Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rugby

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    Hier soir, malgré ce temps gris peu estival, la fête de la musique a fait le plein place de la République comme le montre cette photo du jour ou plutôt du soir, à Vanves.

    UN NOUVEAU CONTRAT DE DEVELOPPEMENT POUR VANVES

    Le Contrat de Développement Département des Hauts de Seine – Ville de Vanves sera renouvelé pour une période de deux ans (2016-2018)  avec une subvention de 2 959 500 € alloués par la commission permanente du conseil département qui s’est réuni lundi après-midi et à laquelle a participé Isabelle Debré. 1 507 500 €seront consacrés à l’investissement avec plusieurs projets : La réhabilitation du bâtiment abritant le service qualifié pour l’accueil et l’animation des retraités (234 000 €), la réfection du 2éme étage des escaliers de l’école élémentaire Marceau (290 0000 €), la rénovation de la piscine R.Aveneau (325 000 €), la rénovation du gymnase Maurice Magne (150 000 €), la réfection du terrain d’honneur du PMS A.Roche ( 508 500 €). 1 452 000 € seront consacrés au fonctionnement avec 1,02 M€ pour les structures municipales d’accueil de la petite enfance, 123 000 € pour la culture, 246 000 € pour le sport, 63 000 € pour la coordination gérontologique

    RUGBY : LES SERVALS MONTE DE DIVISION ?

    Le club des Servals créé par de jeunes vanvéens passionnés de rugby, est arrivé pour la deuxième année consécutive en finale de championnat après une victoire 36 - 5 en demi. « Cette victoire nous permet de viser un nouveau titre -finale ce samedi à Pantin - et nous permettra de monter de division l'année prochaine (nous évoluerons dans les plus hautes divisions corpo : l'équivalent de la division d'Expograph en foot) » indique Laurent Cazenave-Lacroutz, son président fondateur qui indique que les 15 joueurs dés débuts en 2013sont pasés à  plus de 60 en 2016  « et ce, sans réelle promotion ou publicité. Un effectif conséquent, des résultats excellents : pas mal pour une équipe sans subventions, sans poteaux et sans moyens de transport ».

    DISPARITION D’HERVE LECLERC

    Vanves a perdu vendredi l’un des siens qui a connu une bien triste fin de vie, entre le chômage et l’alcool qui l’a détruit. Ses amis, parait il,  se sont retrouvés au Pavillon Bleu à l’heure de l’apéro bien sûr. Il avait été aidé pourtant tant par Guy Janvier  (PS) lorsqu’il dirigeait la ville et même aprés, que Bernard Gauducheau  (UDI ) mais sans succés. Il avait pourtant eu une vie professionnelle avant qui l’avait conduit en Novelle Calédonie, à diriger le cabinet de Didier Bariani, alors mairedu  20éme arrondissement  de Paris, et à travailler avec JM Rivière à la célébre boîte de nuit, l’Alcazar… Peu après, il était arrivé dans le bureau de Guy Janvier, qui s’en rappelle en disant « Je suis RMIste ! » et avait été impressionné par son CV. « Comme je cherchais quelqu’un pour développer le commerce, je l’ai recruté. Et puis il avait quelques idées pour Vanves » témoigne l’ancien maire. Tout le monde à l’époque se souvient de lui avec son blazer et ses lunettes noires. IL avait contribué à lancer le vide grenier du Plateau. Malheureusement, il s’est retrouvé sur le carreau avec la défaie de Guy Janvier, vivant de petits boulots, recruté même comme tuteur de demandeur d’emploi par le Conseil Général de l’époque

  • LA RENTREE 2015 AU STADE DE VANVES : « Une association ouverte au plus grand nombre prônant le sport pour tous »

    Pour la 5ème année consécutive, la saison sportive du Stade de Vanves va être lancée par la traditionnelle Journée des Portes Ouvertes durant toute la journée de ce dimanche. Cette journée placée sous le signe de la convivialité et de l’échange,  permet aux vanvéens et aux habitants des proches communes souhaitant faire du sport, de découvrir les installations sportives et de s’essayer à certaines activités tout en  rencontrant  les dirigeants et  les entraîneurs des différentes sections. Les nombreux visiteurs, dont beaucoup de nouveaux vanvéens, viennent s’inscrire et obtenir des informations sur les différentes activités de l’association omnisports. « A cette occasion, nous avons réédité notre Guide des Sports présentant l’ensemble des activités physiques et sportives dispensées par nos 17 sections »  indique Bruno Chauvet, président du Stade de Vanves, que le Blog Vanves Au Quotidien a rencontré

    Vanves Au Quotidien - Qu’est-ce qui fait la spécificité de l’association Stade de Vanves ?

