Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rentrée scolaire

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE RENTREE SCOLAIRE

    C’est la Rentrée, notamment scolaire jeudi, marquée par une intensification de la campagne vaccinale tout azimuth notamment en direction les jeunes jusqu’aux établissements scolaire, l’application du pass sanitaire étendu depuis le 9 Août aux bars et restaurants, aux événements,  espaces, lieux, établissements, et services accueillent du public notamment de notre commune, et à leurs salariés à partir aujourd’hui. Mais ce n’est pas tout, car à partir de ce lundi, les automobilistes circulant à Paris, notre voisine, doivent lever le pied : la limitation de vitesse passe de 50 à 30 km/h dans la quasi-totalité des rues de la capitale. Une mesure qui vise principalement à améliorer la sécurité routière et faire baisser les nuisances sonores, mais provoque des remous.

    Lundi 30 Août

    A 8H Rue Jean Baptiste Potin : Début de la deuxiéme phase des travaux de réfection à l’identique et de mise en conformité sur sa partie haute entre la rue J.Guesde et l’avenue du Général de Gaulle, en raison de l’état dégradé du revêtement de la chaussée et des trottoirs. Des travaux réalisés par GPSO jusqu’au 8 Octobre, avec réaménagements de nouveaux carrefours surélevés afin d’apaiser la circulation, rénovation des revêtements des trottoirs et de la chaussée, avec la création de 4 Jardinières, et la plantation d’un arbre au niveau du carrefour avec la rue J.Guesde

    Mardi 31 Août

    A 19H au Parc des Expositions au Hall 6 : Viparis célébre la reprise de l’événementiel, de l’activité salons et congrés,  dans la serre aménagé sur le toît   

    Jeudi 2 Septembre

    A 8H30/9H dans les établissements de Vanves : Rentrée scolaire pour plus de 4500 jeunes de 3 à 20 ans dans les établissements scolaires à Vanves : Plus de 2000 enfants dans les 6 écoles maternelle ( 786 éléves) et 6 écoles élémentaires  (1322 éléves), prés de 2400 éléves à Michet dont 600 collégiens, 1300 lycéens,  500 étudiants de classes préparatoires, prés de 500 collégiens au collége Saint Exupery, plus de 350 éléves au LEP Dardenne…. Elle se déroule pour la seconde fois das un contexte particulier  avec des mesures de prévention contre le Covid-19 et une campagne de vaccination et de test jusque dans les établissements scolaires

    Vendredi 3 Septembre

    A 20H  sur la terrase du théâtre de Vanves : Concert de Gaspar Claus et Marion Cousin de chansons traditionnelles de la péninsule ibérique dans le cadredesEstivales de Vanves

    Samedi 4 Septembre

    A 17H au bistrot l’Appart (47 Rue V.Hugo) : Benoit Cristal, journaliste  à TF1 et vanvéen, présente son premier livre : « L’homme qui riait sous les bombes ». C’est un roman tiré de son expérience de reporter pour TF1 en Irak et en Syrie au moment des attentats de 2015 et jusqu’en 2019

    A 18H au parc F.Pic : Concert de Caudio Bettinelli percussionniste suivi à 19H30 du concert d’Impérial Orphéon dans le cadre esEstivales de Vanves

    A 21H30 au Parc F.Pic : Cinéma en plein air : « Le sens de la fête » d’Olivier Nakache et Eric Toladeno

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE RENTREE INEDITE ET RECONFINEE

    Des établissements scolaires vont connaître une rentrée particulière avec l’hommage consacré à Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie assassiné le 16 Octobre dernier. La rentrée a été décalée à 10H pour permettre aux enseignants de se préparer et d’échanger. Un deuxiéme temps qui devait être consacré à une  «séquence  pédagogique» dans les classes pour reparler des faits et affirmer les principes républicains comme la liberté d’expression, a été supprimé par l’Education Nationale suscitant la polémique. Du coup les éléves avec leurs professeurs passeront directement au 3e temps prévu en se rassemblant à 11H  pour une lecture de la lettre aux instituteurs et aux institutrices de Jean Jaurés, et une minute de silence. Par la suite, les lycéens de Michelet devraient recevoir, comme tous les autres, à l’initiative des présidents de région, un ouvrage rassemblant les caricatures religieuses et politiques les plus marquantes parues dans la presse régionale aux côtés de celles parues dans la presse nationale. «Par ce geste, dans le respect de nos compétences, nous voulons témoigner de nos engagements à défendre les valeurs de la République et le droit fondamental de chacun et chacune de nos concitoyens à vivre en paix et dans la liberté» ont-ils indiqué par la voix de Roland Muselier président de l’association des Régions de France.

