Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ville de vanves - Page 5

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    17 CANDIDATS POUR LES 11 ET 18 JUIN 2018

    17 candidats se présentent dans la 10éme circonscription (Vanves/Issy) des Hauts de Seine. cinq de plus  par rapport à 2012 avec seulement 12 candidatures (14 en 2007). Tous des nouveaux sauf Laurence Vigué (LO) qui s’est déjà présentéen 2012 avec Anne Violaine Vignon (Parti Démocrate chrétien), Laurence Lecoq (Parti vote blanc), Nicolas Moreau (Nouvelle Done), Gabriel Attal (La République en Marche), ThomasPuijalon (PS), Messaoud Zazoun (Allons Enfants), Bertrand Soubelet (DVD), Stephanr Eros (UPR), Boris Amoroz (PC), Anne Laure Maleyre (FN), Gérald Dahan (La France Insoumise), Jeremy Coste (UDI), Marie Thérése Drelon (Parti animaliste), Michel Fossaert et Philippinr Cour (Debout La France)   

    COLIS PIEGE RUE RAYMOND MARCHERON

    La circulation a été interdite hier matin rue Raymond Marcheron aux véhicules et aux piétons à cause d’un colis suspect. Une première à Vanves. Ce qui n’a pas arrangé les choses en ce jour de marché. Les démineurs ont été appelés et ont fait sauté ce colis. La police est sur les dents, d’autant plus que ce n’était pas loin du commissariat, et que les gardiens de la paix doivent maintenant veiller à la sécurtité d’une ministre vanvéenne du gouvernement Macron/Philippe  

    PLAN VELO REGIONAL : GAUDUCHEAU EN ROUE LIBRE

    Avec son plan vélo adopté ces jours-ci, la Région s’est  donnée les moyens d’atteindre un triplement du volume de déplacements à vélos à l’horizon 2021 (2 millions). Il se compose d’un nouveau dispositif de soutien aux politiques cyclables du quotidien et des appels à projets sur des territoires à fort enjeu régional. L’intervention régionale sera ciblée en priorité sur les zone d’emploi et d’éducation, les quartiers de gares pour développer la pratique cyclable en prenant en compte l’ensemble des besoins des usagers : déployer de nouveaux équipements collectifs, en faveur des VAE (Vélos à assistance électrique), des ateliers de réparation, des vélos-écoles, des services vélos en gare ou en entreprise, l’implantation de points services vélos notamment dans les gares, développement du stationnement sécurisé, aménagement d’un réseau cyclable continu, pour développer un réseau fin, hiérarchisé, sécurisé et lisible, résorbant les principales coupures urbaines, alliant aménagements dédiés au vélo, zones de circulation apaisées, équipement et jalonnement des itinéraires pour garantir la lisibilité des liaisons cyclistes. « Le vélo ne peut pas être perçu comme la seule réponse aux problèmes de mobilités rencontrés par les Franciliens, mais bien comme un complément aux autres modes de déplacements : c’est cela la multi-modalité » a déclaré Bernard Gauducheau, porte parole de l’UDI, et président de la commission transport ,  en demandant de «mettre en place un plan prenant véritablement en compte les autres moyens de transports: métro, RER, bus, tram… et de développer des services annexes tels que les stationnements ou encore la sécurisation du matériel. Le déploiement du vélo dans toute la région Ile-de-France nous oblige également à prévoir un système anti vol et de protection du matériel. Nous attendons beaucoup de ce plan et nous regrettons ainsi l’absence de mesures spécifiques dédiées au développement des bornes de rechargement dont l’extension sur tout le territoire francilien est une priorité » a expliqué cet ex-cycliste du dimanche en concluant  « Il est vrai qu’à vélo, la majorité régionale a pris de l’avance sur nos collègues encore en marche mais je ne doute pas qu’ils sauront, à leur tour, franchir le pas ».

