Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

elections municipales - Page 2

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE VRAIMENT DE VACANCES…MEME CHEZ LES VERTS ( ?)

    La question du jour est : « Où sont passés les Verts ? ». Sur les pistes de ski ? Ou à Nantes pour manifester contre l'aéroport Notre Dame des Landes ? Les vanvéens pourraient le croire, car ils étaient les seuls à ne pas tracter ses dernier jours, ni à être présent sur le terrain, contrairement aux autres, même si certains manquaient à l’appel du côté du maire sortant à son grand désespoir. La tête de liste PS a reçu, très tôt, samedi matin, les encouragements de François Hollande, président de la République. Car, et c’est devenu une tradition, les socialistes de Vanves vont depuis 3 ans à sa rencontre lorsqu’il visite le salon de l’agriculture comme c’était le cas Samedi Matin, sur la partie vanvéenne du parc des expositions, puisque la plus grande ferme de France s’est insallée au rez de chaussée du Palais Sud et dans le hall 3. Mais c’était plus facile lorsqu’il était candidat (à la présidentielle) en 2012 que maintenant, à cause d’un service d’ordre conséquent. Il était aussi présent à la conférence de presse des candidats (33) qui ont signé, dans les Hauts de Seine la charte Anticor, vendredi à la Défende, avec quelques co-listiers. Enfin, Guy Janvier (PS) a eu un échange vif sur le marché, samedi matin, avec Isabelle Debré sénateur (UMP) qui considérait qu'il n'avait pas à se promener  dans le marché avec son badge qui reprend la petite carte postale de début de campagne, alors que tous étaient aux entrées, têtes de liste PS et UDI/UMP avec leurs troupes. Du coup, la droite a fait courir la rumeur que le conseiller général tractait dans le marché, alors qu'il se rendait à la buvette pour saluer son patron.

    Les Verts ont été regretté à la manifestation contre la tour Triangle qui a rassemblée 200 personnes à la porte de Versailles samedi après midi, car les organisateurs ont constaté qu’aucun représentant du territoire vanvéen n’était présent – contrairement aux Verts isséens (et c’est là aussi, pas triste) avec le « canal historique » qui fait liste commune avec le Front de Gauche, et le « canal Renouveau » qui fait liste commune avec le PS -  et qu’il faudrait les motiver dans ce combat qu’ils ménent au sein d’un collectif. Ils défendent une solution alternative en proposant d’installer, en lieu et place de la tour, entre le hall 1 et l’avenue Ernest Renan, qui sépare les deux parties du parc, l’hôtel prévue à la place du hall 8 le long de l’avenue de la Plaine, « dans un cadre sans attrait, côté rue, qui plus est, exposé aux embouteillages monstres de poids lourds ». Tout en s’étonnant, d’ailleurs que « la direction de l’hôtel Mercure, située rue du Moulin, n’est pas bronchée contre la concurrence ». Enfin, Ils se demandent bien pourquoi le centre de congrés, facilement modulable, n’y trouverait il pas sa place plutôt que perché au dessus du hall 7 (Palais Sud). « Imaginons la pagaille aux ascenseurs lorsque 5200 personnes se présenteront en une heure pour rentrer ! »

    Lundi 24 Février

    A Rome au Vatican : 43 vanvéens avec un groupe de 66 jeunes de l’aumônerie de Vanves et de Malakoff effectuent un pèlerinage à Rome en compagnie des péres Vincent Hauttecoeur et Pincé. « Un programme spirituel et culturel d’une grande richesse les attend. Des monuments emblématiques de la Rome antique aux églises flamboyantes de la Rome baroque, lieux chargés de spiritualités et de prières, de la découverte des premiers chrétiens des catacombes aux échanges avec des laïcs de la communauté San Egidio  qui oeuvrent pour la paix et contre la pauvreté à Rome et dans le monde, ces quatre jours seront riches de rencontres. Chaque jour, la messe serra célébrée dans une des basiliques de Rome : Saint Paul hors-le-murs, Saint-Jean de Latran, saint pierre et Sainte Marie Majeure » indiquait le pére curé de Vanves dans le dernier numéro de Sel et Lumière. Avec  bien sûr, Mercredi, l’audience pontificale sur la place Saint Pierre. Ce pèlerinage s’effectuera alors que le pape François a réuni, la semaine dernière, son G8, c'est-à-dire les 8 prélats qui oeuvrent à la réforme de la Curie, puis l’ensemble des cardinaux sur les défis que les nouvelles formes de vie familiale et conjugale posent à l’église, et accueilli 19 nouveaux cardinaux.

