Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

conseil de quartier du plateau

  • UNE BOITE A LECTURE RIKIKI A VANVES

    Une boîte à lire est une petite bibliothèque de rue où chacun peut déposer et emprunter des livres gratuitement, privilégiant ainsi l'accès à la culture. C’est aussi un projet solidaire qui favorise le lien social, encourage une économie du partage et du don et développe une démarche éco-citoyenne. En déposant ou en empruntant un livre dans une boîte à lire, on lui donne une seconde vie, tout en respectant l’environnement. Dans certaines villes, c’est dans une ancienne cabine téléphonique, typique comme en Grande Bretagne tout en rouge,  ou dans des communes de province  ou une  grande armoire comme à Malakoff. Mais, à Vanves, c’est une boîte rikiki qui a été inaugurée square Jarrouse à l’occasion du pique-nique de Quartier samedi dernier.

    Une initiative du Conseil de quartier, dont certains membres s’étaient mobilisés pour trouver du bois et confectionner une grande boîte ou armoire à livres à partir de planches recyclées trouvées de part et d’autre des dépôts du Mercredi soir pour les enlévements des encombrants dans certains quartiers. Malheureusement, comme c’est souvent le cas à Vanves, concernant les conseils de quartier, et surtout du Plateau, la municipalié a repris la main, confié sa confection à un vanvéen pour aboutir à cette boite « rikiki» qui a dû coûter des cents et des milles contrairement aux matériaux recyclés et assemblées par des bénévoles. «Dommage ! A vous dégouter de prendre des initiatives, quand on voit le résultat» confiait un membre du Conseil de quartier. Ce qui n’empêche pas la municipalité de se gargariser de cette réalisation vraiment ridicule dont elle n’a même pas eu l’idée. 

  • LES AUTRES RENDEZ-VOUS DE CETTE SEMAINE A VANVES

    L’événement de cette semaine a été la Rentrée scolaire : Vanves aura une classe de maternelle supplémentaire à l’école Claude Lemel après la réunion du Comité  Technique Spécial départemental (CTSD) de l’inspection académique qui arrête au début de l’année scolaire des mesures d’ajustements. Au niveau politique,assisterions-nous à un jeu de chaises musicales – dont pourrait profiter le député de Vanves/Issy - avec un Français Rugy  au ministère de l’environnement, et peut être Richard Ferrand au Perchoir de l’Assemblée Nationale  - alors que la candidature de Barbara Pompili prend corps – le nom de Gabriel Attal a commencé à circuler parmi les prétendants possibles au poste de président du groupe LREM, avecAurore Bergé, bigitte Bourguignon, Roland Lescure, Hugues Benson, Coralie Dubost. Avc un avantage pour le député de la 12éme circonscription : Il a la confiance du président de la République, et puis il est l’un des membres de la bande de Poitiers (Cf le Blog du Jeudi 6 Septembre)

    Mercredi 12 Septembre

    A 9H45 à Malakoff (à lastation EL.Dolet) : Valérie Pécresse président de la égion et d’Ile de France Mobilités (ex-STiF) et Catherine Guillouard pdg de la RATP visiteront le poste de commandement de la ligne 13 qui est installé au pied de cette station de métro de de Malakoff le long de la ligne TGV juste avant Malakoff -Plateau de Vanves. La ligne 13 est  la 3éme ligne de métro la plus fréquentée d’Île-de-France avec 650 000 voyageurs quotidiens doit absorber une augmentation continue du trafic (plus de 3% par rapport à 2017). Si le prolongement de la ligne 14 à Mairie de Saint-Ouen en 2020 permettra un report de trafic important, de nombreuses mesures complémentaires prenant mieux en compte l’ensemble des modes de transport autour de la ligne peuvent être mise en œuvre pour mieux accueillir, servir et informer les voyageurs

    Jeudi 13 Septembre

    A 20H45 à Saint Remy : Veillée spirituelle à l’occasion de l’arrivée du nouvelle évêque du diocésedes Hauts de Seine dont le sacrement de la consécration épiscopale sedéroulera le dimanche 16 Septembre à 15H à la cathédrale Sainte Geneviève de Nanterre. Avec un enseignement du Pére curé B.Auville sur « Evêque, diocése, quid ? Au vu de l’actualité douloureuse qui atteint notre Eglise, nous tâcherons de mettre des mots sur les maux

    A 18H30 au Square Jarrousse : Fête automnale organisé par le Conseil de quartier du Plateau

     

  • VANVES DANS LE CREUX DE L’OREILLE

    CAPTAIN KILIANE : Le conseil de quartier du Plateau qui a été chargé de soutenir des opérations en faveur de Kilyane initiées par une nouvelle association « Le Défi du Captain Kilyane », s’est mobilisé samedi matin dans le centre commercial du Plateau pour vendre des gâteaux (300)  et de recueillir des dons à l’occasion de son « samedi à votre rencontre » entre 10H30 et 14H. Rappelons que « Kiliane est atteint d'une maladie rare (gliome infiltrant du tronc cérébral) découvert l'année dernière. Il n'existe pas de traitement curatif en France et sa maman se bat pour qu'il puisse survivre. Cependant le traitement coûte très cher sans compter les frais de séjour et de trajet. Un site (le pot commun) permet de recueillir des dons. Mais pour le moment la somme envisagée n'a pas encore était atteinte. Des bénévoles sensibilisées à ce drame ont décidées de créer une assos et le Conseil de quartier les aide » indique Antoinette Girondo, conseillére municipale qui anime ce Conseil de Quartier.L"opération sera renouvelée lors de quartier en fête

