Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

HISTOIRE LOCALE - Page 7

  • LES ANNIVERSAIRES DE L’ANNEE 2019 A VANVES (suite et fin) : VOILA 100 ET 220 ANS

    1919 : Frédéric Pic est élu maire de Vanves pour plus de 20 ans de mandat. Il succédait à Aristide Duru qui a été le maire de Vanves durant la Grande Guerre qui aura inauguré la plaque commémorative portant le nom de tous les vanvéens morts pour la France dans la mairie au premier étage à l’entrée de la salle Henri Darien le 2 Novembre 1919 avant de passer le relais. « C’est pendant la guerre, au cours de ses longs jours mêlés d’angoisses et d‘espoirs qu’Aristide Duru a donné toute sa mesure. Attaché à sa fonction, comme le soldat à son poste, aux heures les plus tragiques, il a fait montre d’une telle force decaractère, d’une telle foi dans le succés de nos armes, que la population de Vanves toute entière, se serra autour de ce chef aimé ».

    1789 : La loi du 14 Décembre 1789 a fait de Vanves une commune administrée par un maire et 6 officiers municipaux composant le bureau municipal. Mais ce n’est seulement qu’au tout début de l’année 1790 que le premier maire de Vanves fut élu, par une assemblée rassemblant tous les citoyens à la sortie de la messe où fut chanté le Veni Créator et lut la déclaration des droits de l’homme. Il s’agit de François Potin cultivateur de 40 ans et épicier rue Gaudray, qui appartenait à l’une des plus anciennes familles de Vanves

  • LES ANNIVERSAIRES DE L’ANNEE 2019 A VANVES (Suite): VOILA 50 ET 70 ANS

    1969 :  C’est cette année là, que commencèrent véritablement les troubles au lycée Michelet qui ont marqué la révolte ou le « Mai 68 des lyvcéens » des années 1969 à 1973. Elle commença à la fin de l’année 1969   avec des tracts déposés dans la salle des professeurs afin de rappeler « le sens et l’importance mondiale de la journée du 15 Novembre 1969 pour la lutte pour la paix au Vietnam » puis à cause du foyer socio-éducatif, avec des affiches « injurieuses » vis-à-vis du proviseur Chevalier, une AG dans la salle des fêtes puis une manif avec 150 lycéens qui scandaient « Chevalier démission » jusqu’à la Cour d’Honneur. Du coup, M .Chevalier  décidait de fermer le lycée 24H avant le début des vacances de Noël  Huit mois auparavant, le général de Gaulle avait démissionné après le résultat du référendum du 27 Avril 1969: 52,41% de Non et 47,39 de oui en France. A Vanves, le NON l’avait emporté aussi avec 7 639 voix (58,8%), 5 337 vanvéens (41,1%) seulement votants pour le OUI, avec une faible abstentions :16,4%.

    1949 : l’église du monastère Saint Bathilde des sœurs Bénédictine est consacrée par Monseigneur Angelo Roncalli (sur la photo), futur pape Saint Jean XXIII, alors Nonce à Paris le 28 mai 1949. Il avait été appelé en urgence par la supérieure de sa communauté des bénédictines de Vanves, Sœur Fulbert, 93 ans, pour consacrer l'église du Christ-Rédempteur. Le futur Jean XXIII avait accepté de remplacer au pied levé le cardinal Emmanuel Suhard, archevêque de Paris, mourant. « Mon métier préféré, c'est d'être bouche-trous », répondait alors le diplomate, trop content de s'échapper d'une nonciature où il étouffait. Cette célébration fut suivie d’une après-midi de fête. De cette visite, l'église du prieuré Sainte-Bathilde conserve une plaque commémorative, les traces des doigts de Mgr Roncalli sur les croix de consécration apposées dans l'édifice, la chasuble de l'époque, conservée comme une précieuse relique, et des photos noir et blanc sous de grands cadres de verre.

  • LES ANNIVERSAIRES DE L’ANNEE 2019 A VANVES (Suite) : VOILA 20 ET 30 ANS

    En 1999 : La ligne 89 était prolongée jusqu’à la gare SNCF le 11 janvier .L’espace Gazier était inauguré en Mars. La ville lançait un plan de réaménagement de la rue J.Jaurés, le projet des 3 places du Centre-ancien  avec la place Kennedy que J.Janvier (PS) a réalisé, de Lattre de Tassigny et de la République que son successeur, Bernard Gauducheau (UDI) a réalisé. L’événement de l’année fut cette tempête du 26 Décembre qui a dévasté les parcs F.Pic et du lycée, un cèdre d’une dizaine métres s’abattant sur le toit de l’école du Parc, provoqué des dégâts important  à la piscine, brisant ses baies vitrés, le pavillon de la Tourelle échappant de peu à la chute d’un immense cèdre

    En 1989 : Le Conseil municipal votait un plan d’aménagement sur 10 ans du PMS André Roche d’un montant de 15 M€  qui lui a donné son aspect actuel avec le nouveau pavillon des sports et ses terrasses, en déplaçant les statues dans un premier temps, puisque d’autres travaux par la suite, ont permis d’arriver à son aspect actuel. La ville requalifiait la rue Gaudray en lui donnant son aspect actuelle qualifié à l’époque de « rustique » par V.I.. Le SEDIF réalisait la station Lafosse avec une chambre souterraine à l’angle larmeroux/Chatillon  qui abrite l’interconnnexion de 3 gros conduits d’eaux. Le square Jean Monnet était inauguré le 24 Septembre ainsi que les logements militaire du lotissement Larmeroux construit à l’emplacement du service de l’intendance militaire le 13 octobre. Le garage municipal et les ateliers municipaux s’installaient dans leur bâtiment actuel qui devrait laisser place 30 ans après à une opération immobilière.  Enfin,  les élections municipales de Mars voyaient l’entrée  de Didier Morin comme adjoint à la Jeunesse (maire de 1990 à 1995)  et de Bernard Gauducheau comme adjoint aux écoles (Maire depuis 2001).  Le premier CMJ (Conseil Municipal des Jeunes) de Vanves était élu le 29 Novembre et installé début décembre.