Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ligne de bus 59

  • RUE MARCHERON A VANVES : PROBLEMES D’ALIGNEMENT, DE CIRCULATION, DE NUISANCES

    Il a été beaucoup questions de rue, de circulation, de vélo, de piétion,  de trottoir, d’alignement durant cette troisième réunion publique de quartier consacré au Centre ancien-Saint Remy lundi soir, mais surtout à ce secteur autour de la rue Marcheron entre la place de l’Insurrection et le commissariat où les travaux de construction d’un immeuble à la place du garage devraient commencer, alors que les premiers habitants de la résidence NIWA commence à s’installer côté rue Aristide Briand qui sera requalifié par GPSO entre les rues René Coche et Diderot.

    La présentation de la ligne de bus 59 entre la gare de Clamart et la porte de Clichy qui passera par Larmeroux-Raymond Marcheron a ouvert les échanges. «Mais la circulation rue R .Marcheron va être épouvantable» remarquait un participant. «On travaille à encourager à utiliser moins les véhicules, plus les transports en commun, les vélos, l’autopartage…avec des projets comme le Grand Paris Express, cette nouvelle ligne de métro» indiquait Bernard Gauducheau  « Et la navette ?» s’interrogeait un  autre participant : «Elle coûte chére et ne rapporte rien. On  réfléchit à un transport à la demande» indique t-il. «Et le plan vélo ? alors que la pratique s’étend !» demande un troisiéme : « On a pris des initiatives. Un groupe de travail a été constitué. Des propositions ont été faîtes : piste cyclable sécurisé, parking à vélo, mais aussi local à vélo dans les immeubles, obligatoire, et c’est inscrit dans le PLU,  pour les nouvelles constructions, avec des bornes électriques pour les VAE (vélo à assistance électrique) » a-t-il indiqué. Un quatriéme se plaint d’une difficile cohabitation entre piétons et cyclistes qui roulent sur les trottoirs : «On essaie de résoudre ces  problèmes, de protéger les piétons, en développant une reconquête de l’espace public où il n’y a plus de cabines téléphoniques, de panneaux d’affichage. Il faut travailler sur le civisme et les bonnes pratiques entre les deux roues »

    C’est à ce moment que des riverains du projet de construction d’un immeuble par Boyugues Immobilier à l’emplacement de deux pavillons ont posé la question de son alignement sur les autres habitations, afin d’améliorer la circulation des piétons sur ce trottoir étroit. «Cette voie appartient au département. J’ai donné un avis pour améliorer ces conditions de passage des piétons » a-t-il indiqué en précisant que la ville ne s’est pas opposé au déclassement d’une partie du terrain (qui permet cet alignement) en laissant entendre  que tout défend du département. «Si on peut trouver une solution pour améliorer la circulation des piétons, je le ferai. Et si cette voie départementale était rétrocédée à la commune je la requalifierai. Mais j’ai un désaccord avec le département sur ce point par rapport aux coûts des travaux !». Un riverain insiste tout de même : « Pourquoi n’y a-t-il pas alignement ? » - « Je vais regarder cela de très prés ! ». Un autrre riverain s’inquiéte du projet de supérette bio au rez-de-chaissée avec ses poubelles, son aire de livraison : «Le projet envisagé par Intermarché ne se fera pas. On s’oriente vers une activité qui ne générera pas les mêmes nuisances ». Du coup les échanges se sont orientés vers les nuisances de l’activité d’Intermarché avec ces camions de livraisons qui arrivent dés 5H30 du matin, et ses cartons et cageots sur les trottoirs.

  • VANVES DANS LE CREUX DE l’OREILLE

    Hier, c’était la journée du bénévolat, mais aussi la journée d’hommage aux soldats français morts en Algérie, au Maroc et en Tunisie. Elle a été marquée par une simple cérémonie avenue de Verdun au square des combattants d’Afrique du Nord et des Territoires d’Outre Mer, avec lecture du message de la secrétaire d’Etat aux anciens combattants et déports de gerbe

    ESPACE SANTE JEUNE MUTUALISE

    L’officialisation de la création d’un espace santé jeune commun à Vanves et à Issy les Moulineaux, mais aussi de leurs centres de planification et d’éducation familiale, s’est dériulé lundi derbner par une signature officielle d’une convention entre André Santini et Bernard Gauducheau. Un lieu unique d’accueil des jeunes vanvéens et isséens, pour toutes les questions relatives à leur santé, sexualité, alimentation, tabac, conduites à risque, comme c’est déjà le cas depuis plusieurs années, pour le libre service social. Cet espace dénommé Simone Veil se trouve au 27 av.V.Cression, juste après le PACI et s’adresse aux jeunes de 12/18 ans qui peuvent bénéficier d’un parcours santé à travers 4 visites annuelles gratuites chez un généraliste, dentiste ou gynécologue. L’avantage de cette structure mutuelle est d’avoir des amplitudes horaires plus large, des offres de services et des consultations plus nombreuses et variées. Elle est une traduction pratique de l’intercommunalité dans le quotidien des vanvéens qui permet de surcroît de faire des économies en cette période de contraintes budgétaires pour les collectivités locales