    Bruno Chauvet : « Le Stade de Vanves c’est aujourd’hui 4600 inscriptions représentant environs 4200 adhérents au travers  des 17 sections sportives et proposant plus de 30 disciplines.L’association compte 3200 adhérents vanvéens pour une ville comptant près de 28 000 habitants, soit 11% de la population. Si l’on compte l’ensemble des adhérents, vanvéens et non vanvéens, le taux de pénétration monte à 16%. Ce taux exceptionnel permet à  la Ville de Vanves de se positionner comme une ville particulièrement sportive dont le Stade de Vanves en est le principal représentant. Pour vous donner quelques chiffres, sur les 4200 adhérents que compte le Stade de Vanves,  48% sont des femmes et 52% des hommes,  51% sont mineurs et 49% sont majeurs.

    C’est une association d’abord ouverte au plus grand nombre prônant le sport pour tous mais qui est également engagée dans de nombreuses compétitions. Cette association omnisports regroupe 17 sections et allie le haut niveau avec des sections comme le tennis, le handball, la natation et encore le basket, et  le sport loisir avec des sections comme la Gym Volontaire qui réunit pas moins de 14 activités différentes et permet à tous ceux qui ne font pas de la compétition de se retrouver dans un contexte sportif.

    Il est intéressant de noter que 6 disciplines regroupent 80% des sportifs (Natation, Athlélisme, Tennis, GV, Football, Arts martiaux). De plus, les sections moins importantes en terme d’effectifs telles que les sections Boules Lyonnaises, Pétanque, Plongée, Escrime, Gym Sportive ou encore Danse complètent parfaitement la gamme des sports proposées pour offrir aux vanvéens l’éventail le plus large possible. Il est également  à noter que nous avons étoffé notre offre sportive ces dernières années en intégrant 2 nouvelles sections que sont le rugby et le golf. J’avais pour objectif au début de mon mandat de créer une section badminton que j’aimerais intégrer au Stade d’autant plus que cette discipline ne demande pas de gros moyens. Mais nous  utilisons déjà  au maximum les créneaux qui nous sont offerts dans les équipements de la ville qui sont déjà saturés !

    VAQ - Quels sont les résultats significatifs de la saison passée ?

    B.C. : « La section Natation avec Jordan Coelho, mais aussi d’autres jeunes nageurs de la section, l’équipe masculine en tennis qui monte en Nationale 1B, le Handball qui finit 3éme de sa poule en nationale 3, alors qu’il a été très longtemps 2éme, pas loin des play off,  et le basket qui finit 6éme de la poule Nat.2 derrière deux clubs qui montent en Nat.1, après une saison dans une poule très difficile.

    Sans compter les nombreux bons résultats des sections engagées dans des compétitions régionales et départementales et les nombreux galas et spectacles qui ont animées l’ensemble de la saison sportive.

    Au niveau sportif, c’est une des meilleures années du Stade de Vanves.

    VAQ - Quels sont les projets du Stade du Vanves ?

    B.C. : « De nombreux projets sont à l’étude.Nous sommes en train de travailler sur les statuts avec un nouveau règlement intérieur qui représente un gros travail interne et qui a commencé depuis déjà quelques mois.Nous préparons également les conventions d’objectifs et de moyens  avec la ville qui sont à renouveler tous les 3 ans. C’est une ligne de conduite que nous essayons d’intégrer dans nos projets. Le Stade de Vanves, depuis maintenant 5 ans, a un projet club qui est revu tous les ans, et se calque sur les objectifs que nous donnent la ville : promouvoir la pratique sportive, transmettre les valeurs, corriger les inégalités d’accès au sport et développer le  processus de professionnalisation.

    Il faut savoir que le Stade de Vanves dispose de trois salariés  pour son administration et sa gestion financière et comptable, ce qui est peu pour une association comptant 4200 adhérents. Dans ce contexte, les nombreux dirigeants et bénévoles qui s’investissent au quotidien, sont indispensables et permettent le bon fonctionnement du Stade de Vanves.

    VAQ - Et ses défis ?

    B.C. : « Le principal défi du Stade de Vanves est de conserver et d’améliorer la qualité de ses prestations tout en essayant de développer l’offre sportive et ainsi permettre au maximum de nos concitoyens de s’épanouir au sein de notre structure.