    Le maitre de Vanves s’est de nouveau exprimé sur le site facebook de la ville ce week-end comme il le fera régulièrement,  ce qu'il avait fait au printemps drnier. Il a expliqué ce qui est possible de faire ou de ne pas faire, en appelant à la responsabilité individuelle des Vanvéens, à un moment où le ministre de la santé prévenait "plus le confinement sera respecté, moins il sera long". Il a indiqué que les services municipaux restent en activité,  le marché reste ouvert ave de noueau un protocole sanitaire plus stricte,  mais que l’ensemble des salles réservées aux activités sociaux-cultuelles, sportives, sont fermées. Dans les créches et les écoles, un protocole sanitaire renforcé s’applique, avec port du masque dés l’âge de six ans, les directeurs disposant d’un stock de secours au cas où des parents auraient des difficultés à en acheter, car c'est malheureusement à leurs charges comme l'a décidé le gouvernement,  et les cantines restent ouvertes. Enfin, suite aux attentats, la surveillance a été renforcée autour des écoles et des lieux de culte depuis Vendredi. ET le réseau municipal de solidarité a été ré-énitié. 

    Lundi 2 Novembre

    A 10H dans les écoles, collèges et lycée de Vanves : Rentrée des vacances de la Toussaint avec un hommage à Samuel Paty professeur d’histoire-géographique victime d’un terroriste

    A 12H15 à Saint François, à 18H30 Chez les Bénédictines et à 19H30 à Saint Remy : Messe des défunts qui a été maintenu mais en respectant les régles de distanciation et le port du masque commence fut le cas pour les messes célébrant la Toussaint hier (Cf photo de l’église St Remy) La Mairie avait installé, ce week-end,  un stand de vente de fleurs à l'entrée du cimetière rue Marcel Martinie pour permettre à chacun d’acheter des fleurs et de fleurir les tombes de ses défunts. Une voiturette électrique a été mis à disposition  pour aider les personnes ayant des difficultés de déplacement, à se rendre au cimetière

    Mercredi 4 Novenbre

    A 19H30 par web conférence : La soirée de présentation de l’encyclique «Fratelli Tutti » par le pére curé B.Auville qui proposera une lecture guidée de ce document publié par le pape Français de la fête de Saint François d’Assise, est maintenue mais par web-conférence

    Samedi 7 Novembre

    A 10H15 Sur Zoom : Café Théo à distance. «C’est la solution trouvée après le report de ses réunions à cause du confinement puis du contexte qui ne nous permet pas d’organiser nos rencontres comme par le passé, et ce pour quelques mois au moins. Beaucoup d’entre nous sont, selon la terminologie officielle, «fragiles» et nous ne voulons faire prendre aucun risque à personne» expliquent ses animateurs dans un mail envoyé aux participants habituels. C’est pourquoi ils ont décidé d’organiser cette première rencontre, par zoom (OD de réunion : 757 6367 6593 - Code Secret : nN9yrJ), pour échanger sur cette période et la façon dont ils l’ont traversé, et sur cette année 2020/21 qui risque d’être aussi particulière, avec ce reconfinement

    A 16H30 au PMS A.Roche : Le Match de football prévu entre Expograph Vanves – Grande Vigie FC 81 dans le cadre du criterium R1 a été annulé comme celui de samedi dernier puisque seul les clubs professionnels peuvent continuer à s’entrainer et à se rencontrer dans le cadre des championnats

  • RETOUR SUR UNE RENTREE A VANVES BIZARRE OU PRESQUE NORMALE

    «Une rentrée des classes, c’est fait de petits riens. La boule au ventre la veille au soir teintée d’excitation à l’idée de retrouver ses copains en espérant être dans la même classe qu’eux. La nostalgie des vacances et des couchers tardifs. Ces souvenirs parlent à tout le monde. Ils ont rythmé nos fins d’étés durant une bonne partie de nos vies. Cette année, la rentrée a forcément un goût particulier. Mais elle doit rester ce moment fort et inoubliable qui marque chaque enfant» a écrit Gabrial Attal, le benjamin-porte parole du gouvernement, le jour de la Rentrée, mardi dernier.

