Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

hotels

  • A COTE DE VANVES : UNE VERSION INEDITE DE «PAUL» AU PARC DES EXPOS

    Les vanvéens qui habitent prés du parc des expositions ou qui le longent en passant du côté de la porte et de l’avenue  de la Plaine ont pu s’apercevoir des changements dûs au vaste chantier de rénovation mené actuellement par Viparis.  Le pavillon 8 qui avait accueilli la grande réunion parisienne d’En Marche avec Emmanuel Macron le 10 Décembre dernier et plein d’autres meetings politiques et salons, a éé détruit. On voit encore les gravats.  Il doit laisser place à deux hôtels, un Novotel de 245 chambres, et un Mama Schelter de 200 chambres. Le chantier du Paris Convention Centre, plus grande centre de congrés d’Europe, équipé d’une salle pléniére de grande modularité de 5000 places au sommet du Palais Sud (Hall7) se termine. Il doit être inauguré le 22 Novembre prochain.

    Ses derniers jours, après l’ouverture du kiosque Maison Pradier, en décembre dernier, et d’un restaurant McDonald’s premium au mois de juin, s’est déroulé l’inauguration du Café de l’Innovation PAUL. Exclusif pour Viparis, ce concept unique de boutique PAUL, au design unique et épuré, est équipé d’un pétrin et d’un fournil. Il propose à la clientèle de centre-ville une nouvelle gamme de pains et de viennoiseries sept jours sur sept et fournit l’ensemble des points de vente PAUL du Parc des Expositions. Dotée d’une architecture unique, jouant sur les tons blancs et gris épurés, cette boutique est composée de deux espaces de vente, un côté parc et un côté centre-ville à l’entrée porte de Versailles, comprenant une terrasse spacieuse et une grande salle conviviale avec de longues tablées. À côté des grands classiques du sandwich, de la pâtisserie et de la viennoiserie qui font le succès de PAUL, une  gamme de produits «  collection blanche » a été développée pour Paris Expo Porte de Versailles : tartelette panna cotta - framboise,  saint-honoré blanc, benoîton aux pépites de chocolat blanc, meringue...

    Le Café de l’Innovation PAUL s’inscrit dans la nouvelle offre de restauration élaborée par Areas afin d’accompagner Viparis dans la transformation de Paris Expo Porte de Versailles en un site ouvert sur la ville. « Avec l’ouverture du Café de l’Innovation PAUL, unique tant par son architecture que par sa large gamme de produits, Areas illustre sa capacité à proposer des offres de restauration modernes et attractives, adaptées aux attentes des différents publics du parc et des riverains. Une trentaine d’enseignes internationales et françaises complèteront l’offre d’ici fin 2018 » indiquait Alexandre de Palmas, directeur général d’Areas en France et en Europe du Nord. «Grâce au portefeuille d’enseignes partenaires d’Areas, nous positionnons Paris Expo Porte de Versailles comme le lieu événementiel le plus ambitieux en terme de parcours de restauration. Le Café de l’Innovation et son concept unique PAUL illustrent notre volonté d’offrir le meilleur à tous nos clients et d’ouvrir le parc à tous les Parisiens» ajoutait Pablo Nakhlé Cerruti, directeur délégué de Viparis

  • VANVES A LA TETE DE L’UNION DEPARTEMENTAL DES OFFICES DU TOURISME ET SYNDICATS D’INITIATIVES

    Comme l’avait annoncé Vanves Au Quotidien dés Lundi, Bernard Olivier, président du SIAVV (Syndicat d’Initiative de Vanves) a succédé à Pierre Brosson  à la tête l’UDOTSI, Union qui regroupe l’ensemble des Offices du Tourisme et des syndicats d’Initiatives du département des Hauts de Seine. Cette élection  s’est déroulée hier après midi à l’hôtel de ville d’Issy les Moulineaux en présence de ses 20 membres puisque 20 communes ont pour l’instant une telle structure, sur 36 communes, en attendant bientôt Boulogne et Asnières, avec la Défense.

    Cette association s’est notamment illustrée par instauration de la taxe de séjour dans l’ensemble des 36 communes altoséquanaises comme Vanves depuis le 1er Janvier 2010, et 20 autres communes. Ce qui n’était pas évident  cent ans après la promulgation de la loi qui l’a instaurée. Les maires ont râlé au début, car « c’était risqué » comme l’a raconté Bernard Gauducheau à propos de Vanves, puis avec quelques explications, se sont laissés séduire : 1 € par  personne et par nuit. Ce qui rapporte 250 000 € à Vanves dont 100 000 uniquement par l’hôtel Mercure avec ses 300 chambres, le reste par deux hôtels et les résidences hôtelières. Lorsque le Conseil Municipal avait voté cette taxe, les hôteliers avaient demandé à la mairie un an de délai pour l’intégrer dans leur budget annuel, d’où son appplication à partir du 1er Janvier 2010.

    Ainsi le maire de Vanves avec son colégue d’Issy les Moulineaux, ont participé à une partie de cette réunion quand les adhérents de l’UDOTSI se sont retrouvés aux Crayères des Montquartiers pour une visite guidé  des sous sols et une dégustation de charcuterie basque avec quelques vins fins, et un dîner dans le nouveau restaurant basque où oeuvre Pierre Ortesa, ce qui a donné quelques idées à Bernard Gauducheau qui a envie d’y organiser des soirées lorsque Vanves reçoit des délégations des villes jumelles. La Ville de Vanves a reçu à cette occasion la 3éme palme de l’accueil 2009/10 des mains du nouveau président de l’UDOTSI

     

    SIAVV : VERS UNE MISSION TOURISTIQUE !

    Bernard Gauducheau n’a pas caché qu’il a donné mission à son syndicat d’initiative de développer une action de promotion touristique de la ville. Il s’agit de mettre en valeur son patrimoine avec le lycée Michelet, le prieuré Saint Balthilde, l’église Saint remy, ses richesses archéologiques. « Car il faut être fier de son patrimoine ! » a-t-il déclaré. D’ailleurs Bernard Ollivier a bon espoir de passer en office du Tourisme, mais à la condition de « disposer d’un local digne de ce nom »