Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil régional - Page 4

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    CLAMART : Isabelle Debré était à Clamart vendredi dernier, pour la signature du Contrat de développement  Département/Ville entre Patrick Devedjian et Jean Didier Berger où elle a reçu un accueil digne de ses fonctions de vice président du Sénat et du Conseil Départemental des Hauts de Seine, ainsi que de binôme du maire de Clamart : « C’est la concrétisation rapide d’un engagement pris lors de la campagne électorale » a expliqué ce dernier. « D’autant plus qu’on n’y était pas arrivé avec l’ancienne municipalité » ajoutait le président de l’assemblée départementale pour qui « la reprise de Clamart est une opération formidable. Elle a créé un mouvement qui s’est terminé par la prise de Clichy (en Juin) ».

    PLAQUES : L’inauguration de la plaque en l'honneur de Marguerite Duras avenue Victor Hugo a suscité quelques réactions, dont René Sedes, un des historiens de Vanves : « C'est bien, mais pour un séjour de trois ans à Vanves, c'est ratissé un peu large. A quand la pose d'une plaque « au 13 » en l'honneur de Serge Charchoune (peintre musicaliste renommé) et Jean-Paul Riopelle (peintre canadien dont la plus grande toile, plus de 20m carrés orne l'Opéra-Bastille) qui y vécurent très longtemps. Sans oublier Jacques Brachet et Corsi qui y  travaillèrent  aussi très longtemps. Il est vrai, ils sont encore (heureusement) en vie... »

    AVANCE : Le bureau municipal  qui réunit le maire et les maires adjoints a été avancé à 17H30 au lieu de 19H aujourd’hui, pour de multiples raisons de susceptibilités, après moultes discussions. Tout d’abord, parce que certains élus seront présents à la soirée organisée au profit de l’association l’Enfance Bleu, avec Michel Leeb, ensuite parce qu’il y a une fête religieuse avec le Yon Kippou, enfin à cause de la Coupe du Monde de Rugby, car ily a des adeptes de ce sports, surtout quand l’équipe de France joue. 

      CONSEIL REGIONAL : Bernard Gauducheau (UDI) participera au dernier Conseil Régiional de la manature,  jeudi et Vendredi. Une séance qui sera pleine d’émotion notamment pour Jean Paul Huchon (PS) son président qui ne se représente pas. Il devrait voter un lan d’urgence en faveur des réfugiés qui devrait se traduire par la mise à disposition de l’Etat  des logements sociax de son contingent, une enveloppe de 5 M€ en investissement pour venir compléter l’aide de l’Etat de 1000 € par réfugiés pour les communes et d’un fonds d’urgence de 500 000 € mis à dispositon d’acteurs reconnus de l’aide humanitaire.

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE LANCEMENT : Festival Artdanthé, campagne pour les élections dépatementales

    Lundi 26 Janvier

    A 19H30 à Panopée (Festival Artdanthé) : « Les fumeurs noirs » re-créatin de Remy Yadan qui est un artiste plasticien et metteur en scéne. Il s’est inspiré de ses cheminées hydrothermales qui sont des échappées de magma localisées dans les profondeurs océaniques, conséquences des mouvements tectoniques qui seraient à l’origine des premiers signes de vie sur terre  

    Mardi 27 janvier 2015 :

    A 18h00 place de l’insurrection  (devant la stéle des victimes vanvéennes du Nazisme) : Le Maire, le Conseil Municipal et les associations d'Anciens Combattants rendent hommage, à l'occasion de la journée internationale de commémoration, à  la mémoire des Victimes vanvéennes de l'Holocauste.

    A 21H au théâtre (Festival artdanthé) : « Nou » création de Matthieu Hocquemiller. « C’est à partir de l’image et d’une poésie humble de la relation que ce spectacle créé des imaginaires de corps dans lesquels les genres se troublent ou se décontruisent »

    Jeudi  29 Janvier

    A 9H30 au Conseil  Régional : Bernard Gauducheau participe à la Comission Permanente

    A 19H à l’espaceTuilerie : Séance de formation  de la JCE GPSO sur la réalisation d’une newsletter. La newsletter fait partie du couteau suisse du bon communiquant. L'exercice n'est pas évident car le fond et la forme s'y mélangent. De nouveaux outils existent et des clés seront livrées pour te lancer rapidement et efficacement.