    Les rues de Vanves étaient envahie à leur sortie de cette première matinée ou journée de classes par des petits groupes de jeunes collégiens, par exemple, heureux de se retrouver après ses vacances et presque six mois sans école ou presque, avec ce confinement, dans un contexte plus normal. « Ca fait longtemps qu’on attendait cela » confiait l’un d’eux.  Mercredi, une mére de famille racontait que sa fille qui venait de rentrer à la maternelle Lemel lui a fait un caprice de jour là parce qu’elle voulait aller à l’école et pas chez sa nourrice.  «Le protocole est moins lourd qu'en juin. Cela semble moins impressionnant pour les enfants, même si les enseignants et les parents ont des masques, il y a un peu plus de liberté» confiait une autre mére de famille.  «On est vraiment content que les enfants retournent à l'école. On ne va pas les empêcher d'y aller même s'il y a cette maladie avec nous» ajouait un enseignant, alors qu’un collègue reconnaissait que «ça n'a pas été facile de s'adresser aux petits avec le masque sur le visage tout au long de la journée, ça gâche la spontanéité».

    Les familles avaient besoin de cela comme l’expliquaient certains spécialistes ces jours-ci : « Il a manqué, durant ces mois sans école- six mois, pour ceux qui n’y sont pas revenus à la reprise en Juin – aux enfants comme aux adultes, un rythme de vie plus global qui dépasse le champ strictement scolaire. Rythme du travai, mais aussi rythme de socialisation, rythme du sommeil et même rythme des repas : c’est toute la société qui, sans école, s’st retrouve en apensanteur. Toute la société aussi, qui a réalisé le travail immense accompli par les enseignants auprès des jeunes génération et qui va bien au-delà de la seule instruction » expliquait la sociologue Marie Duni-Bellat dans les colonnes du Monde en début de semaine qui ajooutait : «On parle de «rythmes scolaires» comme s’il s’agissait d’une question technique. Mais quand l’institution scolaire ne régle plus la vie des familles de manière contraignantes et uniforme, c’est la vie de tous – y compris des personnes qui n’ont pas d’enfants, qui se trouve bouleversé» 

    De leur côté, les autorités publiques se voulaient rassurant comme le porte parole du gouvernement : « Depuis le début des vacances, l'État et l’ensemble des personnels de l’Éducation nationale sont mobilisés. Un protocole sanitaire strict a été édicté. Il n’a qu’un objectif : garantir à tous les enfants un environnement qui leur permettra d’être protégés face au virus et d'étudier en toute sérénité. Cette sécurité est le prérequis nécessaire pour leur permettre de vivre une année scolaire la plus normale possible….Si notre priorité absolue est de protéger tous les enfants du risque sanitaire, nous gardons aussi comme boussole le rôle premier de l’école : celui de permettre aux enfants d’apprendre dans les meilleures conditions et de réduire les inégalités, qui se sont d'autant plus creusées durant le confinement » assurait G.Attal.

    «Je sais pouvoir compter sur la responsabilité de tous, petits et grands, pour respecter les gestes barrières et le port du masque dès 11 ans»  confiait le maire de Vanves qui a fait la tournée des écoles et a assisté à l’accueil des 6e au lycée Michelet avec Florence Provendier, député de la 10e circonscription (Vanves/Issy les Moulieaux). Un lycée qui accueille 2400 élèves dont 620 en collége, 1300 dans le lycée (500 ren seconde)  et  500 en classes prépa, ainsi que  200 professeurs au total qui étaient tous présents cette semaine, puisque la Rentrée a été échelonnée selon les classes et les niveaux. L’événement de la Rentrée a été l’équipement de tous les éléves de 2e en ordinateur par la Région qui seront distribués le 28 Septembre, le lycée ne passant pas au livre numérique, d’autant plus que les manuels scolaires classiques ont été achetés l’année dernière «que le lycée souhaite les amortir sur 3 ans » et que tous les professeurs ne sont pas prés à cette révolution   Enfin, l’accueil s’est échelonné durant toute la première journée de mardi pour les 500 collégiens de Saint Exupery, avec un accueil spécifique pour les 6e le matin suivi d’un rallye découverte l’aprés-midi.