Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Elections cantonales - Page 7

  • ELECTIONS DEPARTEMENTALES A VANVES : UN TIMIDE DEBUT DE CAMPAGNE

    C’est ce  lundi 9 mars qu’a véritablement  démarrée la campagne officielle des élections départementales des 22 et 29 mars prochain. Dés lundi matin, les panneaux se sont remplis d'affiches, notamment celles de Guy Janvier/Yannick Geoffroy (PS), Catherine Neviaux et Roland Rabeau (EELV) et Isavelle Debré/Jean Didier Berger (UMP). Le marché de samedi matin à Vanves, pour ceux qui n’étaient pas à l’inauguration de la créche Pomme Canelle, était surtout fréquenté par les militants écologistes, du Front de Gauche/PC chacun de leur côté, les militants et élus UMP, avec leurs écharpes violette,  étant devant Intermarché, à l’entrée de la galerie commerciale du Plateau Lild au Clos Montholon… Tout ce beau monde s’est retrouvé au marché de la Fourche à Clamart dans le quartier de la gare dimanche matin : « les échanges dans ce contexte avec les Vanvéens sont aussi très enrichissants et les échanges, souvent intéressants » indiquait Boris Amoroz qui est rentré de son déplacement professionnel en Inde. Tous ont commencé à distribuer leurs programmes  résumés dans un quatre pages chacun, PS et UMP depuis ce week-end, le FdeG/PC dans le courant de cette semaine, son leader vanvéen promettant « qu’il sera moins creux que le décevant dernier tact UMP qui brille par son absence de contenu ». Enfin, pour l’instant, pas de réunions publiques en perspective, sauf pour l'UMP qui en a prévue une à Vanves, le 12 Mars à l’école Larmeroux et à Clamart le 18 Mars, au théâtre Jean Arp.  La permanence UMP de la rue Louis Blanc est ouverte, depuis une semaine, tous les jours, même le dimanche matin.

  • VANVES RE-INAUGURE UNE CRECHE DE 32 ANS EN PLEINE CAMPAGNE ELECTORALE ET INCERTITUDES FINANCIERES

    Les inaugurations se succédent et ne se ressemblent pas à Vanves comme ce fut le cas cette semaine et l’a constaté Bernard Gauducheau, hier matin avec la créche Pomme Cannelle : Après le Biblio Club, voilà tout de même quelques semaines, le siége d’Hachette Livre dans un immeuble à l’image de ce 3éme éditeur mondial, bientôt le centre PMI dans les anciens locaux de la Trésorerie Principale. Dans un contexte particulier : Tout d’abord,  une campagne électorale pour les élections départementales où les élus et les militants UMP paraissent très mobilisés derrière Isabelle Debré et Jean Didier Berger, avec quelques élus UDI dont Bernard Gauducheau qui était présent à leurs côtés comme pour démentir les rumeurs et ce qui se dit en ville, pour une tournée au Marché, sur le Plateau avant l’inauguration, et une visite des points de collecte des Restos du Cœur à l’heure du Déjeuner avec Isabelle Debré, après un passage à la permanence UMP qui fêtait l’anniversaire de la jeune élue Delphine Roy.  

    Seuls les militants et les élus UMP étaient sur le terrain en ce samedi matin, pas un écologiste, ni communiste, ni Front National, en dehors de quelques socialistes autour de Guy Janvier, conseiller général qui se sont installés pour tracter et rencontrer la population à midi devant l’agence postale de la place de l’insurrection, après l’inauguration de la créche

    Ensuite, les incertitudes financières qui touchent les communes comme Vanves, et qui n’ont pas empêchées l’inauguration des travaux de rénovation de  cet établissement d’accueil du jeune enfant – puisque c’est le terme utilisé maintenant à la place de créche (plus court et plus parlant) – qui rend d’énormes services aux jeunes parents. « C’est la dernière créche de Vanves qui connaît une nouvelle jeunesse grâce un architecte qui a fait preuve d’imagination » pour la doter d’espaces plus fonctionnels et plus confortables : création d’une unité de vie réunissant un espace de jeux, un espace de change,  un espace de sommeil, avec la transformation de la cour intérieur en véranda. « Il a changé de place le local « poussettes » pour dégager 2 fenêtres » a noté le maire. Il a permis de réorganiser les espaces afin de les adapter au mode de fonctionnement en âges mélangés (les trois sections réunissent chacune des « tout-petits » de moins d’un an, des « moyens » d’un et deux ans, et des grands de 2 à 3 ans), et surtout de créer une salle de « jeux d’eau et manipulations ».

    L’ensemble des invités à cette inauguration ont pu visiter cette créche transformé qui a ré-ouverte ses portes le 9 Mars  : Isabelle Debré avec Jean Didier Berger,Xavière Martin, maire adjointe à la Petite enfance qui a suivi ce chantier de très prés, car il a fallu déplacer les enfants pendant 6 mois dans un  autre lieu, Guy Janvier conseiller Général, les responsables de la CAF (caisse d’Allocation Familiale) avec l’architecte et les entreprises intervenantes dont Rossi, et bien sûr  de nombreux élus et parents. « Nous arrivons à répondre aux besoins des familles avec toutes les modes d’accueil de la petite enfance. Il faut que Vanves se maintienne à ce niveau pour continuer à donner satisfaction à l’ensemble de la population » a déclaré le maire en donnant bien sûr une idée du coût : 695 000 € qui a bénéficié d’une subvention du Conseil Général (75 000 €), de la CAF (111 000 €), et de la réserve parlementaire (30 000 €) grâce à Isabelle Debré, Vice Présidente du Sénat.