    Mercredi 26 Février

    A 19H30 au lycée Michelet (au parloir)  : Assemblée Générale de l’antenne Vanves de la JCE GPSO avec DavidWajnsztok  et Guillaume Benhamou. Ils préparent une grande réunion le 8 Mars prochain à la Palestre où ils devraient inviter toutes les têtes de listes présentes aux élections municipales des 23 et 30 Mars prochain

    A 20H à l’ESCAL : Soirée courts métrages  d’animation

    Jeudi 27 Février

    A 19H30 à l’école Max Fourestier : Réunion de proximité d’Antonio Dos Santos (PS), qui méne la liste « un nouveau souffle pour Vanves »

  • AVEC VANVES MIEUX, DES JEUNES ONT VOULU SE FAIRE ENTENDRE VOILA 6 ANS AUX MUNICIPALES 2008

    A Vanves, il y a énormément de personnes qui aimeraient que Vanves bouge – et c’était le théme de la liste « Vanves en Mieux » en 2008,  et ce que l’on veut faire,  correspond à ce que cette liste voulait faire »expliquait récemment Lucile Schmid qui conduit la liste EELV. Occasion de revenir sur cette liste conduite par Florence Kossof avec quelques jeunes qui avait reccueilie  3,79% en Mars 2008 et créé l’événement durant cette campagne municipale : « Nous avons voulu créer une dynamique entre tous ces citoyens mal-entendus » indiquait elle en expliquant « Notre action est née de cette écoute, des insatisfactions qui ne trouvent pas d’écoute et d’issus face aux autorités »

    Ces jeunes qui ont pris six ans maintenant, faisaient un constat qui n’a guére évolué :  Akim, 33 ans regrettait « qu’aucune structure n’existe pour orienter un jeune dans un cursus stable après un échec scolaire ». Kais, 21 ans  insistait sur le manque d’activités pour un jeune lorsqu’il a 18 ans : « c’est plutôt l’âge où on a besoin d’être accompagné car c’est peut être à cet âge que l’on a besoin le plus de soutien ». Zaer, 33 ans et Ahmed, 24 ans insistait sur le « Vivre ensemble » en expliquant « que notre projet repose sur l’humain, aller les uns avec les autres, se sentir bien dans sa ville » refusant de la  de voir « se transformer en cité dortoir, où chacun voit l’autre d’un mauvais œil, ne se saluant plus, n’échangeant plus. Nous voulons aider chacun lorsque cela va mal mais  aussi lorsque cela va bien… ». 

    Ils proposaient de multiples choses, quelquefois assez croustillants, dont certains ont été piquées par le maire sortant : constitution d’une commission de contrôle de l’attribution des places des créches. Inciter les enfants à pratiquer des activités sportives après la classe (qui devrait se réaliser avec les nouveaux rythmes scolaires). Cotisation unique pour participer aux activités sportives et culturelles (c’est pas déjà fait). Un manège sur la place de la République (c’est le cas depuis 2 ans),  des équipements sportifs équipés de défibrillateurs (c’est fait). La gratuité de la piscine pour les mineurs durant les vacances scolaires, et surtout ouvrir les installations sportives de Michelet aux vanvéens, avec le retour d’une course cycliste. La mise en place d’un taxi municipal sous forme de « cyclo-pousse ». Un carré supplémentaire pour les confessions non représentées au cimetière. Une cellule d’écoute et d’épanouissement personnel. Un canarval, une Nuit Blanche et du ciné en plein air, une toile d’expression géante, des animations tous les week-ends au parc F.Pic. Et le développement d’activités nocturnes, encadrées « favorisant les échanges humains, les intérêts et les plaisirs partagés ».

