Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gecina

  • PROJET WOODEUM PORTE BRANCION : VANVES A LA RECONQUËTE DE L’UNE DE SES PORTES D’ENTREE

    Une réunion publique a permis de présenter mardi soir le projet Woodeum porte Briancon aux vanvéens qui ont pu poser des questions. Exceptionnellement, une partie de la grande salle du gymnase Maurice Magne avait été aménagée en arène, et des représentants de Paris (Jean Louis Missika adjoint au Maire chargé de l’urbanisme) avec un adjoint du XVéme,  de Malakoff (Jacqueline Belhomme, maire), de l’université Paris Descartes (Anne Laude, sa doyenne)  avaient été invités, avec l’équipe qui travaille sur ce projet. Dans un premier temps, le blog vous présente ce projet selon les explications données lors de cette soirée animée par le maire de Vanves, et dans un second temps, demain, les réactions et questions des vanvéens avec les réponses faites ce soir là. Sans revenir sur les raisons, c’est-à-dire la nécessité d’aménager  ces portes d’entrée de Vanves et de Paris délaissées, devenu un véritable no’s man land dénoncé notamment par l’association Agir pour le Plateau,  malgré un protocole d’accord Paris-vanves signé par Bernard Gauducheau et Bertrand Delanoë voilà plus de 10 ans pour requalifier la porte Brancion. L’appel à projet de la Métropole «Inventons la Métropole du Grand Paris» a permis à Vanves et à Paris de proposer un projet innovant sur des terrains appartenant à la ville et à l’Etat

    Woodeum est un spécialiste des constructions en bois massif CLT, bas carbone (label BBCA),  qui a déjà réalisé des bâtiments (1800 Logements) dont un au Fort d’Issy et deux hôtels. Il a proposé d’en construire trois, une résidence étudiante de 157 appartements, géré par Gecina sur Vanves à l’emplacement des aires de jeux pour les jeunes, et au dessus du périph,  un foyer pour jeunes travailleurs et apprentis (114 logements) géré par RIVP-Lecrichemont, et un équipement sportif ouvert aux pratiques innovantes de sports, avec 3 terrains de futsal et des espaces de CrossFit, géré par le groupe Le Five et surtout avec des créneaux horaires prévus, en journée, pour les jeunes qui seront encadrées et les associations des villes, pour compenser la disparition des aires de jeux. Pour le foyer des jeunes travailleurs, le bâtiment a été conçu avec une double coque, un systéme d’aération double flux, l’air étant capté sur le toît, et refiltrer avant de circuler dans le bâtiment. La façade donnant directement sur le périph côté ouest est occupée par les espaces communs.

    Le chantier devrait commencer début 2009 pour se terminer fin 2020, l’avantage de ses grands panneaux en bois massif livré clef en main étant de réduire par 8 la rotation des camions et de faire gagner 6 mois au chantier. Le bois provient d’espéces comme l’épicea ou le hêtre d’Autriche pour l’instant, bientôt des Vosges et de l’Alsace. En contrepartie, Woodeum replante des arbres, 2500 pour l’instant à travers la France. Et ce bois massif CLT est le eul matériau capable de stocker le carbone et de réduire les émissions en CO2. Les immeubles sont construits sur des rez-de-chaussée actifs pour animer et développer les liens sociaux, avec deux commerces dont une recyclerie sportive pour le foyer de jeunes travailleurs, un commerce pour la résidence étudiante. En toiture, les deux résidences seront aménagées de terrasses dédiées à l’agriculture urbaine.   Mais ce n’est pas tout, car la ville de Paris avec sa direction de la voirie réaménagera la jonction Portes Brancion et de Vanves grâce à la création de parvis devant les bâtiments, la sécurisation des traversées piétonnes, l’élargissement des trottoirs, l’aménagement de pistes cyclables etc…