    A 19H30 à Panopée (Festival artdanthé) : « Re-Vue » création de Guesch Parti danseuse, chorégraphe et chanteuse française

    A 20H à l’Espace  Jean Monet : L’ESCAL organise un café philo  sur « les  réseaux sociaux nos rendent ils plus sociables ? » par Bruno Magret philosophe-praticien et initiateur du mouvement des cafés-philo en France.

    A 21H au Théâtre (Artdanthé) : «Edging » de Guillaume Marie chorégraphe-interprête

    Samedi 31 Janvier

    A 10H à la permanence PS (82 rue S.Carnot) : Lancement de la campagne pour les élections départementales de Guy Janvier (PS), conseiller général sortant, avec Yannick Geffroy : « Dans cette période particulièrement endeuillée, il nous faut travailler tous ensemble à un monde plus juste et solidaire. C’est la condition de la paix. Notre département est riche de ses jeunes, de ses femmes et de ses hommes qui militent dans des associations pour améliorer le vivre-ensemble. A nous de faire en  sorte que l’espoir partagé d’une vie meilleure devienne une réalité. C’est la raison profonde de notre engagement » expliquent ils dans leur premier tract qui a commencé à être distribué dans Vanves, la semaine dernière

    A 18H30 à l’hôtel de Ville (festival Artdanthé) : « Assombro » de Ane Rita Teodoro« qui pensent la danse comme une expérience organique et personnelle ». Elle créée là une série de tableaux vivants, d’images fixes où la chanson émerge d’une voix déplacée de sa bouche

    A 18H30 au Théâtre (Festival artDanthé) : « La dernière berceuse » de Louis Arene où il relate les aventures d’un jeune comédien qui aspire à créer le plus beau spectacle du monde, hymne à la folie de l’enfance révolue

    A 19H30 à Panopée (Festival Artdanthé) : « Did eve Need Make Up » qui est le premier volet d’une trilogie familiale né d’un souvenir d’enfance et « To espace from », introspection intime consacrée à la figure paternelle,  de Gaël Depauw en résidence à Vanves entre 2013 et 2014

    A 20H à l’Espace Gazier : L’ESCAL organise une soirée aux couleurs du Brésil avec la participation de l’atelier Capoeira pour chanter, danser, échanger et déguster quelques spécialités brésiliennes

    A 20H au Gymnase A .Roche : Match de Basket Vanves – Tours

    A 20H au Gymnase M.Bec (Meudon)  : Match de HandBall Stade de Vanves- Vernon

    Dimanche 1er Février

    A 12H30 à l’hôtel de Ville : Buffet de la chandeleur de l’Amicale des Pieds Noirs

    A 16H à Clamart (Salle Hunebelle) : Lancement de la campagne d’Isabelle Debré  (UMP) et Jean Didier Berger (UMP) pour les élections départementales de Mars 2015. « Après le recueillement national, la vie démocratique doit reprendre son cours tout comme la réflexion et l’action pôlitique. 2015 est une année électorale importante pour notre pays : Un an après la victoire des municipales, il convient de confirmer cette dynamique à l’occasion des élections départementales » expliquent ils dans la lettre d’invitation. « Alors que l’Etat réduit drastiquement toutes les dotations des collectivités locales, nos villes ont plus que jamais besoin d’être accompagnées par le Conseil Général des Hauts de seine. C’est la raison pour laquelle, élus expérimentés de nos communes respectives, nous avons décidé d’être candidat à cette élection pour soutenir efficacement les projets municipaux » .

    A 17H à l'église Saint Remy :Concert donné par le choeur Eonia avec au programme Mozart, Schein et Schutz.

  • LA METROPOLE DU GRAND PARIS EN CRISE : LE MAIRE DE VANVES AUX PREMIERES LOGES

    Le maire de Vanves a été aux premières loges, cette semaine,  des débats sur l’implication des maires franciliens dans la construction de la future métropole du Grand Paris. Il a même été le porte parole du groupe UDI  dans le débat organisé jeudi après midi au conseil régional sur la réforme territoriale et ses implications en Ile de France. Il s’est même retrouvé au centre d’un échange assez virulent lors d’une suspension de séance au Conseil syndical de Paris Métropole entre jusqu’au boutistes qui vont demander, par voie d’amendement à l’assemblée nationale, la suppression de la Métropole du Grand Paris lors de l’examen de la première loi sur le nouveau découpage des régions et le report des élections régionbales et cantonales à Décembre 2015, et les historiques pour siéger au sein de la Mission de Préfiguration qui doit la mettre en place.

