Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

piscine municipale - Page 3

  • STADE DE VANVES : UNE ASSOCIATION OMNISPORT EN PLEINE MUTATION ET RESTRUCTURATION

    Avec 4201 adhérents, le stade de Vanves est l’association la plus importante de Vanves. Elle tenait son assemblée générale annuelle vendredi soir avec de nombreux participants à Panopée, en présence de Bernard Gauducheau (Maire), Isabelle Debré (Sénateur), Guy Janvier (Conseiller Général), Maxime Gagliardi (Maire adjoint chargé des sport) et sa collégue Françoise Saimpert (Associations), Philippe Thieffine, Bernard Roche, Michel Dingreville (conseillers municipaux) dans une ambiance conviviale. Chaque président des 17 sections a pu faire en 2 mn chrono, le bilan de sa saison, avec la toute dernière consacrée au Golf, lancée en Juin, qui a rassemblée une cinquantaine de passionnée et en a réunie 36 pour le 1er Challenge de la Ville de Vanves le week-end dernier. Preuve d’une certaine vitalité au sein de cette association après la création d’une section rugby voilà un an, et peut être demain, d’une 18éme consacrée à la voile.      

    Cette assemblée générale est toujours l’occasion de remettre des trophées, par ceux de la ville de Vanves, comme c’est la cas en Juin de chaque année, mais du Stade de Vanves. Trois pour cette année 2014 : Le prix spécial du bénévolat  stadiste à Samira Mezighrane et Nicolas Ringelstein de la section Athlétisme. Le prix spécial sportif à 5 jenes de la section Escrime qui se sont classés dans les 8 premiers de la ligue. Le prix spécial enseignant volontaire aux 31 encadrants de la section plongée. « C’est une façon de remercier tous ces stadistes, athlètes et dirigeants qui ne comptent pas leurs heures au sport ». Il faut ajouter à ce palmarés, une très haute distinction qui a été attribué à Gérard Clérin, ex-directeur du service des Sports, comme en a informé l’assemblée, le président des arts Martiaux : Il a été nommé « chian » c'est-à-dire le plus haut degré  professorat des arts martiaux.

    Ainsi les 4201 adhérents de Stade de Vanves compte un grand maître, mais aussi beaucoup de champions, 2820 vanvéens (66%), 48% de femmes de 52% d’hommes, 51% de moins de 18 ans, 48% de plus de 18 ans. Elle est présidée depuis 4 ans par Bruno Chauvet qui a réussi à professionnaliser cette association omnisport, avec une restructuration au niveau de sonn administration grâce à Benjamin Recoura « qui apporte toute son expertise » selon le maire, avec de nouvelles règles budgétaires, une commission des ressources humaines pour mieux gérer son personnel. Cette association participe aux nouveaux rythmes scolaires en accueillant ou ou en organisant certaines activités. Elle est l’objet d’un audit actuellement axée sur l’organisation en prévision du renouvellement de la Convention de Moyens et d’Objectifs (COM)  avec la ville. Une partie de ses sections utilisant le PMS André Roche vont devoir se « serrer les coudes » comme l’a expliqué le Président Chauvet avec la reconstruction de la Tribune. Notamment la section football qui a obtenu le labelQualité FFF de Football/Adidas pour l’école de football. Il a mis en avant la section Handball qui est remontée en Nationale 3, Tennis avec sont tournoi open qui a réuni 400 participants, athlétisme qui a développée l’activité handisports, natation qui s’illustre avec Jorsdan Coalho qui a ramené 3 médailles du championnat de France dont une en or (200 M papillon).

    « Le Stade de Vanves est un grand club omnisport important qui fait vivre le sport pour tous. Sans vous, chevilles ouvriéres bénévoles, on  n’arriverait pas à ces résultats actuels. J’entends, à chaque fois, parler de l’engagement bénévole qui ne faiblit pas à Vanves » a déclaré Bernard Gauducheau, maire, en faisant allusion au climat actuel qui régne dans les mairies dont il sera bien   temps de s’inquiéter : « On va être obligé de serrer la vis dans nos budgets, comme ailleurs. Il faudra faire face en étant moins faste. ON fera le nécessaire pour que l’action sportive continue. Mais on ne pourra plus développer des moyens considérables » a-t-il indiqué tout en travaillant à l’amélioration des installations - La tribune du PMS avec des aménagements complémentaires-bureaux, vestiaires… « qui est une nécessité ! » - et en cherchant de nouveaux sites pour aménager une « halle aux sports », avec cette  emprise de 500 à 600 m2 préemptée face à l’institut Lannelongue, occupée actuellement par un entrepôt rue Diderot. « Elle permettra de désengorger certains gymnases et de répondre à l’augmentation de la pratique avec une population qui augmente ». Il a fait allusion aux travaux d’entretien et de remise aux normes de la piscine qui bénéficie maintenant d’une directrice à plein temps avec Gaëlle Gaillard, permettant à Emmanuel Clérin, directeur du Service des Sports de se consacrer totalement à sa tâche, avec « ses agents dévoués aux conditions de travail qui ne sont pas simples » a-t-il rappelé à bon escient.  

