Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

rosier rouge - Page 8

  • WEEK-END A VANVES COINCEE ENTRE FETES DES VOISINS, BROCANTE ET ELECTIONS EUROPEENNES

    Ce week-end fut très chargé en événements à Vanves qui avait commencé par la fête des Voisins dans 67 lieux différents du simple hall d’immeuble à une ou deux rues comme celles de l’Eglise et Gaudray où les riverains les avaient bloqué pour faire la fête malheureusement sous un temps grisâtre et incertain qui a quelque peu bousculé la journée de samedi avec sa fête  sur le Plateau,  la kermesse de la Paroisse saint François qui s’est prolongée Dimanche, et la visite du rû de Vanves organisé par l’association « Espaces » en fin d’après-midi. Bernard Gauducheau et Isabelle Debré ont fait la tournée de toutes ces manifestations sachant que Dimanche serait consacré à la tenue des bureaux vote, la sénateur achetant confiture à la paroisse St Luc et le miel de printemps du curé à la paroisse Saint François. « Il y a maintenant deux récoltes de miel à l’automne mais aussi au printemps maintenant » indiquait Vincent Hattecoeur curé de Vanves qui sera en retraite annuelle cette semaine. Beaucoup de vanvéens ont dû aller au Kiosque de Corentin Celton Dimanche, puisque le marchand de journaux à côté de l’église Saint Remy est définitivement fermé, ayant mis la clef sous la porte, comme l’a constaté le jeune serbe, vanvéen,  qui le tient avec sa sœur et a retrouvé quelques visages connus.

    ROSIER ROUGE : Ce foyer d’accueil pour les familles d’hospitalisés en Ile de France venues de très loin, a organisé à l’occasion de la fête des Voisins une après-midi porte ouverte Vendredi dernier. Occasion pour une douzaine de vanvéens, parmi d’autres visiteurs,  de découvrir cet établissement qu’ils ne connaisaient pas, avec pour guides ses bénévoles qui remplissent de multipes taches – certains animent un biblio café 2 fois par semaine ou une visite de Paris chaque Mercredi matin entre 9H30 et 12H -  ou ses dirigeants, Emma Canatar, directrice et Aurélie Benoit, chef de service. Ils ont visité la grande salle de séjour, le self service mais aussi sa cuisine où les résidents peuvent confectionner quelques plats épîcés venus des îles, sa salle multimédia qui permet de garder des liens avec la famille via Internet et qui a remplacé les 3 salles TV depuis que des téléviseurs ont été installés dans les chambres, et sa chapelle où tous les dimanches à 11H30 se déroule une messe polynésienne avec des membres de la communauté francilienne…Occasion de savoir où on en est du projet de construction d’une résidence sociale d’une centaine de logement avec créches et local pour le libre service social : Le bail devrait être signé à la mi Juin avec Toit et Joie, ce qui permettrait de commencer les travaux qui devraient durer deux ans. 

    KIWANIS : Le défilé qui clôture ce « Parcours d’Activités Motrices des Hauts de Seine » est toujours un grand moment d’émotion comme l’ont constaté les nouveaux conseillers municipaux de la majorité municipale présents samedi au PMS André Roche. Les 350 handicapés défilent regroupés par centres devant la tribune du stade sur la piste d’athlétisme, et reçoivent des médailles distribués samedi dernier  par Bernard Gauducheau, Isabelle Debré, Bertrand Voisine, Françoise Saimpert,  Maxime Gagliardi avec Philippe Thieffine qui étaient présent depuis leur arrivée et ont pique-niqué avec eux, Hervé Helvouet, Bernard Roche…mais pas un seul élu de l’opposition, pour la bonne raison que la mairie ne les a pas convié, « le maire ayant repris ses mauvaises habitudes » selon Jean Cyril Le Goff, conseiller municipal et membre du CCAS qui n’a pas l’intention de s’imposer dans ces manifestations – et ce n’est pas la première fois - pour mettre le maire face à ses responsabilités démocratiques, de respect du suffrage universel et des élus quels qu’ils soient. Ils étaient d’ailleurs présent aux dernières éditions avec le Conseiller général Guy Janvier puisqu’elle est organisée,  avec le concours du Conseil Général des Hauts de seine. Le président du district France-Monaco de Kiwanisport qui était présent a donné quelques chiffres intéréssants : « Les 250 clubs de ce district qui regroupe 5000 membres (600 000 dans le monde dont 300 000 jeunes) organise au moins une dizaine de manifestations par an chacun, dont ces fameux Parcours d’activités Motrices  et consacrent 2,5 M€ à l’action sociale » indiquait il

