Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

porte brancion - Page 10

  • VANVES ET L’APPEL A PPROJET » INVENTONS LA METROPOLE « : WOODEUM RETENU POUR LA PORTE BRANCION

    Le jury de l’appel à projet « Inventons la Métropole » dont fait parti Bernard Gauducheau,  a dévoilé Mercredi dernier les 164 groupements d’entreprises finalistes retenus parmi 420 candidats pour réaliser l’aménagement des 57 sites concernés, soit en moyenne 3 pour chaque site. Ils font partis des grands groupes français du BTP et la promotion immobilière (42%) mais pas seulement car  58% sont des  promoteurs indépendants (petits promoteurs ou cabinets d’architectes). Pour le projet de la porte Brancion, présenté par les villes de Paris et de Vanves, il n’y a eu qu’un seul candidat, Woodeum SAS qui a choisit un titre à rallonge pour le projet : « Le sport, la nature et le bois pour remplacer la voiture et le béton ».  

    Woodeum est une société spécialisée dans la promotion immobilière, l'assistance à maîtrise d'ouvrage et l'ingénierie d’opérations à très haute performance environnementale. Spécialiste des technologies de construction « bas carbone », ce groupe privilégie l’utilisation du bois massif, et notamment la technologie CLT en remplacement des matériaux de gros œuvre traditionnels. Elle a d’ailleurs été retenue  pour un autre projet de ce concours, à Vaucresson pour un terrain dénommé « Yves du Manoir »,  ainsi que pour deux réalisations dans l’appel à projet lancé par Anne Hidalgo « Réinventer la Seine » : « Les Ternes-Villiers » sur une  emprise occupée par un tronçon du périphérique en tranchée ouverte, au cœur du secteur stratégique de la Porte Maillot : un ensemble de 11 000 m² de Bureaux, 7 000 m² de logements (97 appartements) et 600 m² de commerces qui sera construit en bois massif CLT. Et Pitet-Curnonsky (17ème) sur un  site actuellement occupé par une résidence de Paris Habitat qui va être densifié avec la création d’un ensemble de 4 911 m² de logements (65 appartements) et 167 m² de locaux d’activités. Enfin, il a réalisé la résidence Epicea, situé à proximité immédiate du fort d'Issy-les-Moulineaux : Un  bâtiment de 23 logements, imaginé par l'agence Wilmotte & Associés, qui s'intègre parfaitement dans son environnement, dont la réalisaton a été confiée à Bouygues Bâtiment IDF. L'utilisation, entre autres, du bois massif CLT pour la construction de ce bâtiment a permis d'obtenir le label Bâtiment Bas Carbone (BBCA).

    Il est le mandataire de ce groupement constitué  pour aménager la porte Brancion, avec RIVP, un investisseur exploitant de résidences étudiantes, le groupe GECINA investisseur et exploitant de résidences étudiantes, le cabinet d’architecte Hardel et Le Bihan, le paysagiste BASE, l’exploitant de centre de loisirs sportif Soccer Park le Five avec d’autres intervenants : Les bureaux d’études Le Somme Environnement (dans l’environnement), SAS (Structure), Aida (acoustique),  ainsi que des organismes ou associations comme  « Plateau Urbaniun » (urbanisme temporaire), « Cultures en ville » (agriculture urbaine), « Natural Grass », « Mon Pe’ti Voisinage », « Fluicity », « Quatre epingles », « Appaer Here », « 8’18’’ », « Recyclerie sportive »…Comme tous les autres candidats, même s’il est seul à concourir sur ce site,   Woodeum va  maintenant engager  une seconde phase au cours de laquelle il va arrêter le cahier des charges et  réaliser une offre qu’il devra déposer  d’ici l’été prochain (Juillet 2017) puisque le jury doit désigner les finalistes en Septembre 2017.

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    LA CM2 DE LARMEROUX PRIMEE POUR SES TRAVAUX SUR VERDUN

    La classe de CM2 de Larmeroux a remportée le concours du civisme et de la mémoire organisé par la fédération André Maginot qui est l’une des grandes associations d’anciens combattants de France, dans la catégorie « Ecole Primaire ». Ce prix devrait leur être remis le 14 Janvier prochain à l’hôtel de ville de Paris. Durant l’année scolaire précédente, cette classe de Laurence Lescop (sur la photo), alors directrice de l’école primaire Larmeroux, avait réalisé tout un travail sur la bataille de Verdun. Ses élèves avaient eu l’occasion de visiter les différents sites de cette batraille durant toute une journée encadré grâce à Michel Judde président du CLAP (comité Local des Associations Patriotiques) et de travailler à partir du témoignage des frères Chapelle, pilus de 1914-18,  dont une rue porte leur nom prés de leur école. Leurs travaux avaient fait l’objet d’une exposition pendant le forum des associations et lors des cérémonies du 11 Novembre.