    NOUVELLE LIGNE DE BUS 59

    Le Conseil Départemental des Hauts de Seine a voté, lundi dernier, lors de la commission permanente, une subvention d’un montant de 86 149 € auprès d’Ile de France Mobilités (ex-STIF) pour les travaux d’aménagement des points d’arrêt du nouveau 59  bus sur les rues Jean Bleuzen, Raymond Marcheron, Larmeroux qui sont des routes départementales. Rappelons de cette nouvelle ligne de bus  Vanves reliera la gare de Clamart à la place d’Italie à partir de 2019

    EXPOGRAPH VANVES : FOOTBALL FEMININ

    Expograph Vanves relance le football féminin par un appel au peuple : «Le football féminin à Vanves existe depuis 5 ans, et veut continuer à grandir. Grâce à vous et vos amies, qui aimez le football féminin, en cette année de Coupe du monde en France, nous pouvons y parvenir. Notre équipe débute le championnat à 7, district des Hauts de Seine le 15 décembre 2018. Les entraînements ont lieu chaque lundi soir de 20h à 22h. Venez renforcer nos rangs en signant à l’AS Expograph Vanves. Vous y trouverez, le sport ,le sérieux mais aussi une grande convivialité» indique Dylan, l’entraineur.

  • REUNIONS PUBLIQUES QUARTIER DE VANVES : LA NOUVELE LIGNE DE BUS 59 N’ENTRAINERA T-ELLE PAS LA SUPPRESSION DE LA NAVETTE ?

    Lors des deux réunions publiques de quartier du Plateau (19 Novembre), et des Hauts de Vanves (29 Novelbre), comme bientôt à celle du 10 Décembre pour le Centre Ancien-Saint Remy, il a été question de la future ligne de bus 59 de la RATP. Il s’agit de l’une des 4 nouvelles lignes mise en place suite à la concertation pour la refonte du réseau de bus parisien «Grand Paris des Bus».

    Cette ligne, qui sera mise en circulation en 2019  et non fin 2018 Comme prévue initialement, permettra de relier non pas l’Hôpital Percy de Clamart comme prévue au départ, mais la gare de Clamart à la Place d’Italie, en desservant notamment sur Vanves depuis la Gare de Clamart plusieurs arrêts à Vanves : Av de la Paix, Stade, Rue de Chatillon, Commissariat,/Diderot, Place de l’Insurecton, Maine Anjou./Métro, Porte Brançion sur cet axe Général de Gaulle-Ave de la Paix, Larmeroux, Rymond Marcheron, Jean Bleuzen. Il filera ensuite vers la Porte de Vanves, les places de Catalogne et Denfert-Rochereau en passant par le 14éme arrondissement pour aller jusqu’à porte d’Iralie dans le 13éme.


    C’est une petite révolution car le réseau de bus francilien, qui n’avait pas été modifié depuis 70 ans, s’enrichit de nouvelles offres, avec notamment cette ligne qui répond à une demande faite depuis longtemps à Vanves d’avoir un bus qui relie le Clos Montholon au centre ville et surtout au métro, comme l’a expliqué le maire de Vanves lors de ses réunions. «Au fil du temps, on analysera les comportements pour évoluer» a indiqué Bernard Gauducheau qui a fait état de débats dans le
    14éme arrondissement sur une boucle considérée comme inutile arrondissement, tout en reconnaissant que les bus représentent une alternative à la voiture individuelle et constituent, plus encore que le métro, un mode de transport en commun accessible, notamment pour les personnes à mobilité réduite. En outre, les lignes seront progressivement équipées des bus électriques et hybrides de la RATP. En conséquence, le matériel roulant n’émettra à terme ni pollution, ni nuisances sonores.

    D’ailleurs, Vanves, en ce domaine est gâtée avec cinq lignes de bus pour rejoindre Paris, Saint-Cloud, Clamart ou Bagneux, avec les lignes 58, 89,126, 189, 391 et en 2019 une siziéme : La 59. Seule inquiétude exprimée par des vanvéens : Est-ce qu’elle n’entrainera la disparition de la Navette ? D’autant plus que sa fréquentation est en baisse tout simplement parce qu’elle est devenue payante alors qu’à sa création, elle était gratuite