Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

toit et joie

  • ROSIER ROUGE : 10 ANS POUR ABOUTIR A DEUX RESIDENCES SOCIALES A VANVES

    Il a fallu plus de 10 ans pour aboutir à cette inauguration mercredi dernier des résidences Astrée et Elisa (128 logements)  à l’emplacement du dépôts de vêtements et d’une partie des terrains derrière le bâtiment du Rosier Rouge qui accueille depuis 1973 des familles accompagnant des malades hospitalisés en Ile de France.

    Le projet originel concernait 110 à 130 logements à destination du personnel médico-social, dont une vingtaine pour un service d’hospitalisation à domicile pour des malades atteint du cancer, une halte garderie ou un relais parental d’éducation, une salle polyvalente, un libre service social etc… lorsque le bailleur Toît et Joie a été retenu par l’association des Cités du Secours Catholique (ACSC) gestionnaire du Rosier Rouge. «Il faut dire que ce projet a été compliqué, sur un site à cheval entre deux communes, ce qui obligeait à déposer en doubles les documents. Grâce à un travail en commun avec les deux communes, nous avons pu lever ses obstacles » indiquait Sylvie François Présidente de Toit et Joie en précisant que ce projet a connu quelques évolutions : L’abandon du bâtiment prévu à l’emplacement du parking à l’angle Chevalier de la Barre/Général de Gaulle, pour le service d’hospitalisation à domicile. « On se doutait bien qu’installer un  bâtiment aussi important dans un quartier comme celui-là allait interpeller les voisins. Mais il faut que l’environnement prenne en considération les besoins de la société à Paris et sa région, d’accuellir et d’héberger à des prix raisonnables des personnes actives (infirmières, aides soignants » constatait Pierre Nicolas, alors directeur du Rosier Rouge à l’époque du lancement de ce projet, après des réunions avec les riverains qui ont été ainsi associés, inquiets au départ et qui découvrent aujourd’ghui des bâtiments discrets . « L’intégration est parfaite, pas trop prégnante, dans un environnement particulier avec trois grands parcs voisins du lycée Michelet, du Séminaire (Jean Pail II) et Frédéric Pic constatait Bernard Gauducheau.

    «Notre démarche s’est tout d’abord appuyé sur une attention particulière au tissu urbain, au site et à sa topographie. La forte déclinivité du terrain a été l’occasion d’organiser la volumétrie en restanques pour offrir aux usagers, des espaces extérieurs adaptés à chacun, comme par exemple, côté ouest, un vaste espace méditant» indique Eric Haour son architecte qui s’est inscrit dans le respect de la Résidence du Rosier Rouge, par une volumétrie attentive qui reprend les alignements du bâti existant et qui conserve des gabarits du même ordre, par l’utilisation de matériaux comme la pierre en résonance avec la résidence du Rosier Rouge et en connivence avec les espaces boisés environnants, notamment par le jeu aléatoire des brise-soleils des façades.  Enfin, les nouvelles résidences se nomment Astrée et Elina en référence au nom du Rosier Rouge comme l’a expliqué Jean François Declos Président de l’ACSC :« La résidence Astrée propose des logements temporaires à des jeunes travailleurs leur ^permettant de se mettre en situation d’accéder dans de bonnes conditions à un logement pérenne,et Elina des logements à des étudiants.

    Ce projet compliqué, a connu d’autres évolutions comme l’abandon du Libre service Social,  laissant disponible un local pour un autre projet, et une crèche d’entreprise plutôt qu’une crèche plus classique, sans compter,  des évolutions financiéres et de réglementaires qui ont alourdis la facture du projet qui a reçu de nombreux soutien de l’Etat (1,09 M€), de la Région (1,8 M€) et du département (173 459 €) dans le cadre leur mobilisation pour les résidences édudiantes et de jeunes actifs  qui est un enjeu majeur dans notre région où se loger est difficile et cher comme l’a indiqué Isabelle Debré vice Présidente du Conseil Départemental qui travaille avec des bailleurs sociaux comme Toit et Joie… GPSO (469 900 €), d’Action Logement (589 000 €) et l’ACSC 250 000€) ont contribué à cette réalisation qui aura coûté 12,6 M€. «Mener un tel projet n’a pas évident ! IL faut maintenant 10, 12, 14 pour les réaliser comme ce fut le cas avec le Fort d’Issy. Mais on a réussi à le mener à bien avec Vanves » constatait André Santini