    PRIMAIRES A GAUCHE

    Les délégués des candidats aux primaires citoyennes n'ont pas encore été désignés à Vanves, comme pour la primaire de la Droite et du Centre,  sauf au niveau national ou départemental. « Ce qui est compréhensible, les concurrents venant tout juste d'être validés par la haute autorité. Au nombre de sept, ils représentent naturellement les différents courants de pensée du parti organiste, ainsi que les membres de la Belle Alliance Populaire. Si leurs personnalités sont différentes, tout comme leurs orientations politiques sont complémentaires, les militants comme les citoyens vont devoir les départager. Ils seront jugés sur leurs propositions pour la France et leur capacités à incarner la fonction présidentielle. Au départ, chacun mérite d'y apporter sa vision et de contribuer au débat, que tous doivent impérativement éviter de confondre cette campagne avec un congrès partisan. Sous peine de ne réussir ni la course à la fonction suprême ni la clarification de ligne politique au sein du PS. La vraie campagne des primaires commence, celle de la présidentielle viendra et se dessinera en fonction de la dynamique engagée » nous indique Antonio Dos santos, secrétaire de la Sectin PS de Vanves .

    MAUVAIS POINT POUR UBER ET LA POLICE

    Mauvais point pour Uber qui fait beaucoup parler de lui à cause de quelques chauffeurs excédés aux méthodes musclés. L’un d’entre eux a refusé de prendre en charge un ex-résident de Simon de Cyréne pourtant habitué de ce service. La police nationale n’a même  pas été à la hauteur lorsqu’elle a été appelée à la rescousse par cet handicapé. Ses représentants de ce soir là s’en sont lavés les mains en donnant raison au chauffeur sous son œil interloqué,  en  lui expliquant que cela ne servirait à rien de porter plainte en allant faire une main courante au commissariat, car ils ont d’autres chats à fouetter en cette période d’état d’urgence. Mais alors, pourquoi se sont ils déplacés pour en arriver là ? Heureusement, un autre chauffeur d’Uber a été beaucoup plus sympa

    BRANCION DANS L’ARC DE L’INNOVATION

    Le site des portes Brancion et de la Plaine qui a été retenu dans le cadre de l’appel à projet « Inventons la Métropole » fait aussi parti des sites parisiens tretenus dans l’appel à projet « Arc de l’Innovation » lancé en Décembre 2015 et orienté vers les quartiers situés de part et d’autre du Périph, alliant création d’activités et d’emploi avec l’aménagement urbain. Il consitue l’un des tout premiers chantiers de la métropole des projets. Les différents partenaires (villes de Paris et de Vanves avec d’autres) ont fait le choix collectif d’utiliser l’innovation urbaine, économique, sociale et environnementale au service ddu développement de ses territoires, mais aussi de la création d’emplois, de la formation des jeunes

  • UN CONSEIL MUNICIPAL TRES METROPOLITAIN SE PENCHE SUR LA PORTE BRANCION

    Il a été beaucoup question de la métropole durant ce conseil municipal de mercredi soir à travers plusieurs délibérations. L’une d’entre elles a donné lieu à un débat sur ce secteur de la porte Brancion proposé par les villes de Vanves et de Paris qui a été retenu dans l’appel à projet « imaginons la métropole du Grand Paris » et doit faire faire l’objet d’une convention d’adhésion

    Les élus socialistes se sont inquiété du devenir de l’espace vert, des aires sportives, du type d’aménagement qui sera prvilégié  côté Vanves. Boris Amoroz (FG/PC) n’a pas caché son inquiétude : « Quelle est la concertation avec la population et les riverains pour définir ce que l’on veut faire. Je crains un plan hors sol dans les bureaux de la métropople ». Le Maire a reconnu que ce secteur n’était pas terrible et que l’objectif était de faire prendre conscience qu’il fallait continuer le travail entrepris avec la couverture du périph et l’aménagement  d’un jardin sur la dalle  porte de Vanves, côté porte Brancion qui a avait été délaissé pour des raisons financières. L’objectif est de donner la possibilité à différents intervenants de proposer d’aménager ce secteur, grâce à des aménagements qualitatifs reposant sur l’innovation et la durabilité comme il l’a expliqué avec Pascal Vertanesssian maire adjoint à l'urbanisme. « J’ai entendu parler d’un immeuble à structure bois  porte de Vanves à l’emplacement de l’INSEE » a-t-il indiqué en ne cachant pas qu’il chercher à sensibiliser le propriétaire des bureaux rue L .Vicat et A .Comte où se trouve Orange et à l’impliquer dans ce projet. Il ne voit aucun inconvénient à associer les  habitants. « Encore faut il arriver à des propositions d’aménagement ».