  • LEGISLATIVES A VANVES : JEREMY COSTE PREND L’ENGAGEMENT DE DEFENDRE LES REUSSISTES DE CE TERRITOIRE D’EXCELLENCE

    «  La pluie n’est pas notre alliée » comme l’a reconnu Erwan Martin, jeune élu (UDI) de Vanves, en ouvrant cette réunion publique du candidat Jeremy Coste et en retrouvant ce rôle d’animateur, avec Sabine, qu’il avait assumé lors de la campagne des élections municipales en 2014. Et cette « salle mythique » du préau de l’école Marceau, « pour la majorité municipale qui a l’habitide de s’y réunir dans le cadre de ses campagnes » comme l’a rappelé Bernard Gauducheau (UDI) au jeudi soir, devant Isabelle Debré (LR) et  Roger Karoutchi (LR), André Santini (UDI) et Vincent Blayac, président des jeunes UDI 92, alors qu’il tombait des cordes dehors. Ce qui explique peut être une faible participation, moins d’une centaine de vanvéens, mais beaucoup d’élus UDI de Vanves et d’Issy, LR de Vanves uniquement.

    Bernard Gauducheau, maire de Vanves  a ironisé sur « cette époque de jeunisme forcé », «  pleine de promesse » - « on reviendra rapidement à la réalité » - et ses 13 candidats  dans la 10éme circonscription – « ça a l’air tout et n’importe quoi ! » - « alors qu’il nous faut des représentants qui connaissent bien la vie politique ». Pour Isabelle Debré « dans la vie politique ce qui nous éloigne est moins important que ce qui nous rapproche » a-t-elle expliqué en ajoutant cette phrase pleine de sous entendu « je compte sur ta loyauté pour Vanves, et pour l’avenir » à l’adresse de J.Coste… et des autres UDI.  Roger Karoutchi a quand même reconnu  « qu’on n’est pas dans la situation la plus favorable » mais « qu’UDI et LR vont tout faire pour lui donner 20 ministres de droite » à Macron, en s’en prenant aux trois républicains qui ont rejoint Macron dont « Bruno Le Maire qui a défendu la réduction de la CSG, de l’ISG et qui va faire tout le contraire puisque le nouveau président veut l’augmenter ». André Santini a expliqué pourquoi il avait choisi sa ville plutôt que l’assemblée Nationale, car il a encore de grands projets à réaliser, dont il a parlé. « C’est pourquoi, il ne faut pas perdre la circonscription ! »

    Jeremy Coste a reconnu que ce « ticket UDI » a chagriné des Républicains (LR). « Mais c’est la droite humaniste et républicaine. Cette candidature est le fruit d’un parcours » qu’il a rappelé et qui l’a amené  sur « ce territoire d’excellence où les gens apprécient de s’installer et cette qualité de vie ». Il s’est engagé à « défendre ce qui est bien sur ce territoire, ces réussites, tout cet héritage  » face à des candidats « qui ne connaissent pas le fonctionnement de nos collectivités et de l’Assemblée Nationale ». Et il le fera à travers un programme qui devrait être distribué ses prochains jours, et plusieurs chantiers qu’il a commencé à dévoiler à l’occasion de cette réunion publique : La démocratie participative de proximité en associant les habitants à la décision politique à travers un conseil de la circonscription constitué d’élus de quartiers et de citoyens tirés au sort qui se réunirait tous les mois. La défense du bien être au travail en lançant une expérimentation  avec un barométre car il est essentiel de se battre pour être considéré dans son travail. Les collectivités en proposant un contrat d’engagement mutuel entre l’Etat et les communes, en leur donnant plus de pouvoirs de proximité. Mais il a bien d’autres idées en tête concernant la famille, l’éducation, l’écologie et l’outre-mer grâce à laquelle on défend la francophonie dans le monde

