Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

saint remy - Page 5

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    BANQUET : Le traditionnel banquet des seniors pour le nouvel an qui se déroulait au Pavillon Dauphine  depuis prés d’une vingtaine d’années, sera accueillit dans un autre établissement du côté du Kremin Bicêtre pour le nouvel an 2015. Dominique Ambert, gérant ce restaurant de la place Dauphine, dont la famille vit à Vanves, n’a pas vu sa concession renouvelée par la ville de Paris. IL devrait être remplacé par Potel et Chabot, la mairie de Paris ayant réussi à l’éliminer après une première tentative en 2013 au profit du traiteur Raynier Marchetti.

    LOGO : Les paroisses de Vanves ont un nuveau logo composé de 3 éléments : La croix au centre, marquant « la présence du Christ au cœur même de nos paroisses et qu’en toute chose, activité, groupe, c’est le Christ que nous voulons faire passer et transmettre » explique le pére curé Vincent Hauttecoeur dans Sel et Lumière. La base ou socle, avec les deux paroisses, Saint François d’Assise et Saint remy. « Elles sont mises en couleur plus vive, car elles sont la vitrine, au premier plan. Elles sont le lieu de notre vie avec Dieu et votre vie spirituelle ». Enfin les losanges de tailles et de couleurs différentes. « Ils prennent leur source, sur la croix, c'est-à-dire au Christ et patent dans différents horizons. C’est notre mission de tout chrétien : partir du Christ pour rayonner, pour annoncer, pour témoigner de lui de différentes manière, d’où les losanges de différentes longueurs. Chacun rayonne ou témoigne à sa manière du Christ dans le lieu où il vit ».

  • LES RENDEZ-VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE DE TOUSSAINT

    Une semaine de vacances et de Toussaint qui se ressent beaucoup à Vanves car les vanvéens partent dans ces temps calmes. D’où des rues plus calme, un marché moins fréquenté ce samedi. Ce qui ne veut pas dire que rien ne se passe, surtout sur le plan, sportif. C’était le cas pour les rugbymens de Vanves, avec la jeune équipe des Servals (23 ans de moyenne d’âge) qui participait à sa deuxième rencontre officielle en championnat FFSE où elle a perdu 54 à 14 contre l’équipe de la Société Générale au stade de la grenouillère à Antony. « Ayant joué à 14 contre 15 en raison d’un forfait de dernière minute puis à 13 contre 15 (nez cassé d’un joueur), l’équipe s’est bien battue et à même ouvert le score avant d’exploser en seconde mi-temps face à un adversaire en surnombre et physiquement plus imposant. L’abnégation et le courage des joueurs sont cependant un vrai motif de satisfaction et l’équipe est en progrès » témoignait Laurent Cazenave-Lacroutz président de la Section Rubgy du Stade de Vanves

    Samedi 1er Novembre

    A 10H à Saint François d’Assises, à 10H30 chez les Bénédictines à 11H15 à Saint Remy : Messe de tous les Saints suivie à Saint François d’un déjeuner partagé organisé par Lucie et François Xavier Choutet, foyer d’accueil  

    A 20H au Gymnase A .Roche : Match de Basket Vanves -  Sceaux

    Dimanche 2 Novembre

    A 16H au cimetière : Prière et Bénédiction des tombes : La communauté chrétienne de Vanves propose de mettre une lumière sur les tombes de fréres et sœurs défunts en signe de notre communion et de notre prière pour eux. « Après un temps de prière tous ensembles les prêtres se rendront sur la tombe des familles et la béniront »

  • LES PAROISSES DE VANVES LANCENT DES DINERS « 4X4 » : « Mieux connaître son voisin, pas uniquement de palier, et donner un sens au mot « communauté vanvéenne !»

     «Le diner « 4x4 » est une invitation mieux connaître celui qui partage le banc paroissial et à accueillir les nouveaux arrivants et ainsi donner un sens aux mots « communauté chrétienne » expliquent Lucie et  François Xavier Choutet, foyer d’accueil à Saint François  à propos cette initiative lancée par eux l’année dernière. « Cette idée est venue parce qu’on nous en avez déjà parlé, l’un de mes frères ayant participé à ce genre d’initiatives à Chartres  où il venait d’arriver. Et c’était formidable pour connaître plein d’autres personnes. Quand nous avons pris cette mission foyer d’accueil, nous l’avons proposé, ce qu’a accepté le pére Hauttecoeur. On sait bien que le repas est convivial. C’est dans la lignée du barbecue de l’été, de ses repas organisées à l’occasion des fêtes de la Saint François ou de la Saint Remy » explique François Xavier dans cette interview

    Vanves Au Quotidien - Pourquoi dénomination « 4x4 » qui a interpellé les vanvéens ?

    François Xavier-Choutet : « Très schématiquement, ce sont 4 dîners dans l’année, et à chaque dîner, il y a  4 binômes de 2 personnes. Nous avons lancé cette initiative l’année dernière au cours de laquelle nous sommes arrivé à rassembler 40 personnes, ce qui est la providence parce que cela fait 8 équipes pour 5 dîners. Et pour cette année, nous avons réussi à avoir 72 personnes pour 4x9 Diners, un en Nov/Dec, un autre en Janv/fev, puis en Mars/avril et enfin en Mai/Juin, soit 36 diners durant cette année 2014/15. C’est une opportunité et une occasion de faire communauté et ces dîners répondent à un besoin de chaleur à mettre au sein de notre communauté qui a laz chance d’être déjà très chaleureuse. C’est aussi une initiative  inter générationnel, de 22/23 à 90 ans, qui ne concerne pas uniquement les couples, mais aussi des personnes seules qui se sont inscrits avec un ami ou toute seule et un tirage au sort lui donne un binôme.

    VAQ- Quelle est la régle du Jeu ?

    F.X.C. : « Pour que cela fonctionne bien il faut un petit groupe de 8 personnes, qui ne se choisissent pas car elles sont tirées au sort,  par dîner. Ainsi, elles vont  découvrir à chaque diner, des personnes différentes. Au premier dîner, chaque binôme va connaitre 6 autres personnes et ainsi de suite pendant 4 dîners. Et à la fin de l’année, ces participants auront rencontré 24 personnes différentes, avec le simple engagement de participer à chaque diner et de recevoir une seule fois chez soi. Sachant que lorsqu’on reçoit, on ne fait que le plat principal, et les autres apportent, chacun, un plat. Et pour ceux qui ne peuvent pas recevoir, on se dérouille toujours pour trouver une solution et se mettre avec quelqu’un qui peut recevoir.Certains ont invités l’un des prêtres des paroisses

    VAQ - Qu’en ont retiré les participants l’année dernière ? 

    F .X.C. : « Au bout d’une à deux séquences de diners, plusieurs personnes m’ont dit : « c’était très sympa. J’ai pu découvrir telle ou telle personne que je voyais comme cela à l’église ». Et c’est exactement l’objectif. Le fait d’aller chez quelqu’un alors que l’on pouvait le cotoyer depuis longtemps sans avoir l’opportunité d’aller chez lui donne ces résultats extraordinaires. Finalement, on force un peu la rencontre, et ses personnes apprécient. C’est la providence qui fait la réunion. Rapidement, ils m’ont dit : «  on voudrait les revoir. Et ce serait bien de faire à la fin de l’année, un dîner avec tous ceux qui ont participé ». Ce qui a été fait fin Juin à Saint francois, avec un grand banquet. Une très grande majorité ont reconduit leur participation, pour découvrir de nouvelles personnes ».