Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sécurité - Page 7

  • VANVES ET L’INSECURITE : « Autorités de la ville, forces de l’ordre et bailleurs du secteur travaillent en commun pour résoudre ces diverses problématiques » selon le Maire de Vanves

    Suite aux événements qui ont marqué Vanves au tout début du week-end dernier, le Blog Vanves Au Quotidien a sollicité le maire de Vanves, pour avoir une réaction et connaitre ce qu’entreprenait la ville en collaboration avec le commissariat pour réagir

     

    « Dans la nuit du vendredi 15 mars au samedi 16 mars 3 voitures et 2 scooters ont été incendiés allée Baudelaire à 3h25 et un véhicule de la Police Nationale a été incendié devant le Commissariat à 5h. Dès que ces faits ont été portés à ma connaissance, je me suis rendu sur place, puis au Commissariat de Vanves pour faire un point sur la situation. J’ai personnellement appelé le Préfet des Hauts-de-Seine afin que des forces de l’ordre supplémentaires soient déployées pendant le week end pour tenter d’appréhender le ou les individus irresponsables à l’origine de ces feux et sécuriser le secteur. Avec mon équipe, nous avons été à l’écoute des habitants du quartier pendant toute la fin de semaine pour les rassurer.

    Depuis le lundi 18 mars, un dispositif spécial a été mis en place avec des agents de la Compagnie de Sécurisation et d’Intervention (CSI) de la police nationale présents les soirs de la semaine à partir de 20h au niveau de l’allée Baudelaire, des rues de l’Avenir et de Chatillon.

    Le Commissariat a également prévu des opérations de sécurisation plusieurs après-midis dans la semaine. La police scientifique et technique analyse tous les éléments en sa possession pour appréhender le ou les auteurs des feux.

    J’ai demandé à mes services d’étudier l’installation d’une caméra de vidéoprotection dans le secteur.

    Ces récents incendies dans le quartier des Hauts-de-Vanves s’ajoutent à des troubles liés à la tranquillité publique (tapage, bruit, rassemblement …). Nous partageons et comprenons parfaitement les légitimes inquiétudes des habitants liés à l’accumulation de ces nuisances.

     Contrairement au ressenti dont vous vous faites l’écho, les autorités de la ville, les forces de l’ordre et les bailleurs du secteur travaillent en commun depuis plusieurs semaines pour résoudre ces diverses problématiques. Néanmoins, vous comprendrez que les résultats de l’action de la police nationale reposant sur l’accumulation de preuves et de la justice ne peuvent pas être instantanés.

    Par ailleurs, il est à souligner que l’on constate une augmentation des faits de délinquance sur le plan national depuis plusieurs mois. Néanmoins, je tiens une nouvelle fois à rappeler que Vanves demeure une ville extrêmement calme et que nous n’avons eu à constater que des dégâts matériels limités et très éloignés des désagréments que peuvent connaitre de nombreuses communes franciliennes en matière de sécurité publique. Cela n’enlève en rien les nuisances et les dommages que créent ces actes de délinquance notoire.

    Les élus de la ville, les bailleurs et les autorités de la police nationale sont entièrement mobilisés pour rétablir la tranquillité dès que ces faits sont malheureusement constatés.

    La police nationale mène son enquête et nous espérons que ses conclusions permettront de mettre un terme aux agissements d’une poignée d’individus tant ceux à l’origine des récents incendies que ceux qui troublent l’ordre par certains tapages et dont la plupart des familles résident sur place.

    Dès que des problèmes de troubles à la tranquillité surviennent à Vanves, nous avons pour habitude en liaison avec la police nationale de réunir les habitants et les bailleurs des immeubles comme ce fut le cas récemment pour les résidants du 20/30 rue de Chatillon mais aussi du 21/29, rue Jean Baptiste POTIN et du 126 avenue Victor Hugo.

    Nous rappelons la nécessité que la population prévienne la police nationale et dépose plainte car ce sont les moyens légaux pour les forces de l’ordre d’intervenir et pour la justice de se mettre en œuvre lorsqu’il s’agit de condamner des individus troublant l’ordre public. Je tiens à rappeler que le maire a des moyens juridiques limités pour la répression qui est d’abord bâti sur l’axiome police justice (sur la base de politiques conduites par l’Etat).

