Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

collège saint exupery - Page 7

  • LE GOUVERNEMENT GAUDUCHEAU DE VANVES SUR LES STARTINGS BLOCKS

    Après la séance d’installation du 28 Mars et surtout la réunion très formelle du 8 avril dernier qui a permis d’élire les représentants de Vanves dans un certain nombre d’instance, l’équipe municipale dirigée par Bernard Gauducheau après quelques jours de vacances, est prête  à agir, et beaucoup plus tôt que ses collégues. Le premier Bureau Municipal de la nouvelle équipe s’est d’ailleurs réunit hier soir à l’hôtel de Ville, sûrement pour organiser son travail et voir les priorités à régler.

    Occasion de s’intéresser justement à son organigramme qui ne fait pas apparaître de liens hiérarchiques, mais des doublons entre les fonctions des uns et des autres. Ce qui sera source de querelles, de conflits prévisibles qui permettront finalement au maire de décider tout seul comme il a toujours fait jusqu’à présent, en s’appuyant bien sûr, sur les responsables administratifs, tout en se plaignant d’être « au four et au moulin ». Certains conseillers municipaux délégués pourront se prendre pour des maires adjoints. Et ils n’auront pas tort, car ils vont travailler en tandem avec un maire adjoint aux lourdes délégations dont le temps est compté et beaucoup moins disponible que leurs prédécesseurs. 

    La répartition des délégations est très subtile et intelligemment faite. En dehors du budget (Bertrand Voisine), toutes les délégations stratégiques et ayant un impact électoral, en permettant de se constituer des réseaux,  sont confiés à des UDI :  Ecoles (Jeremy Coste), Sécurité et Prévention (Marie Françoise Goloubtzoff), Urbanisme et Environnement (Pascal (Vertanassian), Logement (Françoise Djian) …en dehors des associations (Françoise Saimpert), des Sports (Maxime Gagliardi) et des Seniors et de la famille (Patricia Kaazan).

    Curieusement les 3 maires adjoints chargés des (conseils de) quartiers ont été choisis parmi ceux qui disposent le moins de temps et se sont vus attribuer de lourdes délégations comme Isabelle Débré (Affaires sociales) pour le Centre Saint Remy, Alain Toubiana (commerce, Economie, Emploi) pour le Plateau de Vanves et Pascal Vertanassian (Urbanisme, Environnement, Développement durable) pour les Hauts de Vanves. Ainsi Daniel Barois et Bernard Roche ont été éliminés  au profit d’élus qui ne pourront pas s’y consacrer comme ils le faisaient d’ailleurs très bien avec Mauricette Noyer, d’autant plus qu’ils doivent régler des problèmes de tranquillité, de propreté, des conflits de voisinage etc… en assurant très souvent des permanences. Mais peut être y a-t-il une raison de « garder la main » 

    Tout comme pour le budget qu’assume très bien Bertrand Voisine (UMP) dans la mesure où ce n’est pas lui qui décide bénéficiant du concours d’un très brillant chef de service en la matière. Il fait les premières consultations d’arbitrages, mais en dernier ressort, c’est le maire qui décide avec le directeur général des services (DGS)

    Enfin, pour ce qui est  des indemnité, le conseil municipal du 8 Avril dernier en a arrêté le montant en fonction de la loi : Prés de 3400 € pour le maire,  prés de 1100 € par mois pour les maires adjoints, et 93,50 € par mois pour les conseillers municipaux délégués

     

    Bernard GAUDUCHEAU, Maire de Vanves

    Il préside plusieurs organismes municipaux comme le CCAS, les commissions accessibilité et handicap, du maché…, ou conseils d’administration de l’EHPAD Larmeroux par exemple. Il siège dans plusieurs syndicats ou organismes intercommunaux : Le SEDIF, syndicat des eaux présidé depuis 30 ans par André Santini (Bernard Roche comme suppléant). Le SIGEIF  qui gére la distribution du gaz et de l’électricité (F.Djian). Paris Métropole (B.Roche) qui va suivre de très prés la mise en place de la métropole du Grand Paris (MGP). L’ADETEL (B.Voisine) qui rassemble 21 communes altoséquanaises pour négocier avec lers cablo-opérayeurs intervenant dans le département. Le Comité Stratégique de la Société du Grand Paris qui suit de très prés la réalisation du Grand Paris Express car chaque ville concernée par une gare de ce futur métro automatique est représenté dans cette instance. Et la SEMADS (Société d’Economie Mixte de l’Arc de Seine) ex-SDEMARI qui est un instrument privilégié pour GPSO et ses communes membres

