Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

eglise saint francois d’assise

  • LES ANNIVERSAIRES DE 2021 A VANVES

    Plusieurs anniversaires marqueront cette année 2021 à Vanves dont certains seront célébrés

    Voilà 300 ans : Le prince Louis Henri bourbon- Condé donnait le 8 Septembre 1721 une brillant fête en l’honneur du jeune Louis XV alors âgé de 11 ans dont le tout Paris de l’époque parla. Il lui offrit une chasse au chevreuil  puis une fastueuse réception

    Voilà 210 ans :  le cimetière de Vanves s’installait là où il est actuellement puisque c’est en  1811 que la ville a acheté le terrain actuel situé sur le Plateau et a abandonné le petit cimetière derrière l’église Saint Remy. Ce terrain avait été acheté 600 fr (de l’époque) le long de la rue Sadi Carnot, mais il avait fallu que la mairie dépense 2600 Fr supplémentaire pour mettre une clôture et des plantations, prévoir un char car son accès était difficile. Il a connu plusieurs extensions, par la suite, entre 1836 et 1876 avec le cimetière de l’autre côté de l’avenue Maecel Martinie où ont été realisé cet été des travaux de requalification

    Voilà 200 ans : Le 1er Mai 1821, Vanves célébrait le baptême du duc de Bordeaux par une messe solennelle et un Te Deum dans l’église Saint Remy en présence des autorités municipales dont le Maire  Jacques Jouannin. La fontaine de la place du Val (De lattre de Tassigny) était inaugurée

    Voilà 150 ans : Après la guerre de 1870, Vanves a été touchée par les événements de la Commune, qui ont provoqué de lourds dégâts. Le lycée Michelet a été occupé par les versaillais et même incendié à cause de tirs d’obus provenant des fortifications de Paris, la ville ayant été couvert d‘obus par son artillerie causant des dégâts à l’église et à de nombreuses maisons particulières, aux bâtiments communaux et à la voirie.    

    Voilà 100 ans : L’église Saint François d’Assise qui était bénit le 13 Mars par le cardinal Dubois archevêque de Paris. Une petite chapelle qui a été  remplacée par l’église actuelle consacré le 26 Mai 1986 par Mgr Favreau, evêque des Hauts de Seine. La communauté des soeurs bénédictine était fondée par sœur Bénébictine Waddington Delmas avec soeur Marie Scholastique Richard à Paris qui s’installera plus tard à Vanves dans ce monastère construit en 1934 par dom Bellot,  après avoir fondé le monastére d’Ambositra à Madagascar en 1934. Ces deux centenaires seront célébrés par les communautés paroissiales comme l’a annoncé le pére curé Bertrand Auville au printemps pour Saint François, en Novembre pour les sœurs Bénédictines

    Voilà 80 ans, le Stade de Vanves créé en 1941  par M.Landon qui se dotait voilà 30 ans d’une nouvelle piste d’athlétisme en synthétique. Son président actuel Bruno Chauvet a été élu à sa tête pour la première fois voilà 10 ans,  le 17 Janvier 2011 par le Comité Directeur, pour remplacer François Praud

  • BENOIT MERCIER, UN ARTISTE POUR L’EGLISE, REALISERA LA STATUE DE SAINT FRANCOIS D’ASSISE A VANVES

    La  statue de Saint François d’Assise qui devrait être installée sur le parvis à l’emplacement du petit buisson, comme l’a expliqué le pére Bertrand Auville lors de la messe de Rentrée du 25 Septembre sera confié à l’artiste Benoit Mercier.  Il  l’a annoncé mardi soir lors de la célébration de la fête de Saint François, puisque les paroissiens  avaient été invités à se prononcer sur 4 projets :  « Il s’agit d’un projet emblématique, tourné vers l’extérieur, pour célébrer les 30 ans cette église, financé par le mécénat et l’appel aux paroissiens »

