Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ravivage de la flamme

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    11 NOVEMBRE 2020 : « Malgré le contexte de la crise sanitaire, nous nous sommes réunis au square du 11 novembre et au pied du Monument aux Morts pour exercer ce devoir sacré de lutter contre l’oubli et d’honorer la mémoire des Poilus de la Grande Guerre et de tous les Morts pour la France » a indiqué sur Twitter le maire de Vanves qui était entouré par son 1er adjoint, le maire adjoint chargé des Anciens Combattants, Isabelle Debré vice présidente du Conseil Départemental des Hauts de Seine. Mais aucun représentant des anciens combattants à la demande du préfet des Hauts de Seine, sans Paul Guillaud (UNC), ni Paul Ajder (FNACA), ni Laurent Lacomére (Association d’entraide de la Légion d’Honneur), sauf le drapeau départemental de l’UNC porté par JF Tellier. 102 ans après l’armistice de 1918, il n’y a eu aucune gerbe de l’UNC déposé devant le monument aux morts de Vanves,  même si son drapeau était présent, pour la première fois. C’est dire la gravité des événements que nous vivons, et qui représentent une véritable déchirure pour les anciens combattants, comme l’ont exprimé certains d’entre eux relayé sur le site facebook de Paul Guillaud. Mais ce dernier a pu participer ce 11 Novembre 2020 au ravivage de la Flamme puisqu’il en ait un des commissaires, avec une trentaine de ses collégues, mais sans la traditionnelle veillée qui marque le 11 Novembre

    PLU BIOCLIMATIQUE : Afin de préparer le nouveau Plan local d'urbanisme (PLU)  la mairie de Paris a lancé une large consultation à la rentrée et a réuni une conférence citoyenne de 100 personnes (70 parisiens et 30 métropolitains) du 26 Septembre au 17 Octobre, pour évoquer de nouvelles mesures de matériaux, d'architecture, de propreté ou de mobilité, auxquel se sont ajoutées 1084 contributions formulées par les internautes durant la même période. Parmi les 35 propositions retenues, certaines pourraient intéressés Vanves : l’interdiction des deux roues thermiques dans la vile, proposition qui a été plébiscitée , la sécurisation des transports doux avec une meilleur cohabitation vélo, piéton etc… l’interdiction d’abattage des arbres de plus de 10 ans, remettre des bancs dans la ville, couvrir le boulevard Périphérique par des espaces verts, et limiter la construction de tours à Paris notamment en les reportant  à la périphérie de Paris et en les espaçant. Point sur lequel beaucoup d’habitants des communes riveraines comme Vanves, sont hostiles

    POLLUTION : La baisse de la pollution de l'air est moins importante que lors du premier confinement. Les émissions d’oxydes d’azote et de particules fines liées au trafic routier ont baissé de 20% en ÎDF dans les premiers jours du deuxième confinement, entré en vigueur le 30 octobre, a annoncé Airparif. Lors de la première semaine suivant l'instauration du premier confinement en mars, la baisse des émissions de ces deux polluants avait été de 70%, rappelle l'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air dans la capitale. «Etant donné cette baisse limitée des émissions, les concentrations relevées à proximité des axes routiers ont peu diminué, et notamment sur les émissions de dioxyde de carbone (CO2, gaz à effet de serre) liées au trafic routier» indique Airparif, en rappelant que la pollution de l’air est un facteur aggravant du COVID-19»

  • L’AGENDA A VANVES D’UNE SEMAINE DE RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLES

    Pas de manif de pétitionnaires en ce matin à Vanves, mais des marcheurs ont distribué place de l’Insurrection devant la Poste après l’îlot de Métro vendredi matin, avec la député Florence Provendier, un tract sur les élections européennes dont la campagne de LREM sera lancé samedi prochain à Aubervilliers. Un vanvéen a joué le rôle de Ramsés  dans l’émission de Stéphane Bern, samedi soir,  «Secrets de l’histoire» consacré à «Ramsés II et Toutankhamon l’Egypte des Pharaons» : Enzo Ambrosini (sur la photo) qui a été footballeur dans l'équipe de football  Expograph,  est un comédien de métier qui a joué notamment dans la comédie musicale Bodyguard en 2018. Les deux présidents des principales associations d’anciens combattants de Vanves, Paul Guillaud (UNC) et Paul Hajder (FNACA) étaient présent, avec quelques membres de la section Tennis du Stade de Vanves,  à la cérémonie très émouvante de la pose de la plaque commémorative en hommage au Général Glavany à Issy les Moulineaux à l’entrée de l’immeuble où il habitait prés du parc des expositions et du lycée Michelet en présence de ses fils, Michel, vanvéen, et Jean ex-ministre et chef de Cabinet du Président de la République  F.Mitterrand


    Lundi 25 Mars

    A 19H30 à l’hôtel de ville :  réunion publique pilotée par la SNCF sur le mur anti-bruit le long des voies ferrées de la Ligne N, entre les gares de Vanves-Malakoff et Clamart, d'en savoir plus sur le projet du mur anti-bruit.

