Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • L’EVENEMENT DU WEEK-END A VANVES : LE FOOTBALL ET LE TERRAIN D'HONNEUR SYNTHETIQUE

    L’événement de ce week-end est sans contestation possible les premiers matchs des équipes de football d’Expograph Vanves et du Stade de Vanves sur le nouveau terrain d’honneur synthétiqure du PMS André Roche. Il y a eu bien sûr le séjour d’une délégation de Lehrte, la soirée de gala du Mois du Commerce avec remise de trophées aux commerçants, et le tournoi de pétanque des commerçants avec la section du Stade de Vanves, qui ont tendance à être des fêtes de « l’entre-soi » qui passent au dessus de la tête des vanvéens.

    L’ouverture de ce nouveau terrain synthétique, après son homologation Mercredi, a complètement changé la vie de cet équipement sportif. Il suffisait d’être présent samedi matin, pour revoir tous ces jeunes de la section athlétisme courir sur la piste d’athlétisme avec leurs parents, ou l’après midi voir la mine réjouie de Jean Royer non seulement pour la victoire de son équipe d’Expograph contre celle de l’équipe de la Banque de France par 3 à 2 mais d’avoir jouer pour la première fois sur ce nouveau terrain d’honneur. Avec Jean Claude Vignal, président de la section de football du Stade de Vanves, venu voir les premiers échanges sur cette pelouse. Un terrain moelleux aux dires des joueurs, ce qui protège mieux les articulations.

    Mais aussi dimanche, avec l’équipe des Vétérans le matin, et l’équipe réserve l’après midi, l’équipe première étant à Saint Cloud, avec des spectateurs venus découvrir ce terrain, tâter cette pelouse très verte par rapport au terrain Yves Saccard vert sombre. Ce fut vraiment la fête du football à Vanves, avec en plus, le match PSG-Marseille hier soir que certains vanvéens ont suivi au café Le Relais de Vanvres. Maintenant, tous attendent le début des travaux de la tribune qui devraient débuter à la mi-Novembre

  • EXPOGRAPH VANVES : VICTOIRE ! UNE PREMIERE !

    «Nouveau terrain, nouveau maillot ! Merci à Jacques Ripoll notre partenaire SportCoshop, très beau look et de plus, une belle victoire3/2 contre Banque de France jusqu'alors invaincu en championnat (3 matches,3 victoires). Une première mi-temps menée avec un train d'enfer, des 2 côtés, un jeu très technique de la part des vanvéens  ponctué par 2 buts amplement mérités à la pause Une mi-temps presque parfaite.Méfiance quand même ! La reprise voit les pensionnaires de Banque de France faire l'assaut du but des vanvéens et marquer par 2 fois en 13minutes 2/2...Les fantômes du match de l'US Metro ou après avoir mené 2/0 à l'extérieur à la mi-temps Expograph fut battu 4/2. Dans toutes les têtes le doute s'installe. Hé bien non, nos joueurs ont courbé le dos,repris enfin la possession de la balle et sur un dédoublement de passes entre Salhiou Badiaga et Salam Sy  prennent l'avantage par une balle bien placée sur le côté gauche du gardien de la Banque. Il faut tenir 7 minutes! Le coup de sifflet de l'arbitre libère tous les joueurs, le staff,les présidents et les supporters (notamment de la réserve qui étaient restés pour pousser leurs camarades. Merci à eux ,c'est ce qui fera notre force» raconte Jean Royer. «Maintenant ,il faut continuer en enchaînant une seconde victoire à domicile Samedi contre l'US  Nett encore à la recherche de ses premiers points ! Continuons et ne gâchons pas cette belle victoire de ce jour. Au travail ! ».

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    JUMELAGE : Sandrine Bourg aurait été nommé par le maire de Vanves conseillère municipale délégué au jumelage aux côtés de Françoise Saimpert, maire adjoint au jumelage, alors que la municipalité accueille depuis Jeudi, une délégation de Lehrte dans le cadre de ses échanges réguliers. A mi-mandat, elle n’est que la 3éme titulaire du poste qui a fait des victimes : Héléne Gengoux-Freke (LR) était la première, qui a dû démissionner et quitter Vanves dans des conditions épiques, à laquelle a succédé Catherine Scibilia (UDI). Mais voilà, cette dernière a perdu pied lors du séjour- épique -  à Ballymoney (Irlande) d’une équipe de 17 adolescents de la section football du Stade Vanves. Avec la nomination de sa belle-fille, 3éme titulaire du poste en 3 ans et demi tout de même, le maire de Vanves devrait être rassuré, car c’est l’une des rares jeunes pousses entrées au Conseil Municipal depuis 2014 à avoir la tête sur les épaules, un sens politique plus affirmée qui créé des jalousies de la part de ses jeunes collègues pas très présent sur le terrain

    Député : Gabriel Attal avait sa photo sur la « une » du journal Le Monde daté de Samedi, preuve que le député LRM de Vanves est l’un de ses jeunes macronistes qui monte et sur lequel le président de la République compte pour défendre sa politique « bec et ongles ».  Et les vanvéens qui l’ont rencontré à différentes occasions, ou vu à la TV, ont pu s’apercevoir qu’il se débrouille bien. Mais voilà, si l’une des marques du président Macron et de ses ministres, est de prendre le temps, quitte à prendre du retard ou zapper un rendez-vous, ce n’est malheureusement pas le cas des députés LRM et de celui de Vanves. Il ne reste pas longtemps présent à ses différentes obligations locales qu’il a tenu à honorer, s’éclipant rapidement. Ce qui pourrait lui jouer des tours notamment vis-à-vis de ses opposants qui ne vont pas manquer de le remarquer et de le dire d’autant plus qu’avec la loi sur le cumul, il n’a pas d’autres mandats. Il suffisait d’assister à la réunion du Challenger Club Mercredi dernier, pour s’en apercevoir, le maire restant obstensiblement plus longtemps à cette réunion, et revenant même après un rendez-vous, suivre les débats, alors qu'il avait un agenda particulièrement chargé cette semaine.  

    ACTRICES : Danièle Darrieux qui vient de disparaître, a vécue une partie de sa vie de senior, dans la discrétion, à Vanves, dans un bel appartement de l’avenue du parc, face au parc F.Pic, qu’elle a apprécié. Un grand réalisateur américain, victime du Mac Carthysme a vécu aussi dans cette résidence bien avant elle : John Berry. Enfin, Vanves a vu aussi séjourner Alice Sapritch qui habitait un petit pavillon proche de l’église Saint François où ses cendres auraient été enterrées dans le jardin. Elle aurait fait sensation en débarquant en rolls rose, faire ses courses dans une petite épicerie de la rue Louis Blanc, avec Thierry Le Luron