     

    Isabelle DEBRÉ, Premier Adjoint chargé des Affaires sociales et  Adjoint de quartier (Centre Saint-Rémy): Elle siége à la commission municipale permanente culture, enfance solidarité, au CCAS

    Bertrand VOISINE, Adjoint au Maire chargé des Finances, des Achats et du Développement numérique: Il siège à la commission municipale espaces, aménagement, ressources, à la Commission d’appel d’offres, représente la ville au SIPPEREC (Michel Dingreville) qui est chargé de la distribution de l’électrcité et responsable d’un groupement de commane intervenant notamment sur les télécommunications (et la fibre optique), à la commission d’évaluation des charges (N.Monté) qui va avoir un rôle très important à jouer avec la mise en place de la MGP (Métropole du grand Paris) : Elle aura à étudier le transfert des charges entre métropole, intercos (GPSO dans notre cas) et communes

    Marie-Françoise GOLOUBTZOFF, Adjoint au Maire chargé de la Sécurité, de la Prévention, de la Défense, des Anciens Combattants et de la sécurité civile: Elle siège à la commission municipale sport, jeunesse, actions citoyennes. Cette délégation l’aménera à participer à de nombreuses réunions à la Préfecture à la DDSP (Direction Départementale de la Sécurité Publique), avec le Procureur dela République…

    Alain TOUBIANA, Adjoint au Maire chargé du Commerce, de l’Economie et de l’emploi ; Adjoint de quartier (Plateau de Vanves): Il siège à la commission municipale espaces, aménagement, ressources, à la commission des marchés, au comité de jumelage,

    Valérie VIGNAUD, Adjoint au Maire chargé de la Culture et de la Communication: Elle siège à la commission municipale culture, enfance solidarité, au comité de jumelage, représente la ville au Biblio club

    Maxime GAGLIARDI, Adjoint au Maire chargé du Sport: Il siège à la commission municipale sport, jeunesse, actions citoyennes, au comité de jumelage, 

    Françoise SAIMPERT, Adjoint au Maire chargé de la vie associative, de l’animation et du jumelage: Elle siège à la commission municipale sport, jeunesse, actions citoyennes, au comité de jumelage, représente la ville à Michelet

    Pascal VERTANESSIAN, Adjoint au Maire chargé des travaux, de l’Urbanisme, de l’Environnement et du développement durable ; Adjoint de quartier (Hauts-de-Vanves): Il siège à la commission municipale espaces, aménagement, ressources, à la Commission d’appel d’offres, représente la ville à à Seine ouest Aménagement

    Françoise DJIAN, Adjoint au Maire chargé du Logement et du Protocole: Elle siège à la commission municipale  culture, enfance solidarité, au CCAS, représente la ville à l’EHPAD Larmeroux. Elle devra assister régulièrement à la réunion de la commission DALO à la Préfecture des Hauts de Seine

    Daniel BAROIS, Adjoint au Maire chargé des Elections et de l’Etat Civil: Il siège à la commission municipale espaces, aménagement, ressources, représente la ville au SIFUREP (F.Saimpert) qui est compétent sur le service extérieur des pompes funébres, la création et la gestion de divers équipements funéraires et dont un maire de vanvest est à l’origine de sa création, Etienne Jerrousse. Il siége aussi  au sydicat intercomunal du cimetière de Clamart (M .LE Gouaellec),

    Xavière MARTIN, Adjoint au Maire chargé de la Petite Enfance: Elle siège à la commission municipale culture, enfance solidarité, au CCAS

    Jérémy COSTE, Adjoint au Maire chargé de l’Education: Il siège à la commission municipale culture, enfance solidarité, au comité de jumelage, représente la ville à Michelet,  

    Patricia KAAZAN, Adjoint au Maire chargé des Seniors et de la Famille: Elle siège à la commission municipale culture, enfance solidarité, au CCAS, représente la ville au club Murillo, à l’EHPAD Larmeroux, au collége St Exupery

    Bernard ROCHE, Conseiller municipal délégué au Conseil Economique, Social et Environnemental de Vanves: Il siège à la commission municipale sport, jeunesse, actions citoyennes, à la Commission d’appel d’offres, représente la ville au club Murillo, au LEP Dardenne, à la commission locale d’évaluation des charges (X.Lemaire), à Grand Paris Seine Ouest Energie (M.Dingreville)