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    TOUR TRIANGLE : Jusqu’à la veille du débat sur le projet de « Tour Triangle 2 » aujourd’hui à 11H au Conseil de Paris,  les pro et anti tour se sont mobilisés. A Vanves, peu d’associations ont pris position, et peu de politiques en dehors du Modem à l’époque où il existait encore dans notre commune.  Il avait exprimé quelques oppositions, alors que les maires de Vanves et d’Issy les Moulineaux soutiennent ce projet. Ainsi, le Collectif contre la Tour Triangle qui méne le combat conte ce projet depuis l’origine,  constatait que  « 2 des 3 tours du pont d’Issy ont été abandonnées. Les offres de bureaux surabondantes sur ce secteur, ont  très certainement contribué à décourager les investisseurs qui manifestement, ont bien du mal à trouver des locataires « rassurants » (promesse de bail pour convaincre les banques de financer ce type d’opérations immobilières visant à construire des IGH fort coûteux, puisque le prix est multiplié par 4 à 5 pour un immeuble moderne BBC respectant le plafonnement parisien à 37m. Les actions des associations locales que nous connaissons  bien (ACTEVI, Val de Seine Vert, Environnement 92) ont de toute évidence, contribué à cette prise de conscience et à l‘évolution du projet, le maire UDI André Santini limitant ainsi le risque politique (échéance électorale à venir) induit par la construction d’IGH indéniablement « impactants », annoncés « modernes » mais peut être désespérement vide à termes, comme c’est le cas à la Défense où 4 IGH ne trouvent pas de  locataires » indique Olivier Rigaud l’un de ses portes paroles du collectif qui fait la liaison avec la tour Triangle. « Dans ce cas, la situation est un peu différente car Unibail a annoncé financer l’opération sur ses fonds propres pour contourner cette difficulté bancaire de taille (mais avec des loyers identiques à ceux du projet de bail 2011, et donc toujours en deça des prix des marchés. Unibail pourrait y loger ses bureaux pour contourner dans l’immédiat, le problème de trouver des locataires » ajoute t-il.

    CONSTRUCTIONS : A Vanves, on n’édifie pas des tours, mais on construit, comme ont pu s’en rendre compte les participants aux réunions publiques de quartier du printemps 2015. Plusieurs projets ont été présentés : Une résidence para-hôtelière à l’angle Henri Martin/Marcel Yol à l’emplacement de la société Fêtes et Feux, et une résidence classique de 21 logements tout à côté face au parking du Palais Sud du Parc des Expositions lors de la réunion du quartier du Plateau. La résidence de 42 logements de First Avenue face à la gare SNCF Vanves-Malakoff lors de la réunion du quartier Centre Ancien-Remy : 32 logements en accession et 11 sociaux répartis en 3 cages d’escaliers. Enfin, lors de la réunion des Hauts de Vanves, MDH a présenté son projet d’immeuble d’angle à la pointe des rues Raymond Marcheron et de la République : 38 logements en accessions  à l’emplacement de deux beaux pavillons verdoyants. Cet immeuble  s’étendra sur 645 m2 de superficie  avec 4 étages et un 5éme en retrait, avec un soubassement correspondant au terrain  naturel, 39 places de parkings accessibles par la rue de la République. Le chantier qui devrait durer 18 mois devrait occasionner quelques nuisances notamment rue de la République (souvent embouteillée à ce niveau par les camions BTS garés en double file. Mais tant le promoteur que la ville ont tout prévu parait il avec régulateur de trafic et sentinelle. 

    PETARDS : Des bruits sourds comme de gros pétards deviennent ces derniers temps à Vanves une plaie. Il est vrai que le 14 Juillet approche. Le summum a été atteint non pas rue de Châtillon où des individus, pour faire plus de bruit et réveiller tout le quartier, les font exploser en pleine nuit dans un milieu fermé, mais au Stade de Vanves, Dimanche en fin d’aprés midi. Alors que le tournoi open de tennis venait de se terminer par la victoire d’un clamartois contre un vanvéen, et que les discours avec remises des coupes (et des chéques) se déroulaient comme à l’habitude, des jeunes se sont amusés à allumer de tels pétards sur le terrain synthétique, en courant dans tous les sens, lorsqu’ils explosaient. Et comme dans un film de Jacques Tati, absurde extrême, retentissaient, à ce moment là, les applaudissements  venant du tennis. Un effet « bœuf » comme diraient ces jeunes. Et dans cette assemblée bon chic bon genre, se trouvaient tout de même le maire, l’adjoint aux sports et le conseiller municipal délégué aux sports. Même les gardiens se planquent, car ils se seraient fait agresser par ces jeunes lorsqu’ils ont essayé d’intervenir.  Par contre la police serait intervenue rue de Châtillon pour arrêter les causeurs de ces troubles qui seraient les mêmes que ceux du Stade de Vanves.

    RUGBY : « Au terme d’une finale complètement survolée par notre équipe et remportée sur le score de 60 à 8, l’équipe des Servals de Vanves est championne d’Ile de France de D5 FFSE » annonce Laurent Cazenave-Lacrouzt, président des Servals Vanves-Malakoff.  « A l’issue de notre première saison - cette équipe de compétition étant indépendante du Stade de Vanves -  nous remportons donc notre première trophée et avons su gagner les faveurs du public par un jeu dynamique tourné vers l’offensive. L’année prochaine sera la saison de la confirmation avec de nombreuses arrivées prévues et un nouveau titre à aller chercher ! »