Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

skate park - Page 2

  • VANVES AU CREUX DE L’OREILLE

     

     POLITIQUE : LES CONVICTIONS DU PERE CURE AUVILLE

    Avec cet édito « Quand la calotte se mêle du vote » le pére Bertrand Auville (sur la photo avec MM Santini et Gauducheau), curé de Vanves mais aussi en charge des relations des relations avec les élus des Hauts de Seine pour le diocèse des Hauts de Seine, faisait voilà une semaine, un bilan de son action à la veille d’échéances importantes (Primaire de la Droite et du Centre, Elections présidentielles et législatives) tout en annonçant un débat le 7 Décembre 2016 à Boulogne sur le théme « un tour d’avance sur les présidentielles » à partir des réflexions proposées par les Evêques de France. Il en tire trois convictions : Tout d’abord « En matière politique, il n’y a ni homme providentiel, ni parti idéal, ni solution miracle. La politique, comme la vie d’ailleurs, est affaire de compromis, de moindre mal. C’est un chemin vers le bien, ni plus, ni moins ». Ensuite « en mettant son bulletin de vote dans l’urne, le chrétien doit toujours viser le bien commun, qui n’est ni son intérêt personnel, ni celui de son clan,de sa corporation, ni même de son Eglise. Le chrétien de devrait jamais voter à l’affect ! ». Enfin « l’homme, tout l’homme et tout homme, voilà le critère ultime de discernement pour un vote éclairé par l’évangile ».   

    DEBRE : POURQUOI JE VOTE FILLON

    Dans une lettre distribuée à Vanves depuis ce matin, Isabelle Debré, Sénateur des Hauts de Seine et de Vanves, explique pourquoi, elle vote François Fillon à la primaire de la droite et du Centre dont le 1er tour se déroule Dimanche prochain. « Fort de son expérience d’élu et de ses responsabilités au gouvernement de la France, de ses nombreux déplacements dans nos régions depuis 2012, de ses rencontres avec les Français, des contacts noués avec tous ceux qui créent, inventent, innovent, s’impliquent, François Filon a bâti un projet solide dont les maîtres mots sont liberté, autorité et réalisme » indique Isabelle Debré. «François Fillon est avant tout un gaulliste, un homme courageux, expérimenté, intègre et honnête portant la France en lui, réservé et chaleureux, rigoureux et engagé au service d’une seule cause  son pays, sa grandeur et le rassemblement des français »   

    SKATE PARK :

    Si Boris Amoroz (FG/PC) n’a pas posé une question orale sur le Skate Park comme le lui  a reproché le groupe PS, c’est tout simplement parce qu’il avait sollicité le maire par une question écrite posée le 5 Octobre à laquelle il a reçut réponse le 12 Octobre, et qu’il a partagée avec les habitants du Plateau. « On peut d'ailleurs constater la réponse précise et de bonne foi du Maire. Vous noterez que l'association Agir pour le Plateau a repris cette information sur son profil Facebook le 16 Octobre. Après, si la vision de la politique du groupe socialiste au Conseil Municipal de Vanves se limite à faire de l’esbroufe... » commente t-il. Le maire indiquait, comme l’article de VI le précise, qu’un groupe de travail avait été constitué avec les participants particulièrement motivés par le projet de reconstruction pour recenser les besoins, qu’un nouveau projet a été redessiné en tenant de leurs remarques,  qu’un prestataire  spécialisé dans les skate Park avait été missionné début Octobre afin de réaliser un audit et une étude, qu’une réunion le 19 Octobre a permis de confirmer  un projet qui a eté présenté au CMJ dont le coût est estimé à 300 000 €

     

     

  • EXPLICATIONS ENTRE DROITE ET GAUCHE MAIS AU SEIN DE LA GAUCHE AUSSI AU CONSEIL MUNICIPAL

    Durant ce conseil municipal du 9 Novembre, court,  les fins observateurs de la vie politique vanvéenne, ont pu apprécier les manoeuvres politiques entre la droite et la gauche. Comme le groupe socialiste avait déposé une question orale sur l’analyse des besoins sociaux  réalisée par des étudiantes sur la précarité et la pauvreté  pour en  connaître les résultats, le maire a ajouté à l’ordre du jour, en procédure d’urgence, une présentation de cette étude par la directrice des services sociaux de la ville sur lequel reviendra le blog. La réponse à la seconde question orale sur le Skate Park se trouvait dans le numéro  de Novembre de V.I. paru récemment, dans la mesure où le groupe PS n’avait pas pu la poser lors du précédent conseil municipal, et que le conseiller municipal FG/PC avait refusé de le faire sir son contingent de questions orales ( 2 par groupes).