    Delphine ROY, Conseiller municipal délégué à la Santé: Elle siège à la commission municipale culture, enfance solidarité, au CCAS

    Xavier LEMAIRE, Conseiller municipal délégué à l’Espace public: Il siège à la commission municipale espaces, aménagement, ressources, représente la ville au LEP Dardenne

    Sandrine BOURG, Conseiller municipal délégué à la Jeunesse et à la Citoyenneté, chargé du Conseil Municipal des jeunes et de la suppléance des Adjoints de quartier: Elle siége à la commission municipale sport, jeunesse, actions citoyennes, au comité de jumelage,   représente la ville au LEP DArdenne

    Nicolas MONTE, Conseiller municipal rapporteur du Budget: Il siège à la commission municipale espaces, aménagement, ressources

    Francine THULLIEZ, Conseiller municipal délégué à l’Emploi: Elle siège à la commission municipale espaces, aménagement, ressources, à la commission des marchés

    Hervé HOLVOET, Conseiller municipal délégué au Handicap: Il siège à la commission municipale culture, enfance solidarité, à la Commission d’appel d’offres, à la commission accessibilité, au CCAS

    Nathalie LE GOUALLEC, Conseiller municipal délégué aux Cultes: Elle siège à la commission municipale sport, jeunesse, actions citoyennes, représente la ville à Michelet

    Yoann MARCET, Conseiller municipal délégué aux activités socioculturelles: Il siège à la commission municipale culture, enfance solidarité, représente la ville au biblio club,  

    Hélène GENGOUX-FREKE, Conseiller municipal délégué au Jumelage: Elle siège à la commission municipale sport, jeunesse, actions citoyennes, au comité de jumelage,

    Erwan MARTIN, Conseiller municipal délégué aux activités Périscolaires: Il siège à la commission municipale culture, enfance solidarité, représente la ville au collége St Exupery,  

    Marie-France MUGNIER, Conseiller municipal délégué au Personnel communal: Elle siège à la commission municipale espaces, aménagement, ressources

    Philippe THIEFFINE, Conseiller municipal délégué aux relations avec les associations sportives: Il siège à la commission municipale sport, jeunesse, actions citoyennes

    Hanna SASPORTAS, Conseiller municipal délégué à la vie associative: Elle siège à la commission municipale sport, jeunesse, actions citoyennes, au comité de jumelage,

    Michel DINGREVILLE, Conseiller municipal délégué à la Commission de Sécurité: Il siège à la commission municipale espaces, aménagement, ressources, à la commission accessibilité...

  • CARNETS DE CAMPAGNE MUNICIPALE A VANVES : SECONDE REUNION DE LA LISTE « VANVES AVEC VOUS » : Lorsque le maire imagine la bibliothéque du futur

    Lors de leurs portes à portes, lors de leur café politique, les différents candidats ont constatés que les vanvéens commencent à entrer vraiment dans la campagne, disant volontiers qu’ils voteront ou non à la tête de liste qu’ils ont devant eux. La liste « Vanves avec vous » a rendu public sa liste de soutien, dans un « quatre feuillet »,  mais pas avec les mille vanvéens qui auraient été atteint ses derniers jours. puisqu'il y en a exactement 967. Avec quelques curiosités: 10% sont des membres de la même famille (98) avec 6 personnes pour la famille Sorensen, l'ensemble des co-listiers y apparaissant alors qu'ils n'y étaient pas en 2008. 20% des signataires avaient déjà signés en 2008. Une dizaine de personnalités mais pas Valérie Pécresse qui apparait en photo sur le document. Enfin apparait un  « Philippe Dos santos », homonyme qui n’a rien à voir avec le fils d’Antonio Dos Santos(PS) tête de la liste « Un nouveau souffle pour Vanves », qui ne se souvient pas avoir signé un quelconque document à son insu.

