Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

préfet des hauts de seine

  • PREMIERS JOURS DE VACANCES ET DE COUVRE FEU A VANVES

    Pas de rendez-vous cette semaine à cause des vacances de la Toussaint, de la crise sanitaire et du couvrefeu qui a commencé à s’appliquer ce week-end. Sauf chez les sœurs bénédictines de Vanves qui organisent leur 2e «Dimanche écolo» le 25 Octobre de 10H30 et 17H30. Un temps de rencontre sur le théme de «mieux vivre l’écologie intégrale»

    Par contre, beaucoup de vanvéens ont eu l’impression ce week-end de revivre un peu le confinement avec l’application du couvre feu depuis samedi, qui a été respecté. Certains vanvéens ont profité de la soirée de vendredi pour se faire un resto car il n’entrait en vigueur qu’à partir de minuit. Mais certains pouvaient témoigner que déjà dans des quartiers animés de Paris, comme le quartier latin, c’était très calme. Une dernière soirée liberté endeuillée par un drame effroyable qui a soulevé le coeur de nombreux vanvéens surtout du côté des enseignants, des parents d’élèves qui ont été sensibles aux mots très juste du président Macron qui s’était rendu à Conflans Ste Honorine, après l’assassinat de cet enseignant, Samuel Paty (sur la photo).

    D’ailleurs les drapeaux était en berne samedi  dans plusieurs mairies franciliennes « en hommage à la liberté d’expression assassinée et à notre République mise en danger par l’obscurantisme » à l’initiative de l’association des maires d’Ile de France. Mais pas à Vanves à première vue. Peut être lors de la journée d’hommage nationale prévue Mercredi, après l’hommage populaire hier, auxquels ont participé des vanvéens. Beaucoup ont utilisé le hashstag «Je suis Enseignant» avec beaucoup de réactions :  « Les mots ne peuvent décrire l’effroi que nous ressentons par l’horreur et la barbarie de l’acte d’assassinat d’un enseignant qui s’st produit à Eragny…Nous ne cesserons dénoncer toute atteinte commise à l’encontre de nos concitoyens et de soutenir ceux qui en sont les victimes. Il est inadmissible que des individus, qui portent en eux la haine, associent de prés ou de loin, l’islam à leur folie meurtrière. Nous condamnons, avec la plus grand fermeté, cet acte abject . Rien, absolument rien, ne saurait justifier l’assassinat d’un homme» a réagit l’association vanvéenne «Tous Ensemble ».

    La ville a fait savoir par ses différents moyens de communications que « l’ensemble de ses services sont mobilisés pour s'adapter aux nouvelles mesures et procéder aux réorganisations de certaines activités culturelles et sportives» avec ce couvre feu entré en vigueur le soir de ce drame. Ainsi les Gymnase Magne, PMS Roche, salle omnisports piscine et l’espace pétanque sont fermés à 20h30 avec arrêt des activités à 20h, conformément aux mesures relatives au couvre-feu, exceptée pour les équipes évoluant au niveau national, le hand et le basket à Vanves qui pourront s'entraîner et jouer à huis-clos). Le service commerce en lien avec les commerçants de la ville est en train d'établir une liste des nouveaux horaires et des services de livraisons (en lien avec les bars et les restaurants vanvéens contraints de se réorganiser). Le théâtre travaille sur une nouvelle programmation des spectacles devant initialement se dérouler en soirée. L'Escal réadapte certaines de ses activités et contacte les adhérents concernés par des ateliers en soirée. De leur côté les restaurants ont avancés l’heure du dîner à 18H comme à la Table 12, l’Amandine, le Petit Vanves, l’Antre divin  etc… se mettant finalement à l’heure britannique, américaine, ou australienne où leurs habitants dinent tôt.