    D’ailleurs Valérie Mathey (PS) lui a rendu sa monnaie de sa pièce en lui  demandant pourquoi, à propos de la participation de la commune aux dépenses de fonctionnement d’enfants vanvéens scolarisés en écoles privées ou en hôpital de jour,  contre lequel vote l’ensemble de la gauche, il avait fait un vote différencié (Pour) pour l’école de la Source (à Meudon)  et contre les autres établissements. Boris Amoroz été bien en peine de lui répondre avant de faire comprendre que l’une était laic alors que les autres étaient religieux ( ?). Ainsi entre droite et gauche mais au sein de la gauche, on ne se fait pas de cadeau au conseil municipal

    L’attribution d’autorisation d’ouvrir les commerces 12 dimanches dans l’année (2017) en a été  un nouvel exemple : « C’est surtout  les grandes enseignes qui en profitent, que les petits commerces de proximité. J’appelle les vanvéens à ne pas aller dans les commerces le dimanche … «   a déclaré Boris Amoroz (FG/PC) – « …et d’aller à la messe » a répliqué Bernard Gauducheau. « C’est très bien  d’aller au maximum de ce que la loi prévoit. C’est un plus pour les commerçants » a ajouté Jean Cyril Le Goff (PS) pour enfoncer le clou alors qu’il en est beaucoup question à Paris avec les ZTI (Zones  Touristiques Internationales). D’ailleurs Boris  Amoroz (FG/PC) s’est illustré sur deux autres points : les rapports annuels du SGIEF et du SIPPEREC  en constatant que ces syndicats intercommunaux prennent des positions très suivistes sur les distributeurs  Gaspard et Linky en défendant les industriels contre les collectivités et leurs ressortissants.

    Et la demande de subvention pour sécuriser les écoles dans le cadre du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance, sur laquelle il s’est abstenu, se méfiant de cette tendance actuelle à bunkériser les écoles. « Dans le contexte actuel qui est inquiétant, lorsqu’on a la responsabilité de 2200 enfants de la créche à l’école primaire, on peut se poser la question sur « comment mieux les protéger et de prendre les moyens pour le faire en demandant des aides financiéres » a répondu Bernard Gauducheau « On sanctuarise les écoles. On n’est pas encore à installer des miradors. Et on a du chemin à faire pour bien les sécuriser et empêcher les intrusions » - « Et il faut éviter les pépins ! plutôt qu’attendre. On est loin de bunkériser les écoles » ajoutait Anne Laure Mondon. « Les parents  sont demandeurs. Et le Fonds a été créé pour aider à la réalisation de ces travaux ».      

  • BUDGET 2016 DE VANVES A LA LOUPE : UN NIVEAU D’INVESTISSEMENT CONSTANT

    Le Blog revient sur le  budget 2016 de Vanves qui a été voté la semaine dernière par le conseil municipal. Rappelons qu’il se  monte à 41,50 M€ en fonctionnement et à 11,67 M€ en investissement dont   4 454 638 € sur les travaux, acquisitions, subventions d’équipements auxquels il faut ajouter 2 421 700 € de reste à réaliser soit 6,876 M€  « A Vanves, nous avons choisi de maintenir un niveau d’investissement constant : près de 1,9 millions d’euros sont investis en 2016 pour plus d’accessibilité, de sécurité dans notre patrimoine. 1,7 millions s’ajouteront pour la création de nouveaux espaces bâtis au stade et pour la réfection du deuxième étage de l’école Marceau » indiquait le maire lors du débat budgétaire  

    Ainsi les  opérations nouvelles ou lancées concernent  plusieurs chantiers :  1,674 M€ sont prévus pour les travaux de requalification de la tribune du PMS A.Roche (574,500 €), le second étage de l’école élementaire Marceau (600 000 €), le skate park (300  000€), l’espace Danton (150 000 €), le secrétariat du stade de Vanves (50 000 €). 1,603 M€ sont prévus pour le gros entretien des bâtiments : 233 870 € pour les écoles et l’accueil de loisirs. 122 900€ pour la petite enfance. 389 500 € pour le sport. 210  000 € pour les bâtiments administratif dont le développement de la fibre entre ses bâtiments communaux (10 000 €).  309 000 € sur l’accessibilité des locaux de la police municipale, du centre administratif et de certaines crèches. 155  000 € sur la sureté, c'est-à-dire la sécurisation des accès aux bâtiments suite aux attentats qui comprennent à la fois les travaux sur les accès extérieurs (interphonie, serrures) que la visibilité vis-à-vis de l’extérieur (pose de film de discrétion).  41  000 € a été inscrit pour le garage municipal. 135,420 € pour les espaces publics. 21 500 € sur les acquisitions foncières. 222 500 € sur les espaces sportifs où sont prévus l’aménagement de 2 courts de tennis en terre battue non gélivé (125 000 €)  ce qui permettra une utilisation toute l’année, le retraçage complet de la piste d’athlétisme et des aires de concours (9000 €).  36 300€ sur la piscine où sera mis en place un contrôle d’accés (25 000€).

    2016 devrait voir le lancement de la consultation sur la mutation du terrain occupé par l’ancien consevartoire à l’angle des rues Guy Mocquet et Mary Besseyre devant la Mairie confié à Seine Ouest Aménagement. Le marché relatif à l’entretien du cimetière devrait arriver à terme en 2016 et être renouvelé. Une extension du Colombarium est prévue, ainsi qu’une reprise des concessions existantes pour permettre la création de nouvelles concessions. En matière de sécurité, l’acquisition de 5 armes de poings sont prévus pour la police ainsi que l’acquisition d’une nouvelle caméra pour la vidéoprotection. Sachant qe la ville dépense 66 000 € pour le gardiennage des grands salons  des rues riveraines du parc des expositions (remboursé à hauteur de 22 000 € pour chaque grand salon) et 30 000 € pour des prestations ponctuelles de gardiennages  (fête de Printemps, fête de la musique, 14 Juillet, Forum des associations, Nuit du 31 Décembre).