Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Sports - Page 3

  • BILAN ET CRITIQUES SUR LE DISPOSITIF DE RESEVATIONS DES COURTS DE TENNIS DE VANVES

    Un bilan des 4 premiers mois de la mise en place d’une expérimentation de réservation des courts de tennis avec l’application Anybuddy depuis  Juillet dernier, a été présenté au conseil municipal du 6 Décembre dernier.. Il s’agissait pour la mairie  d’occuper notamment  les heures creuses  alors que  de plus en plus de joueurs souhaitent pratiquer  ce sport sans pour autant adhérer à un club. Une initiative qui n’est pas du goût des nombreux licenciés de la section Tennis du Stade de Vanves et de ses dirigeants, comme ont pu s’en apercevoir Anne Caroline Cohen et Bernard Roche, respectivement maire adjoint et délégué aux sports lors de l’assemblée générale de cette section trois jours plus tard, où ils ont été fraichement accueillis.

    449 réservations enregistrées en 4 mois avec une montée en puissance de mois en mois (35 en juillet, 54 en Août, 151 en Septembre, 209 en Octobre).  « 290 joueurs ont ainsi réservés dont 60 vanvéens, dans la tranche d’âge 25/40 ans, CSP+ en grande majorité, mais personne ne travaillant à Vanves» a remarqué Anne Caroline Cahen devant le Conseil municipal.  Ces réservations ont surtout concernés les terrains extérieur, à cause de la faible disponibilité des courts couverts, et qui deviennent moins disponibles en cours de saison sportive avec l’école de tennis, les championnats, les rencontres programmées…. «Ce PMS A.Roche où se trouvent des courts de tennis, est notée 4,4/5 étoiles » a indiquée la maire adjointe aux sports qui a fait état d’aucunes dégradations des terrains, et d’un meilleur entretien grâce à un arrosage plus fréquent. Ces réservations ont générées 6 500 € de recettes supplémentaires pour la ville. Le Conseil Municipal a décidé de reconduire cette expérience jusqu’à l’été prochain étant donné le bilan positifs, d’informer les personnes travaillant à Vanves, grâce à une communication dans les entreprises et  chez les commerçants, et d’étendre les délais de réservations en heures creuses

    Même si certains joueurs occasionnels (15%) se seraient inscrits à la section Tennis du stade de Vanves, ses membres craignent qu’à court et moyen terme, ce disposifif n’aboutisse à la mort lente de cette section, comme cela a été dit lors de l’assemblée Générale, avec la disparition de 70% des licenciés.  Un entraineur s’est inquiété qu'il empêche les joueurs de s’entraîner à la veille de rencontres importantes

    D’ailleurs, certains n’ont pas manqué de noter le silence assourdissant des dirigeants du Stade de Vanves, ce qui se comprend, puisqu’ils sont carrément pris entre le marteau et l’enclume, entre d’un côté, une section hostile à cette initiative qu’ils devraient soutenir, et une mairie dont ils doivent appliquer la nouvelle politique sportive, les mains liées par un contrat d’objectifs pluri-annuels.

    Avec le risque à long terme d’une disparition non seulement de cette association omnisports au profit d’un Office municipal des sports comme à Issy les Moulineaux, si l’on continue à merchandiser les activités sportives, mais d’un certain état d’esprit associatif qui permettait d’entretenir une convivialité entre ses membres.

  • VANVES ACCUEILLE, CETTE SEMAINE, LE LANCEMENT DE L’ACADEMIE DE NATATION

    Avec les vacances de la Toussaint qui ont débuté ce week-end, c’est aussi un véritable temps d’automne qui s’est abattu sur Vanves avec ce temps gris, pluvieux et venteux, malgré quelques éclaircies, après une semaine plutôt douce marquée une médaille de bronze au championnat de France de chou farci pour la charcuterie Thielen grâce à son commis, Emmanuel Lebarbier, la remise des prix du concours photo Natur’à Vanves, la soirée des présidents d’associations (sur la photo), la signature de la charte d’engagements des entreprises du territoire de GPSO en faveur du Climat auxquels ont participé Audiens et le Challenger Club
    Pas de grand rendez-vous cette semaine sauf ce lancement de l’Académie de Natation avec la première journée ADN (Académie de la Natation) qui se déroulera le mercredi 25 Octobre 2023 à la piscine Roger Aveneau. L’événement de la semaine avec la présence d’Alain Bernard, champion olympique de Natation