    Cet Ex ingénieur agronome se consacre à l’art depuis 2002, après un cheminement de 10 ans auprès d'André GENCE, peintre et prêtre de la Mission de France, lors de sessions, très touché par ses paroles sur l’acte créateur. Stimulé par ces rencontres, Benoit Mercier a développé un travail de création personnelle, qui l’a conduit à se consacrer à l'art de manière professionnelle en 2002. Il a débuté,  comme illustrateur,  avec une collaboration dans « Prions en église », ainsi que le site Croire Paroisses.com de Bayard. Par ailleurs, le hasard des rencontres l’a conduit à travailler sur des projets d'église: décoration, mobilier liturgique... Son expérience d'ingénieur de projet (son premier métier) l'a amené à mettre en valeur ses talents de sculpteur et peintre avec une palette de techniques très ouverte: Métal, bronze, marbre, verre, bois, émaux.. Ayant côtoyé Vézelay pendant de nombreuses années, il s'est imprègnié de l'art roman, de sa symbolique, de sa poésie, de sa vérité simple qui fait sa force d'expression. Son travail de création personnelle, issu de l'art moderne et évoluant vers une expression de plus en plus contemporaine, l'a amène à travailler pour l'église dans cette voie.

    Tout prés de Vanves, à la paroisse Saint-Benoît d'Issy les Moulineaux, Il a sculpté en 2008, une Sainte-Anne enseignant Marie dans un tronc de noyer. Il a réalisé deux oeuvres monumentales, l’une  destinée au parvis de la nouvelle cathédrale de Créteil qu’il a appelé  « Qui vous accueille, m'accueille ». Elle représente le Christ accueillant, thème de la commande du concours lancé en 2014 pour le Prix Pélerin du Patrimoine contemporain/ Chantiers du Cardinal Collège-lycée  L’autre est  destinée à la place centrale du collège lycée La Salle Passy Buzenval de Rueil Malmaison. Inaugurée le 18 Septembre dernier, elle représente Jean-Baptiste de la Salle, fondateur des frères des écoles chrétiennes. thème de la commande du concours lancé en 2015.  

  • L’EVENEMENT DU WEEK-END A VANVES : FETE A L’EGLISE SAINT FRANCOIS ET VOTE SUR UN PROJET DE STATUE

     Dernier dimanche de Septembre ou premier d’octobre, cette fête des retrouvailles pour la rentrée de la communauté catholique de Vanves, est devenue une tradition. Elle revêt un caractère particulier cette année, avec les 30 ans de la reconstruction de cette église qui sera célébré le jour de la fête de Saint François, le 4 Octobre, par une messe solennelle à 19H,  suivi d’un dîner partagé et de la projection d’un film de Michaël Curtiz sur « François d’Assise ». D’ailleurs, un spectacle a été présenté, hier après-midi sur la  « vie de Saint François », après messe de Rentrée célébré le curé Bertrand d’Auville et le pére Antoine Bouleau, animée par les Pertits Chanteurs du Val de Seine, un apéritif et un déjeuner partagé.

    Occasion pour les paroissiens de se retrouver, mais surtout de se prononcer sur un projet de statue de Saint François qui serait installée sur le parvis à l’emplacement du petit buisson, comme l’a expliqué le pére curé. « Il s’agit d’un projet emblématique, tourné vers l’extérieur, pour célébrer les 30 ans cette église, financé par le mécénat et l’appel aux paroissiens » a-t-il expliqué en posant la question : « Est-ce bien nécessaire ? N’y a-t-il pas d’autres dépenses ? Alors que l’église prend l’eau, malgré des travaux de rénovation de son toît terrasse réalisé au deux tiers, des fuites dans son sous sol…Mais l’Eglise n’a-t-elle pas une tradition séculaire pour susciter la réalisation d’œuvres sacrés. Il ne me semble pas incongru que cette statue voit le jour pour marquer cet anniversaire » a-t-il expliqué en annonçant que les glaces sans teints des bâtiments paroissiaux le long de la rue Gambetta dont beaucoup de vanvéens profitent pour se re-coiffer en allant ou en revenant du métro, seront décorés par une artiste, grâce à des dessins en forme de vitraux qui rappelleront la vie de Saint François.