminal électronique – c’est d’ailleurs le même boitier que celui des PV -  qui, sur la base du numéro d’immatriculation, interroge à distance le centre de gestion centralisé des transactions de Rennes, pour savoir si l’on a payé. « Il leur suffit de se connecter à un serveur, qui identifie toutes les voitures enregistrées dans un secteur donné »

    Leader mondial dans le domaine des services d’achats et de paiement par téléphone pour les collectivités, PayByPhone est actuellement largement utilisé dans plusieurs pays du monde par plus de 3,5 millions d’utilisateurs pour des services mobiles du quotidien. PayByPhone apporte des solutions aux collectivités pour les achats et les paiements par mobile pour des services quotidiens de faibles montants tels que le stationnement à distance, les transports, les locations de vélos et l’autopartage. PayByPhone est une marque et une technologie du groupe PayPoint plc. qui dispose de la certification la plus élevée pour les applications de paiement sécurisé, PCIDSS niveau 1.

  • GPSO : LES CHOIX DE VANVES SE FONT ILS AILLEURS QU’AU CONSEIL MUNICIPAL ?

    Le Maire de Vanves lors du dernier conseil municipal, avait annoncé qu’il n’y en aurait pas au mois de Novembre, alors qu’il se déroule généralement à cette époque, autour du 11 Novembre,  quite à charger un peu plus l’ordre du jour de celui de décembre. Les Verts s’en sont offusqués, y consacrant même leur tribune politique dans le V.I. de Novembre, en constatant que « le conseil municipal est actuellement une simple chambre d’enregistrement, aux compétences siphonnées par l’agglo » car « les choix se font ailleurs ». Du coup, le Blog Vanves au Quotidien s’est intéressé au dernier conseil communautaire du 10  Octobre 2013, où en effet, des décisions importantes ont été prises, mais sur lesquelles, pour les plus importantes, les élus vanvéens ont donné leur avis au sein du Conseil Municipal avant l’été 2013.

     

    Il s’agit bien sûr du CDT (Contrat de Développement Territorial) de GPSO qui sera signé le 13 Novembre prochain  à 15H30 à l’hôtel de Ville de Boulogne. L’une de ses traductions les plus tangibles et les plus rapides à Vanves se traduira fin Novembre par la fermeture de Trouvailles puisque l’immeuble dans lequel est installé ce brocanteur à l’angle Martinie/Sadi Carnot) doit être réhabilité pour recevoir l’un des trois espaces de Co-Working prévus sur le territoire de GPSO. Ce CDT doit d’ailleurs intégrer le PLH (Programme Local de l’Habitat) qui a été définitivement voté à l’occasion de ce conseil communautaire et sur lequel les conseillers municipaux vanvéens s’étaient prononcés.

     

    Ce Conseil communautaire a ainsi adopté de nouveaux dispositifs d’attribution  de subventions aux particuliers qui installent des équipements utilisant des énergies renouvelables  ou isolant thermiquement leur toiture. Cette action s’inscrit bien évidemment dans le volet énergie de l’agenda 21 de GPSO. Il a apporté quelques modifications aux contrats de délégation de service public afférent au stationnement payant permettant de régler les droits de stationnement  par téléphone mobile, ce qui devrait être bientôt le cas à Vanves. Il a demandé des subventions à l’Agence de l’Eau Seine Normandie et le département des Hauts de Seine pour la réalisation de son programme 2014/15 de travaux d’assainissements qui devraient concerner à Vanves les rues de l’Avenir et Paul Lefevre.

     

    Mais ce n’est pas tout, car le conseil comunautaire doit prendre acte de toute une série de décisions prises en bureau de GPSO par les 7 maires qui se réunissent tous les mois :

    - Investissements réalisés dans le cadre du schéma directeur d’éclairage public soit 17 Km de réseaux électriques et 660 points lumineux rénovés depuis 2011 sur Vanves, Chaville, Issy, Meudon et Ville d’Avray, 45 opérations de rénovatioon de l’éclairage public programmée en 2013 pour un montant de 2,4 M€ et équipement de 7 armoires de commande par des automates de télégestion de l’intensité lumineuse ou  d’extinction de points lumineux au cours de la nuit

    - Bilan de l’étude phytosanitaire de 25 802 arbres situés sur le territoire communautaitre qui a permis de recensés 857 « sujets fragilisés » par des « cavités ou des champignons » et appelés à être abattus

    - Contrôle de 64 aires de jeux et 383 équipements lidiques dont 34 équipements ont nécessité une mise en conformité, peut être en lien avec la Préfecture des Hauts de Seine qui a mené une campagne dans ce sens durant l’été 2013.

    - Résultats des études pour l’opération de résorption des points noirs du bruit ferriviaire à Vanves et à Malakoff  dont le coût s’éléve à 12,984 M€ dont 2,6 M€ pris en charge par GPSO (création d’un mur anti bruit, isolation de façades d’immmeubles)

    - Projet de mutualisation de la médecine précentive entre GPSO et ses 7 villes  afin de créer un service communsans mettre en péril les services de médecine préventive de chaque ville

     

    Enfin, ce conseil communautaire a voté un vœu sur le projet de loi sur la Métropole du Grand Paris qui doit d’ailleurs revenir devant l’Assemblée Nationale le 10 Décembre prochain, comme l’ont fait toutes les communes : Il s’est opposé à ce projet qui prévoit sa disparition au profit d’une « technostructure déconnectée des exigences citoyennes de proximité ». Par contre, « il apporte son soutien à un projet ambitieux de pôle métropolitain ou d’établissement public à statit particulier qui s’appuierait sur les agglomérations existantes afin de développer les synergies et dynamiques de territoires actuellement à l’œuvre, notamment à travers les CDT (Contrat de Développement Territorial »