    Pour finir, je tiens à remercier Laurent LACOMERE, Adjoint au Maire chargé de la sécurité pour sa disponibilité dans le cadre du suivi de ces affaires. Mes remerciements s’adressent aussi aux forces de l’ordre, aux services municipaux notamment celui de la prévention et de la sécurité dans le cadre de leur action quotidienne au service de la tranquillité publique »

  • LES RENDEZ VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE DE REPRISE ET TRES SPIRITUELLE

    Manifestement, c’est le spirituel qui a été la dominante de la semaine passée avec l’élection du nouveau pape François 1er et qui devrait continuer à l’être jusqu’à Pâques dans 15 jours avec différents rendez-vous  proposés ces prochains jours par les communautés paroissiales et religieuses de Vanves dans le cadre du Carême,  avec le Dimanche des Rameaux, le 24 Mars prochain,  qui voit généralement une sur-fréquentation de nos églises. Un dimanche qui sera marqué par une nouvelle manifestation contre le projet de loi Mariage Pour Tous pour laquelle des jeunes distribuaient des tracts samedi matin au marché de Vanves.

     

    Et pendant ce temps là, nos élus ont à faire face à de sacrés problèmes de sécurité à cause de quelques jeunes venus de Vanves et d’ailleurs, du côté de la rue de Châtillon et sur le Plateau. « On se croirait revenu dix ans en arrière » constatait un vanvéen ce week-end après avoir fait le tour des points chauds de Vanves. A cette époque, une association avait été créée par des vanvéens excédés par ces jeunes qui faisaient la loi dans les halls d’immeubles. 10 ans après, d’autres mettent le feu aux pubelles, dans les caves, aux voitures et aux deux roues sur les parkings. Le Commissariat de  police comme la mairie peuvent se gargariser des derniers résultats de la délinquance sur Vanves,  sûrement en baisse, mais ce n’est pas cela qui est important.  C’est plutôt le ressenti des habitants en matière de sécurité qui ne va pas être génial avec les derniers événements. Comme pour la météo maintenant qui vous donne les températures prévues, et le ressenti qui généralement s’aggrave à cause du vent venu du Nord, ou des exactions perpétrés par des individus qui ne tombent pas sous le coup de la loi. Et c’est bien là, le problème.  

     

    Mais la vie continue, la vie est belle, Vanves va recevoir l’architecte Ferrier pour parler de la ville de demain,  et des gares du futur Grand Paris Express. Les anciens combattants de la FNACA vont célébrer leur 19 Mars, le baume au cœur depuis que le gouvernement a décidé d’en faire la date officiel du cessez le feu de la fin de la guerre d’Algérie, mais sans l’UNC qui est la principale association d’Anciens Combattants de France. Le festival Artdanthé reprend avec une carte blanche à Hubert Colas qui va parler de la guerre, de la Légion étrangére, des terroristes… tout à fait d’actualité avec le Mali, l’anniversaire (malheureux et triste) des victimes de ce tueur de Toulouse célébré hier par la République… Et puis toujours cette petite lumière de l’espoir qui rend optimiste : Ce sera la fête nationale de la petite enfance Jeudi célébré dans tous les créches et halte garderie de Vanves.

     

    Lundi 18 Mars

    A  20H15 au Prieuré Saint Bathilde : Temps de prière proposé par les sœurs bénédictines  consacré aux Vigiles de Saint Joseph

    Mardi 19 mars 2013

    A 11h15 à la stéle des anciens combattants d’Afrique de Nord au Carrefour du 19 Mars :  40ème anniversaire du cessez-le-feu de la guerre d'Algérie à la Stèle

