Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

plan de relance

  • VANVES RECEVRA 280 000 € D’AIDES COVID-19 DU DEPARTEMENT SI CE N’EST PLUS

    Malgré ses lourdes responsabilités à la tête de l’association l’Enfant bleu qui l’occupe beaucoup à la suite du confinement qui a eu des conséquences redoutables en matière de violences vis-à-vis des enfants, Isabelle Debré n’en a pas moins remplie ses obligations de vice présidente du Conseil départemental des Hauts de Seine (CD 92)  en participant ces jours-ci à deux importants assemblées plénières : Hier, lors du Conseil d’Administration de l’Etablissement Public Interdépartement Yvelines/Hauts de Seine qui a élu à sa tête, Georges Siffredi, président du CD 92, et où elle a été réélu membre du bureau,   vendredi dernier lorsque le CD 92 a voté un plan de relance de 77 M€ pour venir en aide tant aux entreprises, artisans et commences, aux communes, qu’aux habitants dont vont bénéficier la ville de Vanves et ses habitants.

    Vanves comme toutes les communes des Hauts-de-Seine, mises à rude épreuve ces derniers mois, seront soutenues à hauteur de 16,5 M€ au total, soit 10 € par habitant, afin .de les aider  à faire face à leurs dépenses exceptionnelles liées à la crise sanitaire, et pour leur permettre de poursuivre leurs actions de proximité en faveur de la population.  «Les subventions seront réparties au prorata du nombre d’habitants, sur la base d’un montant forfaitaire de 10 €/habitant -  soit prés de 280 000 € pour Vanves. En effet, toutes les communes des Hauts-de-Seine sont pleinement mobilisées dans le cadre de la crise sanitaire, avec de multiples mesures prises pour répondre aux besoins des habitants, en particulier à ceux des plus fragiles. Outre cette enveloppe, le Département maintiendra l’intégralité des subventions accordées aux Communes en faveur des crèches dans les contrats de développement, malgré la fermeture de ces établissements pendant la crise sanitaire»

    Les Vanvéens comme les altoséquanais aux revenus modestes, bénéficiaires de la prime d’activité recevront directement, dès le 18 juin, une aide financière complémentaire allant de 150 € à 400 €. Cela concerne 66 000 foyers, pour un montant total de 18 M€ dans les Hauts de Seine.  «La crise sanitaire ayant entraîné des baisses de revenus pour de nombreux foyers aux revenus modestes, la nécessité de leur apporter une aide financière importante, immédiate et complémentaire aux allocations déjà en place s’est révélée être une priorité pour le Département des Hauts-de-Seine. Cette aide forfaitaire sera versée le 18 juin directement par les services de la CAF des Hauts-de-Seine, grâce à leur aide gracieuse. 130 000 personnes, soit 8 % de la population altoséquanaise, sont concernées. Le montant de l’aide s’élève à 150 € pour une personne seule, 250 € pour un couple sans enfant,  400 € pour un couple ou une personne isolée avec enfant » indiquait les services du département.

    Enfin, les entreprises artisanales, les TPE et PME, durement touchées elles aussi, pourront bénéficier d’aides pour une enveloppe globale de 10 M€, pour leur permettre de pérenniser leur activité et faciliter leur redémarrage. Isabelle Debré a donné des conseils précieux à des artisans et commerçants vanvéens pour faire leur demande au département.