    Jeudi 28 Mars

    A14H à Saint François : Braderie de Printemps

    A 19H à l’Hôtel de Ville : Signature de la charte d’appropriation des propositions du Vade Mecum de l’association des maires de France (AMF) sur l’attribution des places en créches

    Vendredi 29 Mars

    A 10H30 à la Défense au Pôle Universitaire Léonard de Vinci : Séance plénière du Conseil Départemental des Hauts de Seine à  laquelle Isabelle Debré, vice présidente, participera

    A 10H à Saint François : Braderie de Printemps

    A 18H30 à l’Arc de Triomphe : Ravivage de la Flamme par la section UNC de Vanves. Cette cérémonie revêtira un caractére particulier cette année, pour les vanvéens, surtout après les manifestations des Gilets Jaunes et notamment celle du 1er Décembre où ils avaient tagué, vandalisé  ce haut lieu  de mémoire,  qui auront l’occasion de signifier leur désapprobation à de tels actes qu’ont encore essayé de re-perpétrer certains casseurs le 16 Mars dernier : «Les casseurs qui ont vandalisé samedi l'Arc de Triomphe se sont attaqués à la France» avait  estimé la secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq qui ajoutait : «L'Arc de Triomphe, c'est la République. C'est le soldat inconnu, c'est la mémoire de tous les soldats français qui se sont battus pour que notre pays soit une République, une et indivisible ».

    Samedi 30 Mars

    A 10H à Saint François : Braderie de Printemps

    A 10H à l’école Marceau : «Puces & Vide-Ateliers» organisé par les Ateliers d’Expression

    A14H30 à l’Espace Gazier : 10ème édition des Rencontres Associatives  avec remise des diplômes du bénévolat. Les participants devraient assister à une présentation du dispositif social « Voisin’Âge » par Mme BROWARSKA

    A 19H30 au Lycée Michelet : Ouverture du 11éme festival Cinéma Ecologie sur e théme de «L’intelligence du vivant » avec  la projection  du film «La terre vue du cœur » qui est une réflexion sur les fondements du comportement de l’homme sur terre, nuisible pour l’état de la nature, mais aussi à l’origine d’un mal-être pour l’homme lui-même.

    Dimanche 31 Mars

    A 16H45 à la paroisse Saint françois : Conférence de Carême par le pére curé Bertrand Auville sur le théme : «La conscience, l’estime de l’autre, le peuple de Dieu..une expérience du dialogue…aussi en paroisse »

  • L’UNC DE VANVES SOUS L’ARC DE TRIOMPHE POUR LE RAVIVAGE DE LA FLAMME SACREE

    La section UNC de Vanves présidera ce soir à 18H30 la cérémonie du ravivage de la flamme qui a lieu tous les soirs à cette heure sous l’Arc de triomphe, avec Paul Guillaud son président, quelques élus et représentants du monde combattant vanvéen. Rappelons que cette section a participé pour la première fois à cette cérémonie le 28 Novembre 1924, quelques mois après sa création le 24 Mai 1924. Frédéric Pic, maire de Vanves à l’époque avait tenu à accompagner ses anciens combattants pour cette « pieuse et simple manifestation » qui permet « d’évoquer le souvenir constant que nous devons garder de ceux qui donnèrent sans compter leur sang pour la France » expliquait il.

    La délégation défilera et déposera une gerbe, avec les drapeaux dont celui de la Flamme. Un membre du Comité de la Flamme transmettra au président de la section,  le glaive en l’invitant à faire le geste du ravivage, et le feu sacré triplera alors de volume. Une minute de silence sera alors respecté, et la Marseillaise sera chantée, ce qui est nouveau, puis  toute la délégation vanvéenne  ira signer le livre d’or qui conserve la trace de tous ceux qui viennent rendre un hommage particulier au soldat inconnu.  

    Ainsi, depuis le 11 Novembre 1923, date à laquelle André Maginot, ministre de la guerre alluma pour la première fois la Flamme sous l’arc de triomphe, chaque soir au cours d’une cérémonie simple et émouvante, une association d’anciens combattants vient refaire le geste symbolique, volonté de mémoire en hommage aux soldats morts pour la France. L’idée est due à un journaliste ancien combattant, Gabriel Boissy : « Je voudrais que l’on voit sur cette tombe quasi abandonnée, quasi oubliée, brûler une flamme vivante ». Après l’aval des autorités de l’époque, le projet fut rapidement mis au point, un ferronnier Edgar Brandt réalisa un dispositif selon les plans de l’architecte Favier qui fut placé à la tête du tombeau : Ainsi la flamme surgit de la gueule d’un canon braqué vers le ciel, encastré au centre d’une sorte de rosage représentant un bouclier renversé dont la surface ciselée est constituée par des épées formant étoile. Le Ravivage conçu par Jacques Péricard, ancien combattant, est une véritable prouesse car il nécessite à une heure fixe la présence d’une délégation d’anciens combattants. Le culte du Soldat Inconnu est perpétré par une association « La Flamme sous l’Arc de triomphe ».

    Ainsi, depuis 1923, la Flamme ne s’est jamais éteinte et a toujours été ravivée, et pour cela,  des hommes ont risqué leur vie aux moments les plus sombres de notre histoire. Et même nos ennemis d’alors  l’ont respecté : Ainsi un certain 14 Juin 1940, alors qu’un immense drapeau à croix gammée était hissé au sommet de l’Arc, les officiers allemands feront preuve de correction et d’attitude respectueuse. Et lorsqu’un petit groupe d’anciens combattants ira accomplir le geste pieux, une trentaine d’allemands présent, rendront hommage à leur vainqueur de 1918. Et ce rite continuera sans discontinué durant cette période jusqu’à la Libération de Paris en Août 1944, les 22, 23, 24 Août, notamment où ce sera au risque de leur vie que les anciens combattants iront accomplir le geste sacré. Mais jamais ce fief de la Patrie n’a été souillé, sauf le 7 Mai 1968 par des étudiants arborant des drapeaux rouges et noirs. Aujourd’hui encore, certains citoyens, très patriotes, viennent régulièrement, assister à ce ravivage de la Flamme : « Je me recueille tous les soirs devant le Soldat Inconnu, qui est un symbole de paix » témoignait l’un d’entre eux encore récemment.