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES D’UNE SEMAINE ECOLOGIQUE, CINEMATOGRAPHIQUE ET EUROPENNE

    Ce week-end a surtout été marqué par les 150 ans du lycée Michelet avec musée éphémére, visite-spectacle  itinérant historique qui ont fait le plein, le banquet spectacle qui a rassemblé plus de 600 personnes avec Patrick Sorin, le proviseur, André Santini, Isabelle Debré, Bernard Gauducheau, Catherine Margaté, Lucile Schmid et beaucoup d’anciens élèves comme le docteur Thoumieux, un spécialiste de la communication politique des collectivités locales avec Gérard Lesuisse… Ils cotoyaient  la jeune génération d’élèves qui avait été mobilisé pour cet événement, et certains de leurs parents eux-même anciens élèves dans une ambiance conviviale. Une soirée cloturée par l’illumination du pavillon Mansart et un feu d’artifice qui a dû réveillé tous les quartiers environnants. Un événement sur lequel reviendra le Blog et qui se prolongera avec ce livre sur la mémoire du lycée Michelet sur lequel a énormément travaillé Jocelyne Grandiau, y passant des nuits blanches même, qui devrait être disponible à partir de Juin ou de la Rentrée. Les visiteurs ont en  découvrir un exemplaire pilote avant de passer commande

    Ce week-end fut aussi sportif avec cette journée du bénévolat organisée par le Stade de Vanves qui s’ajoute à la journée Porte Ouverte pendant le Forum des Associations – prévu le 7 Septembre prochain pour la Rentrée 2014 – et le mini-cross de Noël pour les enfants du Stade. Une occasion de mobiliser les vanvéens pour venir encadrer bénévolement les jeunes sportifs des 15 sections de cette association omnisport, dont les parents. Et elle en manque, car il y 73 bénévoles pour 4650 adhérents  dont un tiers pour la Plongée et 40 pour les autres sections, alors que des sections sont fortement sollicités comme le football, le basket, le hand, la natation…et qu’il faut assurer un certain renouvellement. Enfin, ce week-end a vu, pour la première fois, une équipe de Vanves participer au tournoi de golf des communes des Hauts de Seine. Maxime Gaglardi maire adjoint et Philippe Thieffine conseiller municipal délégué leur ont rendu visite samedi matin aux Haras de Jardy. 6 vanvéens représentaient Vanves avec un tee shirt aux armes de la ville. Il parait que Vanves compte 300 golfeurs licenciés. 

    Cette semaine sera cinématographique avec ce festival cinéma-ecologie qui se déroulera pendant une semaine au lycée Michelet grâce aux associations La Ruche et l’AMAP Le Panier Vanvéen, avec en toile de fond le festival de Cannes où sont présentés une dizaine de films financés par le Conseil Régional. Et Européenne avec ces élections au Parlement Européen qui vaudront à Vanves, un dimanche animé avec la brocante du Plateau et la kermesse de Saint françois. Au fait, personne n’a salué le départ à la retraite d’un facteur de Vanves qui assurait depuis longtemps la tournée dans le Centre Ancien, entre la place de la République, la place du Val, le Boulevard du lycée, et les rues avoisinantes : Daniel le postier avec son  vélo et ses cheveux longs est partit à la retraite discrètement un certain 10 Mai.

    Lundi 19 mai 2014

    19h30 à l’hôtel de ville : réunion publique de quartier du Centre Saint-Rémy à l'Hôtel de Ville de Vanves

    20H à Boulogne (Espace Landowski) : L’UMP Vanves avec Isabelle Debré et l’UMP Boulogne avec Pierre Christophe Baguet organise une réunion publique sur les élections européennnes avec Patrick Devedjian, Valérie Pécresse, JJ Guillet, R.Karoutchi et les candidats de l’UMP : Philippe Juvin, Constance Le Grip et Geoffroy Didier

    Mardi 20 Mai 2014

    A 20H30 au Lycée Michelet (Festival Cinéma-Ecologie) : « Tara Océans  – le monde secret (4) » de Michaël Pitiot avecc un débat avec Victoire Guillonneau chargé de campagne au sein de l’association Bloom  qu œuvre pour la conservation marine

    Jeudi 22 Mai

    A 19H30 à l’espace La tuilerie : Conférence du Challenge Club sur « le modèle économique » par Jean Yves David coach d’affaire qui a crréé Mentorys, société spécialisé dans l’accompagnement des dirigeants de PME/PMI et rejoint le réseau Action Coach en  2009.

