Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

le plateau de vanves

  • VANVES RETROUVE UNE VRAIE LIBRAIRIE AVEC LE CHEVAL VAPEUR SUR LE PLATEAU

    La Librairie «Le Cheval vapeur» devrait ouvrir ses portes aujourd’hui à 10H sur le plateau à la place du vétérinaire qui était installé là, auparavant depuis la fin des années 1990 à côté du fleuriste,  reconnaissable à sa façade d’un rouge brique éclatant. Son ouverture pévu au printemps 2020, a été retardée par le Covid-19.

    Son installation avait été annoncée voilà prés d’un an, en Octobre 2019, le Blog ayantt fait état d’une décision du Conseil Municipal du 9 Octobre dernier créant une aide à l’immobilier d’entreprise qui permettait ainsi à un propriétaire par exemple de louer un local à un libraire à la moitié du prix du loyer habituellement pratiquée, en  citant l’exemple d’une première convention de partenariat signé  avec la société Avril Brise qui avait présenté un projet d’exploitation d’une librairie, au 71 rue Jean Jaurés, baptisée du nom : « Le Cheval Vapeur », dans l’ex-local du vétérinaire constitué d’un rez-de-chaussée de 60m2   et un sous solde 70m2. Puis les travaux de réamégament avaient démarré en décembre dernier, et avaient dû être suspendus pendant les quelques semaines de confinement. Mais la librairie a pris sa forme définitive avec sa façade rouge après, avec des travaux d’aménagements intérieurs

    Voilà un an, les vanvéens savaient qu’elle serait tenu par Güler Le Pape (sir la photo),  une professionnelle qui exerçait ce métier jusqu’à présent à la librairie « Page 189 » dans le 10e arrondissement de Paris, après quelques expériences à «MK2 quai de Loire » (Paris 19e), « 104 » (Paris 19e) et «La Friche » (Paris 11e) dans des sites parisiens branchés et qui avait le désir d’ouvrir une librairie à son compte et telle qu’elle le souhaitait : « J’avais envie de créer un lieu avec de l’espace où les gens puissent flâner, choisir un livre, se changer les idées. Mon but, c’est que les Vanvéens franchissent la porte, sans pour autant se sentir obligé d’acheter un livre » explique-t-elle, en ayant l’ambition de faire du « Cheval Vapeur », un lieu de rencontre et de partage» explique -t-elle. Une librairie généraliste de qualité, marquée par une bibliodiversité susceptible de répondre aux différentes demandes des vanvéens. « La réussite d’un tel projet dépend de la capacité à conjuguer dans un même rayon, une offre grand public avec une offre destinée aux « grands » lecteurs » ajoutait-elle alors  en souhaitant mettre en avant tant les littératures francophones et étrangères que la jeunesse et la bande dessinée, tout en développant en parallèle, des rayons sciences humaines et ses différentes composantes (philosophie sciences sociales, histoire, spiritualité, actualité, psychologie, psychanalyse, pédagogie), poésie, théâtre, essais, policier, science fiction…

    Un fort accent serait mis, bien évidemment, sur la littérature, secteur principal du marché du livre. Avec les incontournables des grandes maisons d’édition, mais aussi, les ouvrages de ses petites maisons d’édition qui enrichissent la bibliodiversité pour répondre aux différentes demandes, et la littérature étrangère qui sera classée par domaine de langue. Le rayon vie pratique qu’elle souhaitait placer au sous sol, sera entièrement axé sur la connaissance de la faune, de la flore, du jardinage, du développement personnel, avec des guides de voyages. Les fonds des rayons bande dessinée et Jeunesse seraient pensés pour donner une part importante à la création contemporaine, tout en conservant les classiques d’usage, en axant le rayon BD vers le roman graphique, la BD de reportage, le graphisme et la belle illustration. Une signalétique claire devait être mis en place dans ce rayon avec pour la BD franco-belge et jeunesse, un classement par série dans des bacs, ainsi que pour les comics et  mangas. Le rayon jeunesse devait être organisé par tranches d‘âge, allant des touts petits aux romans pour adolescents en pasant par les albums illustrés, les premières lectures et les romans de 9 à 12 ans.

    Enfin, elle souhaitait utiliser les vitrines qui ne conviennent pas à la création d’une librairie,  pour rendre la librairie attrayante, pour les mises en avant thématiques transversales, des nouveautés, les annonces d’événements. Et apposer sur ls ouvrages des bandeaux portant la mention « Le Cheval Vapeur vous conseille »

  • LES RENDEZ-VOUS DE VANVES D’UNE SEMAINE DE VOISINS, QUARTIERS ET PAROISSE EN FETE

    Lundi 15 mai 2017

    A 14H30 au Conseil Départemental : Isabelle Debré participe à la Commission permanente 

    A 19h30 à l’école Marceau : Réunion publique du quartier Plateau de Vanves (photo de la réunion automnale à Marceau)

    Mardi 16 Mai

    A 20H15 à l’école Max Fourestier : Thomas Puijalon, candidat PS tient l’une de ses quatre réunions d’intelligence collective dans le cadre de sa campagne consacré au théme : « Uberisation de la société, comment repenser le travail »

