Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • LES RESULTATS SPORTIFS DES EQUIPES FOOTBALL DE VANVES

    EXPOGRAPH VANVES : ET DE 2 !

    En ce beau samedi après midi d’été l’AS Expograph devait confirmer après sa victoire à l’extérieur de la semaine dernière.

    Chose faite : «Victoire 4/1 contre Poissy malgré une première mi-temps où les attaquants, étouffés par la chaleur ,manquaient de rythme et venaient buter sur La défense de Poissy bien regroupée devant son but.Après un recalage à la mi-temps,nos attaquants ont retrouvé leurs ailes en 6 minutes et fait passer le score à 3/0 suite à une passe, au cordeau en profondeur de Martin Bribet,encore décisif aujourd’hui, pour Johann De Blaise qui réussit son face à face avec le gardien de Poissy. Martin Bribet marque le 2e but suite à une belle pénétration dans la défense et Mickael Aron est récompensé de son courage en marquant le 3e but plein de puissance. Suite à un petit relâchement,Poissy revient à 3/1 après un but dévié de la tête. 2 minutes après,Johann De Blaise réussit son doublé après avoir été bien lancé dans l’axe par les milieux d’Expograph. Les ordres de coach Hicham étaient de garder le score et faire tourner le ballon, ce qui fut fait » relate Jean Royer co-président .Série de victoire en cours, remontée au classement de 11e à 7e,et maintenant réception de NIKE samedi prochain, « Jamais 2 sans3. Expograph n’a pas battu NIKE depuis 3 saisons..c’est peut être le moment ! »

    DEFAITE DE VANES CONTRE COLOMBES :  2 A 3 

    Les dimanches se suivent et se ressemblent, toujours la même problématique  défense perméable ( 12 buts en 3 matchs ) et attaque ( 6 buts en 3 matchs ) satisfaisant mais insuffisant compte tenu des problèmes récurrents en défense.

    «Les 5 premières minutes sont difficile avec un coup franc concédé dans les premières minutes qui touche la barre. Nous nous sommes ensuite mis en ordre de marche et nous étions mieux dans le jeu » témoigne  Hackim Boukir, coach de l’équipe première. "Le plan de jeu a été respecté ce qui nous a permis d'être serein derrière, nous avons offensivement eu des occasion avant l'ouverture du score. Coup franc de Halim, Mamad coupe au premier et devis de la tête 1-0. LSO à quelques situations dont une pressé du latérale droit qui frappe. Mounir provoque un penalty, qui n'avait pas lieu d'être car il est au duel et n'est pas encore débordé, son joueur est excentré et ne peux rien faire à part frappé du pied gauche ou temporiser, erreur qui relance le LSO 1-1. Arthur s'amuse avec La Défense dribble 3 joueurs mais sa frappe est trop croisé. Alfa et lancé en profondeur mais n'arrive pas à maitriser le ballon. 2 actions après le penalty qui auraient pu nous remettre dans le match  Première mi temps satisfaisante, mise à part l'erreur de Mourir nous n'avons pas été mis beaucoup en danger. Offensivement nous nous créons de bonnes  situations qu'il va falloir mettre au fond, nous devons être plus réaliste. Julien sort à la mi-temps suite à une douleur au dos. Ahmed rentre en charnière avec Mounir» commente t-il.

    2e mi temps : « l'équipe est en place, nous ne sommes pas mis en danger pendant les 10 premières minutes. Entré de Rida à la place de Clément. Entré de Ladji à la place de Halim. Relance sur Azade qui remet à Ahmed, Ahmed donne à Azra. Mésentente récupération à 25 mètres de LSO qui frappe et mets le ballon dans la lucarne 1-2. Nous avons ensuite plusieurs situation qui nous aurait permis de revenir.  Arthur face à face le ballon retombe dans les pieds de Ladji qui ne cadre pas. Alfa et Mamad ont de situation qui ne transforme pas. Tahar sort pour passer à 3 derrière contre attaque de LSO dans le couloir droit nous sommes à 2 contre 1 de LSO. Il centre fort au deuxième poteau pour le 11 qui est dos au but le long de la ligne de corner, il fait un sombrero sur Rida se présente seul, centre en retrait 1-3. Grosse erreur de Rida qui ne peux pas se faire passer aussi facilement. Ahmed passe en 6, il se retrouve alors dans la surface élime un joueur centre pour Arthur qui marque 2-3 ».