    A 20H30 au Lycée Michelet (Festival Cinéma-Ecologie) : « Les semences prennent le maquis » de Nathanaël Coste et Marie Gabeloux et « L'Aquitaine cultive la biodiversité » de Bio d'Aquitaine/AgroBio Périgord suivi d’un débat avec Gy Kastler et Pierre Rivière  

    Vendredi 23 Mai  

    A 13H30 au Rosier Rouge : Journée Portes Ouverts au Rosier Rouge

    A 18H dans les immeubles de la ville : Fête des Voisins

    A 20H30 au Lycée Michelet (Festival cinéma-Ecologie) : « Une contre histoire de l'internet de Sylvain Bergére suivi d’un débat avec Laurent Chemla membre de l’association « quadrature du Net et auteur d’un live « confessons d’un voleur : internet, la liberté confisquée ». 

    A 21H30 dans le jardin de l’espace J.Monnet : Diffusion en extérieur des « Tontos flingueurs »

    Samedi 24 Mai

    A 8H30 au PMS A.Roche : 21éme Parcours des Hauts de Seine d’activités motrices de l’association Kiwanisport

    A 14H à  Saint Luc : Journée d’entraide et d’amitié de la paroisse protestante

    A 14H30 à Saint François : Kermesse de la Paroisse

    A 17H  place du Président Kennedy  : Les organisateurs du Festival Cinéma-Ecologie avec l’association Espaces proposent une ballade à travers la ville en quête du rû de Vanves et du patrimoine lié à l’eau qui fit la renommée de Vanves

    A 19H 30 au Lycée Michelet (Festival cinéma-Ecologie) : Buffet préparé par l'AMAP Le Panier Vanvéen suivi à 20h30 du film « Le bien commun : l'assaut final » de Caroline Poliquin et du débat avec François Flahault qui anime un séminaire d’anthropologie philosophiquer à l’EHESS auteir de « Où est passé le bien commun ».  

    Dimanche 25 Mai à

    8H dans les 19 Bureaux de vote (jusqu’à 20H)  : Elections des députés au parlement européen

    9H sur le Plateau (Rue J.Jaurés) :  19éme vide grenier/Grande Braderie du Plateau avec une brocante jeunesse réservé aux 11-17 ans organisé par l’ESCAL Et le club 11/17

    A 10H à Saint François : Kermesse de la paroisse

    A 15H devant l’entrée du Parc F.Pic : Visite commentée du parc F .Pic organisée par la Commission « rues et parc » du Conseil des Seniors

  • UN CAFE DES AIDANTS A VANVES MENSUEL AU BRISTOL : UN TEMPS D’ECHANGE ET DE REPIT

    Le cinquième café des aidants de Vanves se tient aujourd’hui entre 15H et 17H30 au café Le Bristol (rue J.Bleuzen) sur le thème « organiser des vacances ». Son  but est  de permettre à une personne qui aide au quotidien, un proche atteint d’une maladie, d’un handicap, d’une perte d’autonomie, d’avoir un petit temps de répit. Et d’en profiter pour rencontrer et échanger avec d’autres aidants, ce qui  leur permet de se sentir moins seul, de discuter avec les autres, de s’épauler. Il est justement le résultat, là aussi d’une rencontre, entre d’un côté, la plateforme d’accompagnement et de répit des aidants Lannelongue  qui a ouvert en Avril 2013, adossé à l’accueil de jour de la fondation Lannelongue, et de l’autre, le Rosier Rouge qui accueille et accompagne des familles d’hospitalisés qui ont un proche malade. Ils avaient, chacun de leur côté, pris contact avec l’association française des aidants (AFA) qui les a mis en relation pour créer ce café des aidants de Vanves, comme il en existe d’autres en France. Il est animé par Christel Caron, psychologue de la plateforme, un travailleur social ( assistante sociale de la CRAMIF ou de l’AP-HP), et  Aurélie Benoit-Grange chef de service au Rosier Rouge comme animatrice