    Le maire de Vanves comme ses 35 collégues altoséquanais ont participé vendredi en fin d’aprés-midi à une visio-conférence avec le préfet des Hauts de Seine, où des précisions ont été apportés sur son application comme l’avait fait, la veille, Jean castex, le premier ministre. Il leur a notamment détaillé  les raisons pour lesquelles il est possible de sortir entre 21 heures et 6 heures dans les zones concernées par le couvre-feu : de santé,  professionnelles, de transport, un billet de train ou d'avion après 21 heures valant dérogation,  pour se rendre auprès d'un proche en situation de dépendance  ou pour sortir son animal de compagnie à proximité de chez soi…à la condition de remplir une attestation comme pendant le confinement. Certains établissements peuvent ouverts même pendant le couvre-feu : les établissements de santé et médico-sociaux, les structures d'accueil des plus précaires, des hôtels, des restaurants en faisant la livraison à domicile et des établissements publics qui assurent un service en soirée et la nuit».

    Comme pendant le confinement, les contrevenants s'exposent à une amende de 135 euros. Au bout de trois fois, ils s'exposeront à six mois d'emprisonnement et à 3.500 euros d'amende. 12.000 policiers et gendarmes seront chaque nuit, entre 21 h et 6 h, spécialement chargés de faire vérifier les attestations. Conscient des efforts déjà fournis par les collectivités, les acteurs économiques, sociaux et culturels et par les habitants des Hauts-de-Seine, le préfet en appelle à la responsabilité de chacun afin de limiter au maximum les rassemblements dans la sphère privée. L’application scrupuleuse des gestes barrières reste indispensable.

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    ETAT D’URGENCE : Bernard Gauducheau comme ses 36 collègues des Hauts de Seine seront présents cet après midi à la Préfecture des Hauts de Seine pour être informés des dispositions prises par l’Etat durant cette période d’Etat d’urgence qui a été prolongé de 3 mois hier soir par l’Assemblée Nationale et pour recueillir leurs suggestions. « Il est indispensable que l’administration de l’État travaille en étroite liaison avec les élus pour assurer un haut niveau de protection des Français » a affirmé Bernard Cazeneuve. L’enjeu étant, pour la Place Beauvau, d’apporter une « réponse adaptée et rapide aux interrogations des maires ». François Baroin président de l’AMF qui a présidé un rassemblement de 2000 maires au Palais des Congrés hier matin (sur la photo) en présence du Chef de l’Etat, avait souhaité que "les maires soient mieux informés des décisions concernant leur territoire et mieux associés aux mesures qui seront prises et mises en oeuvre. Si les villes apportent déjà leurs contributions, vidéoprotections, mobilisation des polices municipales, les maires peuvent contribuer à recueillir des informations sur les risques et les menaces. La lutte contre la radicalisation est désormais l’une des missions prioritaires des CLSPD (Contrats locaux de la Sécurité et de Prévention de la Délinquance). Mais les maires souhaitent être mieux informés sur la présence d’individus présentant une forte présomption de dangerosité, être associé au suivi indispensable des foyers de radicalisation et d’endoctrinement que constituent certains lieux de cultes…"

    POLICE MUNICIPALE : « Je sais que je peux compter sur votre concours et vos 3900 polices municipales qui jouent un rôle complémentaire, de celui de la police nationale et de la gendarmerie. Je les sais exposées également au risque, et je n'oublie pas la mort de Clarissa Jean-Philippe policière municipale (assassinée le 8 janvier à Montrouge). Le gouvernement entend à vous aider à mieux protéger vos agents de police municipales en finançant leurs équipements et en apportant aux maires qui le souhaitent les armes qui seront prélevées sur les stocks de la police nationale» a déclaré François Hollande devant les maires. Un pierre dans le jardin du Chef de la police municipale à Vanves, mais est-ce que le maire de Vanves écoutera le Président de la République dans ces circonstances exceptionnelles, puisqu’il y a toujours été hostile ?

