Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marie josé perec

  • UN ETE 2023 A VANVES SPORTIF SOUS LE SIGNE DES JO DE PARIS 2024

    A un an de l’échéance (26 juillet - 11 août 2024), il a été beaucoup questions des JO de Paris 2024 entre un Conseil Olympique et paralympique présidé par Emmanuel Macron à la mi-Juillet, une répétition de l’ouverture des JO sur la Seine pour les bateaux et la sécurité, des épreuves tests du triathlon dans le Seine à  la mi-Août 2023. D’autant plus avec la Coupe du Monde de rugby qui débute le 8 Septembre prochain et dont devraient profiter les clubs de rugby franciliens et plus particulièrement la section rugby du stade de  Vanves créé en 2013 ( les Servals Rugby Club de Vanves/Paris) qui pratique le rugby à XV, participe au championnat FSE et dispute le « Challenge Ile de France rugby FFSE ».

    Lors de cet été, la réservation d’un cours de tennis via l’application Anybuddy a commencé le 20 Juillet dernier pour une durée de six mois avec un premier bilan prévu dans le courant du mois de Septembre. « C'est très dommage que la ville de Vanves passe par Anybuddy et pas directement par le club, qui pourrait le proposer! De cette manière, une application commerciale ça se faire du fric sur le dos de la ville et du club de tennis! Vraiment Dommage... » a réagi un internaute mécontent. Une initiative municipale qui ne s‘avère pas concluante à la fin de ses vacances d’été, car ces joueurs extérieurs n’ont pas vraiment l’esprit club, ni tennistique au sens noble du terme, par leurs attitudes, aux yeux des stadistes dont certains ont été choqués. La section démarre fort cette Rentrée avec son tournoi open seniors dés le 1er septembre qu’elle a déplacée de Juin/Juillet) à Septembre:  "Une première" pour sa présidente, Michéle Rigaud .

    En natation, un vanvéen était présent au championnat du Monde de Fukuoka (Japon) ,aux  côtés de Léon Marchand, triple champion du monde notamment sur le relais 4x200, Hadrien Salvan. Mais ils ont dû se contenter d’une 4e place avec  Amazigh Yebba (Toulouse) et Enzo Tesic (Amiens).

    Enfin dans les rumeurs qui ont circulé cet été, à un an des JO de Paris 2024, le nom de Marie José Pérec a circulé parmi les sportifs susceptibles d’allumer la vasque olympique le 26 Juillet 2024, avec Reddy Riner. Cette championne olympique dont la piste d’athlétisme du PMS André Roche porte le nom, inaugurée lors de la Vanvéenne le 10 Juin dernier, habitait Vanves lorsqu’elle a remporté tous ces titres de championne du monde et olympique

  • AVEC LE RETOUR DES BEAUX JOURS, VANVES RENOUE VRAIMENT AVEC LA FÊTE

    Après ses deux ans de crise sanitaire dû à la pandémie, les vanvéens renouent avec la fête vraiment cette année, car même si les restrictions commençaient vraiment à être levé l’année dernière, il subsistait la possibilité d'une rechute qui rendait la municipalité comme les autorités publiques prudentes. Et d’ici les vacances d’été, Vanves renoue avec un vrai programme d’animation locale ouvert hier soir soir avec la fête des Voisins : La fête du Centre Ancien-Saint Remy avec la kermesse des commerçants cet après midi, La fête de la paroisse Saint François avec sa kermesse des 10 et 11 Juin, la fête du sports avec la Vanvéenne le 10 Juin avec l’inauguration de la piste d’Athlétisme Marie José Pérec en présence de la championne olympique, Un parcours festif le 17 Juin entre le square Jarrousse et la place des Lavandiéres organisé par l’Escal, Le Phare et l’IRIS, la fête de la musique le 21 Juin place de la République, sans oublier plus tard les fêtes dans chaque école marquant la fin de l’année scolaire, la fête du 14 Juillet avec son feu d’artifice et son bal au parc F.Pic, des animations prévues dans le cadre des «Estivales» avec ses séances de cinéma en plein air dans le parc F.Pic etc….

    Cette tradition de la fête remonte loin puisque l’une des premières fêtes, dans le passé, était la Saint Remy, le premier dimanche d’octobre, avec fête foraine sur la place du Val (de Lattre de Tassigny , avec grand bal, mais pas de feu d’artifice. A la mi-Carême, les blanchisseurs se déguisaient et se masquaient pour défiler avec chars et fleurs fleuris à travers la ville. Les jardiniers et les maraîchers célébraient la Saint Fiacre, promenant une statue de Saint Fiacre, dans la ville, entourée des plus belles fleurs et des plus beaux fruits. Les vignerons organisaient de grandes processions dans le village et à travers les vignes pour hâter la floraison et clôturer les vendanges avec la fête des Mares. Mais la vraie fête du village, était la Saint Remy. Avec le temps, elle s’est déplacé rue J.Jézéquel avec la fête foraine entre la place de l’Insurrection et la gare SNCF…jusqu’aux deux grandes guerres.