    Le premier Café des Aidants s’est tenu en Décembre 2013 au Bristol, c’est à dire dans un endroit convivial et pas une institution. ll ne s’agit aucunement d’un groupe de parole, fermé, les aidants étant libre de venir ou non, s’ils ont envie, sans obligation d’asuidité, ni d’inscription. « Ils viennent surtout pour régler des questions pratiques au niveau de leur quotidien. Et ils sont demandeurs de conseils, de savoir comment cela se passe chez les autres, comment faire lorsqu’ils ont un problème, avoir quelques petites recettes pour telle ou telle situation » expliquent Christel  Caron et Aurélie Benoît Grange. Ils étaient 17 au premier café des aidants, 5 au second, 14 en Mars qui avait pour théme « prendre du temps pour soi », car ses personnes qui aident un proche, atteint d’alzheimer ou  du cancer,  handicapé ou hospitalisé, ont du mal à prendre du temps pour eux. Ils culpabilisent : «  Prendre du temps pour soi, c’est culpabilisant car c’est du temps que l’on ne donne pas à la personne aidée, mais cela demande aussi de l’organisation pour eux. Tout devient compliqué : Est-ce que cela va bien se passer ?  Beaucoup nous disent que l’entourage est parti, que leurs relations ont changé, ayant perdu beaucoup d’amis, et pour ceux qui travaillent, le soir ils sont tellement avec l’aidé qu’ils oublient de s’accorder du temps, d’avoir une vie sociale. Et puis c’est fatigant car ils ne savent pas comment l’aidé va réagir, comment la journée va se passer » indiquent elles  en reconnaissant que « la problématique abordée chaque mois, permet à chacun de trouver son compte.  Même si cela ne intéresse pas, ils viennent tout de même parce que cela leur fait du bien de venir. On l’entend souvent »

    « Le fait d’échanger leur permet de se sentir moins seul, de discuter avec les autres. On s’aperçoit que l’on a depuis décembre quelques habitués. Certains restent ensemble lorsque le café des aidants a pris fin. Un réseau est en train de se constituer, et c’est l’objectif de ce café : Que les gens puissent échanger entre eux, avoir des contacts pour s’épauler, se stimuler, ne pas se sentir seul. Il a permis de créer des liens qui se prolongent car ils restent là. Certains ont échangés leur numéro de téléphone, deux aidants sont partis en vacances ensemble avec leurs aidés à la campagne, et ils ont pu faire ainsi un relais. Ils nous ont même demandé de faire une petite fête avant les vacances, ce qui montre leur intérêt »  indiquent Christel et Aurélie qui se sont répartis les  rôles avec le  travailleur social qui permet de répondre sur le fonctionnement des aides financières. « Beaucoup ont envie de parler et  il faut savoir réguler la parole, car ils ont tellement de chose à dire, à déverser. Si nous n’étions pas là pour organiser le temps, on serait tout de suite débordé et on n’arriverait pas à s’écouter. On  est d’ailleurs avec les aidants, pas l’une à côté de l’autre ».  

    Ainsi cette initiative répond à un véritable besoin grâce à ses deux organismes, le Rosier Rouge qui accompagne les familles d’hospitalisés venant de province, et la plateforme d’accompagnement et de répit des aidants Lannelongue  qui remplit l’objectif n°1  du plan Alzheimer 2012 : reccueillir  les besoins et les attentes des aidants afin de leur proposer tout un panel d’offres de répit qui existent sur le territoire couvert  par cet organisme (Vanves-Issy-Malakoff-Montrouge-Clamart-Bagneux-Meudon). Christel Caron grâce à sa formation de géronto-psychologue  permet de cîbler précisement leurs besoins et de faire des propositions, afin de leur proposer quelque chose d’adapté et de les accompagner : soutien psychologique ponctuel, individuel, en groupe, activités de relaxation, aider à mettre en place un  accueil de jour etc … « Et il y a des attentes qui ne sont pas satisfait sur notre territoire. Le but est de les aider à montrer des projets, proposer des activités, ce qui est le cas avec le café des aidants. D’ailleurs nous souhaitons  toucher les  aidants qui ne le savent pas ou qui ne sont pas encore dans la démarche d’aller chercher de l’aide auprès des services adaptés.  Nous avons mis des flyers chez les médecins, dans les pharmacies et surtout  dans des commerces comme les boulangers,  et dans nos réseaux respectifs… » explique t-elle