  • RETOUR SUR LE DERNIER CONSEIL MUNICIPAL DE VANVES : DES COMPTEURS AUX NAGEURS

    L’accélération importante de l’actualité locale et régionale en cette seconde quinzaine de Novembre 2014 a empêché de faire un coup de projection sur deux délibérations importantes du dernier conseil municipal  du 12 Novembre dernier

    COMPTEURS COMMUNICANTS GAZ DE GrDF : Un projet d’efficacité énergétique !

    Des concentrateurs seront hébérgés sur des toits d’immeubles de la commune à partir du second semestre 2015 dans le cadre d’installation chez les particuliers de compteurs communicants gaz de GrDF. L’objectif est double : Améliorer la qualité de la facturation (sur index réel)  grâce au télérelevage  et développer la maîtrise de l’énergie par la mise à disposition plus fréquente de données de consommation. C’est pourquoi, il est nécessaire d’installer des concentrateurs sur les toits d’immeuble (15 000 au total en France)  afin de mettre en place le système de communication qu permettra la généralisation de ces compteurs de gaz dits intelligents comportant un module radio  (11 millions doivent être remplacés)  et de se passer du « relevé à pied » comme on dit dans le jargon GDF. C’est pourquoi GrDF a sollicitée la ville de Vanves comme ses autres consoeurs pour signer une convention de partenariat en vue de faciliter l’accueil sur son territoire des équipements techniques nécessaires au déploiement de ce « projet d’efficacité énergétique » qui s’inscrit dans la loi sur la transition énergétique comme l’a rappelé Jean Cyril Le Goff (PS) à l’intention sa collègue écologiste Lucile Schmid. Mais elle n’était pas la seule à être monté au créneau  

    « L'installation des compteurs dits « intelligents » GazPAR que GrDF veut imposer à tous ses abonnées, sans avoir demandé leur avis ni obtenu leur assentiment, constitue une grave atteinte à leur liberté de choix.'intégrité et la confidentialité des données personnelles est en effet mise en question. D'une part il a été clairement démontré, notamment par des hackers, que ces compteurs et leurs transmissions sont piratables et les données nullement protégées. D'autre part les données récupérées seront utilisées par les grands groupes pour mieux encadrer, contrôler et suivre leur clientèle. Il est par exemple montré que les capteurs dits « intelligents » du réseau électrique permettent de savoir quel film vous regardez à la télévision » a expliqué Boris Amoroz (FdeG/PC) en ajoutant :  « Les radiations électromagnétiques émanant de l'émetteur-récepteur à ondes, potentiellement cancérigènes selon l'Organisation Mondiale de la Santé, dont ces compteurs sont munis, s'ajouteraient à la dose déjà élevée que la population doit absorber, et peut contribuer à l'accentuation de problèmes de santé, notamment chez les personnes électro-sensibles » Arguments sur lesquels Lucile Schmid (EELV) a rebondi en étant très sceptique sur l’utilité de ces compteurs qui n’ont pas été testé. « Les autres fournisseurs sont passés à des compteurs dits intelligents comme ERDF » a indiqué Pascal Vertanessian, maire adjoint. « De surcroît, leurs ondes sont loin de rivaliser avec celles des portables. Je ne pense pas qu’il faut en faire une affaire par rapport à la sécurité des données ! Il y a un  intérêt pour les consommateurs de connaitre leur consommation afin de mieux la maîtriser et à l’opérateur à faire des propositions adaptées à celle-ci » a indiqué le maire