    Jeudi 18 Mai

    A 9H au Conseil Régional : Bernard Gauducheau participe au Conseil Régional qui devrait, en outre, voter un plan vélo régional

    A 18H30 à Boulogne : Le Challenger Club anime une conférence ‘Réveillez le commercial qui est en vous » à l’espace coworking Emergence, animée par Laurent Cligny (Impulsion 3000) et Amélie Maurel (Sandler Training)

    A 19H30 à l’écoleMarceau : Meeting du candidat UDI/LR Jeremy Coste qui présentera son proramme, avec André Santini, Isabelle Debré, Bernard Gauducheau   

    Vendredi 19 Mai

    A partir de 19H dans de nombreux immeubles deVanves : Fête des Voisins

    Samedi 20 mai

    A 14H à Saint François : Kermesse paroissiale

    A 14H au Plateau, centre Ancien et les Hauts de Vanves : Quartiers en Fêtes dans les trois quartiers de Vanves avec en dehors des ateliers pour les jeunes (contes au bliblio club, initiation à la Zumba, jeux géants), un goûter convivial à 16H30 et un apéritif en musique à 18H sur le Plateau,  au Centre Ancien (pace deLa République), avec un concert de jazz manouche à 17H30 au centre ancien) et aux Hauts de Vanves avec des rythmes dansant de Salsa dans le parc F.Pic,

    Dimanche 21 Mai

    A 10H à Saint François : Kermesse paroissiale

    A 14H à la Palestre : 6éme rencontre de chorales à l’initiartuve de l’association Hauts de Scénes Chansons 

  • CONSEIL DE QUARTIER DE VANVES : UN RENOUVELLEMENT DANS LA CONVIALITE

    Le renouvellement des 3 conseils de quartier n’a vraiment pas posé de problèmes puisqu’il n’y a pas eu besoin de tirage au sort pour départager les candidats qui ont été réunis mardi soir à l’hôtel de ville. Le conseil Municipal de Rentrée avait élargi le nombre de membres puisqu’il peut dorénavant varier de 10 à 25 et que justement le Conseil de Quartier des Hauts de Vanves en compte 23, et les deux autres, 25 chacun. Beaucoup de nouveaux vanvéens, mais aussi d’anciens, ont élu, Paul Vinesse étant l’un des rares à être élu depuis 2001 au Conseil du Plateau, quelques époux de conseilléres municipales, et même la mére de l’une d’entre elle, quelques personnalités comme Claudine Charfe (FdeG/PC) ex-conseillère municipale, Bernard Léon (Modem), Guillaume Benhamou président de la JCE de GPSO, Christiane Mury quasiment vigie de la rue de Châtillon

    Pour Pascal Vertanessian, maire adjoint  chargé de l’urbanisme qui préside le conseil de Quartier des Hauts de Vanves, « c’est une première !  On a un challenge avec l’arrivée du GPE (Grand Paris Express)». Il succède à Daniel Barois, maire adjoint chargé des Elections et de l’Etat Civil qui est maintenant en charge du Conseil de Quartier du Centre Ancien-Saint Remy qui reconnaissait que « l’on a de gros chantiers en cours avec la volonté de créer et monter un événement artistique ». Alain Toubiana, maire adjoint chargé du commerce est en charge du conseil de Quartier du Plateau où il a siégé lorsque Mauricette Noyer en était la présidente. « Je ne suis pas nouveau dans le métier. C’est intéressant. Un tel conseil n’est pas rigide. On est là pour être ensemble. On a certains  projets comme la collecte de la banque alimentaire et le téléthon » a-t-il expliqué. D’ailleurs à la réunion publique du Plateau, le 17 Novembre dernier, il n’a pas mâché ses mots en constatant que « très peu de vanvéens du Plateau se sont déplacés aux animations du Mois du Commerce, alors que certains se plaignent d’un certain manque de dynamisme et d’animation commercial ».

     

    Chaque conseil de quartier devrait se réunir toutes les six semaines, chacun  disposant de son espace, la Tuilerie pour le plateau, Latapie pour les Hauts  de Vanves et le nouveau local de l’avenue de Verdun pour le centre Ancien-Saint Remy. Ils disposent d’un maigre budget (2500 €) « car les marges financières sont étroites, surtout en cette période de vaches maigres pour les communes » comme l’a expliqué le maire : « Malheureusement, ce n’est pas fait pour s’arranger !». Les présidents ont plutôt insisté sur leur rôle de « relais bilatéral entre les habitants  et la ville dont le rôle est de créer du lien social » comme Pascal Vertanessian, la possibilité de faire des propositions et de proposer une question à l’ordre du jour de leurs réunions. « Tout le monde a le droit de parole » a rassuré » Alain Toubiana. D’ailleurs dans les améliorations apportées par le Conseil Municipal de Rentrée 2014, des secteurs ont été créé pour chaque quartier (4 pour le Plateau, 3 pour le Centre Saint Remy et 3 pour les Hauts de Vanves) afin d’améliorer sa représentativité et la prise en compte des préoccupations locales.