    C’est un projet qui tient à cœur à la Fédération Française de Natation (FFN) qui va être lancé à Vanves Mercredi à la piscine Roger Aveneau. Elle regroupe tous les dispositifs d’apprentissage : l’Ecole de Natation Française, le dispositif ministériel « Aisance Aquatique », le plan « J’apprends à nager  » et la formation. « L’Académie de la natation a pour ambition de faire évoluer l’enseignement de la natation pour lutter activement contre les noyades et apporter aux nageurs un accompagnement efficace pour continuer à progresser tout au long de leur pratique » explique la FFN. « Le levier déterminant pour atteindre ces objectifs consiste à renforcer la formation des éducateurs sportifs   et, plus largement, les encadrants qui œuvrent sur l’apprentissage de la natation. L’accompagnement, sur la base de formations en action, s’appuie sur un processus de construction du nageur efficient et éprouvé qui s’applique du débutant au champion » ajoute-t-elle.
    Alain Bernard, champion Olympique de Natation et membre du Team EDF, ainsi que Denis Auguin, son ancien entraîneur en charge de la relève au sein de la Direction Technique Nationale de la FFN, parraineront l’événement. Cette journée de lancement de l’Académie de la Natation mettra l’accent sur l’amélioration de l’enseignement de la natation, la lutte contre les noyades et le renforcement de la formation des encadrants. «L’objectif principal est d’offrir une expérience aquatique bienfaisante et une évolution positive aux jeunes pratiquants. Cette séance de lancement aura aussi l’intérêt de sensibiliser les publics adultes et encadrants aux enjeux des dispositifs de l’Académie de la Natation ».


    Programme de la journée
    13h30 – 14h00 :  Accueil des 80 enfants (entre 4 et 12 ans)
    14h00 – 14h30 : Discours institutionnels (en présence des élus locaux, de la FFN, des partenaires et des personnalités présentes à l’événement)
    14h30 – 16h00 : Activités (apprentissage, perfectionnement, water-polo et premiers secours)
    16h00 – 16h50 : Goûter
    16h15 – 16h50 : table ronde (Débat animé / ouvert autour de l’enseignement de la natation, des apprentissages et de la prévention des noyades)
    17h00 – 17h30 : Quizz Race (Course de natation en relais mêlant performances et connaissances de la natation)
    17h30 – 18h00 : rencontres et dédicaces

  • VANVES A l’HEURE DE LA COUPE DU MONDE DE RUGBY

    La Fédération française de rugby (FFR) s’est vu confier en 2017, l’organisation de la dixième édition de la Coupe du monde de rugby à XV (du 8 Septembre au 28 Octobre 2023), un des événements sportifs planétaires les plus importants après les JOP d’été et la Coupe du monde de football. L’Île de France est directement concernée puisque dix matchs auront lieu au Stade de France, dont le match d’ouverture (France vs Nouvelle-Zélande) le 8 Septembre, deux quarts de finale, les deux demi-finales, la petite finale et la finale. Un événement qui aura valeur de test avant les Jeux puisque l’épreuve olympique de rugby à 7 aura lieu dans ce même stade. La région accueille par ailleurs trois sélections qui ont choisi d’y établir leur camp de base pendant toute la durée de la compétition : les Tonga à Croissy-sur-Seine, le pays de Galles à Versailles et la France à Rueil-Malmaison.

    La France a déjà organisé la Coupe du monde de rugby en 2007 où l’équipe de France était arrivé jusqu’en demi-finale, avec des stades remplis à 95% et près de 540 M€ de retombées économiques ; Elle avait provoquée une augmentation de la pratique en club, supérieurs à ceux attendus avec plus de 27 % de licenciés en ÎDF, essentiellement des jeunes pratiquants masculins. En 2023, l’enjeu est de profiter de nouveau de la médiatisation de l’événement pour augmenter le nombre de licenciés.  «Si son impact se révèle de même niveau qu’en 2007, les clubs franciliens pourraient gagner entre 8 000 et 9 000 licenciés supplémentaires (+27 %), la plupart en école de rugby», comme ce pourrait être le cas pour la section rugby du Stade de Vanves  créé en 2013 (les Servals Rugby Club de Vanves/Paris) qui pratique le rugby à XV, joue  au championnat FSE et dispute « Challenge Ile de France rugby FFSE ». Cette section dispose d'une équipe féminine depuis trois ans maintenant et s’entraine dans les installations sportives du parc du lycée Michelet. Un lieu historique pour les rugbymens, car c’est là que la première fois en 1880/1881, on joua au rugby. On disait foot-ball à l’époque. Le Blog aura l’occasion d’y revenir avec la rivalité des équipes entre Lakanal et Michelet, et l’action de Jean Bourgeois qui a consacré 40 ans de sa vie à former des jeunes à ce sport, rassemblant jusqu’à 150 élèves dans les années 70/80.  

    Rien n’est prévu de particulier à Vanves durant cette Coupe du Monde de Rugby. Les vanvéens  pourront rejoindre la place de la Concorde qui accueille un village dédié au rugby, en forme de ballon ovale. Il est constitué d’une zone d’animations et de promotion du rugby, avec deux écrans géants pour retransmettre les matchs de Coupe du monde (quatre écrans géants exceptionnellement le 8 septembre pour l’ouverture avec le match France-Nouvelle-Zélande). Les visiteurs retrouveront également deux terrains d’animation et de découverte, des stands photos, la boutique officielle France 2023, des expositions et une scène centrale qui accueillera le show d’ouverture mais aussi des DJ set et des performances sportives et culturelles pendant toute la durée d’ouverture du village.

    Plus proche de chez nous à Boulogne, la ville a installé un écran géant sur la pelouse synthétique du complexe sportif Le Gallo pour retransmettre les rencontres en plein air. Une initiation au rugby est d’ailleurs proposée aux scolaires à l’occasion de la Coupe du monde. Une exposition de photos en hommage à Christophe Dominici se tiend aussi sur les grilles du square Léon Blum