    Et de conclure : «Nous avons eu les occasions pour marquer, comme prévu ils avaient 3 bons joueurs devant, qui étaient alimenté par des ballons long, nous avons su couper cette relation en 1er mi-temps et moins en deuxième. Nous faisons encore trop de cadeau derrière pour espérer mieux, nous devons apprendre à tenir un score, il est trop facile pour nos adversaire de marquer alors que nous, nous heurtons à des défense rugueuse, c'est pour le moment la meilleur équipe que nous ayons joué»

     

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE TRES POLITIQUE

    Les vanvéens ont vécu vraiment un week-end agréable, surtout avec ce samedi quasiment estival  dont ils ont pleinement profité, pour certains, dans le parc F.Pic., d’autre sur la place de la République noire de monde en soirée pour la clôture de la fête du commerce au son de la musique cubaine, les terrasses des cafés-restaurants étant pleine jusqu’à tard. La halte garderie Pistache et Bergamote, située à côté de l’entrée du marché, avait été inaugurée samedi matin, qui est le nouveau point d’accueil des assistante smaternelles, plus central que la pavillon de la rue Pasteur.

    Sur le plan politique, cette journée d’élections internes chez les Républicains, a vu l’élection de Bertrand Voisine comme Délégué de circonscription, succédant ainsi à Isabelle Debré qui a assuré cette fonction pendant 20 ans. Les Républicains vanvéens et isséens ont choisi la voie de la sagesse à défaut de la jeunesse, avec Sandrine Bourg qui souffrait d’être considéré comme le bras armé d’une tentative d’entrisme de l’UDI chez les Républicains comme l’avait fait et réussi André Santini avec les ex-RPR et UMP dans sa ville. Mais là échec et mat avec un résultat net : 62,7% pour B.Voisine, 37,3% pour S.Bourg. Preuve que la bonne entente entre LR et UDI repose sur le respect de chaque formation dans ce département depuis sa création, et du fameux adage fabusien : «l’UDI c’est l’UDI ! les Républicains (LR) ce sont Les Républicains». Et qu’un poste de Maire Adjoint peut se payer très cher lorsque l’on fait feu de tout bois.

    L’autre affaire était le remaniement ministériel avec cet article de France Soir.fr et les rumeurs qui laissait entendre que le député Gabriel Attal était sur les rangs, pour un poste ministériel, avec 6 autres, pour le ministére de la culture selon france.fr, pour un secrétariat d’Etat au Service Universel selon le JDD.

    A noter, le renouvellement des instances départementales dirigeantes de l’UDI, où le maire de Vanves est membre de droit du Conseil départemental UDI 92, avec Pascal Vertanessian, et Bernard Roche, membre élu. Enfin, Lucile Schmid est passé à Génération Ecologue qui a été repris en main par Delphine Batho, ex-ministre de l’environement, où elle s’occupera de la Canopée, un espace de réflexion ouvert et idépendant du parti.        

    Lundi 15 Octobre

    A 12H30 au Conseil Départemental des Hauts de Seine : Isabelle Debré participe à la Commission Permanente

    De 17H à 22H à l’hôtel de ville :  2éme forum de l’entreprise à Vanves organisé avec le Challenger Club sur le théme « Vendre ,çà s’apprend, c’est toujours sauf improviser ?

    Jeudi 18 Octobre

    A 11H30 dans les Hauts de Vanves : Inauguration de l’immeuble Le Ponant à l’angle des rues Raymond Marcheron/ République à l’emplacement de 2 ou 3 pavillons

    A 19H30 à l’école Max Fourestier : Conférence Débat organisée par la section locale de LREM  sur le livre de Jean Claude Hazera, journaliste et historien : « Comment meurent les démocraties» (Edt Jacob).