  • ROSIER ROUGE : LE CHANTIER DES RESIDENCES ETUDIANTS ET JEUNES ACTIFS DEMARRE CET ETE A LA MI AOUT A VANVES

    Le chantier de la résidence étudiante et de jeunes actifs derrière le Rosier Rouge  a été relancé ces derniers temps et devrait même démarré à partir de la Mi-Août 2016. Il a fait l’objet d’une réunion publique avec les riverains lundi soir au Rosier Rouge où Toit et Joie, maître d’œuvre  et l’architecte ont rappelé  que ce projet avait été présenté voilà 3 ans et avait déjà été modifié à la suite d’une concertation avec les riverains. « Il a fallu apporter de nouvelles modifications pour ajuster de nouveau ce projet, concernant le traitement des façades,  les panneaux solaires qui  ont été remplacés par des toitures végétalisées par exemple,  boucler son financement par les différentes collectivités, et mettre en place les conditions de sa gestion par le secours Catholique » ont ils expliqué

    Cette résidence constituée de deux bâtiments sera construit sur les terrasses derrière le bâtiment du Rosier et à l’emplacement d’un bâtiment en béton (garage) qui servait de dépôt de vêtements. Ces deux bâtiments de R+3 ou R+4  comprendront chacun une soixantaine de logements avec des salles au rez de chaussée, notamment pour accueillir une créche, avec un parking de 44 places. L’accès véhicule s’effectuera côté avenue du Général de Gaulle, résident du côté de la rue de l’Abbé Derry, avec l'accès pompiers et livraison. Les riverains de la copropriété mitoyenne du Rosier Rouge du côté de l’avenue du Général de Gaulle, se sont inquiétés des nuisances sonores notamment au niveau de l’accès parking, du remplacement des arbres qui devront être abattus, de la végétalisation de ce site, à travers de multiples questions. Mais des précisions ont été apportées avec quelques rappels  puisque l’accès parking entre cette copropriété et ses nouveaux bâtiments avait été re-travaillé avec une rampe d’accès complétement recouvert par une terrasse planté, comme c’est le cas pour le bâtiment (de la halte garderie et de la créche)  face à cette copropriété qui a été reculé de quelques mètres, donnant ainsi la possibilité de préserver les arbres auxquels tenaient les copropriétaires et même d’en planter de nouveaux.

    Le chantier devrait connaître deux phases, précédé en Juillet/Août d’un référé préventif dans  les immeubles et villas riverains, avec visite d’un expert qui fera l’état des lieux. Le chantier de démolition est prévu du 16 Août au 14 Octobre 2016 avec curage, défrichage de cette parcelle démolition de l’ancien dépôt de vêtements en béton par des pelles hydrauliques pour  croquer le béton. "On craint des massifs de béton plus  conséquent dans les fondations qui nous obligeront à utiliser des engins plus conséquents".  La phase d’évacuation des déblais devrait durer 2 semaines avec la circulation de nombreux camions, sachant que l’accès du chantier s’effectuera uniquement du côté de la rue de l’Abbé Derry, avec un homme trafic pour tout réguler.

    La construction démarrera dans la foulée pour durer 17 mois, l’entreprise générale qui en sera chargée est en cours de sélection par appel d’offres. A ce moment là, l’entrée du chantier s’effectuera côté avenue du Général de Gaulle et sa sortie coté rue abbé Derry, avec l’installation d’une grue bien sûr. Les riverains se sont inquiétés de l’installation d’une centrale à béton qui génére beaucoup de bruit comme ont pu s’en  rendre compte les habitants de la rue JB Potin sur un autre chantier. Alors qu’il y a des centrales à béton toutes proches, prés de la Seine à Issy les Moulineaux. Les responsables de Toit et Joie les ont prévenu : « Il y aura du bruit, de la poussière, des camions… «   Mais ils seront attentif au respect des horaires, de la charte que chaque entreprise du BPT menant un tel chantier signe avec la ville de Vanves, avec un référant pour l‘entreprise de construction, et une sentinelle pour les riverains du quartier