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    SOPHIE CLUZZEL, UNE VANVEENNE MILITANTE DEVENUE MINISTRE 

    Le blog de Vanves au Quotidien en annonçant hier que la nouvelle secrétaire d’Etat chargé des personnes handicapées est une vanvéenne et une  militante, avait rappelé que son combat avait commencé à Vanves,  en créant avec d’autres parents d’élèves  l’association « Grandir à l’école » pour favoriser la scolarisation des enfants trisomiques,  puis le collectif d’associations « SAIS 92 » (service d’accompagnement et d’information pour la scolarisation des enfants handicapés)  qui milite pour le soutien et l’accompagnement à l’intégration scolaire grâce à des auxiliaires de vie scolaire (AVS). « L’essentiel est de favoriser la scolarisation jusqu’à l’insertion professionnelle dans le respect, bien sûr, du développement individuel de l’enfant » expliquait  alors cette mére de famille. Elle préside depuis 2011 la Fédération nationale des associations au service des élèves présentant une situation de handicap. Elle s’est fait connaître en 2012 en organisant le premier Grenelle de l’intégration des jeunes handicapés dans la société, avec une cinquantaine d’associations. Pour elle, l’équipe d’Emmanuel Macron avait saisi l’enjeu actuel, celui d’avancer dans la scolarisation en « milieu ordinaire » : « La solution n’est plus hors des murs de l’école. Elle est dans les murs de l’école. Pour nous les familles, et je pense qu’Emmanuel Macron a compris cela, la solution est dans la formation,  dans l’accompagnement des enseignants, dans le travail sur l’environnement pour que l’on change ce regard et que cette scolarisation devienne vraiment effective. » expliquait elle sur France Culture lors de la campagne  

    TOUR TRIANGLE : PERMIS DE CONSTRUIRE VALIDE ET SIGNE

    Le site Valgirardin a annoncé que la maire de Paris a accordé le permis de construire à la tour triangle le 10 Mai dernier,  la demande de permis de construire ayant  été validée le 28 avril dernier.  La Tour s’élèvera sur 43 étages et accueillera plus de 78 000 m2 de bureaux, un hôtel, des commerces et des équipements publics, un  parking souterrain de 251 places de stationnement. La tour Triangle s’inscrit dans le projet global de restructuration en cours du parc des expositions, même si ce dossier est traité séparément. Elle sera située le long de l’actuel Pavillon 1, rue Ernest Renan.Les opposants à la Tour, dont le collectif d’associations  ont désormais deux mois pour contester ce permis de construire, ce qu’ils ne manqueront pas de faire

    LA NAVETTE MUNICIPALE PEUT ETRE SAUVEE ?

    Depuis qu’elle est payante, la navette municipale n’est plus du tout fréquentée, surtout par les aînés et les seniors vanvéens qui ont été habitués à sa gratuité depuis 30 ans. Le prix d’un ticket de métro revient très cher pour une petite distance pour des vanvéens qui ont une petite retraite. La municipalité aurait trouvée une solution pour éviter de la supprimer : instaurer une carte de réduction pour les retraités, selon quelques sources bien informées

    STADE DE VANVES C/ TAVERNY : 3 A 1

    « Une première victoire sur les trois matches pour terminer cette saison où nous avons besoin de faire le plein de points afin de " rêver " encore au maintien, même si nous ne sommes plus maître de la situation. En effet 5 clubs sont concernés mathématiquement pour rester en Ligue Paris IDF avec des confrontations directes dès dimanche pour Vanves à Franconville. A condition de l'emporter ceweek-end,  la dernière journée sera déterminante.Nous recevrons Gennevilliers, Malakoff va au Racing » indique Jean Claude Vignal après le match de dimanche dernier.Classements des cinq derniers: Vanves 35 pts, Malakoff 38 pts, Racing 38 pts, Franconville 40 pts, Taverny 41 pts…Sachant qu'une victoire c'est 4 pts, un nul 2 pts, une défaite 1 point.