    HOMMAGE : Quelques vanvéens étaient présents parmi les 150 participants rassemblés mardi en fin de matinée, dans la cour des Invalides pour l’hommage et les honneurs militaires à Yvette Farnoux, grand croix de la Légion d’Honneur : Isabelle Debré vice présidente du Sénat, Bernard Gauducheau, maire de Vanves, Marie Françoise Goloubtzoff, maire adjoint chargé des anciens combattants, Jacques Landois et Laurent Lacomére, ex-maires adjoints et président du comité local de la Légion d’Honneur pour ce dernier, le général Giraud … aux côtés d’Edith Cresson, ex-premier ùministre dont son mari avait été le conseiller politique, le général Kelche grand chancelier de la Légion d’Honneur … et beaucoup d’amis de la famille. Une cérémonie simple avec le cercueil porté par dix soldats, déposé au milieu de cette grande cour, plusieurs orateurs qui ont rappelé son combat dans la résistance, en insistant sur le mot « résister », dans les camps contre la mort, comme Annette Schalut président de l’association Ravenbruck, sur le mot « mémoire » avec son implication dans ses associations qui invitent les jeunes à ne pas oublier, comme Mémoires et déportés d’Europe. Après la sonnerie aux morts, la minute de silence, la Marseillaise, sa fille a superbement chanté le « chant des Marais » (ou chant des déportés) qu’Yvette et Abel Farnoux chantaient ensemble devant le monument où sont inscrits tous les noms des déportés vanvéens dans le square du carrefour de l’insurrection lors de la journée nationale des déportés

  • LES RENDEZ VOUS A VANVES DE LA PREMIERE SEMAINE DE 2014 : FIN DE TREVE DES CONFISSEURS ET DE CAMPAGNE MUNICIPALE

    La tréve des confisseurs a bien été respecté à Vanves qui a été déserté pendant ses vacances scolaires et surtout pour la Saint Sylvestre. Les deux églises de Vanves avec le couvent des Bénédictines ont fait le plein pour les messes de Noël, avec plus de monde en fin de journée qu’en soirée le 24. Un goûter de Noël sympathique a réuni quelques vanvéens le 25 Décembre en fin d’après midi à Saint François, grâce au foyer d’accueil, François-Xavier et Lucie Choutet autour de gâteaux et de chocolat chaud ou de thé. Ainsi qu’un réveillon de l’amitié le 31 décembre qui a réuni prés d’une trentaine de vanvéens grâce au couple Maury : Aprés un temps de prière, le dîner de réveillon a été animé par des jeux.

    Rien de particulier durant cette tréve sauf une mauvaise nouvelle. Les vanvéens qui apprécient le pain, les patisseries – et notamment les bûches de Noêl – de la boulangerie/patisserie « Sandrine et David » à côté de l’Eglise Saint François grâce au savoir faire de ce couple qui la tienne, ne pourront bientôt plus en profiter. Les propriétaires des murs auraient fait savoir qu’ils ne renouvelleraient pas le bail, car ils craignent que leur réussite ne fasse monter les enchéres lorsqu’il faudra leur trouver des successeurs. Pas très  sympa de la part de propriétaires qui récompensent ainsi le travail d’artisans amoureux de leur métier, en ces temps de crise alors que  les français devraient se serrer les coudes. Avec deux chômeurs de plus ? 

    Ainsi la vie reprend son cours avec ses soucis… et les municipales qui vont occuper ce premier trimestre 2014. Bernard Gauducheau (UDI) a envoyé une carte de vœu électronique qu’il a personnalisé uniquement pour ses adjoints et les élus de la majorité, mais pas pour ceux de l’opposition. Le groupe PS a protesté, et l’a amené à rectifier le tir. Isabelle Debré (UMP), sénateur,  a envoyé une carte de vœux plus traditionnelle, avec pour théme, toujours la place de la République, mais cette fois-ci dessiné par le peintre aquarelliste Michel Larzillère qui a fait une très belle exposition de ses œuvres à l’espace Gîner de la mi-décembre jusqu’à Noël.

    Mais aussi une très belle opération, puisqu’il a été aussi choisi par Antonio Dos Santos candidat tête de liste PS pour illustrer sa carte de voeu avec la place Albert Legris et sa petite cage aux oiseaux. Le challenger PS du maire UDI a enregistré un message vidéo où il souhaite pour 2014 une ville « plus unie, plus moderne, plus solidaire ». Il annonce qu’il conduira « une liste renouvelée, rajeunie, expérimentée, compétente » qui sera « capable d’apporter un nouveau souffle ».   Un message similaire aux écologistes qui expliquaient dans ce blog qu’ils voulaient « donner des ailes à Vanves ».