    Le binôme UDI/UMP de la liste « Vanves avec Vous » cherche bien à savoir quels sont les petits malins qui ont apposés des autocollants UMP sur la tête de Bernard Gauducheau et d’Isabelle Debré sur les affiches officielles au début de la semaine. Ses deux listes tenaient le même jour à la même heure leur réunion de proximité jeudi soir, la majorité municipale à l’espace Murillo, l’opposition socialiste à l’école Marceau  où il a été beaucoup questions du parc des expositions de la porte de Versailles et de ses riverains

    Vanves Au Quotidien avait choisi la réunion de la liste UDI/UMP  à l’espace Murillo dans ce quartier pavillonnaire dénommé des « artistes » jouxtant le parc des Expositions : « Nous avons décidé de faire une réunion pour les riverains après une réunion d’appartement chez M et Mme Lachaud » a indiqué Bernard Gauducheau  en insistant sur le partenariat entre la ville et Viparis dans le cadre des travaux de re-modernisation du parc, et notamment avec l’installation d’un centre de Congrés sur le toit du Palais Sud, et d’un hôtel porte de la Plaine (à l’emplacement des halls 7 et 8). Il est revenu sur les deux établissements scolaires situé dans ce secteur : Le Collège Saint Exupery dont la rénovation est à l’ordre du jour. « Le Conseil Général a déjà investit pour rénover le gymnase, les salle de sports, les classes technologiques avec des paillasses. L’idée est maintenant d’aller plus loin avec une rénovation complète en s’orientant vers des économies d’énergies. Dans le PPI (Programme Prévisionnel d’Investissements) du département, sa rénovation est prévue et inscrit » a indiqué le maire en ajoutant : « que le conseiller général tire la couverture à lui, et c’est normal. Mais c’est la majorité départementale qui en décide. Personne ne l’empêche de dire que c’est grâce à lui. Mais la vérité est qu’il vote contre le budget départemental. Comment rénover le collège, s’il ne vote pas le budget ».

    Il a même reconnu « que réviser la carte scolaire des collèges -  autre marotte de son ex-challenger PS à la mairie -   pour rééquilibrer leur fréquentation, n’est pas évident à mettre en œuvre. Que faire contre l’attractivité très forte de Micheler qui est « blindé » et Saint Exupery qui dispose de places. Rééquilibrer ? Mais le dire à quelle famille ? Nous avons proposé d’accompagner ce mouvement et demander qu’il y ait un travail entre les écoles et le collège Saintt Exupery pour sensibiliser les familles à l’idée de mettre leur enfant dans ce collège. Mais je ne me nous voie pas le dire brutalement aux familles » a-t-il indiqué. Pour le lycée MIchelet, il n’a pas caché que le dossier prioritaire concerne la rénovation ses équipements sportifs inscrits dans le PPI régional. Mais la région est obligé d’investir 1 M€ par an pour éviter de fermer la piscine et les gymnases.  

    Le maire en a profité pour dévoiler un des objectifs de cette prochaine mandature qui consiste à ce que « Vanves soit reconnu grâce à une identité forte. On ne doit pas laisser dire que Vanves ne s’affirme pas comme une ville reconnu, avec Michelet, l’implantation d’Hachette Livre, le groupe Audiens, le festival Artdanthé qui est consacré par le ministère de la culture et la DRAC Ile de France comme un haut lieu de création artistique pour la danse moderne, après une reconnaissance nationale pour la pratique des musiques anciennes. Tout cela bien mis en évidence, peut positionner notre ville comme fer de lance culturel » a-t-il expliqué en annonçant qu’il a l’intention de travailler sur la bibliothéque du futur, avec le concours de Hachette Livre, pour aboutir à un projet significatif : « Ce qui permettra de donner un positionnement à la ville avec le conservatoire ». Un scénario a même été étudié pour implanter la bibliothèque du futur dans un site tout à fait approprié qui va se libérer : Le terrain actuellement occupé l’école de musique (le pavillon à l’angle Mary Besseyre et Guy Mocquet avec l’autre bâtiment le long de la rue G.Mocquet). Il suffirait de prévoir un nouveau bâtiment mieux agencé qui s’intégre dans ce site pavillonnaire. Mais cela, il ne l’a pas dit.  

    Des questions ont été posée ensuite sur la création d’une pépinière d’entreprise – « nous avons prévu un espace co-working (espace partagé) , car les nouvelles entreprises n’ont pas besoin de locaux permanents, comme les  les starts up, mais de structures d’accompagnement, qui sera réalisé avec GPSO. J’espère que la MGP (métropole du Grand Paris) ne viendra pas remettre en cause la possibilité de développer ce type de structure » - et sur l’extension du stationnement réglementé qui couvre déjà 75% de la ville : « Les 25% restant se feront d’ici 2015, c’est à dire les 2 ans qu’ils restent à vivre à GPSO » - ainsi que sur la pollution atmosphérique qui touche depuis  une semaine notre région.