    Samedi 20 Octobre

    A 16H30 au PMS A.Roche : Match de football  Rxpograph Vanves - Nike

    Dimanche 21 Octobre

    A 15H au PMS A.Roche : Match de football Stade Vanves - Issy les Moulineaux 

     

         

  • IMPRESSIONS D’UN VOYAGE PRESIDENTIEL EN ARMENIE DU DEPUTE DE VANVES-ISSY : GABRIEL ATTAL

    Gabriel Attal, député LREM de la 10éme circonscription (Issy-Vanves) était du voyage présidentiel (sur la photo dans l'avion présidentiel) en Arménie pour le sommet de la Francophonie, mais surtout pour l’hommage à Charles Azanavour. C’était une double première, avec ce premier déplacement en Arménie, et dans le cadre, pour la première fois, d’un voyage présidentiel. Il a livré ses impressions au blog Vanves Au Quotidien, à son arrivée d’Erevan

    Vanves au Quotidien : « Quelles Impressions sur ce déplacement plein d’émotion ?

    Gabriel Attal : « Ce voyage fut une grande émotion, parce que je travaille beaucoup avec la communauté arménienne, car  je fais parti du groupe d’amitié France Arménie présidé par Jacques Marilossian député des Hauts de Seine. Toucher cette terre était important à mes yeux. Surtout dans ce contexte,où avec la révolution de velours, on sent qu’on est encore, à un moment historique pour le pays, le peuple s’est levé autour de la victoire de  Nikol Pachinian. je le compare un peu à Emmanuel Macron, parce que’il a fait une grande marche  dans le pays pour rejoindre Erevan. Il est déjà très engagé dans une lutte contre la corruption, pour la transformation démocratique du pays. Ce voyage était un peu, un aller-retour entre ce que nous vivons en France été qu’eux vivent en Arménie avec Nikol Pachinian.

    Le second facteur d’émotion, était la disparition de Charles Azanavour qui devait chanter, à l’occasion de ce sommet de la francophonie, et être avec nous dans l’avion présidentiel, et où étaient présent ses enfants, des amis comme Serge Lama,….avec lesquels on a passé ce voyage à chanter ses succés. Sa disparition fait que forcément ce voyage était très lié à cela, avec un très bel hommage  sur la place centrale d’Erevan devant 1000 personnes, avec plusieurs artistes dont la chanteuse  ZAZ,  ouvert avec une rétrospective de l’histoire de ce pays. Ce fut un grand show mêlant à la fois des danses et musiques arméniennes et historiques, et des chanteurs très contemporain. D’ailleurs l’hommage d’Aznavour aux Invalides a été diffusé sur des écrans géants partout en Arménie. Et les arméniens ont été extrêmement marqué par cet hommage parrce qu’ils ont trouvé que c’était digne de la personnalité d’Aznavoir, et que l’on avait gardé l’authenticité d’Aznavour sur ces racines  arméniennes

    BVQ – Quelles impressions sur ce pays ?

    G.A. : « J’ai découvert un pays d’une richesse humaine et culturelle exceptionnelle. CE qui m’a surtout marqué, c’est cette jeunesse qui a soif d’avenir après une révolution de velours qui ouvre des perspectives fortes en matière démocratique.Cette jeunesse a envie de faire, de trouver sa place, extrémement attentive à ce qui passe chez nous, avec le mouvement En marche. On voit  bien qu’il se passe quelque chose dans le pays. Politiquement, culturellement, ce pays est pris entre ses deux monde d’un côté russe, de l’autre méditérranéen. Quand on se proméne à Erevan, on a à la fois le sentiment d’être dans une capitale européenne, et dans le même temps avec des restes soviétiques très fort. L’Arménie est un pont entre l’Iran et la Russie, entre Est et Ouest.

    BVQ -Quelles mpressions sur un voyage présidentiel ?

    G.A. : « L’avion présidentiel est impressionant. C’est surtout que tout est minuté, avec un encadrement quasi militaire. On est pris dans un mouvement dont il ne faut jamais sortir, car on ne peut pas savoir comment y rentrer, tellement l’organisation est cadré. En même temps, le président de la République est très simple, avec les membres de la délégation, comme avec les arméniens qu’il est allé rencontrer dans les rues.