    Ce week-end, certains élus étaient sur le terrain. Dés poltron minet, samedi matin, Bernard Gauducheau faisait son tour du marché traditionnel pour souhaiter une bonne année aux commerçants. Mais il avait été précédé par Antonio Dos Santos, tête de liste PS avec Jean Cyril Le Goff, directeur de campagne de la liste PS. Dimanche, l’association Saint Vincent de Paul offrait un goûter aux seniors avec Pierre Meige au pîano et la galette des paroissiens de Saint François était organisé en même temps afin d’en faire une fête inter-générationnelle comme le souhaitait le pére curé de Vanves, Vincent Hauttecoeur. 

    Mardi 7 Janvier 2014

    A 18H30 à l’Hotel de Ville de Boulogne : Conseil communautaire de GPSO avec à l’ordre du jour l’accueil de Velizy et de Marnes La Coquette nouveaux membres de cette communauté d’agglomération, avec l’élection de leurs maires comme Vice-Présidents et de leurs délégués communautaires, suivi par le débat d’orientation budgétaire qui doit précéder le vote du budget 2014.

    Mercredi 8 janvier 2014

    A 9H30 au Conseil Général des Hauts de Seine : Guy Janvier devrait participer à la séance plénière qui permettra aux élus départementaux de donner leur avis sur le nouveau découpage cantonale. Rappelons que le canton de Vanves est regroupé avec la ville de Clamart pour former un nouveau canton dénommé Clamart. Ce qui ne respecte pas du tout la volonté exprimé et annoncé par le gouvernement Ayrault d’essayer de dessiner des cantons qui respectent les circonscriptions et les intercommunalités. A Vanves, certains auraient opté par un canton Vanves/Malakoff ; d’autres pour un canton Vanves/Issy Est.    

    A 19H à la Préfecture des Hauts de Seine : Le maire, le conseiller général, la sénateur de Vanves devraient participer aux Vœux du Préfet Yann Jounot

    A 20H30 à la paroisse Saint François : Réunion d’information sur le Synode extraordinaire sur la famile qui se réunira en Octobre 2014 à Rome et qui fait l’objet d’une consultation par le sécrétariat général du Synode des évêques

    Jeudi 9 Janvier 2014

    A 18H30 à Vanves : La réception des voeux de JP Huchon, Président du Conseil Régional et de la Région Ile de France se déroulera à Vanves,  au Palais Sud du Parc des Expositions, dans les salons « Electric »  du dernier étage juste en dessous des parkings sur lesquels serait construit le futur centre des Congrés prévu dans le plan de requalification et de remordernisation de Paris Expo.

    A 19H au restaurant Les Platanes : Permanence de la JCE (Jeune Chambre Economique) de GPSO qui devrait se tenir tous les 2éme Jeudi de chaque mois, avec Guillaume Benhamou président de l’antenne de Vanves et David Wajnsztok président de la JCE GPSO

    Vendredi 10 Janvier 2014

    A 19H à l’église Saint François : Messe d’action de grâce pour le Pére Georges Vandenbeusch libéré et pour accompagner les otages dans le monde et demander leur libération

    A 19H à Issy les Moulineaux (Palais des Sports R.Carpentier) : Vœux d’André Santini député maire d’Issy les Moulineaux en présence d’élus vanvéens

    A 19H au Pavillon Dauphine : Soirée traditionnelle du personnel communal.   

    Samedi 11 Janvier 2014

    A 16H30 au PMS A.Roche : Match Expograph-Vanves contre ASPTT Chambourcy

    A 20H30 à l’école Marceau : Le CVDS (Club Vanvéen de Danse sportive » organise une soirée chanson avec les artsMateurs sur le théme « Nous allons faire un beau voyage »

    Dimanche 12 Janvier 2014

    A 9H30 à Nanterre : Pèlerinage fluvial diocésain présidé par Mgr Daucourt, Evêque des Hautrs de Seine de Nanterre à Paris auquel devraient participer quelques paroissiens vanvéens

    A 10H chez les Bénédictines : Messe dominicale suivie de l’assemblée Générale des Amis des monastères du monde.

    A 10H à l’église Saint François : 100éme journée Mondiale du Migrant et du Réfugié marqué par la messe dominicale suivi d’un déjeuner partagé et d’échanges/témoignages sur le théme « Vers un monde meilleur »