Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

ville de vanves - Page 2

  • VANVES CONCERNE PAR LA MISE EN PLACE d’UNE ZONE A FAIBLE EMISSION (ZFE)

    La création d’une ZFE (Zone à Faible Emission)  à l’intérieur du périmétre de l’A 86  a été acté lundi drenier par le conseil métropolitain auquel participait le maire de Vanves comme ses 133 collégues de la métropole du Grand Paris. Il devra prendre un arrêté municipal et faire voter son conseil municipal.

    Concrétement pour les vanvéens, cette mesure s’appliquera à compter de juillet 2019 aux véhicules Crit’Air 5 et non classés, quelle que soit leur motorisation (diesel immatriculé avant 1981 ou essence), Jusqu’à 200 000 véhicules polluants pourraient être concernés dès Juillet 2019 sachant qu’ils sont déjà interdit à Paris. Mais l’objectif poursuivi est d’aller jusqu’à la fin de la circulation de tous les véhicules essence en 2030 :  Ainsi les véhicules Crit’Air 4  (diesel immatriculé entre 2001 et  2005) seraient concernés en 2021, suivi par les  véhicules Crit'Air 3 (diesel immatriculés entre 2006 et 2010 et essence entre 1997 et 2005) seraient interdits en 2022, puis à partir de 2024 les Crit'air 2 (Diesel àpartir de 2011 et Essence de 2006 à 2016) . Ainsi, seuls pourraient circuler les véhicules «propres» (électriques, hydrogènes, GPL, GNV) à l'intérieur de la Métropole du Grand Paris à partir de 2025/30  

    La mise en place d’une ZFE est une obligation légale. Le déploiement de ZFE doit être inscrite dans le projet de loi d’orientation des mobilités «qui portera ainsi l’ambition de voir ces zones se déployer dans d’autres villes françaises, notamment celles dont les seuils de concentration de polluants atmosphériques sont régulièrement dépassés. Il donnera aux collectivités les moyens de les mettre en œuvre facilement et de manière adaptée à chaque situation locale» indique-t-on au ministère des Transports. «Ce n’est pas une décision dogmatique mais une question de santé publique et une urgence climatique» constatent les élus qui défendent cette mesure.

    Patrick Ollier, président de la MGP, expliquait, encore récemment dans le JDD : «Dans l'aire métropolitaine, dans les 131 villes, il y a environ 5.000 morts par an dans la zone. Ils sont liés à la pollution. Est-ce que les maires de cette zone peuvent rester indifférents à cela ? La réponse est non».  Anne Hidalgo maire de Paris  a toujours expliqué qu’elle ne souhaite pas que des parisiens se retournent contre les élus sur le plan judiciaire parce qu’ils n’auraient rien fait dans ce domaine, dans quelques années, comme c’est le cas avec l’amiante.

    D’autres élus s’inquiètent d’une complète déconnexion avec le déploiement des nouveaux transports en commun : «C'est une chose indispensable. En revanche, ce qui m'inquiète beaucoup, c'est le rythme auquel il va falloir parvenir, en complète déconnexion avec le déploiement des nouveaux transports en commun et avec une prise en compte limitée de la question sociale » expliquait récemment un collègue du maire de Vanves. La MGP a prévu des mesures d’accompagnement, en proposant de créer un guichet unique qui permettra de coordonner toutes les aides de l’Etat et des collectivités pour l’achat de véhicules propres, qui doivent nécessairement accompagner la mise en place d’une telle ZFE.

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE CULTURELLE

    Madi 13 Novembre

    A 19H à l‘hôtel de ville : Réunion restreinte concernant la sécurité dans le quartier du Plateau avec le maire, le commissaire de police, des conseillers de quartiers, des représentants d’associations et de syndics 

    A 20H15 à la salle Barolet : Comité Directeur du Stade de Vanves

    A 20H30 à l’église Saint François : Première des 3 conférences inter religieuses lancée à l’initiative de Daniéle Nizieux et Renaud Paul qui après avoir réfléchi entre chrétiens et musulmans sur les fondamentaux de notre religion, au sein des Café Théo, ont souhaité se pencher sur les conditions d’un dialogue interreligieux qui nous conduira à un meilleur vivre ensemble dans la cité.  Ils ont invité  Jean Françoix Colossimo, parler sur le théme : « Enfant d’Abraham Qui es tu mon frére ? ». Spécialiste du christianisme, historien, essayiste, auteur de livres et de films documentaires, il est directeur général des éditions du Cerf  et président de l’Institut Saint-  Serge

     Samedi 17 novembre 2018 –

    A 10H Salle Henri-Louis Barolet : 54ème Coupe de l’Amitié du Ciné Images Vanves avec des projections de films  et une soirée de gala à 21H30 avec la Lecture du Palmarès

    Dimanche 18 novembre

    A partir de 11h30 au marché de Malakoff sur le stand des «huitres de Marennes» : Concert du groupe de musiciens vanvéens Dakoté  autour d'un petit verre de blanc et d'une douzaine d'huitres

    A 16h à l’Eglise Saint-Rémy, Place de la République : L’association Orgues de Vanves vous  propose un concert avec Yves  Gersant à la trompette et Loïc de Lacombe à l’orgue.

    A 17H au Rosier Rouge : Concerto « Oratorio » organisé par l’association ARDEV et la Compagnie du Pont Marie au profit de l’association des « Amis du Rosier Rouge » avec les solistes et l’ensemble vocal ARDEV, et la participation de Françis Galais, mezzo-soprano et coach vocal

  • LES RESULTATS SPORTIFS DU WEEK-END A VANVES

    EXPOGRAPH VANVES : L’HISTOIRE SE REPETE AVEC UNEDEFAITE 1/0

    «Encore une fois, la meilleure équipe n’a pas gagné, et sans parti pris, Expograph a montré un beau jeu académique, plaisant mais il aura encore manqué ce petit coup de pouce de la chance qui aurait pu par 3 fois permettre à Salam Sy, combatif de transformer ses actions en buts. Hélas à chaque fois au ras du poteau gauche du gardien adverse et nos adversaires sur une action anodine ont transformé en but leur seule action du match. Expograph paye cache, la belle série s’arrête , et tous sans exception ressortent encore frustrés de ce match. Les nouveaux joueurs commencent à se trouver et nous donnent la certitude que cela va payer. Cependant, aujourd’hui ,le football est dur pour nous,injuste,mais cela fait partie du jeu. Courage, les beaux jours arrivent» espére Jean Royer, co-président .

    LE STADE DE VANVES BAT COLOMBES 4 A 1

    «La passe de 3 pour le stade de VANVES, après le Basket et le hand c'est au tour du football. Nous avons assisté à un match plein, avec des buts venus « d'ailleurs ». Un premier but dans la lucarne pour notre numéro 9, puis un but sur penalty. Score à la mi-temps 2 a 0. A la reprise nos adversaires reviennent dans le match  en inscrivant leur seul but. Sur un tir des 30 mètres le joueur n°6 aggrave le score. A 10 minutes de la fin du match un centre tir abouti sur le poteau intérieur et conclu le score.Le compte rendu de la rencontre de dimanche dernier laissait entrevoir ce qui c'est passé ce week-end. Espérons que nous sommes sur la bonne voie» indique Jean claude Vignal président de la section Football.