    LA PISCINE MUNICIPALE : Nouvelle direction et mesures de précaution/Prévention

    La piscine municipale a été au centre des préoccupations du Conseil Municipal, à un moment d’ailleurs important de son fonctionnement, puisqu’elle dispose maintenant d’une directrice à temps plein,  avec Gaëlle Gaillad, alors qu’auparavant la direction de la piscine était assurée par le directeur du service des sports. Ce qui n’est plus le cas. Il a tout d’abord décidé d’engager des travaux d’amélioration de la performance énergétique de la piscine, car, au regard des consommations d’électricité, d’eau et de gaz, la piscine municipale est indéniablement le bâtiment communal le plus énergivore. La ville ainsi mandaté un bureau d’études pour la réalisation d’un audit énergétique en Juin 2013 qui a pu donné quelques pistes d’améliorations. La ville devrait changer les chaudières existantes par des chaudières à condensation, la production d’eau sanitaire devrait être améliorée, une gestion technique centralisée des équipements thermiques et du traitement de l’eau de la piscine devrait être mise en place. D’ailleurs une analyse des conditions d’exploitation du traitement de l’eau de la piscine a été confiée à une société privée. Il a ensuite adopté la mise à jour de plan d’organisation de la surveillance et des secours (POSS) rendu nécessaire par la mise en place de nouvelles activités aquatiques comme l’aquabike, par exemple. Son objectif est de prévenir les accidents par une surveillance adaptée aux caractéristiques de cet équipement, préciser les consignes de sécurité (comme le positionnement des surveillants de bassins définie en fonction des différents publics et de l’affluence, la conduite à tenir en fonction des publics – grand public, scolaires, sportifs -  le contrôle des fonds de bassins après évacuation du public), les procédures d’alarme interne  et d’alerte des secours extérieurs, les mesures d’urgence, et les procédures à suivre,  en cas de sinistre ou d’accident,  chaque agent ayant un rôle précis, avec justement une préparation  l’ensemble de son personnel à toute intervention d’urgence grâce à un dispositif de formation, et d’exercices de simulation interne (d’accidents ou de noyades)  mais aussi externe (évacuation générale). Avec une identification précise du matériel de secours, de sauvetage, de ranimation  et des différents lieux où ils sont entreposés.

    Il a enfin adopté un nouveau réglement intérieur qui doit figurer en annexe du POSS  avec quelques changements : L’âge des enfants pouvant venir seul, c'est-à-dire non accompagné, est revu à la hausse à 10 ans. « En effet, l’ancien réglement autorisait les enfants de plus de 7 ans à venir non accompagné alors que le test de sauvetage passé en CM2 montre que tous ne sont pas autonomes à 10 ans ». Il indique qu’un adulte peut accompagner au maximum 3 enfants de moins de 10 ans. L’apnée n’est autorisée par les maîtres-nageurs que sous certaines conditions. L’interdiction de manger est étendue aux tribunes.  Il est même interdit d’utiliser tout appareil de prise de vue ou sonore (appareil photo, caméra, radio…). Ces deux dernières interdictions ont suscité quelques interrogations de la part de Jean Cyril Le Goff (PS). N’en fait on pas trop ? Mais le principe de précaution à Vanves est érigé en régle absolue. Toutes ces mesures sont nécessaires pour un tel équipement, d’autant plus que cette piscine est très fréquentée par les vanvéens, mais aussi des non-vanvéens attirés par un meilleur confort suscité par ce traitement de l’eau à l’ozone. Les services de la piscine avaient recensé 154 220 personnes qui la fréquentent entre les scolaires (18 925), le public (83 821 ) et les associations sportives surtout (51 474).

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    COUPE DU MONDE : Les effets des matchs de l’équipe de France sont très visible dans les rues et places qui se dépeuplent, surtout lorsqu’ils ont lieu à 18H. Au fur et à mesure du temps, la circulation et le flux des véhicules se rarifient, les vanvéens rentrant rapidement du boulot lorsqu’ils n’ont pas pu se rendre libre plus tôt. Même les médecins généralement surbookés le soir, n’ont pas eu beaucoup de rendez-vous ou n’ont vu que des femmes comme en témoignait l’un d’entre eux après le match contre le Nigéria. Au Parc municipal des Sports André Roche, aucun cours de tennis n’était occupé, et la piste d’athlétisme restait vide de tout coureur Par contre, les cafés de Vanves, étaient pleins à craquer, la plupart ayant installé un grand écran ou plusieurs, comme hier soir contre l’Allemagne. Les vanvéens étaient là, mais pas les résultats. "Onv a pouvoir maintenant passer au tour de France" 