    A 18h30 à l’Hôtel de ville : Cérémonie de remise des cartes électorales

    A 20h30 à la Palestre : Conférence publique sur la ville du futur avec Jacques Ferrier qui est le designer des futures gares du Grand Paris Express, après avoir été l’auteur de multiples réalisations dont le pavillon France de l’exposition universelle de Shanghaï et du siége social d’Hachette Livre rue J.Bleuzen. Il présentera sûremment son nouveau concept de gratte ciel Hypegreen, très écolo, HQE, avec jardins suspendus, éolienne, et de sa réflexion menée sur les gares du Grand Paris Express dont celle de Vanves-clos Montholon/Fort d’Issy/Clamart: « Nous choisissons de mettre l’accent sur la dimension sensuelle des gares du Grand Paris : leur aura, l’émotion qu’elles suscitent, l’empreinte qu’elles laissent dans l’esprit, le récit qu’elles racontent » expliquait il lors du concours lancé par la Société du Grand Paris

    A 20H30 à l ’église Saint Remy : Concert spirituel dans le temps du Carême du Chœur d'Hommes de Paris, dirigé par François Polgar. Au programme : œuvres de Victoria, Kedroff, Gounod, Wesley, Poulenc...

    A 21H au Théâtre (festival Artdanthé) : Carte blanche à Hubert Colas qui est auteur, metteur en scéne et scénographe. Il célèbre l’écriture théâtrale dans toute sa diversité, mais c’est le temps de la représentation qui est au cœur de ses préoccupations. Il présente trois spectacles.  Ce soir : « Kolik »  texte tiré du tryptique «Guerre » de Rainald Doetz, auteur allemand dont le premier volet se consacre à la guerre dans la société contemporaine et le second sonde le conflit dans la sphére familiale. « Comme une nécessité absolu, Kolik met en scéne l’individu face à lui-même au moment de sa mort » 

    Mercredi 20 Mars (et le 21)

    A 19H30 à Panopée (Festival Artdanthé) : Carte blanche à Hubert Colas avec deux œuvres : « Képi blanc » de Sonia Chambretto. « Composée comme une partition sonore, « Mon Képi Blanc » est écrit à partir d’entretiens, de conversations enregistrées avec des Képis Blancs de la Maison mère de la Légion étrangère à Aubagne. La pièce s’attache plus particulièrement à la Musique de la Légion qui réunit dans ses chants, des hommes venus de toute l’Europe  et raconte les colonies ». Et « Gratte ciel » qui est une lecture de Sonia Chiambretto. « A partir de conversation via Skype avec de jeunes algérois en Algérie, au Canada, aux Etats Unis, en France, elle travaille à un texte – document poétique – séquencé en dix parties. L’écriture mixte de création, témoignages, documents d’archives, croquis, notes, plans, prélevements sur Internet et traitement de l’information récente  pour donner un récit où l’on entend des paroles de jeunes gens, étudiants, terroristes, repentis, militaires, policiers kamikazes, et qui laissent apparaître des personnages, des lieux, des événements, une langue » 

    Jeudi 21 Mars :

    Dans les créches de Vanves : Fête de la Petite Enfance : « Tout au long de la journée, chaque employé portera un tee-shirt bien identifié et distribuera à chaque famille des autocollants informatifs. Les enfants seront également mis à contribution puisqu’ils apprendront une comptine écrite pour l’occasion. Enfin de journée, un moment d'échange et d'accueil permettra aux parents d’échanger avec les professionnels de la crèche ».

    A 20H15 au Prieuré Sainte Bathilde : Veillée à deux voix avec le CCFD : « Avec le christ servons nos fréres »

    Vendredi 22 Mars

    A 19H à la Librairie Saint Anselme  des Bénédictines à Vanves : dédicace par le pére Arnaud de son livre : « Arnaud, premier curé noir de Paris »

    A 20H à la Communauté des Xavières de la rue d’Issy : Carême spirituel, temps de jeûne (bol de soupe) et de ptrière autour de la Parole de Dieu

    A 20H30 à Saint François (à 10H à Saint Remy) : Rencontre de l’année de la Foi sur le théme « le mal, la souffrance, le péché » aimé par Nicole Caré

    Samedi 23 Mars 2013

    A 15H au PMS A.Roche : Match de football Expograph Vanves – Plaisance T.Transsud dans le cadre du championnat d’entreprise