    Ainsile Conseil Syndical de Paris Métropole n’a pas été glorieux mardi dernier en décidant de reporter par 57 voix contre 50  son entrée dans la mission de préfiguration de la MGP (Métropole du Grand Paris). A cause d’une réponse écrite du premier Ministre arrivée tardivement, à la veille (à 19H) de la réunion qui a faillie être reportée : « Comme pour les AG d’étudiants, ils ont voté sur le vote ! » constatait l’un des participants après 4H de débat interrompu par une suspension de séance. La déception de Daniel Guiraud (PS) son président se lisait sur son visage lors de la conférence de presse où il a résumé la situation : « Paris Métropole a voté une résolution à l’unanimité voilà un mois demandant la relecture de l’article 12 de la loi MAPAM pour doter les territoires d’un statut « sui generis ». Une délégation a rencontrée le premier Ministre qui a confirmé la modification de l’article 12  dans le sens que l’on souhaitait, c'est-à-dire d’une plus grande efficacité  et qu’un amendement gouvernemental serait déposé à l’occasion de l’examen du second texte sur la réforme territoriale à l’automne. Il a confirmé cet engagement par un courrier que nous avons reçu lundi à 19H. Nous avons eu un débat durant cette réunion qui s’est conclu par un vote indicatif : Reporter la décision afin d’obtenir des clarifications ». Le Bureau de Paris Métropole devrait se réunir mardi matin pour rédiger le courrier  qui sera envoyé au Premier Ministre dans lequel il lui fera part de ce qui a été entendu durant cette réunion. Outre le statut sui generis des territoires, car les élus souhaitent préserver les acquis de l’intercommunalité qui a été une réussite pour certains territoires (GPSO, Plaine Commune etc…),  leurs interrogations portant sur la nature des ressources financières et fiscales des territoires. « L’idée est de demander un report pour éclairer les conditions de mises en œuvre d’une métropole que l’on veut ! » expliquait Bernard Gauducheau.

    Il a d’ailleurs été beaucoup question de réforme territoriale lors de cette session du  conseil régional qui s’est terminée hier où le groupe UDI était au premier plan. Pendant le débat sur les conséquences de la réforme territoriale en Ile de France, Bernard Gauducheau était le porte parole de son groupe : « Il y a une grande convergence sur la nécessité de remettre en question nos institutions pour les adapter aux nécessités d’aujourd’hui. Ce qui nous arrête, c’est la méthode qui n’est pas à la hauteur des enjeux. Ne nous précipitons pas. Prenons le temps de la faire. Or ce débat se déroule dans la désorganisation la plus totale. En Ile de France, son périmètre reste inchangé, pour l’instant ! Pour les compétences qui seront renforcées (colléges, routes, tourisme etc…) en aura-t-elle la capacité financiére ? » s’est il interrogé en expliquant que c’est la raison pour laquelle le groupe UDI a proposé une commission ad hoc, proposition qui a été débattue hier, et acceptée par une grande majorité de groupes.   « Avec le projet de loi de réforme territoriale présenté le 18 juin en conseil des ministres, qui va bouleverser profondément notre organisation territoriale, et l’entrée en vigueur de la MGP à compter du 1er janvier 2016, il est fondamental que la région anticipe et prépare son avenir. L’impact de la réorganisation des compétences sur les moyens humains, budgétaires, et matériels du conseil régional, sur ses organismes associés et sur les collectivités et associations bénéficiaires des subventions régionales seront les principales pistes de travail. Elle devra également identifier les impacts de la réorganisation des compétences de la région pour l’établissement des budgets régionaux  dès 2015 » indiquait le groupe UDI dans un communiqué. Bernard Gauducheau a même demandé à JP Huchon s’il allait convoquer la Conférence Régionale de l’Action publique, prévu par la loi sur les métropoles,  qui pourrait être une solution pour apporter les éclaircissements demandées et nécessaires, puisqu’elle réunit l’ensembler des acteurs publics de la Région