    Les fêtes se sont alors multipliées avec une fête du Plateau lorsqu’il a commencée à être habité et a vu s’installer des industries, durant laquelle se déroulaient des démonstrations de gymnastiques, un concours de pêche parc F.Pic, une course cycliste  à travers les rues de la ville, une mini-foire agricole  avec concours d’horticulture, de vaches laitières, de chevaux, de beurres, de fromages… perpétué aujourd’hui par cette brocante du Plateau. Il n’y avait pas de fêtes d’écoles dans chacune d’entre elles comme c’est le cas à la fin de l’année scolaire, mais une grande fête des écoliers lors de la Saint Charlemagne avec un spectacle offert par la municipalité dans la grande salle des fêtes de l’Hôtel de Ville. Par contre Vanves a célébré durant quelques temps sa Rosiére à partir de 1905 qui était élue par le cnseil municipal et donnait lieu à de nombreuses réjouissances

    Entre les deux guerres, l’UNC jeune association d’anciens Combattants a vu sa section vanvéenne  (qui célébrera son centenaire en 2024) organiser trois grandes fêtes au profit des pupilles de la nation, dans le parc Michelet qui sont restées gravées dans les mémoires vanvéennes : La première s’est  déroulé le 20 Septembre 1925 avec concert instrumental, démonstrations et épreuves sportives (assaut d’escrime, course cycliste, concours de tir), jeux divers pour les enfants, loteries, comptoirs de ventes, buffet, spectacles de variétés avec les illusionnistes William James et Stellina Mia, les artistes de l’Odéon et de la gaieté Lyrique, du cirque avec les clowns Fratellini.La seconde, le 31 Juillet 1927 avait revêtu un caractère particulier et fastueux avec la présence de Louis Marin, ministre des Pensions  et du général Balhague, gouverneur militaire de Paris qui avait remit la croix de Chevalier de la Légion d’Honneur à Jean Drugeon, président de l’UNC devant le pavillon Mansart. La troisiéme s’était déroulé deux ans plus tard, le 28 Juillet 1929 avec la garde Républicaine, la musique du 23éme régiment d’infanterie colonial, la Jeunesse Républicaine et l’Union sportive de Vanves, et la présence du grand champion Lucien Gaudin et autres as de l’épée et du sabre, du champion de boxe Deparday, du champion de lutte Parisol….

    Plus proche de nous, il restera ses carnavals qui ont marqué le début des années 90 en Juin, et dont beaucoup de vanvéens se souviennent encore, de la fête des associations avec son forum et son concours de pêche en Septembre etc…

  • ENFIN L’HOMMAGE DE LA VILLE DE VANVES A MARIE JOSE PEREC CHAMPIONNE OLYMPIQUE D'ATHLETISME

    Le dernier conseil municipal de Vanves le 28 Mars dernier, a décidé à l’unanimité,   d’attribuer  à la piste d’athlétisme avec ses aires de lancer au PMS André Roche,  récemment rénovée, le nom de « piste Marie-José Pérec » en référence à l’athlète sacrée triple championne olympique en 1992 et 1996 sur les distances de 200m et 400m.

    Le hasard des choses fait que ce parc municipal des Sports avait déjà rénové  voilà 32 ans, sa piste d’athlétisme en la rendant synthétique lorsque Marie José Perec (sur la piste d’athlétisme de Vanves avec Barbara Gourdet, championne de France) était championne du monde à Tokyo le 27 Août 1991 avec 49’’13 sur 400, remportant ce titre 23 ans après Colette Besson. Un bel exploit pour cette championne prometteuse qui, à l’époque, elle avait sollicité différents acteurs pour la sponsoriser dont la ville de Vanves qui avait refusée, ne devinant pas un destin de championne. Pourtant après cet exploit, elle était reçu à l’hôtel de Ville de Vanves, un 19 Octobre 1991, par Didier Morin, alors Maire, et  Roger Aveneau conseiller général et Adjoint aux sports

    Elle vivait alors à vanves depuis 1990 où elle s’était installé avenue du Parc, après sa médaille de Bronze à Split qui lui a permit de reprendre espoir, Vanves correspondant ainsi à sa montée vers les records et les médailles. C’est la période où elle avait été prise en main par Jacques Piasenta, un sacré entraineur aux méthodes atypiques qu’il lui a donné toutes ses chances et a su ne la faire exploser qu’entre le lignes d’un couloir. Elle courait sur la piste d’athlétisme du PMS A Roche, dans les allées du parc F.Pic dont elle appréciait le cri du paon le matin, même si elle s’entrainait à Créteil,  faisait ses courses dans les magasins de Vanves, fréquentait souvent les magasins de la rue Louis Blanc, le restaurant La Pyramide…. Même lorsqu’elle a remporté ses premières médailles aux Championnats du Monde et aux J.O, et que l'on revoit dans le comité d'organisation des JO de 2024 auprés de Tony Estanguet. C’était à l’époque l’anti star, le refus du show bizz de la piste et du sport. Mais les vanvéens, à l’époque, étaient persuadé que l’atmosphére de leur ville était pour quelque chose dans ses succés olympiques.