    ENTRISME : Sandrine Bourg et Delphine Roy, conseillères municipales UMP devraient avoir une explication assez musclée avec les responsables locaux du parti gaullistes aujourd’hui. Elles ont organisées une soirée football UMP au café Le Paris avec leurs jeunes collègues UMP pour suivre le match France-Allemagne où ont débarqués, comme par hasard, des jeunes UDI accompagnés de Bernard Gauducheau, Pascal Vertanassian et Jeremy Coste…. qui lorgnent depuis les élections municipales sur des jeunes UMP afin de les ramener vers leur camp. Et ce n’est pas la première initiative qui créé des tensions entre UMP et UDI au sein de l’équipe municipale   

    BAROMETRE : Pour les observateurs attentifs, le  Conseil Municipal de Vanves est un véritable barométre. Il permet de savoir qui est en hausse ou en baisse dans ses relations avec le maitre. Il suffit de voir qui a été désigné  pour présenter  une délibération, même lorsqu’elle sort de son champ de compétence, notamment parmi les maitres adjoints. Pour l’instant Alain Toubiana, après ses prises de position sur le double sens de la rue Jacques Jezequel et son insistance pour l’installation d’un grand écran pour la finale de la Coupe du Monde, n’est pas en odeur de sainteté. Ainsi que Claire Vignaud qui n’a pas dit un mot au dernier conseil municipal.

    TRAVAUX : L’association « Tous Ensemble » vient d’envoyer un courrier aux riverains de son futur centre cultuel et culturel musulman pour leur annoncer que les travaux de démolition du bâtiment situé rue de l’Avenir auront lieu en Juillet 2014. Il s’agit d’un pavillon sur un terrain de 135 m2 qui doit donc être démoli, et que l’association s’est rendu propriétaire durant l’automne 2013, pour construire un centre cultuel et culturel. Ce projet a fait l’objet d’une réunion publique le 3 Octobre 2013, durant laquelle, en dehors des opposants farouches à une telle réalisation, beaucoup de riverains s’étaient inquiétés d’une forte fréquentation dans une si petite rue, surtout au moment des grandes fêtes de la religion musulmane, et mis en  avant des problèmes de nuisances et de sécurités car un quartier pavillonnaire ne se prête pas  l’installation d’un tel équipement.

    OPEN DATA : Vanves est un vivier de compétences en matière de numérique, même si sa voisine, Issy les Moulineaux, est en avance. Quelques vanvéens pensent que Vanves pourrait en tirer partie en mettant en valeur ses atouts numériques. L’un d’entre eux a déjà permis à Vanves, voilà prés de deux ans, d’expérimenter un prototype de démocratie participative, avec une consultation sur Internet sur le théme du  bruit dans la ville, mais sans suite. Pourtant les idées ne manquent pas pour lancer de nouvelles initiatives, comme par exemple « travailler sur les données ouvertes – Open Data – sur la ville comme l’ont déjà fait le Conseil général des Hauts de Seine et la Région Ile de France, et même sur l’urbanisme collaboratif ». Mais voilà, malgré quelques contacts, la mairie de donne pas suite pour l’instant.       

    ECHAFFAUDAGE : Alors que le chantier de l’école Marceau devrait commencer dés la fin de l’année scolaire, la semaine prochaine, l’échaffaudage qui a fait tant de bruit (dans tous les sens du terme) a été enlevé voilà quinze jours. A ne plus y rien comprendre, où inutilisé durant 4 mois, il est a été démonté alors que le chantier va démarrer. A croire que les services de la ville n’aient pas d’autres moyens de stocker le matériel.

    CINQUANTENAIRE  : L’un des maires de Vanves a fait partie des pionniers du département des Hauts de Seine qui célébre ce week-end ses 50 ans. André Roche a été élu conseiller général de Vanves en 1967 lorsque la première élection cantonale s’est déroulé après la création des 8 Départements franciliens en 1964 et des 40 cantons altoséquanais. Il a même été vice président chargé des sports du temps où le conseil général était présidé par Jacques Baumel, député maire de Rueil Malmaison entre 1970 et 1973 puis 1976 et 1982. Ce qui l’a sûrement aidé pour obtenir des financements pour la piscine municipale qui a été inauguré en 1971 par Jacques Baumel. Elle porte le nom de Roger Aveneau qui lui a succédé au Conseil Général en 1981 lorsqu’il est décédé.