    Evidemment, les deux principaux candidats de l’époque, Bernard Gauducheau (UDI) et Guy Janvier (PS) se demandaient comment ils avaient fait pour réunir autant de monde à leurs réunions. « C’est parce que nous sommes allés chercher les gens, nous avons fait du terrain, en leur disant « cessez de vous plaindre, agissez aussi, venez nous écouter et travailler avec nous » expliquait Florence Kossof qui reconnaissait, après coup, que cela été dur, et qu’elle ne recommencerait pas. Mais elle ne regrettait rien car cette campagne leur a donné à tous,  l’occasion de rencontrer beaucoup de gens, d’aborder beaucoup  de problématiques avec les vanvéens. « Il y a un véritable problème d’écoute par rapport aux municipalités, car on a beau leur écrire, leur envoyer des mail, leur parler… il ne se passe rien et cela n’est jamais suivi d’effets. Tout cela fait que des gens en ont un petit peu ras le bol et ont eu vraiment envie de se faire entendre,  être écouté, et expliquer pourquoi on prend telle ou telle décision ». Mais c’était aussi une réponse des jeunes à Bernard Gauducheau qui a l’habitude de dire aux vanvéens qui râlent ou qui maugraient : « Eh bien si vous n’êtes pas content de ce que l’on fait à Vanves vous n’avez qu’à vous présenter aux municipales ! ». Et bien c’est ce qu’on voulu faire des jeunes vanvéens en le prenant au mot voilà 6 ans. Aujourd’hui, ils manquent dans cette campagne

  • BILAN D’UN MANDAT MUNICIPAL A VANVES : DONNER UN NOUVEAU SOUFFLE AU SPORTS

    Vanves au Quotidien poursuit cette semaine sa série d’articles sur le bilan avant les Municipales de 2014 qui vont permettre de voir quel est le bilan de l’équipe municipale en place, à partir de son programme municipal pour 2008-14,  axé autour de 3 grands objectifs : Vanves Agréable, Vanves Vivante et Vanves Solidaire. Dans le cadre de « Vanves Vivante » l’un des objectifs de la ville était de permettre de « s’épanouir dans une ville à taille humaine » grâce à la culture et aux sports. Qu’en est il 6 ans après ( le programme étant en gras) pour le sport où il fallait trouver un « souffle neuf ». A noter, et ce n’était pas prévu, dans le programme, la ville a mis en place un FDVS (Fonds de Dotation pour le Sports de Vanves) en 2011

    VANVES VIVANTE : S’EPANOUIR DANS UNE VILLE A TAILLE HUMAINE

    2) Pratiquer un sport : trouver un souffle neuf

    - Poursuivre la modernisation des équipements existants : reconstruction du gymnase Roche, reconstruction d’une tribune de football aux normes, salle de remise en forme à la piscine

    Ce sera plutôt pour le prochain mandat si l’équipe conduite par Bernard Gauducheau est reconduite en Mars Prochain. Le Vanves Infos de Janvier 2014 présentait d’ailleurs le projet de nouvelles tribunes couplées avec de nouveaux vestiaires et un club house.

    - Création de nouveaux équipements : boulodrome couvert de 4 pistes, salle multi-sports pour les pratiques douces (Yoga, GV..),

    La municipalité a réalisé un terrain synthétique dit de « dernière génération » sur le terrain annexe  qui a permis d’augmenter sensiblement le nombre d’heures d’utilisation. Il a été accompagné par une rénovation de son éclairage en bénéficiant des dernières technologies en terme d’économie d’énergie.  La ville en a profité pour implanter une cuve de stockage d’eau de pluie (600 m3) sous ce terrain, alimentée en continu par le réseau de drainage de ce terrain dont la superficie de captage d’eau de pluie est de 7000 m2 ainsi que d’une partie de la toiture de la piscine d’environ 450 m2. Le volume stocké est complété ponctuellement par les eaux de baignade de la piscine lors des 3 opérations de vidange des bassins imposées par le législateur. Ce terrain synthétique a été inauguré le 16 Juin 2012 et baptisé Yves Saccard, du nom d’un dirigeant du club de football

    Par conte, le boulodrome n’a pas vu le jour et ne devrait même pas être inscrit pour plus tard même s‘il est envisagé de couvrir les terrains synthétiques (green set) du tennis.

    - Saisir au sein d’Arc de Seine toutes les opportunités liées à l’acquisition du complexe sportif Marcel Bec (12 ha) à Meudon

    Pour l’instant les opportunités d’accès à cet équipement sont quasi nulles en dehors de la fête des familles en Juin

    - Utilisation au bénéfice des vanvéens du Palais des Sports Charpentier à Issy les Moulineaux et de la patinoire de Meudon

    Il en est de même pour le palais des Sports Robert Charpentier en dehors de quelques matchs de l’équipe première de basket, Issy les Moulineaux s’en réservant la primeur.

    - Aider au développement de la pratique sportive notamment sur les terrains rue Louis Vicat.

     

    C’est le cas avec le Fun Park inauguré en Février 2008 juste avant les élections municipales et réaménagé depuis.