Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ville de vanves - Page 4

  • TERRAIN SYNTHETIQUE DU PMS DE VANVES : QUELQUES RETATDS DÛS AUX INTEMPERIES ET A DES TERRAINS GORGES D’EAUX

    Les travaux  d’aménagement de la pelouse synthétique du terrain d’honneur qui devaintt se terminer le 22 Septembre ont pris du retard. Ils devraient plutôt se terminer dans la dernière quinzaine d’Octobre, ce qui mécontent les responsables de la section  football et des équipes d’expograph  Vanves, ainsi que la section athlétisme qui risquent de perdre des licenciés notamment parmi les jeunes et les enfants. Les intempéries de cet été expliquent ce retard mais aussi quelques erreurs dans les études qui n’auraient pas assez pris en compte le fait le site du PMS est gorgée d’eau. Il a fallu refaire et renforcer le nombre de couches sous le terrain pour en assurer l’étanchéité et éviter des remontées d’eaux en cas de grosses pluies 

    Tous les anciens de Vanves savent que passait par là l’ex-rû de Clamart qui alimentait la petite piéce d’eau du parc et se poursuivait vers la fontaine de la place du Val pour descendre la Seine via la rue d’Issy…ce qui explique pourquoi tant de blanchisseries s’étaient installées dans le Centre Ancien. Ce rû continue de descendre des hauteurs de Clamart en souterrain, en passant sous le PMS par une moaïque de petits canaux.

    Les vanvéens s’en sont aperçu lors de la pollution de la piéce d’eau du parc F.Pic par une fuite d’hydrocarbures provenant des cuves de la société Popihn situé à la gare de Clamart. Ils avaient imprégnié tout le sous sol du PMS, à tel point que des odeurs de pétrole remontaient par les regards répartis sur le PMS les jours pluvieux. Bien avant, les boulistes s’en étaient aperçus lorsqu’un trou s’était formé sur leur terrain à cause d’un effondrement souterrain.          

    Preuve qu’il faut avoir une bonne connaissance du site et son historique pour le réaménager comme ce fut le cas lors des premiers travaux de réaménagement et de restructuration du PMS entre 1990 et 1992 suivis de très prés par des spécialistes dont le directeur du service  des sports de l’époque, Gérard Clérin qui avait la maîtrîse des travaux  : construction de deux murs de soutainement pour remplacer le talus des trois plateformes qui lui a donné son aspect actuel, remise aux normes du terrain de football annexe en mélange terre-sable synthétisé en une surface de jeu en sable fillerisé de schiste de houille stabilisé mécaniquement, réfection de la piste d’athlétisme passant d’un revêtement en cendre à un revêtement synthétique tout temps avec création d’un sixiéme couloir et une extension de la ligne droite, réaménagement des aires de concours (saut en longueur, javelot), construction d’un nouveau pavillon des sports

    Une première grande intervention qui a été suivi par d’autres depuis 2001 : les deux courts de tennis couvert en 2006, l’installation d’une pelouse synthétique sur le terrain annexe couplée avec la construction d’une cuve de stockage d’eau de pluie sous le terrain, et maintenant le terrain d’honneur, et bientôt la rénovation des tribunes avec de nouveaux bâtiments de part et d’autres, qui a pris du retard à cause de recours  déposés par des riverains. 

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    TRAVAUX : Spectaculaire intervention lundi et matin au PMS André Roche. Des électriciens ou éclairagistes ont grimpé sur les immenses poteaux qui supportent les projecteurs éclairant les terrains de football, sûrement pour un entretien ou des travaux de maintenance

    FOOTBALL : En Championnat D1, dimanche dernier,  le Stade de Vanves a été battu par Rueil :  0/1. «Le résumé de ce match est une histoire de penaltys ! Au bout de 5 mn de jeu l'arbitre siffle un penalty en notre faveur, celui-ci est mal tiré directement sur le gardien adverse. Un peu avant la mi-temps nouveau penalty en faveur de Rueil, celui-ci est transformé. La seconde période se résume a une attaque (Vanves ) contre défense ( Rueil ), nos joueurs n'arrivant pas a forcer «le verrou» adverse » a constaté Jean Claude Vignal, président de la Section Football .

  • LES ELECTIONS SENATORIALES A VANVES : L’OBESSION D’ISABELLE DEBRE

     «Le risque n’est pas de perdre la majorité au Sénat, mais que Macron obtienne les 3/5 pour pondre je ne sais quelle réforme constitutionnelle» répétent sans cesse les candidats tant LR qu’UDI dans cette campagne des élections sénatoriales. «C’est même  une obession au quotidien  dans nos réunions d’Isabelle Debré qui en parle, et elle a raison, parce qu’il faut non seulement préserver à droite le Sénat, mais faire en sorte que le gouvernement ne dispose pas des 3/5e entre l’assemblée et le Sénat. Si le gouvernement les obtient, toute opposition est vaine parce que cela veut dire que la moindre révision constitutionnelle, y compris, contre les collectivités locales, que le gouvernement souhaitera, il aura la majorité pour le faire, quoi que l’on dise» explique Roger Karoutchi, comme il le fera avec elle lors de la réunion prévue à l’école Larmeroux jeudi à 19H30 avec les grands électeurs vanvéens

    « Au Sénat, on fait de l’opposition positive ! Ce n’est pas dans l’ADN du Sénat de s’opposer systématiquement pour s’opposer. Si Macron a les 3/5e, on ne pourra plus rien proposer ! Il n’ira jamais jusqu’au référendum pour deux raisons : sa popularité est en berne, et on ne répond jamais à la question lorsqu’on organise un référendum, mais à la personne » explique Isabelle Debré. «Au sénat, nous souhaitons pouvoir discuter avec le gouvernement, et passer les amendements que l’on croit être bon pour le pays. Et nous aurons des textes extrêmement importants immédiatement, il nous fait des sénateurs expérimentés qui connaissent déjà les dossiers et le fonctionnement du Sénat, car il faut être immédiatement opérationnel. C’est la force de notre liste, car nous avons 3 sénateurs expérimentés, des co-listiers élus locaux qui connaissent bien les dossiers, qui sont pluridisciplinaires.  Notre liste est légitime, expérimentée, fidèle, loyale» expliquera t-elle encore jeudi prochain .