    SARKOZYSTES : « C’est Philippe Thieffine Cadre Bancaire, Conseiller Municipal LR de Vanves qui a été désigné pour devenir le futur référent de Nicols Sarkozy dans le Cadre de la future primaire de la droite et du Centre. Les 7 élus du Conseil Municipal qui soutiennent la Candidature de l’ancien Président de la République ont choisi un élu de la génération 2014 très présent sur le terrain de par ses fonctions municipales. Avec Nicolas Monte Conseiller Municipal et Delphine Roy ils constitueront le « triumvirat »  véritable fer de lance de la campagne des primaires qui auront lieu de septembre à Novembre 2016 » indique un communiqué du parti Les Républicains de Vanves. Prochaine étape :  un message de mobilisation à l’ensemble des sympathisants LR et UDI pour les informer de la mise en place du Comité de soutien » La France pour la Vie » et un buffet Champêtre au mois de juin prochain. »

    IMPOTS:  « Pourquoi la ville de Vanves ne publie pas toujours ses comptes de maniére à ce que les vanvéens puissent s’informer. Est-ce qu’il va falloir saisir la CADA ? » a demandé un vanvéen lors de la réunion  publique de quartier le 9 Mai dernier qui considérait que l’augmentation des impôts de 3% est une décision grave. Le DGS (Directeur Général des Services) qui avait fait la traditionnelle présentation, très pédagogique et claire – ce qui n’est pas souvent le cas avec les élus – du budget  communal 2016, a indiqué que le rapport budgétaire est publié avec les analyses, les choix budgétaires et une partie prospective jusqu’en 2018  sur le site Internet de la ville, relayé par le maire : « Ce n’était pas de gaité de cœur qu’on a pris cette décision. On aurait pu l’éviter avec la vente des terrains Coche-Aristide Briand s’ils n’y avaient pas eu les recours des riverains contre le projet immobilier NIWA qui nous a fait perdre 6 mois. On a fait des économies très importantes. Et on en est arrivé à faire un choix pour éviter de supprimer des services. Les vanvéens tiennent à une certaine qualité de services Et il faut trouver un certain équilibre » a expliqué Bernard Gauducheau en reconnaissant que « Tout le monde ne nous aide pas, et particulièrement l’Etat ».  

    NIWA : Les travaux ont enfin commencé bien sûr par un désiamantage des bâiments et du terrain avant la phase démolition. Le maire a indiqué qu’un plan de circulation a été mis en place pour maîtriser les allées et venues des camions afin de réduire les nuisances qui se traduit, dans une première phase, par la mise en sensunique de la rue Diderot dans le sens A.Briand-R .Marcheron jusqu’en Juillet, puis à partir d’Août de la partie de la rue A.Briand dans le sens R.Coche-Diderot

    R.MARCHERON-LARMEROUX : Après la municipalisation de la rue J.Bleuzen, de l’axe Pasteur-M.Martinie-J.Jezequel, l’axe R.Marcheron-Larmeroux doit être municipalisé avec compensation financière du Conseil Départemental bien sûr pour permettre à la ville et à GPSO de remettre en état ses deux rues où circulent – quand même – 20 000 véhicules/jour. Ce qui a suscité une question d’un riverain le 9 Mai dernier sur les conséquences notamment avec les 2 à 3 chantiers prévus sur cet axe ( Construction de la Résidence à l’emplacement du garage et du projet immobilier de MDH  à l’emplacement des deux pavillons  à la pointe R.Marcheron/République. « On adaptera notre plan de circulation  avec vigilance et réactivité » a assuré le maire

    HARCELEMENT SEXUEL : Lucile Schmid, conseillére municipale, membre du bureau exécutif d’EELV a signé une tribune dans les pages « Débats et Analyses » du journal Le Monde du 12 Mai 2016 à la suite de l’affaire Baupin : « Le monde politique français est une zonre de non-droit » : Pour l’auteur du livre sur « Parité circus » (Clamann Lévy 2008), « il faut se débarrasser du droit de cuisage et de la rélection à vie si l’on veut assainir un univers encore livré au machisme et marqué par l’entre-soi »… « Il y a pour moi, pour nous militants d’EELV, une vraie révolte à vivre cette situation dans un parti qui a toujours promu la parité en politique de manière active, et qui donne à la non-violence et au féminisme une place centrale dans ses valeurs » explique t-elle. « Il faut rompre avec ce sentiment que ce n’est jamais le moment de parler de certaines choses. Ce décalage est d’autant plus douloureux qu’EELV est un pati qui s’interroge beaucoup sur plus que d’autres sur l’articulation entre convictions et responsabilité, la nécessité des contre-pouvoirs et la protection des lanceurs d’alerte » ajoute t-elle en concluant : « La justice doit jouer son rôle, mais à long terme, il faudra voir si les contractions d’une vie politique française qui ambitionne d’être enfin debout, accoucheront un jour, d’un respect authentique des femmes en politique – et au-delà ».