Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

maire de vanves - Page 5

  • INAUGURATION TRES CONVIVIALE DE LA CRECHE BOULE DE GOMME A VANVES

    Certains samedi sont impossible pour nos élus pris entre plusieurs manifestations qui se déroulent en même temps comme hier, avec le Carrefour des Métiers du lycée Michelet dont le proviseur dressait le bilan, en présence de quelques personnalités  au même moment où le maire de Vanves inaugurait les travaux de rénovation de la créche Boule de Gomme qui ont coûté 800 000 € grâce notamment à un prêt de la CAF (11 000 €), la Réserve parlementaire (35 000 €) et le Conseil Général (125 000 €)

     

    La plupart des acteurs de chantier étaient là, sauf l’architecte, de Gérard Laubier, Maire Adjoint avec Michel Dingreville qui l’ont suivi de prés à l’entreprise Rossi bien connu des vanvéens, qui a réalisée la rénovation de l’école Lemel et travaille sur la future maison de quartier du Plateau rue Jean Jaurés, avec bien sûr Bernard Gauducheau, maire, Isabelle Debré, 1ére adjoint en charge de la Petite Enfance en autres, des collégues de villes voisines ciomme Isabelle Destrade (Issy les Moulineaux), Guy Janvier, conseiller général socialiste avec Jean Cyril Le Goff (PS). « Nous inaugurons les travauxde rénovation dans la foulée de Sucre d’Orge, la créche voisine qui accueille, elle aussi, 61 enfants, soit 120 au total dans le secteur » a déclaré le maire après avoir visité la créche en compagnie de nombreux parents et enfants. « Un équipement rajeuni et rafraichi » constatait la sénateur de Vanves.

     « Ce chantier était nécessaire, correspondant à une attente des professionnels et des utilisateurs, certes qualitatif, mais surtout plus fonctionnel, élaboré avec eux » a-t-il continué en ayant une pensée pour ces parents qui sont en attente de places, de plus en plus nombreux. « Une des missions prioritaires des communes est de répondre à cette attente, ce qui implique des travaux de plus en plus lourds (à cause des normes) ». Et d’annoncer que la ville va réfléchir  à l’ouverture d’autres structures, plus petites, de 15 places.