     

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE TRES SPORTIVE

    Week-end très people Vendredi soir une réception organisée par le maire qui y tenait, pour le départ au Japon de Patricia Loison qui quitte le « Soir 3 » deFrance 3 et la remercier d’avoir animé  un atelier « Les Clés de l’Actu »  pour les jeunes de 11/15 ans pour les aider à décrypter l’information,  et Dimanche, un échange entre des jeunes vanvéens avec Jordan Coelho qui pzrticipera aux JO De Rio dans l’équipe de Natation, organisé par le service Jeunessse. Le sports a primé ce week-end avec le tournoi de football Claude Lemel/Yves Saccard  bien sûr, qui a rassemblé  660 jeunes, mais aussi durant cette semaine avec le début du tournoi de tennis de Vanves où sont inscrits 400 participants, et la finale de la Coupe de France à laquelle Expograph participe samedi prochain. Mais ce qui préoccupe le plus les vanvéens n’en reste pas moins la gréve du ramassage des ordures ménagéres depuis le 6 Juin dernier qui touche aussi Paris à un moment très inopportun avec l’euro 2016, et l’afflux de touristes et de supporters dans la Région Capitale

    Lundi 13 Juin

    A 19H au Rosier Rouge : Réunion publique avec les riverains sur le chantier de la résidence étudiante et jeunes actifs qui doit être construit par Toit et Joie derrière les bâtiments du Rosier Rouge et a pris du retard à cause de difficultés techniques.

    Mercredi 15 Juin

    A 20H30 dans le jardin de l’Espace Monnet : Retransmission publique du match  France Albanie dans le cadre de l’EURO 2016.

    Jeudi 16 Juin

    A 9H au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe au Conseil Régional qui, pendant deuxjours, devrait arrêter son plan régional pour la qualité de l’air (2016-21), son plan santé et son plan pour faire de la Région Ile de France la 1ére Smart Région d’Europe

    A 10H au PMS A.Roche : Début du tournoi annuel du Club de Tennis (16 Juin – 3 Juillet 2016) azvec prés de 400 paricipants

    18 JUIN

    A 10H au Tout Va Mieux : CaféThéo sur « La vie…éternelle ? »

    A 10H à la cathédrale Sainte Geneviève de Nanterre : Ordination par Mgr Aupetit Evêque des Hauts de Seine de Ambroise Riché quivcélébrera la messe de 19H Le 20 Juin à StFrançois, Cédric de la Serre qui célébrera la messe de 11H15 le 19 Juin à St Remy,  et Damien Delesque

    A 11H30 au monument aux Morts : Cérémonie commémorative de l’appel historique du Général de Gaulle

    A partir de 12H15 : Célébration des 40 ans du  Biblio-Club, un  espace dédié aux livres de jeunesses, aux contes, aux ateliers et à la bonne humeur.Au programme des festivités : surprises musicales, danses, contes, expositions vous attendent autour d’un buffet participatif.

    A 15H au Prieuré Saint Barthilde : Inauguration de l’exposition-vente au Prieuré des Bénédictines « Peintures Amethiste » (jusqu’au 30 Juin). Des peintures pleines de couleurs et de transparence en écho à l’annéede la Miséricorde. Vente au profit de l’association assistante aux autistes des vitraux de l’église du Prieuré.

    A 16H30 à Longjhumeau : finale de la Coupe de France pour Expograph Vanves

    19 Juin

     A 14H30 au Parc F.Pic : Lancement de la 6éme édition de "Air(e) de fête" avec "H jeux d'O" de la Cie Dut à 14H30, "Droit dans le mur" du collecttif Prpet à porter, "L'échappée" par le cirque La Cabriole à 17H30 

    A 20H30 Dans le jardin de J.Monnet : Retransmissions du match France - Suisse dans le cadre de l’EURO 2016