  • LE CANTON DE VANVES MIS EN AVANT PAR SON CONSEILLER GENERAL GUY JANVIER (PS)

     

    Il a été quelquefois question de Vanves lors du débat budgétaire au Conseil Général des Hauts de Seine Vendredi dernier. Il est vrai que Guy Janvier était l’intervenant principal du groupe PS dans le débat général qui a précédé l’examen des rapports qui s’est terminé dans la soirée. Dans son intervention, il a pris l’exemple du canton de Vanves à propos du regroupement des services sociaux du département : « Nous ne sommes pas opposés, par principe à la mutualisation des moyens si cette réorganisation entraîne une amélioration des services rendus à la population. On peut douter que ce soit le cas, et je prendrai un exemple que je connais bien, celui du canton de Vanves. Profitant d’une opération immobilière privée – la mairie et le département sont en train de vendre à un promoteur privé, les terrains qui leur appartenaient – la circonscription d’action sociale a été regroupée avec celle d’Issy les Moulineaux. Aujourd’hui, nous n’avons plus à Vanves, qu’une simple permanence. C’est regrettable car les usagers de ces services, qui sont la plupart du temps, des citoyens connaissant de grandes difficultés, ont besoin d’être aidés au plus proche de leur domicile. Et les travailleurs sociaux manquent cruellement ».

    Vanves bénéficiera de quelques crédits provenant de ce budget 2014 du Département :  Par exemple 10 107 € pour la télé-alarme, 1 170 € pour la Compagnie de l’Echaugette. Sans parler des 150 000 € d’études inscrites pour la restructuration partielle-extension du  Collége Saint Exupery cité par Eric Berdoati, rapporteur du Budget et maire UMP de Saint Cloud. Guy Janvier n’a pas manqué de demander à Patrick Devedjian, président du Conseil Général : « Est-ce un clin d’œil de votre part en offrant, pour Noël, aux conseillers généraux ce livre « Le pouvoir absolu » d’Arlette Jouanna qui a reçut le prix Chateaubriand. « J’aurais préféré du même auteur « le devoir de révolte ». Du coup, le présisdent lui a répondu : « l’Assemblée Nationale est devenue la chambre d’enregistrement des promesses des candidats. C’est cela le pouvoir absolu ». 

    Guy Janvier est aussi monté au créneau sur le déploiement du Très Haut Débit (THD 92) dans les Hauts de Seine en constatant que « leurs critiques étaient justifiés »,  avec ses collégues Patrice Leclerc (FdeG/PC) futur maire de Gennevilliers et Vincent Gazeilles (EELV) son collégue de Clamat avec lequel il fera bientôt « canton commun » grâce au découpage cantonal. Il a fait part de ses inquiétudes : Manque de contrôle du Conseil Général sur le délégataire du Service Public (Numéricâble), ce qui se traduit par des informations parcellaires sur les déploiements horizontaux. Manquement aux obligatoires du délégataire pour équiper les sites publics comme les colléges (40 sont équipés contre 99 pour la 1ére phase)  ou les logements sociaux en fibre optique. Difficultés et retard dans la mise en œuvre, notamment dans les zones moins denses, car Numericable a axé les travaux de Sequalum sur les zones les plus denses et la rénovation de son réseau. Gaspillage de l’argent, car « on n’avait pas besoin de financer une opération qui se serait faite (avec les opérateurs privés) ». Mais il y a plus grave, car « lorsque les alttoséquabnais vont découvrir qu’ils ne sont pas raccordés alors qu’ils sont raccordables, ils vont se tourner vers Orange » -  « Vous criez au loup à chaque fois que l’on est en retard. Il y a eu des mises en demeure faites, et les retards ont fait l’objet de pénalités. Nous n’avons pas payé 2 M€, car tant que les obligations ne sont pas remplies, on ne paie pas » ont répondu Patrick Devejian et Thierry Solére. « Ailleurs ce réseau en fibre se développpe dans les zones profitables.  Dans les Hauts de Seine, nous voulons l’homogénéité. Ce n’est pas facile, c’est un parcours du combattant ! Mais est-ce que des villes comme Fontenay, Vanves etc…aurait été fibré (complétement) sans ce plan THD92 ? »