Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

gabriel attal (lrem)

  • GABRIEL ATTAL DEPUTE DE VANVES CHEZ RUQUIER ET EN CHINE

    Ces deux semaines de vacances de printemps vont être chargé pour Gabriel Attal (LREM) député de la 10éme circonscription des Hauts de Seine (Vanves/Issy) : Il devrait passer dans l’émission de Ruquier « On n’est pas couché » samedi prochain et s’envoler en Chine pour une semaine de visite jusqu’au 29 Avril. Ce voyage s’effectue à l’initiative de Jean Pierre Raffarin qui a souhaité faire découvrir ce pays à quelques jeunes parlementaires mais surtout faire connaître aux autorités chinoises quelques jeunes députés et sénateurs à l’avenir prometteur

  • CAMPAGNE LEGISLATIVE A VANVES/ISSY : UN DUEL ATTAL-COSTE SE PROFILE A LA VEILLE DU 1er TOUR,

    Dans la 10e (Issy les Moulineaux/Vanves) fief André Santini (UDI) depuis 1988 où  Emmanuel Macron a obtenu 37,5% au 1er tour, 6 jeunes de moins de 40 ans postulent à la fonction de député sur 127 candidats : Jeremy Coste (UDI),  Gabriel Attal (LRM) Boris Amoroz (FG/PC) , Thomas Puijalon (PS), Pascale Couvent (EELV), Messaoud Zazoun (Allons Enfants). Les jeux sont très ouvert. A tel  point que  certains prédisent un basculement si les sondages se vérifient en donnant plus que la majorité absolue aux candidats de la République en Marche, préfigurant un duel Attal-Coste pour le second tour.

    Le ticket Coste/Santini pourrait se révéler une erreur de casting, la majorité UDI/LR étant divisée, les élus Républicains des deux villes n’ayant pratiquement pas fait campagne pour le candidat UDI, à quelques exceptions, avec Maxime Gagliardi et Philippe Thieffine pour Vanves. La plupart des militants et élus LR sont  prêt à voter au 1er tour pour le général Soubelet (DVD) qui joue les trublions, et que les vanvéens  voient le  plus souvent jouer les consultants sur BFM lorsqu’il y a des atentats, que sur le terrain dans leur ville, sauf le samedi matin, où il passe en courant…d’air. Mais ce n’est pas tout, car beaucoup d’élus et de militants UDI sont prêt à voter pour le candidat d’En Marche sans le déclarer ouvertement – certains ont même signé au comité de soutien de J.Coste pour être tranquille - de peur de se faire réprimander par le maire de Vanves, certains d’entre eux ayant essuyé quelques remises au pas fermes ses derniers jours.

    Gabriel Attal (LREM) a rassemblé plus de 200 isséens mardi soir à Issy les Moulineaux avec Catherine Barbaroux, présidente d’En Marche, à l’école Anatole France, alors  que Jeremy Coste (UDI) en a réunis  autant hier soir à l‘école Voltaire à Issy les Moulineaux. Le premier qui a visité ses derniers jours, de nombreux commerçants à Vanves, bénéficie de soutiens qui ont fait du bruit dans la ville  avec Alain Toubania, ex-maire afjoint du commerce – « Je sais que Gabriel Attal, que j’ai côtoyé, est l’homme de confiance qu’il nous faut » - et Hanna Sasportas, ex-consillère municipale qui a choisit de soutenir « le candidat le plus honnête et droit. Le sens des responsabilités de Gabriel Attal et sa fidélité à ses valeurs sont des atouts essentiels pour notre circonscription »

    Jeremy Coste (UDI) bénéficie du soutien de tous les maires de GPSO à l’exception de ceux des villes de Chaville et de Sévres, car « il sera un député avec lequel nous pourrons agir utilement. Il respectera le travail accompli depuis 30 ans au service de ce territoire d’excellence et solidaire. Nous soutenons ainsi avec force sa candidatire pour que la France Réussisse » signent André Santini, Bernard Gauducheau, Pierre Christophe Baguer et Hervé Marseille dans une lettre commune distribuée dans les boutes à lettre avec des messages de soutien dans la plaquette présentant son projet de Denis Laghero conseiller départemental de Meudon, d’Erwan Matin, conseiller municipal de Vanves, et d’Isabelle Debré, vice présidente du Sénat

    La tension est monté ses derniers jours sur les réseaux sociaux entre ses deux candidats qui devraient se retrouver face à face au second tour,  et leurs équipes… avec une évolutiion très intéressante du discours du poulain d’André Santini : Alors qu’il ne disait que pis que pendre de ses candidats macronistes qui marchent pour la gauche, ne voilà t-il pas qu’il se présentait comme « centre gauche » sur BFM et adoptait une attitude de candidat dit « constructif » à l’instar des Gilles Boyer, Thierry Solére etc… Mais les macronistes ne sont pas dûpes de ce nouveau discours dans l’entourage de Gabriel Attal qui garde son calme et continue son bonhomme de chemin en nayant fait circuler une "Gaby Mobil" dans la circonscription (sur la photo) ses derniers jours: Une preuve de plus que son adversaire est en train de perdre pied après quelques râtées de campagne

  • VANVES BAT GENNEVILLIERS 4 A 0

    « Cette victoire a un »gout amère » compte tenu que notre plan de sauvetage passait par 3 victoires sur les derniers matchs. Notre objectif était atteint mais il fallait aussi compter sur les résultats des autres clubs concernés par le maintien, malheureusement sur la dernière journée 2 rencontres nous ont été défavorables.Avec un total de 43 points, dans une des 4 autres poules ( 36 où 38 pts) nous serions restés en ligue, nous sommes tombés sur une division compliquée » explique Jean Claude Vignal, président de la section Football du Stade de Vanves qui donne R.D.V. la saison prochaine en départementale. « Encore un match le 11 juin en coupe de France ! ». Ce match s’est déroulé sous une forte chaleur, en présence d’un candidat aux législatives, Gabriel Attal (La République en Marche)