    A 20H au gymnase A.Roche : Match de basket Vanves-Aviators GPSO – Jalt Le Mans

    A 20H à Meudon la Forêt au gymnase Marcel Bec : Match de Hand Vanves / Beauvais

    Dimanche 24 Mars 2013

    A 9H à la piscine municipale : « Nager contre le cancer » organisé pour la 27éme fois consécutive par le Comité 92 de la Ligue contre le Cancer

    A 15H au PMS A.Roche : Match de foot Vanves –Ararat Issy 2

    A 16H à l’église Saint Remy : « Le violoncelle à travers les âges » organisé par l’association Le Renouveau des Orgues de Saint Remy avec Martin Barral, Cécile Lacharme, Tokiko Hosotya et Aloys Guitton qui interprêteront des œuvres dde Vivaldi, Händel et Chopin.

  • VANVES ENTRE LE 9.3 ET STRASBOURG : 5 voitures et 2 cyclomoteurs incendiés

    Le maire de Vanves est, de nouveau, confronté depuis quelques jours à des problémes de sécurité. La nuit dernière, de Vendredi à Samedi, a été particulièrement grave, avec 2 cyclomoteurs et  5 voitures incendiées dont une police. Du jamais vu, même une nuit de la Saint Sylvestre, Vanves basculant entre le 9.3 et Strasbourg capitale des voitures incendiées lors du réveillon du nouvel an.  Et fait exprés, la voiture de police incendié tronaît hier matin devant le commissariat, sur le chemin emprunté par tous les vanvéens des Hauts de Vanves qui se rendaient au marché ou à Intermarché.  

     

    Et tout cela, parce que les Pouvoirs Publics ont laissé pourrir la situation depuis l’été 2012 du côté de la rue de Châtillon. Car les 2 cyclomoteurs et 4 voitures privées ont été incendiés autour de la résidence du Logement Francilien, à deux pas de l’école maternelle Claude Lemel. Par des jeunes ( ?), par un court-circuit ( ?) comme certains le laissaient entendre. En tous les cas les pompiers et la police étaient appelés vers 3/4H du matin, Samedi,   par des habitants excédés. Pour la voiture de police, il serait quand même inquiétant de savoir si elle a été incendiée devant le Commissariat, ou si la carcasse a été ramenée après une attaque, un accident. Ce qui ne va pas arranger la situation du parc auto de la police de Vanves/Malakoff qui posait déjà beaucoup de soucis selon le syndicat UNSA Police

     

    La ville de Vanves est actuellement dans une passe très difficile en matière de sécurité, avec ce point très chaud de la rue de Chatillon où une bande d’une vingtaine de jeunes fait la loi depuis l’été dernier. Le commissariat, la ville, le Logement Francilien ont tenté de réagir, se réunissant avec les habitants de cette résidence et du quartier. La Commissaire de police a tenté d’expliquer à des habitants terrorisés et menacés qu’elle avait besoin de leur collaboration. Ce qu’elle a mis du temps à obtenir. Et lorsque la police a été appelée dans la nuit du 8 au 9 Mars, elle n’est même  pas intervenue, envoyant  un véhicule bien après les faits pour voir. Effets désastreux sur les habitants qui ne se sentent soutenus par personne.  

     

    Résultats : Une semaine après, 4 véhicules et 2 cyclomoteurs brûlés.  Et il ne s’agit que d’un quartier de Vanves, car le Plateau est maintenant touché avec des incendies de véhicules dans les parkings, une tentative de ré-occcupation de hall d’immeuble par des jeunes, sans parler de cambriolages chez les commerçants vanvéens. Le prochain bureau municipal (réunissant maire et maires-adjoints) prévu Mercredi en fin d’après midi risque d’être chaud, entre les tenants d’un renforcement de la police municipale ou du statu quo en la matière. Car malheureusement, une ville comme Vanves ne peut pas compter sur l’Etat à cause des restrictions budgétaires, d’effectifs et de moyens concernant la police nationale, mais que sur elle-même.