    Cette créche qui accueille 45 berceaux avait  été inaugurée en Février 1983 par Gérard Orillard maire de Vanves (1980-1991) avec Denise Lecomte, maire adjoint aux affaires sociales, en même temps que le groupe scolaire Max Fourestier en présence du fondateur des classes de neige et du mi temps pédagogique. A l’époque, c’était une première, car peu de créches étaient aménagés en  pied d’un grand immeuble de logements.

  • VANVES PAR LE PETIT BOUT DE LA LORGNETTE

    CAMPAGNE : Pour faire mentir les rumeurs et «de ce qui se dit en ville », Bernard Gauducheau devrait être aux côtés d’Isabelle Debré et Jean Didier Berger, samedi matin, entre 9H30 et 11H pour une déambulation électorale sur le terrain vanvéen, avant d’aller inaugurer les travaux de rénovation de la crèche Pomme Canelle sur le Plateau. Pendant ce temps là, les militants devraient distribuer un tract annonçant la réunion publique prévue à l’école Marceau le 12 Mars et surtout un document de 4 pages où apparaisssent des messages de soutien de Valérie Pécresse, d'André Santini...mais pas de Bernard Gauducheau.  

    CITE DU 13 : Le maire de Vanves s’est enfin rendu sur place jeudi en fin d’après midi à la grande satisfaction des habitants du 13 rue de Châtillon qui étaient effarés et accablés jusqu’à présent par son manque de réaction. « Dans les entretiens qu’il a eu, avec certains d’entre nous, lors de rendez-vous ou de rencontres, il donnait carrément l’impression de sous estimer, de minimiser  la gravité des faits qui se déroulent dans cette cité connue jusqu’à présent pour sa tranquillité. Tout comme sa maire adjointe chargée de la sécurité » constatait l’un des habitants qui ne se fait pas d’illusion. « Il s’est déplacé, tout simplement parce qu’un grand « ponte » de l’office départemental est venu sur place, alerté par le gardien qui a constitué un dossier conséquent sur ces événements. Il a bien fallu qu’il soit là, puisqu’il siége au Conseil d’Administration de l’Office ! » ajoute t-il  « Mais vous savez, à force de laissez pourrir une telle situation, il arrivera un jour où un habitant, excédé  passera à un acte très grave… mais là, il sera trop tard pour se lamenter ! »

    INAUGURATION EXPRESS : Une cinquantaine de personnes ont participé, jeudi matin, à l’inauguration express du « Totem Abre » réalisée par la sculptrice Clara DeLamater,  place des Lavandières au cœur du groupe scolaire Jacques Cabourg. « Elle symbolise la transmission du savoir essentielle dans l’éducation des enfants » et « s’inscrit dans la philosophie artistique de Clara DeLamater  qui explique que le savoir est source d’inspiration et de création » ont expliqué les mécènes (Groupe Accueil et groupe Le Bozec Immobilier) avec le Maire de Vanves. Une demi-heure a suffit pour cette inauguration, car le maire devait rejoindre la Fondation Louis Vuitton pour la conférence de presse de Jean Christophe Fromantin (UDI) maire de Neuilly et surtout Président d'ExpoFrance2025 qui faisait le point la candidature de la France à l'Exposition Universelle que Vanves a été l'une des premières communes à soutenir, par un voeu de son conseil municipal. 

    TABLETTES : Le maire de Vanves a communiqué aux élus, un article paru dans la Gazette des communes le 16 février 2015 « soulignant les avantages de l’utilisation de tablettes électroniques par les élus et leurs collaborateurs du Conseil Général de Seine et Marne » dans le cadre de sa sensibilisation à l’équipement des élus municipaux : 490 000 feuilles de papier économisées, économie de 20 000 € si l’on prend en compte les frais d’impression, d’affranchissement, les courriers et la reproduction de documents perdus oubliés, délais de transmission réduit… « La tablette a été préféré au portable pour son faible poids e son encombrement réduit. C’est un systéme très ergonomique et facle d’utilisation. C’était important pour que les élus adhérent au projet et s’approprient l’outil » indique l’auteur de l’article. « Comme vous le savez, les membres du Conseil Municipal de Vanves et certains agents municipaux bénéficieront prochainement d’outils similaires s’inscrivant dans notre politique de développement durable et notre volonté de renforcer de l’e-@dministration » ajoute le maire de Vanves.

    EXPOGRAPGH VANVES : Expograph Vanves se déplace aujourd’hui sur les terres du CACL. Des retrouvailles entre les 2 équipes après la confrontation du championnat de France,qui avait vu le CACL s'imposer 2/0 à Vanves..! De la revanche dans l'air ? Certainement, car les joueurs de coach Roby et du président Jean Royer auront à cœur de rester à la 2ème place de la DH, voir de se rapprocher de l'AS Orange,qui aura un match difficile en recevant l'Apsap Paris, capable d'une surprise!. La réserve d'Expograph, voudra elle aussi confirmer après sa belle qualification en coupe des Hauts de Seine sur le terrain d'Orange,2/1.